« La Maison Bord'Eaux »

Au cœur de Bordeaux, un ancien relais de poste hésite entre hôtellerie de charme et maison d'hôtes dans une décoration très contemporaine... un parti pris de modernité, un festival de couleurs, de lignes et de design !

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
Façades sur cour de La Maison Bord'Eaux, hôtel à Bordeaux
  • La façade de l'hôtel donnant sur cour dont la terrasse pavée d'origine accueille les petits-déjeuners à la bonne saison.
  • En fond de jardin s'élance le pignon de l'ancienne écurie dont le fronton est décoré d'une tête de cheval.

Avec l’intention d’accueillir ses hôtes dans un lieu à part, une adresse hors normes résolument tournée vers une esthétique contemporaine et colorée, « La Maison Bord’Eaux » ouvre ses portes en juin 2003.
Elle est située tout près du Palais Gallien qui constitue les restes d'un cirque romain, représentant certainement la plus vieille et émouvante architecture de la ville de Bordeaux.
Créé initialement par la bordelaise Brigitte Lurton, à partir de vieux bâtiments composant à l'origine un ancien relais de poste du XVIIIème siècle, ce petit établissement se veut à mi-chemin entre l’hôtel et la maison d’hôtes de charme offrant un service personnalisé. Les propriétaires actuels sont Carole et Pierre Lurton, cousins de Brigitte qui a souhaité, depuis 2008, s’installer dans le Sud de la France.

Hall d'entrée de La Maison Bord'Eaux
  • Détail d'un anthurium posé dans l'embrasure d'une fenêtre du hall de l'hôtel.
  • Dans le hall d'entrée de l'hôtel qui a conservé son vieux parquet, l'heure est à la modernité et au raffinement avec cette reproduction grande taille d'une montre de l'horloger suisse François-Paul Journe.
  • Le bar à vin, point de départ de visites privées de chais de grands crus organisées par Françoise et Thierry Bonnet pour leurs hôtes, offre ici un choix de vins bordelais à déguster.
  • Le vieux sol en carreaux de ciment a été conservé. Les commodes rouge et or sont des créations de Martine Bedin. Des poufs en bois servent de tables basses

détail du lustre du designer éclairagiste d'Ingo Maurer
  • Au plafond du salon-bar à vin, le lustre est une création d'Ingo Maurer, un designer et éclairagiste allemand dont le style est poétique, enchanteur et souvent humoristique. Ici, le lustre constitue le livre d'or de « La Maison Bord'Eaux » dans lequel on s'amusera à reconnaître quelques signatures illustres.
Inspirée du concept de l’Hôtel-boutique émergeant dans les années 1980 à New York et explosant à la fin des années 1990, « La Maison Bord'Eaux » a su développer de même son style unique basé sur une personnalité qui lui est propre et mettant en scène un design recherché. Avec sa palette de couleurs et de créations contemporaines, Brigitte Lurton redéfinit ainsi l’hôtellerie dans un quartier dynamique de Bordeaux et s’inscrit définitivement dans le courant moderniste de la ville.

Sur le concept Hôtel-boutique, « La Maison Bord'Eaux » définit sa personnalité dans la modernité et la couleur

L’hôtel se répartit en deux corps autour d’une cour conçue comme un jardin à l’italienne. Celle-ci se compose d'allées et d'une terrasse pavées d’époque, de parterres et banquettes invitant buissons et plantes aromatiques. Elle se délimite entre de hauts murs assaillis de jasmins parfumés.

Salle de restaurant de l'hôtel La Maison Bord'Eaux
  • La salle de restaurant de l'hôtel offre un vrai festival de couleurs. Les tables et les chaises "Costes" en acajou signées Philippe Starck s'organisent entre des claustras mobiles.
  • Détail du mobilier, en particulier, un claustra mobile créé par Carole et Pierre Lurton.

Dans le fond du jardin, la façade de l'ancienne écurie en pierres appareillées datant du XVIIIème siècle est parée au milieu de son fronton d’une tête de cheval crinière au vent.
Ce bâtiment ferme le tableau de verdure et abrite trois chambres ainsi qu’un salon-bibliothèque largement éclairé par une des grandes baies en plein cintre.

Le logo de La Maison Bord'Eaux redessine la forme du port de la lune
  • L'escalier de l'hôtel.
  • Le logo de « La Maison Bord'Eaux » conçu par Brigitte Lurton incarne dans un jeu de mot l'esprit de la ville traversée par la Garonne et son port dont la forme dessine un croissant de lune.

La métamorphose des lieux orchestrée par la décoratrice révèle certains matériaux d’origine conservés comme le parquet à bâtons rompus dans le hall d’entrée et les carreaux de ciment du bar à vin. Elle l'organise également par des lignes simples et fluides autant dans les distributions que dans le mobilier contemporain sélectionné selon une esthétique rigoureuse.
On trouve dans cette palette de créations contemporaines des meubles signés par Jean Nouvel, Philippe Starck, ainsi que des œuvres de Claude Viala, Axel Arno, Tony Soulié, Richard Cerf, peintre et sculpteur bordelais, Marc Latamie. La création se retrouve également dans le service de table en porcelaine du restaurant réalisé "à la carte" par Philippe Deshoulières.

  • La chambre Violette faisait partie de l'appartement particulier de Brigitte Lurton quand « La Maison Bord'Eaux » n'était encore qu'une maison d'hôtes. Aujourd'hui, c'est la chambre n° 7 de l'Hôtel. Tête de lit oblique en Wengé, sol en bois teinté de noir, murs et plafond violet, appliques Ingo Maurer.
  • « La Maison Bord'Eaux » a sélectionné des produits d'accueil Hermès pour les salles de bain de l'hôtel. Et, dans les chambres, elle marque pour ses hôtes des petites attentions comme ce ballotin de chocolats de la Maison Saunion, un des meilleurs artisans chocolatiers de Bordeaux.
  • Coin lecture de la chambre Violette.
  • Le dressing de cette chambre avec sa couleur en opposition se cache astucieusement derrière des lés de tissu coulissants.
Détails de la salle d'eau de la chambre Violette de l'hôtel La Maison Bord'Eaux
  • Détails de la salle d'eau de la chambre Violette.

Certains meubles sont créés sur mesure. Ainsi Martine Bedin, architecte bordelaise ayant poursuivi ses études à Florence et appartenu au mouvement italien de design et d’architecture "Menphis" fondé dans les années 1980 par Ettore Sottsass, signe pour « La Maison Bord’Eaux » les deux commodes rouge et or installées dans le bar à vin.
D’autres créations sont réalisées par les propriétaires et n’en sont pas moins remarquables de part la qualité de leurs lignes et de leurs finitions. C’est le cas des claustras mobiles de la salle du restaurant créés par Carole et Pierre Lurton qui se marient parfaitement avec les tables et les chaises "Costes" du designer Philippe Starck.

Le salon-bibliothèque de La Maison Bord'Eaux, hôtel à Bordeaux
  • Dans le salon-bibliothèque, deux méridiennes "Yang", créées par François Bauchet pour "Cinna", encadrent une table basse XVIIIème.

Sur un mur du salon-bibliothèque, ce sont des appliques linéaires encadrant une toile de Tony Soulié qui sont également créés par « La Maison Bord'Eaux ».
Dans les parties communes ainsi que dans la distribution intérieure des chambres, les portes sont absentes, ne les cherchez pas, notre décoratrice les a fait enlever afin d’augmenter la fluidité des circulations entre les espaces.
Et lorsqu'elle souhaite dissimuler l’entrée d’un dressing dans une chambre, une idée ingénieuse prend la forme de pans de tissu lestés qui coulissent tout en douceur et délicatesse.

La couleur est une invitée très présente et redéfinit les espaces dans des tonalités franches et souvent acidulées.
Mettant en scène l'architecture et les objets, la couleur prend un sens très personnel pour Brigitte Lurton. Issue d’une famille liée à la vigne et aux grands crus bordelais, elle fait couvrir, comme une évidence, le bar à vins de couleur rouge.

Un festival de couleurs consigné avec talent donne du style et de la modernité

De la même façon qu’elle allie l’ancien et le moderne, elle marie à l’audace des tons bien tranchés. Le ton sur ton ne fait effectivement pas partie du voyage dans lequel « La Maison Bord'Eaux » nous invite à la manière d’un vrai festival. ■

Toile de Tony Soulié exposée dans le salon-bibliothèque de La Maison Bord'Eaux
  • Détail de la bibliothèque derrière une lampe de sol "Mite" dessinée par Marc Sadler pour Foscarini.
  • Une peinture gestuelle et instinctive de Tony Soulié encadrée par deux appliques créées par « La Maison Bord'Eaux ».
Photos© Laëtitia & Philippe Rissetto / Texte Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« La Maison Bord'Eaux », Hôtel
Propriétaires : Carole et Pierre Lurton
Direction : Françoise et Thierry Bonnet
113 rue du Docteur Albert Barraud, 33000 BORDEAUX
Téléphone : 00 33 (0)5 56 44 00 45
Web site : http://www.lamaisonbordeaux.com/



  • Un des éléments importants du réaménagement des quais de Bordeaux avec le "jardin des lumières" ou encore le "skate-park", le miroir d'eau conçus par l’architecte paysagiste Michel Corajoud et le fontainier Jean Max Llorca (JML Consultants) reflète les façades de l'ancien Palais de la bourse illuminées dans un effet visuel captivant... un attrait permanent.
Bordeaux,
ville attractive :


Parmi les métropoles les plus en vue d'Europe, Bordeaux est une ville fortement attractive.
La capitale mondiale du vin a réussi son entrée dans le XXIème siècle en préservant son riche patrimoine architectural classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 2007. Métropole d’affaires et de tourisme, cette ville proche de la mer, de la montagne et à proximité de la capitale, se transforme, s'embellit, se dynamise. Elle se découvre à pied, en tramway, en vélo ou encore en bateau. Deuxième escale de croisière française de la façade atlantique, le "Port de la lune" offre désormais ses deux rives à la vie urbaine et à la promenade.



Les bonnes tables à Bordeaux recommandées par « La Maison Bord'Eaux » :



Nous remercions Karin Labardin du Comité Départemental du Tourisme de la Gironde.
21 cours de l'Intendance, 33000 BORDEAUX
Téléphone : 00 33 (0)5 56 52 61 40
Web site : http://www.tourisme-gironde.fr/

4 Commentaires:

Valou a dit…

Un cocktail de couleurs toniques ou apaisantes pour un effet "bien-être" garanti !

11 mars, 2011
la maison grise a dit…

tres joli reportage...comme toujours...merci pour toutes ces belles adresses .caroline

11 mars, 2011
babydoll a dit…

Je connais bien ce bel endroit dans ma belle ville .....il est encore plus beau sur ton site Laëtitia!!!!merci pour ce reportage....

11 mars, 2011
Anonyme a dit…

Superbe endroit dans une ville que j'adore ! Muriel

20 mars, 2011

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.