« Le Mas de Peint »

À quelques mètres de la mer, sur les terres d'une manade de grande tradition, le confort raffiné et chaleureux d'un hôtel restaurant au cœur de la Camargue sauvage et de ses accords mystérieux entre l'eau, le végétal, l'homme et l'animal.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓ L'entrée du Mas de Peint, hôtel 5 étoiles en Camargue
  • L’entrée sert de salon où s’invite une grande table de librairie surmontée d’un lustre en fer.
    Des couvertures à carreaux en laine Mérinos d’Arles Antique® tissées spécialement pour le Mas par la manufacture Brun de Vian-Tiran située à l’Isle sur la Sorgue sont posées sur des fauteuils créés par Philippe Hurel devant une scène de moisson.

Les colliers d’attelage et anciennes cloches de moutons s’exposent dans l’entrée
  • Les colliers d’attelage et anciennes cloches de moutons s’exposent dans l’entrée, Le Mas de Peint, hôtel 5 étoiles en Camargue
D’Arles à Salin-de-Giraud, des Saintes-Maries-de-la-Mer à Aigues-Mortes, la Camargue nous offre une nature sauvage et préservée. Un lieu de communion entre la mer et le vent, le riz et le sel, les chevaux et les taureaux.
À 25 kilomètres d’Arles, proche du petit village du Sambuc, au bout d’une allée bordée de lauriers-roses et protégée par des platanes, nous découvrons un grand mas superbement restauré par Lucille et Jacques Bon et dont les origines remontent au XVIIème siècle.


Un hôtel de charme bien ancré dans son territoire


En 1602, la bâtisse a été construite par un riche drapier nommé Antoine Peint qui eût la bonne idée de prêter une belle somme d’argent à la cité d’Arles. À échéance, la ville fut incapable de rembourser sa dette et lui propose en dédommagement quelques terres marécageuses.

L’escalier menant aux chambres utilise le pilier d’un box d’écurie du XVIIIème, Le Mas de Peint, hôtel 5 étoiles en Camargue
  • L’escalier menant aux chambres utilise le pilier d’un box d’écurie du XVIIIème pour accrocher lisse et barreaux. Les marches sont recouvertes de tomettes et de carreaux de Desvres.
  • Au-dessus d’une banquette recouverte d’un gros coton damassé ancien, un trophée de tête de taureau et une applique en osier datant des années 1940.
Bibliothèque de confectionnée à partir d’éléments de gloriette, Le Mas de Peint, hôtel 5 étoiles en Camargue
  • La bibliothèque de l’entrée est confectionnée à partir d’éléments de gloriette.
  • Une série de cartes postales avec une photo de Jacques Bon.

C’est dans ces terres d’exception, dans la ferme de ses grands-parents que Jacques Bon vit le jour.

De vastes étendues sauvages
En 1952, Jacques rachète le domaine où son père travailla toute sa vie en tant que fermier.
Il cultive tout d’abord le riz, les céréales et la luzerne puis se tourne vers l’élevage des moutons Mérinos.

Meuble de mercerie détourné en desserte dans le salon du Mas de Peint, hôtel 5 étoiles en Camargue
  • Un meuble de mercerie se détourne en desserte pour présenter les carafes en verre, seaux à champagne et cloches ainsi que les classeurs renfermant les nombreux articles de presse du Mas de Peint.
  • Brassée d’hortensias, sur un canapé début du siècle retapissé de lin naturel.
  • Moment de détente et de convivialité devant le feu de cheminée du grand salon.
Dans le grand salon, la verrerie se range dans un ancien vaisselier de style Gustavien, Le Mas de Peint au Sambuc en Camargue
  • Dans le grand salon, la verrerie se range dans un ancien vaisselier de style Gustavien.
  • Sur la table, un bouquet de branchages dans un seau à champagne.

Mais son amour pour les taureaux de race Camargue lui donne l’envie de les élever et de créer sa propre manade en 1980 : la manade Jacques Bon. Celle-ci compte alors trois cents taureaux et une quarantaine de chevaux.
Ils élèvent uniquement des taureaux destinés à la course camarguaise appelée également "course à la cocarde", un jeu sportif où l’homme et le taureau en ressortent tous les deux gagnants.

Cuisine-salle à manger de l'hôtel Le Mas de Peint au Sambuc en Camargue
  • L’ancienne remise a été transformée en une grande cuisine-salle à manger où les hôtes peuvent prendre leurs petits-déjeuners et repas.
  • Cet ancien meuble de boucherie au marbre patiné par le temps et portant les initiales de son propriétaire a été le point de départ de la décoration de la salle à manger.

Un sac de riz blanc de Camargue à la marque de la manade Jacques Bon, création Jean Vier devant le livre de Michel Biehn et Bernard Touillon Le Cahier de Recettes Provençales
  • Un sac de riz blanc de Camargue à la marque de la manade Jacques Bon, création Jean Vier devant le livre de Michel Biehn et Bernard Touillon "Le Cahier de Recettes Provençales".
Avec Lucille, sa femme, ils ont alors le souhait de transformer les granges, l’écurie et les remises de la propriété en maison d’hôtes.

Rien de plus simple pour Lucille qui est architecte de formation.
Elle dessine les plans qui aboutissent à la conception d’un petit hôtel bien caché aux milieux des immenses étendues sauvages et doté d’un confort très luxueux.
Dix-huit mois de travaux seront nécessaires pour remanier les sept cents mètres carrés.
Huit chambres seulement et trois suites indépendantes car le couple souhaite garder l’esprit familial et recevoir leurs hôtes comme des invités voire des amis.

L'hôtel est pour la famille Bon l'occasion de partager leur passion pour le pays et ses traditions

De son côté, Jacques veut partager sa passion pour ce pays aux multiples facettes et riche de tradition.

Petit salon décoré de mobilier années 1930, Le Mas de Peint en Camargue
  • Posées sur de vieilles encyclopédies, des cartes postales représentant la manade de Jacques Bon.
  • Dans les anciens poulaillers, un petit salon est décoré d’un mobilier années 1930.

Le couple fait appel à la décoratrice marseillaise Estelle Réale-Garcin pour décorer et meubler l’ensemble avec notamment du mobilier et des objets chinés dans la région.
Elle dégote d’anciens fauteuils et canapés baroques chez un ébéniste.
Pour les remettre au goût du jour, elle les patine avec de la cire et les fait retapisser avec du lin brut par le couple Marrazi à Saint-Rémy-de-Provence. Notre décoratrice les dispose ensuite dans le grand salon de l’hôtel près de la cheminée en pierre.

Le Mas de Peint, hôtel 5 étoiles au Sambuc en Camargue
  • Cette ancienne dépendance agricole s’est métamorphosée en hôtel tout en conservant sa façade de pierres taillées avec son ouverture cintrée, des éléments typiques des remises et bergeries camarguaises. En second plan, on devine l’habitation principale de la famille Bon.

Celui-ci était à l’origine une grande remise servant à stocker le matériel agricole qui par sa taille a été transformée en grand salon et en salle à manger-cuisine.
La salle à manger est traitée comme une immense cuisine à vivre qui donne directement sur une arrière-cuisine plus fonctionnelle pour préparer les repas.

L’olivier symbole de la Provence
  • L’olivier symbole de la Provence.
  • Dans l’ancien pigeonnier se niche une ravissante suite à étage.
Petit goûter improvisé dans le salon de la suite du pigeonnier au Mas de Peint, hôtel en Camargue
  • Petit goûter improvisé dans le salon de la suite du pigeonnier.
  • Le service à thé en porcelaine blanche est estampillé de la marque de la manade Jacques Bon.

Lit couvert d’un boutis fleuri, table de nuit, création Philippe Hurel, dans l'hôtel Le Mas de Peint en Camargue
  • À l’étage, la chambre de la suite du pigeonnier. Le lit est couvert d’un boutis fleuri et surmonté d’un tableau "herbier". Table de nuit, création Philippe Hurel.
Les petits-déjeuners et les repas se prennent dans cette vaste pièce pour conserver le côté convivial et familial.

Dans l’ancienne écurie transformée en entrée, notre décoratrice fait retapisser une ancienne banquette de gros coton damassé ancien pour inviter les voyageurs à se plonger dans la bibliothèque confectionnée à partir d’éléments de gloriette.

Les sols du rez-de-chaussée sont couverts de pierres de Bourgogne.

Notre décoratrice invite la couleur avec parcimonie, un rose Roussillon pour les chambres situées au nord et un vert amande pour les chambres côté sud.

Les suites quant à elles prennent les couleurs de la méditerranée : jaune et bleu.
Dans certaines chambres, Estelle Réale-Garcin habille les baignoires avec des baldaquins revêtus de rideaux de lin.

Et partout la signature "B", identique à la marque de la manade.

Parure de lit brodée par Jean Vier, coussins et couverture en Laine Mérinos d’Arles Antique®, Manufacture Brun de Vian-Tiran, au Mas de Peint, hôtel 5 étoiles en Camargue
  • Dans cette chambre sur deux niveaux, le vert amande et le gris s’invitent sur les murs et les boiseries. Parure de lit brodé par Jean Vier, coussins et couverture en Laine Mérinos d’Arles Antique®, Manufacture Brun de Vian-Tiran.
  • Sous la charpente en bois, la salle de bains se niche à l’étage de cette chambre.

Cette signature s’invite sur les parures de lit, les serviettes de toilette, les services de table et même sur les petits sacs de riz de Camargue que la clientèle peut rapporter en souvenir. Depuis la disparition de Jacques Bon, sa femme Lucille et son fils Frédéric ont repris les rênes de l’établissement.
Frédéric poursuit avec passion l’œuvre de ses parents sur l’immense domaine de cinq cent cinquante hectares autour de l’hôtel qui vient d’obtenir sa cinquième étoile en 2011, le restaurant, la bergerie et le Lounge Bar.
Au restaurant, l'on prend plaisir à savourer la cuisine inspirée de Julien Banlier.

Parures de draps tissés par Jean Vier pour Le Mas de Peint, hôtel 5 étoiles au Sambuc, en Camargue
  • Dans cette chambre, la décoratrice a chiné des lits anciens en cuivre habillés de parures de draps tissés par Jean Vier pour le Mas de Peint. Coussin à carreaux en Laine Mérinos d’Arles Antique®, Manufacture Brun de Vian-Tiran.

Baignoire surmontée d’un baldaquin au Mas de Peint, hôtel 5 étoiles au Sambuc, en Camargue
  • La baignoire est surmontée d’un baldaquin revêtu de rideaux superposés, l’un en toile de lin, création de Jean Vier et l’autre en toile étanche.
Cet ancien élève de Ducasse propose une cuisine légère et parfumée qui met en avant les produits locaux : poisson, taureau, riz et légumes de la propriété.

En été, l'on apprécie le déjeuner à l'ombre de la tonnelle ou au bord de la piscine. Le soir, sous la moustiquaire ou en terrasse, l'on déguste un cru de la région à la lueur des bougies et des étoiles.
L'équipe du Mas de Peint organise pour sa clientèle des séjours à thème pour les passionnés de cheval, de la faune ou des traditions camarguaises mais également des cours de cuisine ou de découverte de soi-même.
Le Mas de Peint est un lieu unique qui reflète l’âme de la famille Bon si profondément ancrée dans ce pays fort de ses traditions et de ce paysage comparable à nulle part ailleurs : la Camargue ! ■

Dans les vastes étendues sauvages et marécageuses de la camargue, un troupeau de chevaux de Camargue, Le Mas de Peint
  • Dans les vastes étendues sauvages et marécageuses, un troupeau de chevaux de Camargue.
  • Dans la roselière, les roseaux agitent leurs plumeaux sous le Mistral.
Stylisme et texte Laëtitia Rissetto / Photos Laëtitia & Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

« Le Mas de Peint », Hôtel*****, Restaurant
Lucille et Frédéric Bon
Le Sambuc, 13200 ARLES
Téléphone : 00 33 (0)4 90 97 20 62
Site Web : http://www.masdepeint.com/

14 Commentaires:

Luce a dit…

Belle promenade qui donne envie de retourner respirer l'air si particulier de la Camargue. Merci pour ce joli moment.

11 janvier, 2012
Paminé a dit…

Quel magnifique endroit qui correspond tellement à mes goûts,amoureuse de cette région depuis des lustres, je viendrai découvrir ce mas de charme!

11 janvier, 2012
Relookeurs a dit…

un charme très italien pour cette maison camargaise... J'adore la patine bleue/rouge des fauteuils et du canapés associée au lin...

11 janvier, 2012
Tess a dit…

Très joli, très raffiné. Cela donne envie. Bravo à la décoratrice et au photographe qui a su mettre en valeur toutes ces merveilles. Sincèrement, Tess.

11 janvier, 2012
ML a dit…

Très joli reportage qui donne envie d'un we détente au Mas de Peint.
ML.

11 janvier, 2012
barby a dit…

Jamais déçue par te sreportages et toujours un vrai moment de plaisir à le lire et à admirer les photos qui y sont jointes.

11 janvier, 2012
Séverine a dit…

Tout simplement splendide !Très bonne et belle année à toute l'équipe d'e-mag DECO !

11 janvier, 2012
agnès a dit…

Quelle belle demeure pleine de charme

12 janvier, 2012
Anonyme a dit…

Encore un beau reportage qui donne vraiment envie de découvrir la camargue et j'en profite pour souhaiter une BONNE ANNEE CREATIVE pour 2012 à l'équipe de EMAGDECO !
Cordialement
VOLSUL

12 janvier, 2012
Annie a dit…

De très belles photos pour un endroit magique et qui me font rêver, moi qui ne connaît pas la camargue !
Une année 2012 riche en déco pour l'équipe E-magDECO !
Annie

13 janvier, 2012
Laure MESTRE a dit…

Un magnifique reportage qui a l'odeur du grand air et des olives... Tous les détails de cette splendide maison sont parfaitement mis en valeur. J'aime particulièrement le panier d'osier (?) en forme de demi vase Médicis; je ne sais si c'est un objet détourné ou une création originale mais c'est fort beau! Merci encore pour cet article qui donne envie d'été et belle année nouvelle à E-mag Déco!
Laure de A TOUS LES ÉTAGES

13 janvier, 2012
Kris a dit…

Beautiful place as seen through the eyes of a very talented photographer. Great photos and text.

14 janvier, 2012
virginie a dit…

Après le reportage dans "des racines et des ailes",la Camargue est à l'honneur dans E-mag déco. Un lieu hors du temps, respectueux de ses traditions et qui semble préservé de la folie des hommes. Espérons que le réchauffement climatique n'entrainera pas une trop grande montée des eaux

19 janvier, 2012

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.