L'univers enchanteur de « Miss Clara »

Dans son intérieur hors du temps à la fois théâtral et magique, comme réalisé par des doigts de fée, « Miss Clara », créatrice-illustratrice bordelaise, nous charme par ses créations uniques et poétiques.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
Claire Guiral alias Miss Clara prend la pause dans son salon devant une grande tenture de papier contrecollé sur de la toile
  • Claire Guiral alias « Miss Clara » prend la pause dans son salon avec son chat Kusmi.
    Claire personnalise admirablement un lustre très ordinaire "IKEA" en le recouvrant de plâtre. Elle lui ajoute des oiseaux en papier et des rangs de perles qui ne sont que des cotillons en papier.
  • « Miss Clara » a réalisé cette grande tenture avec du papier contrecollé sur de la toile, puis peinte à la gouache et patinée avec du papier de verre. Elle se plaît à confectionner ce genre de créations qui la change de ses miniatures, elle s'inspire des peintures et des impressions du 18ème pour les bouquets de fleurs.

Anciennes cages à oiseaux abritant des figurines en papier, suspendues dans le salon de Miss Clara
  • Claire adore les cages. Il y en a beaucoup dans la maison. Elle s'en sert parfois pour mettre en scène ses personnages en papier afin de les protéger de ses cinq chats.
La façade de cette maison de ville datant de 1897, située au cœur de Bordeaux, ne laisse pas supposer le monde merveilleux qui s'y cache à l'intérieur.
En poussant la porte, c'est à pas feutrés que l'on découvre une maison au style très campagne avec sa grande cheminée, ses murs en pierres apparentes et ses planchers en bois.
Rien d'ostentatoire, pas de moulures sophistiquées ou d'éléments d'apparat, que l'on trouve fréquemment dans les maisons de ville ; tout simplement une maison "sans chichis" mais dont la décoration hors du temps à la fois théâtrale et magique réalisée par les doigts de fée de la maîtresse des lieux ne peut qu'enchanter le chanceux visiteur.

Claire, alias « Miss Clara » nous reçoit dans son intérieur théâtralisé

Cette merveilleuse fée, aux talents multiples, n'est autre que Claire Guiral, plus connue sous le nom de « Miss Clara ».

Oiseaux en papier dans une ancienne cage suspendue, créations Miss Clara
  • Détail d'oiseaux en papier dans une cage suspendue, créations « Miss Clara ».
  • Détail d'une princesse en papier se balançant dans une cage ancienne.
  • Vue sur le salon décoré dans une ambiance très bohème.
  • Les dessins sur Lautrec sont des originaux de Gradimir Smudja, dessinateur et scénariste de bande dessinée. Les lettres en bois "La femme" et "droguerie" ont été récupérées dans la poubelle d'une pharmacie.

Dès l'âge de 6 ans, Claire commence à bricoler et à utiliser le papier ou le tissu pour créer des poupées, des jouets, des livres afin de les offrir à sa petite sœur qui vient de naître.
Lors de ses vacances dans la vieille maison de sa grand-mère, elle découvre aussi les joies de la campagne avec ses sœurs et ses cousins.
C'est aussi l'occasion pour elle de construire d'innombrables cabanes et de s'inventer de belles histoires. Notre jeune citadine qui a toujours vécu près de Bordeaux, aime se réfugier dans le grenier ou dans le placard à provisions pour lire tranquillement ou rêver au lieu de jouer avec les autres enfants.

Lettres en carton accrochées au mur de la salle à manger chez Miss Clara
  • Le coin repas du salon est décoré dans un style très campagne avec sa grande table en bois naturel.
    Au plafond une lampe Agnès Emery et accrochée au trumeau de la cheminée, une applique créée par Benoît Vieubled.
  • Fixées au mur, des lettres en carton réalisées par « Miss Clara ». Cette créatrice, longtemps graphiste, aime bien évidemment la typographie. Elle les a peintes en gris pour donner l’impression qu’elles sont en zinc.

Son goût pour les choses anciennes date de cette époque.
Malgré son très jeune âge, Claire s'imprègne déjà des couleurs qui l'entourent, elle se souvient très bien "du rouge de la tapisserie de sa grand-mère, du bleu turquoise sur l'ocre des murs le long de la vigne ou le rouge brique du chemin garni de morceaux de tuiles", nous explique-t-elle.
Claire nous avoue : "Enfant, j'avais l'impression d'être adulte, et adulte, je sens toujours la présence de la petite fille rêveuse et solitaire en moi".
Claire a la chance d'être encouragée par ses parents et sa grand-tante paternelle qui était institutrice. C'est elle, qui lui a donné le surnom de « Miss Clara », lorsque enfant, elle lui présentait une de ses créations.

Un nuage en papier suspendu dans le vide de la cage d'escalier, chez Miss Clara
  • Philippe a dû faire de terribles acrobaties pour peindre cette cage d'escalier en beige et gris bleuté.
  • « Miss Clara » conçoit la décoration de sa maison comme un prolongement de son travail d'illustratrice, ainsi, elle imagine ses décors : "L'idée d'un nuage qui entrerait par une fenêtre ouverte m'est venue".
Suspendus à un fil de fer quelques colliers chapelet confectionnés à partir de cotillons et des sacs à rien en papier, créations Miss Clara
  • Claire et Philippe ont suspendu au-dessus de l'escalier des lampes turques et un gros nuage qu’elle a réalisé en papier chinois. La couronne de feuilles est une ancienne couronne de cimetière. Ce type d’objet fascinait « Miss Clara » quand, enfant, elle accompagnait ses grand-mères au cimetière.
  • Sous cette couronne, elle a suspendu à un fil de fer quelques colliers "chapelet" confectionnés à partir de cotillons et des "sacs à rien" en papier.

C'est ainsi que plus tard, Claire s'est rappelée de ce surnom et a souhaité le conserver pour signer ses créations.

Après des études d'arts plastiques et un diplôme d'art et technique en graphisme à Bordeaux, notre jeune diplômée commence à faire des collages abstraits dans la lignée de Claude Lagoutte, un artiste bordelais, en parallèle de son travail de graphiste et directrice artistique dans un studio photo.
Durant cette période, elle est assez hermétique au volume et son matériau de prédilection est le papier.
Après neuf années enrichissantes passées à la "Photographie Burdin", elle décide de voler de ses propres ailes.
Deux raisons vont alors la faire renouer avec le bricolage. La première est la sortie du film "L’étrange Noël de Monsieur Jack", la seconde, un déjeuner avec le mari de sa nourrice. À la fin du repas, celui-ci confectionne pour elle une bécasse avec une serviette et lui offre comme si c'était encore la petite fille de quatre ans qu'il avait connue.
C'est de cette manière que l'idée de travailler le volume avec le papier lui vient à l'esprit.
Sa première création est un bonhomme à tête de citrouille sortant d'une boîte, un cadeau pour son futur mari.
Les nombreux décors et personnages imaginaires qui sommeillent en elle depuis sa tendre enfance prennent alors vie dans ses créations uniques et poétiques.

Ancien meuble d'imprimerie dans la cage d'escalier chez Miss Clara
  • Sur le palier-dégagement de cette cage d’escalier, le couple a récupéré deux meubles d'imprimerie dont voici le premier. « Miss Clara » s'en sert pour ranger ses papiers, ses accessoires et tous ses petits trésors de brocante.
Dans un cadre en carton, une paire de mules en papier, créations Miss Clara
  • Dans un cadre en carton, une paire de mules en papier, créations « Miss Clara ».
  • Dans les tiroirs d'un vieux meuble d'imprimerie, « Miss Clara » range des boutons, breloques et accessoires nécessaires à ses créations.

De petits personnages hauts comme le pouce, des princesses, des lutins malicieux, des sirènes alanguies ou des oiseaux multicolores naissent de ses doigts agiles et minutieux.

Pour confectionner ses miniatures, notre créatrice a besoin de très peu de matériel : colle, ciseaux, gouache et papiers.

Elle choisit des papiers anciens comme le papier-chiffon du XVIIIème, de récupération comme le papier de soie, le papier kraft ou le carton, qu'elle plie, froisse, teinte et manipule avec délicatesse et passion.
Elle nous précise que "le papier est un matériau bon marché, facile à trouver, à stocker et avec un même papier, l’on peut obtenir différentes textures suivant ce qu'on lui fait subir : froissage, contre-collage, peinture, lavis...". En parallèle de ses créations, « Miss Clara » est également illustratrice de livres pour enfant.
Elle photographie certaines de ses créations, retravaille ensuite les images sur ordinateur en réalisant des montages de photos et matières afin d'illustrer des livres, des carnets ou des cartes postales. Elle renoue ainsi avec sa formation initiale de graphiste.

Chambre à coucher chez Miss Clara peint dans un camaïeu de vert
  • Pour leur chambre Claire et son mari ont juxtaposé deux tons de vert. Un ton plus froid pour le soubassement et plus chaud pour la partie haute. "C'est ce qui fait vibrer la couleur", nous dit-elle. Le lustre est une création de Benoît Vieubled. Le lit "oiseaux" vient de chez Agnès Emery ainsi que le très grand chandelier sur lequel Claire suspend ses vêtements.
Échelles en bois et papier, grande robe de princesse, créations Miss Clara
  • Dans le coin de la cheminée, « Miss Clara » met en scène des échelles en bois et papier dont une est décorée d'une paire d'ailes dorée.
  • Une pièce exceptionnelle : une grande robe de princesse toute en papier.
Une bannière de procession en tarlatane ornée de gerbes de fleurs en papier doré, création Miss Clara
  • Ours en peluche usé, création Julien Martinez. Un diadème de petite fée est posé sur une boule de mousse végétale à côté de personnages en papier, créations « Miss Clara ».
  • Sur une table ancienne, « Miss Clara » range dans un casier en bois des livres pour enfants ainsi que ses foulards. Elle y suspend, au-dessus, une bannière de procession en tarlatane ornée de gerbes de fleurs en papier doré et d'un cadre enfermant une ancienne photo en noir et blanc, création « Miss Clara ».

Claire et son mari Philippe ont le coup de cœur pour cette maison de ville car elle est encore dans son "jus" lorsqu'ils décident de l'acquérir.

Notre couple se souvient de l'état de vétusté des intérieurs : "les fils électriques pendaient au plafond comme des toiles d'araignée, les salles de bain étaient quasi inexistantes et le seul moyen de chauffage était un vieux poêle".
La rénovation s'étale sur plusieurs années.
La première tranche de travaux est consacrée à la réfection du réseau électrique et à l’installation du chauffage central.
Ils habitent tout d'abord le rez-de-chaussée de la maison en réalisant eux-mêmes de petits travaux avec une idée précise : "donner l'impression que nous n'avons rien touché" afin de garder l'âme de cette maison.

Salle de bain, chez Miss Clara
  • La salle de bains est une pièce que Claire aime beaucoup. À l'origine, il y avait une grande cheminée que le couple a dû détruire. Le sol est en grès imitation carreaux de ciment.
  • Détail d'une mise en scène avec des hortensias séchés au-dessus de la baignoire.
Danseuse hippopotame de Julien Martinez
  • Cadre réalisé par « Miss Clara » en plâtre et carton.
  • Danseuse hippopotame de Julien Martinez.

Dans la grande pièce servant de salon/salle à manger, la décoration se veut cosy et campagne "chic" à la fois. Le parquet d'origine a été conservé et les murs laissent apparaître les pierres d'appareillage.
Dans le coin repas, une longue table en bois permet des repas entre amis.
La cheminée en pierre et les meubles peints de différentes couleurs se décorent de bouquets d'hortensias séchées et de mises en scène d'objets anciens associés aux créations en papier de la maîtresse des lieux, le plus souvent mises sous globes afin d'échapper aux chats de la maison.

Miss Clara, créatrice, illustratrice à Bordeaux, dans son atelier
  • Dans le premier atelier de « Miss Clara », une dame piquée sur une bobine attend un rôle dans une prochaine histoire.
  • « Miss Clara » dans son atelier gris. Pour celui-ci, elle a passé sur les murs un très léger gris bleuté car elle voulait laisser apparaître les salissures des anciennes tapisseries.
Une partie du décor de La Reine des Glaces, un album de Marie Diaz et Miss Clara édité par Gautier-Languereau
  • Une partie du décor de "La Reine des Glaces", album de Marie Diaz et « Miss Clara » édité par "Gautier-Languereau".
  • Une "Peau d’âne" miniature et un loup illustrant ses albums.

Devant la grande fenêtre du salon, un long rideau rouge annonce un décor qui se veut plus théâtral et bohème. Les canapés et les fauteuils recouverts de plaids soyeux et parsemés de coussins en velours fleuris confectionnés à partir de vieux rideaux invitent à la détente et à la rêverie.
Au-dessus d'un ancien canapé en velours, des cages à oiseaux sont suspendues avec en toile de fond une tenture en papier.

À l'intérieur d’une cage, une jolie demoiselle sur une balançoire semble s'être échappée d'un conte de fée.

Atelier de Miss Clara, créatrice, illustratrice à Bordeaux
  • Dans son deuxième atelier, tout de vert coloré, qu'elle se plaît à définir comme son boudoir, Claire a installé un casier à tiroirs provenant de l'atelier de menuiserie du grand-père de Philippe.
  • Derrière des bobines de fil, on remarque une création en papier : le lit à baldaquin qui a servi à illustrer l’album "Peau d'âne" édité par "Magnard Jeunesse".

Pour éclairer le salon, Claire transforme un lustre ordinaire en le recouvrant de plâtre, en ajoutant quelques oiseaux en papier et des rangs de perles confectionnées avec des cotillons de fête. À l'étage, les murs de la chambre de Philémon, le petit garçon de la maison, ont été peints par Claire qui s'est inspirée des tons d'un portrait d'enfant du peintre Knopf et délicatement parsemés d'étoiles dorées pour une ambiance féérique et magique.
Le lit de famille se pare d'une moustiquaire en coton doublée de tulle et l'édredon soyeux répond aux coussins de sol qui jonchent le parquet.
Devant la cheminée en marbre d'époque, un coffre en carton renferme tous les souvenirs de naissance de Philémon.

Un nuage semble s'être glissé par la fenêtre pour créer l'illusion ou parfaire la magie des lieux.

Vieux meuble d'imprimerie devant une verrière dans la cage d'escalier chez Miss Clara
  • Posée sur le deuxième meuble d'imprimerie, dans le palier-dégagement de la cage d’escalier, une mise en scène de pièces uniques confectionnées par « Miss Clara ».
  • Le meuble d'imprimerie est installé devant un vitrage d'atelier que le couple a fait posé dans la cloison qui jadis était aveugle.
Une souris élégante habillée d'une robe et coiffée d'un chapeau, création Miss Clara
  • Une jolie princesse est présentée dans une boîte en carton, création « Miss Clara ».
  • Une souris élégante habillée d'une robe et coiffée d'un chapeau s'installe dans le décor, création « Miss Clara ».

Sur le même palier, Claire et Philippe ont préféré pour les murs de leur chambre une juxtaposition de vert mettant ainsi en valeur les tons parme et violet qui se retrouvent dans les étoffes et le mobilier.

L'univers de « Miss Clara » se retrouve immanquablement dans la décoration de la maison
Dans un ancien casier en bois posé sur une grande table ancienne, Claire range sa collection de livres pour enfants et ses foulards de soie.
Notre créatrice a accroché au mur une bannière de procession en tarlatane qu'elle a ornée de papier doré et découpé.
Pour éclairer cette pièce, notre créatrice a choisi un lustre en fils de fer réalisé par Benoît Vieubled.

Une paire d'ailes dorée, création Miss Clara
  • La paire d'ailes dorée est une création qui fait référence à ses souvenirs de peinture classique et de sculptures. « Miss Clara » aime également l'art religieux, les paperolles, les ex-votos, et dans ses créations il y a souvent des personnages hybrides, des hommes cerfs, des hommes oiseaux.
  • Détail des ailes, création de « Miss Clara ».

Chambre d'enfant avec des murs peints effet nuagé et des étoiles, chez Miss Clara
  • La chambre féérique de Philémon dont les murs sont peints avec un effet nuagé et représentent un ciel étoilé.
Une belle robe de princesse en papier confectionnée par « Miss Clara » apporte au décor un supplément de romantisme et de féminité.
Au fond de la chambre, un dressing donne directement sur la salle de bains.
C’est une des pièces préférées de Claire.
À l’origine, elle était équipée d’une grande cheminée. Le couple a dû la détruire afin de créer une douche et implanter une baignoire en fonte qui repose sur une estrade recouverte de grès imitation carreaux de ciment. Le sol de la douche est en bois car Claire n'aime pas les matériaux froids.

Sur ce même étage, Claire possède deux ateliers où elle passe de nombreuses heures à créer et bricoler. Pour l’un d’entre eux, elle a choisi de peindre les murs en vert en référence à un portrait de Madame de Pompadour.

Détail de la décoration d'une chambre d'enfant, chez Miss Clara
  • Sur la cheminée, des fleurs d'hortensia séchées... Claire aime en disposer un peu partout dans la maison car elle adore leurs couleurs et nous dit que "souvent il n'y a qu'à copier pour trouver de jolies harmonies".
  • Les deux boîtes blanches enferment des personnages que « Miss Clara » a créés pour son livre "La Petite Poule rousse" paru aux éditions "Scarabéa". En-dessous, le coffre en carton réalisé par Claire contient tous les souvenirs de naissance de Philémon, les mots gentils des proches et ses premiers vêtements.
Le coin bureau d'une chambre d'enfant accueille un vieux cadre doré et des créations de Miss Clara
  • Claire a peint toute la chambre de son fils Philémon lorsqu’elle était enceinte de 7 mois. Elle s’est inspirée des tons d'un portrait d'enfant du peintre Knopf. Les toiles constituent souvent pour elle une source d'inspiration.
  • Le coin bureau de Philémon accueille un vieux cadre doré et des créations de sa maman.

Comme elle aime se plonger dans ce vert profond et reposant, notre créatrice a peint également le plafond en vert.
Elle se plaît à définir cette pièce comme son boudoir.
Pour son autre atelier, elle a préféré un gris bleuté très léger car elle voulait laisser apparaître les salissures des anciennes tapisseries.
Le plafond est peint de la même façon, comme un ciel parsemé de légers nuages.
De nombreuses créations en papier décorent les deux ateliers comme la miniature de "Peau d’âne" et une partie du décor du livre "La Reine des Glaces" illustrés par « Miss Clara ».
Notre regard est charmé par tant de finesse et s’attarde sur les moindres détails de ses créations à la fois romantiques, magiques et troublantes de poésie.

Un royaume enchanté où la princesse n'est autre que « Miss Clara » ! ■

Côté jardin, la maison de Miss Clara à Bordeaux
  • Claire et son mari Philippe ont repeint les boiseries et les volets qui étaient à l’origine d'une couleur affreuse, foncée et brillante. En prenant soin de patiner ces menuiseries, ils ont réussi à ce que la maison garde son air ancien. Prenant la pose sur la terrasse, Philémon avec son air espiègle.
  • C'est une maison de ville qui ressemble par bien des aspects à une maison de campagne et en particulier grâce à sa façade côté jardin.
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos et texte Laëtitia & Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« Miss Clara », Créatrice, graphiste, illustratrice
33300 BORDEAUX
Site Web : http://missclara.free.fr/
Blog : http://lescarnetsdemissclara.blogspot.com/



Les bonnes adresses de « Miss Clara » :
  • "Gravelier", Restaurant
    33000 BORDEAUX
    Téléphone : 00 33 (0)5 56 48 17 15
    Web site : http://www.gravelier.fr/
  • "Maison Daury", Décoration
    6 rue Charles Nancel Pénard, 33000 BORDEAUX
    Téléphone : 00 33 (0)5 56 81 73 64


Livres de « Miss Clara » :
  • "Peau d'âne", de Charles Perrault, illustré par Miss Clara, édité par "Magnard Jeunesse", collection "Petits Contes et Classiques"
  • "La Petite Poule rousse", de Miss Clara, édité par "Scarabéa"
  • "La Reine des Glaces", de Marie Diaz et Miss Clara, édité par "Gautier-Languereau"
  • "Souris Grise", de Sarah Cone Bryant et Miss Clara, édité par "Scarabéa" dans la collection "Les petits contes précieux"
  • "Le Bal des Douze Princesses", d'après un conte des Frères Grimm adapté par Sophie Koechline Sarah Cone Bryant, illustrations Miss Clara, édité par "Hachette jeunesse" dans la collection "Le livre de poche"

Peau d'âne La Petite Poule rousse La Reine des Glaces
Souris Grise Le Bal des Douze Princesses



Reportage vidéo sur « Miss Clara » :
  • Voici un reportage de "France Télévisions" diffusé en avril 2011 sur "Culturebox", intitulé : "Miss Clara et ses merveilles en papier".




Nous remercions Karin Labardin du Comité Départemental du Tourisme de la Gironde.
21 cours de l'Intendance, 33000 BORDEAUX
Téléphone : 00 33 (0)5 56 52 61 40
Web Site : http://www.tourisme-gironde.fr/



Ce sujet, réalisé par Laëtitia et Philippe Rissetto a été publié dans la presse française (septembre 2011) et italienne (août 2011).
C'est une découverte e-magDECO !