« Mélanie Bourlon »

En Isère, une artiste-sculpteur nous reçoit dans son atelier et sa boutique aux allures de cabinet naturaliste. Un voyage dans un univers de fables ou dans une autre époque, entre réel et irréel... Surprise !
↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
La boutique-galerie de Mélanie Bourlon aux Avenières
  • La boutique-galerie de Mélanie Bourlon aux Avenières.

Sculptures de Mélanie Bourlon, le lapin Gilles et un mouton habillé d'une redingote
  • Le lapin bélier prénommé "Gilles" en référence au tableau du même nom du peintre Jean Antoine Watteau dont Mélanie s'est inspirée. Derrière lui, le mouton marquis habillé d'une redingote de théâtre chinée par la créatrice.
Lorsque l’on découvre l’univers de Mélanie Bourlon, on entre soudain dans un autre monde, une autre époque où la course du temps semble s’arrêter. L’on prend soudainement un moment pour observer chaque petit détail de ses sculptures en papier mâché... la magie opère, on retrouve l'émerveillement, la curiosité de notre enfance.

L'art de remonter le temps et les époques

Mélanie Bourlon est une artiste-sculpteur autodidacte dont l’univers fascine autant qu’il surprend.
Dès son plus jeune âge, elle aime peindre et dessiner. Elle se souvient qu’elle adorait confectionner des vêtements pour habiller ses poupées.
À l’adolescence, elle découvre les brocantes et se passionne pour les vieux objets et plus précisément les papiers anciens. Mélanie accumule les vieux manuscrits, les papiers peints et toutes sortes d’objets confectionnés à base de papier.

Corsets et redingote en papier mâché, créations Mélanie Bourlon
  • Sur du mobilier chiné et des anciens meubles de métier, ici un établi, les créations de Mélanie prennent place. Corsets et redingote en papier mâché entièrement peints à la main. Et sur l'étagère en hauteur qui court tout autour de la boutique, des pièces montées.
  • Se reflétant dans un miroir XIXème, des fleurs en papier mâché dont les socles sont faits avec des bobines chinées et les feuilles à partir d'anciens actes notariés.

Elle s’amuse à collectionner les marottes en papier mâché (formes de têtes servant de supports pour les coiffes au XIXème siècle), les passe-boules de fête foraine, les papiers dominotés ainsi que les boîtes bergamotes ou "orangettes" (boîtes décorées fabriquées à Grasse au XVIIIème siècles dont l’intérieur est recouvert d’écorces d’orange).
Mélanie obtient son bac littéraire option arts plastiques.
Pourtant, chineuse invétérée, elle décide d'exercer le métier d'antiquaire.
Pendant une dizaine d’années, elle tient une boutique d'antiquités et de brocante.
Elle se passionne en particulier pour l’art populaire et les objets rares.

Aux Avenières en Isère, la boutique de Mélanie Bourlon, sculpteur en papier mâché
  • Le caniche royal baptisé "Marie Charlotte" avec ses rubans et son collier de perles. L'hippopotame dont la tête grandeur nature est ornée d'une couronne dérisoire s'appelle "Roi sans divertissement". Au-dessus, sur l'étagère, un pichet géant en forme de corps de femme rouge à pois blancs, s'intitule "Cruche".
  • Escarpin en papier mâché d'inspiration XVIIIème devant une carte à jouer de grande taille en pâte à sel.
Un corset d'inspiration XVIIIème en papier mâché dans un fauteuil club défraîchi
  • Un corset d'inspiration XVIIIème dans un fauteuil club défraîchi. Une lampe sur pied dont l'abat-jour est un chapeau de champignon campanulé, est baptisée "Coprin Pie". Trois bouteilles estampillées "Bois-moi" empruntent à l'univers des contes devant des encres à la plume réalisées par Mélanie sur du papier ancien.
  • Un corset en papier mâché décoré de rubans en papier et entièrement peint à la main est posé sur une boîte couverte de papier dominoté.

Créations en papier mâché de Mélanie Bourlon : gilet, corset, trophée de bélier, tête de cheval
  • Posés sur une banque XIXème, un gilet d'homme esprit XVIIIème fait face à un corset. Une pomme verte coupée en deux se pavane juchée sur des bobines anciennes. Une paire de poulaine encadre un escarpin. Au-dessus, à la manière d'un trophée, une tête de bélier que Mélanie a pourvu de cornes en forme de volute de violon, naturellement, elle le baptise "Bélier violon". Une tête de cheval habillée à la flamande prend des allures de haute noblesse avec une fraise à godrons.
Puis l’envie de créer, toucher la matière, l’incite à revêtir sa blouse et à ressortir ses pinceaux. Mélanie suit alors une formation sur les diverses techniques de faux marbre, le travail de la fresque et du trompe l’œil. Elle travaille dans le volume en utilisant le fil de fer, la pierre, le lichen, la bouse de vache, le feutre... Puis c’est la découverte de la technique du papier mâché qui l’enthousiasme. Elle apprécie de travailler cette matière, de la toucher, la transformer et la façonner. Sous ses doigts, la pâte à papier devient docile, prend forme et donne naissance à une sculpture unique.

Des sculptures uniques

Cela fait bientôt trois ans que Mélanie Bourlon s’est installée en Isère dans la petite ville des Avenières. Elle y a élu domicile et a ouvert sa boutique-galerie avec en fond de cour son atelier.
Aujourd’hui son œil averti de chineuse ne la trahit pas. Notre artiste continue à amasser tissus, costumes, livres, mannequins qui se recyclent dans certaines de ses créations. Une suite logique me direz-vous ?

Mélanie Bourlon dans son atelier aux Avenières en Isère
  • Nous sommes dans l'atelier de Mélanie, en fond de cour. Sur un confiturier chiné, elle entrepose quelques-unes de ses brosses à côté d'une marotte en rotin.
  • Mélanie travaille sur plusieurs créations en même temps, ici ce sont des coloquintes dont nous connaîtrons le détournement qu'une fois terminées.
Le papier mâché

Le papier mâché trouve ses origines en Chine et apparait en Europe à partir du XIème siècle.
D'abord destinés à l'aristocratie, les objets fabriqués avec ce matériau et décorés de laque (cette laque qui suscitera l'engouement jusqu'à la fin du XVIIème siècle), vont s'exporter en particulier vers l'Angleterre.

Le papier mâché est utilisé au XVIIIème comme matériau de construction. Puis, au XIXème, conséquemment au développement de la presse et de la production très importante du papier, cette matière (le carton bouilli) se démocratise. Elle rencontre, notamment, un succès incomparable sous Napoléon III et pendant l’ère Victorienne en Angleterre.
Délaissé au profit du plastique au XXème siècle, il devient le matériau simple et économique que l'on connait aujourd'hui à la faveur d'une certaine conscience écologique.
Les étapes de création de Mélanie :

Après un long travail de documentation (livres, revues, Internet) pour apprécier les formes, les proportions et les détails de son sujet, Mélanie fabrique un support, une structure, ce peut être à partir d'éléments chinés. Elle élabore sa pâte à papier puis réalise le modelage du papier mâché directement sur son support en recherchant ses volumes.
Plusieurs phases de séchage et de modelage vont allonger l'avancement de sa sculpture sur plusieurs semaines, voire plus de 6 mois pour les plus grosses pièces. C'est pour cette raison que notre artiste travaille sur plusieurs créations à la fois, presque une vingtaine. Lorsque la forme définitive est atteinte, Mélanie ponce sa sculpture en fonction de la finition désirée, le grain souhaité. Enfin, elle termine ses créations en les couvrant d'un apprêt, de peinture et d'un vernis mat.

Escarpins en papier mâché en cours de création, Mélanie Bourlon
  • Vieux spalters à peignes pour l'imitation du bois.
  • Escarpins en papier mâché en cours de création et dont les bords amincis se réalisent avec des bandes de papier pour atteindre plus de finesse.

Elle puise également son inspiration dans les livres d’époque et voue une passion pour le XVIIIème et les cabinets de curiosités.
Mélanie se documente également dans les livres animaliers et les ouvrages sur la mode.
Elle crée alors son bestiaire plus vrai que nature, le vêtit de costumes anciens et lui donne ainsi des allures humaines.
Ces animaux prennent la pause et se mettent en scène.
À leurs côtés, les corsets d’antan se parent de jolis rubans et les escarpins colorés s’exposent sous leur plus bel angle.
Une religieuse géante nous fait de l’œil... nous voici dans l’univers onirique et merveilleux de Mélanie Bourlon ! ■

Dalmatien avec un corps d'homme en papier mâché en cours de création, Mélanie Bourlon
  • Mélanie travaille toujours à partir de documents et de nombreuses photos. Ici un dalmatien, modèle et création côte à côte, pose devant un meuble de quincailler à nombreux tiroirs.
    La sculpture en papier mâché trouve son support à partir d'un mannequin de couturière d'époque XIXème ; elle est dans sa phase de séchage, ce qui explique sa coloration.
  • Posés sur un meuble de métier, d'autres sculptures en cours de réalisation. Un chapeau melon, futur couvre-chef d'une prochaine sculpture. Accrochés au mur, des dessins de Mélanie exécutés sur des papiers anciens manuscrits.
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos et texte Laëtitia & Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« Mélanie Bourlon », Artiste-sculpteur
Boutique-galerie : 17 grande rue de Ciers, 38630 LES AVENIERES
tél : 00 33 (0)4 74 27 94 06 / 00 33 (0)6 19 87 19 58
Site : http://www.melaniebourlon.com/

Deux autres sculptures de Mélanie Bourlon dans ce reportage : "Un loft d'esprit XVIIIème" !

Vous pouvez retrouver Mélanie Bourlon dans les galeries et expositions suivantes :
  • "L'œil Écoute", Galerie de Michèle Neyret, 3 Quai Romain Rolland, 69005 LYON,
    du 14 au 22 mars 2011
  • "Fête des Artisans d'Art", chez Madame de Curel
    Domaine de Saint-Jean-de-Beauregard, 91940 SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD,
    du 11 et 12 juin 2011
  • "Exposition au Château d'Ancy le Franc", 18 place Clermont Tonnerre,
    89160 ANCY-LE-FRANC, été 2012
    Web site : http://www.chateau-ancy.com/
  • "Exposition au Château Pupetières", 100 route de Chobons, 38690 CHABONS,
    été 2012
    Web site : http://pupetieres.jimdo.com/


Livres préférés de Mélanie :
  • "L'esprit de solitude", de Jacqueline Kelen, édité par "Albin Michel"
  • "Chapellerie pour dames de cœur, chats bottés et enfants songes", de Frédéric Clément, édité par "Albin Michel"

L'esprit de solitude Chapellerie pour dames de cœur, chats bottés et enfants songes

23 Commentaires:

kristinco a dit…

Etonnant et bouleversant de poésie !
Je suis sous le charme de ce lapin bélier qui nous invite à visiter les lieux et à s'y perdre !!!
Le vestiaire est tout aussi surprenant quant à l'épicerie elle est presque authentique !!!
Un joli reportage qui touche ma sensibilité et mon émotion ! Merci !

30 janvier, 2011
virginie a dit…

un univers digne de Lewis Caroll. merci Laetitia de nous faire découvrir les talents de la province!

30 janvier, 2011
irma a dit…

Je ne connaissais pas cette artiste, c'est un super choix de reportage! Ces vêtements XVIIIè sont superbes!
Merci.

30 janvier, 2011
Valou Le Comptoir De violette a dit…

Les animaux représentés sont de toute beauté, sublimés par l'artiste !

30 janvier, 2011
GRIBOUILLE a dit…

Je me suis crue Alice au pays des Merveilles!
Un grand merci pour ce reportage tout en sensibilité et poésie!

30 janvier, 2011
Blomsterverkstad a dit…

Just amazing! you find the most interesting artists and present their beautiful work in lovely images. Merci dear Laetitia <3

30 janvier, 2011
Nat la fée angevine a dit…

Encore une artiste qui a bcp de talent. Ca fait du bien de découvrir un tel univers plein de poésie et de charme et qui nous fait basculer dans le pays des merveilles !!
La photo annonce de ce reportage il y a qq semaines dans ce magazine m'avait interpellé mais je dois dire que le reportage est époustouflant
Bravo
Belle journée
Nat la fée

30 janvier, 2011
saint ange a dit…

comme Peau d'Anne je me cache...et visite incognito ce lieu magique, c'est magnifique
merci pour ce superbe reportage, un lieu à découvrir sur la route de prochaines vacances

30 janvier, 2011
La maison grise a dit…

Tres joli reportage...j'aime beaucoup les habits xv||| et les souliers...caroline

30 janvier, 2011
Christelle a dit…

Effectivement , les mots sont bien trouvés : on se croirait dans un conte où le décor est posé pour faire rèver , pour inspirer , pour nous plonger dans un monde de rèves où les animaux prennent une autre dimension et où , cette fois , l'humain ...se fait plutôt spectateur !

30 janvier, 2011
un air de famille a dit…

Merci de me faire découvrir cette artiste, pas bien loin de chez moi... voilà de quoi me donner envie d'en savoir d'avantage... ces animaux sortis d'Alice au Pays des merveilles ou du Chat botté sont plein d 'émotion et de poésie au goût d'enfance !!
Isa

30 janvier, 2011
Les ptits coeurs de Marie a dit…

C'est une grande artiste...
J'adore ses créations...
Douce journée...

Marie

30 janvier, 2011
m.christine legrands a dit…

J'ai visité l'Atelier un pur bonheur, rencontré Mélanie, ravissante demoiselle.... puis repartie avec "Dame Chat" une de ses créations. Difficile de résister, dans cet univers magique et poétique.
Félicitations très bel article et découverte.

30 janvier, 2011
Du coq à l'âne a dit…

C'est vraiment superbe et féérique.
J'aimerais pousser la porte de sa jolie boutique et savourer un rêve éveillé!
Merci pour ce très sympathique reportage.
ML.

31 janvier, 2011
helena frontini a dit…

Tu fais toujours des découvertes superbes!! Merci pour le partage. Bises.

31 janvier, 2011
Douce Etoile a dit…

L'univers de Mélanie, empreint de poésie et d'audace me ravit, c'est un peu un conte de fées qui se déroule dans ses murs avec une touche à la Carol Lewis...et beaucoup de talent!

04 février, 2011
manon 21 a dit…

Un univers charmeur,bravo à l'artiste et merci à vous pour vos découvertes .
A bientôt
MANON

06 février, 2011
Laurence a dit…

Je suis aussi sous le charme du travail de cette artiste. Très beau reportage...

07 février, 2011
Paminé a dit…

A quelques enjambées de chez moi!!! quelle chance ! c'est absolument merveilleux,un rêve éveillé, on fait parti du conte de fées!! Je ne vais pas tarder pour faire une petite visite à cette jolie créatrice. Paminé. Ma fille Clémentine (La grille et le Lierre)l'a déjà contactée pour une visite

10 février, 2011
Basab et cie a dit…

je me suis cru dans un pays imaginaire ...splendide BRAVO!

08 juin, 2011
deco2filles a dit…

Incroyable, fantastique, que de merveilles, j'adore tes sculptures elles sont tout simplement géniales.
Un immense BRAVO et merci de nous faire découvrir ton
monde à toi. Si je passe dans ta région je m'arrangerai de te rencontrer car vraiment, je suis FAN.
Caroline de deco2filles

19 avril, 2012
Milie a dit…

Très belle découverte, merci pour ce beau reportage.

05 octobre, 2012

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.