Annonces publicitaires
.

« Les Fifoles »

Pour conserver la mémoire de ses jours heureux, Anne ouvre son blog comme on ouvre un album photo avec l’intention d’y déposer des images de son intérieur et le souhait d’y revenir pour suivre l’évolution au fil des années.
Cette aventure commence en février 2008, "à une époque", nous dit-elle, "où la blogosphère était un peu différente, plus intime, plus confidentielle".

Ainsi, son blog devait demeurer une aventure personnelle, une balade incognito, se disait-elle, mais en rendant ses messages publics, l’auteure ne se doutait pas de ce qui l’attendait.
Anne baptise son blog presque négligemment... Au moment d’inscrire un nom à son bout de toile, elle se rappelle cette envie de créer avec ses amies une boutique de décoration à Lausanne. L’enseigne avait même été imaginée : "Les Filles Folles" !
Ainsi la première idée qui lui vient à l'esprit pour intituler son blog est ce souvenir et par contraction elle invente « Les Fifoles ».


Parlez-nous de votre blog et de votre cheminement ?

Ma première idée était de me servir du blog comme un outil pour simplement stocker mes photos, mes décorations saisonnières et pour y revenir années après années. Puis un jour, j’ai laissé un commentaire (admiratif) sur "Un Cœur en Provence". Laëtitia m’a répondu et a mis une de mes photos sur son blog avec un lien vers le mien. Ce fut comme une grande tape amicale dans le dos : la spectatrice aux yeux écarquillés du premier rang que j'étais, s’est alors retrouvée subitement sur la scène, les bras un peu ballants et le cœur battant.
Par la suite, d’autres commentaires ont suivi et ont titillé mon amour-propre. Ils m’ont donné l’envie de sans cesse m’améliorer, d’être à la hauteur. J’ai mis mon appareil en mode manuel, appris à travailler avec différentes focales, à jouer avec la lumière. De la photo clic-clac, je suis passée à la cinquantaine de prises pour n’en retenir qu’une ! Puis petit à petit je me suis familiarisée aussi avec les outils d’édition.
Mon problème principal actuellement réside dans le choix du sujet : l’endroit où nous vivons avec nos trois enfants n’est pas très grand et je prends presque toutes les photos dans la pièce centrale qui sert à la fois de cuisine, salle à manger et salon. Au bout de quatre ans, j’ai un peu l’impression d’en avoir fait le tour ! D’un autre côté, le blog me pousse à redécorer continuellement.



Quelles sont vos sources d’inspiration ?

La beauté est partout présente autour de nous et se trouve souvent concentrée dans les choses simples. Il suffit d’être disponible et de prendre le temps de regarder, d’écouter.
La nature est porteuse d’harmonie. Pour nous, c’est souvent plus difficile d’associer plusieurs parcelles de beauté. Alors il faut étudier ceux qui savent, ceux qui ont l’esprit ou l’œil plus grand ouvert. Après, c’est une question d’affinités. J’aime de manière inconditionnelle la peinture de Vermeer et celle d’Hammershøi. Mais quand je suis face à un Renoir dont le sujet et le traitement de la couleur me parlent nettement moins, je reçois à chaque fois une gifle. Je suis devant un tableau qui ne me plaît pas mais qui m’impose avec une telle force sa beauté !
J’aime la musique de Beethoven. Par moments, le temps d’une suite de notes au piano, la perfection est là, dans la pièce. À cet instant, rien d’autre n’existe, tous les sens se figent sauf celui de l’audition. Il y a juste la musique et notre âme, qu’on sent presque physiquement.
Et puis, il y a les livres, Proust en tête de liste, les auteurs américains contemporains. J’ai rencontré un jour, grâce aux « Fifoles », une très belle dame qui m’a fait un superbe cadeau, elle m’a parlé avec chaleur du poète Philippe Jaccottet que je ne connaissais pas. Il écrit avec une telle sensibilité, une précision, une acuité. Celui-ci vient de publier un ensemble de notes, proses et poèmes qu’il a choisi lui-même dans son œuvre et qu’il a magnifiquement intitulé : "L’encre serait de l’ombre". Parfois la beauté de ce qu’on lit est si forte, qu’on ne peut plus la taire. Alors je la glisse entre deux photos, dans mon blog.



Que représente pour vous la blogosphère ?

C'est évidemment un outil de recherche ciblée extraordinaire, une vie parallèle bien distincte de la vie réelle, souvent mal comprise par les gens qui lui sont extérieurs.
La blogosphère représente également un acte de générosité à la fois du blogueur qui donne de son temps et de soi-même sans compter, et de celui qui est de l’autre côté de l’écran, qui laisse des commentaires sans que rien ne l’y oblige.
Cet échange désintéressé, ce troc d’émotions, je trouve cela incroyable !
J’ai eu l’occasion, à quelques reprises, de rencontrer des blogueuses dans la vraie vie. Ce qui est curieux, c’est que l’on ne part jamais de zéro. Il y a déjà une connivence, une confiance acquise, une affection.



Dans votre intérieur, y-a-t’il un objet que vous affectionnez tout particulièrement et pourquoi ?

Il y en a plusieurs. Je chine volontiers et je m’attache facilement aux objets.
Mais si je dois en choisir un seul, je dirais notre cheval à bascule en bois blanc. Il est le symbole de notre aventure américaine. Nous l’avons trouvé au marché aux puces de San Francisco, où nous avons vécu de 2000 à 2002. Il était sagement immobile à côté d’un très vieux monsieur qui ne le quittait pas des yeux. Les enfants se sont approchés et l’ont caressé doucement en lui parlant.
Nous avons engagé la conversation en demandant au monsieur si il voulait éventuellement le vendre, car cela n’avait pas l’air évident. Il nous a répondu que c’était son cheval depuis qu’il était petit. Son père l’avait fait pour lui. Une fois adulte, il lui avait lui-même fabriqué une selle en cuir, des étriers et un collier de grelots. Le cheval l’avait suivi toute sa vie et maintenant qu’il savait qu’il allait bientôt mourir, il voulait lui choisir un nouveau propriétaire. Il nous a dit que plus de vingt personnes lui avaient demandé de l’acheter depuis le début de la matinée et qu’il n’avait pas pu s’y résoudre.
Mais là, les enfants lui parlaient gentiment et il pensait qu’ils sauraient s’en occuper. Nous lui avons promis de prendre bien soin de lui et l’avons laissé des larmes aux yeux, en emmenant dans nos bras tout un pan de sa vie.



Quelle saison préférez-vous et pourquoi ?

La fin de l’automne et le début de l’hiver. J’aime le blanc quand il est usé, les bruns froids, les noirs, les gris, contrairement à mes deux sœurs qui vivent dans des univers très colorés. L’une d’elles est la créatrice de la marque "Madame Chalet" à Londres.
Moi, j’aime voir les jours baisser, quand les feuilles jonchent le sol et perdent leurs couleurs flamboyantes. J’aime ce sommeil de la nature qui se refait une beauté. J’aime le vent dans les arbres nus. Cette rudesse, cette âpreté.
Les gens se croisent et se disent l’essentiel parce qu’il fait trop froid pour en rajouter. Mais par-dessus tout, j’aime habiter dans un pays où il y a quatre saisons bien marquées. J’aime ce moment où la nouvelle saison se glisse dans l’autre et l’efface. C’est précisément le moment où il faut tout redécorer.


Photos Anne Closuit Eisenhart / Propos recueillis par Laëtitia Rissetto

Cet article vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications "Blog à la Une" :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



Le blog de Anne « Les Fifoles » : http://lafifole.blogspot.com/

45 Commentaires:

Christelle a dit…

Admirative de son univers que je prends grand plaisir à découvrir lors de chaque parution de billets et maintenant , voilà quelques mots en plus , des détails , un visage ...ce qui nous permet de passer un cap en plus et d'adoucir ce côté virtuel pour encore mieux s’imprégner de son joli petit monde ...

15 février, 2012
Inès a dit…

Cet article me touche tout particulièrement.... j'en suis toute émue...
Heureuse de revoir ton joli sourire ma chère Anne !
Bises à vous trois...et en souvenir de ce moment passé ensemble....

15 février, 2012
Géraldine a dit…

Un bien joli reportage sur un blog plein de douceur!
Bravo Laëtitia!

15 février, 2012
Sonia FIQUET a dit…

Bel article.
Je suis très émue par l'histoire du vieux monsieur et son cheval de bois. J'espère que cet objet qui a tant d'âme continuera à trouver, de génération en génération, une personne qui saura prendre soin de lui.

15 février, 2012
les filles de la colline a dit…

la fille folle a l'air tellement douce et sensible, comme son intérieur.

16 février, 2012
Anonyme a dit…

très jolis reportage et très beau blog! bravo et merci pour tout ce plaisir.

16 février, 2012
christine a dit…

Superbe reportage avec une pointe d'émotion en lisant l'histoire du cheval à bascule ...

16 février, 2012
saint ange a dit…

un intérieur à l'image de sa propriétaire,
un objet au souvenir émouvant,
de la déco, mais aussi de la musique et des livres,
pas si "fifole" que ça...
très beau reportage
domie

16 février, 2012
hasard balthazar a dit…

Très joli décor empreint de douceur, comme le sourire de cette fifole dont je file découvrir le blog !
Sylvie

16 février, 2012
Célestine a dit…

2 coups de ♥ absolus dans ce reportage: l'histoire de ce cheval à bascule qu'on remarque de suite et les 2 dernières photos sublimes.
Merci pour cette jolie lecture matinale.

16 février, 2012
Trendy Little a dit…

Encore très beau reportage, qui me touche peut-être encore plus que les autres.Cette simplicité apparente, qui semble raconter des histoires, un intérieur qui a l'air si apaisant, en harmonie avec la nature. C'est une belle découverte pour moi et je vais filer de ce pas voir son blog.
Encore merci Laetitia.

16 février, 2012
irma a dit…

Non seulement Anne sait nous transmettre une émotion très forte par ses photos empreintes d'une grande sobriété, mais ses propos ci-dessus me touchent au plus profond.
Merci pour ce reportage et bonne journée.

16 février, 2012
catherine a dit…

Merci Laetitia pour ce portrait... j'étais très touchée par les photos de Anne et la découvrir ainsi que son univers et ses paroles est très émouvant...

16 février, 2012
eightdaysaweek a dit…

Je connaissais le nom mais pas la jolie personne qui se cachait derrière. Je viens de découvrir, grace à toi son décor et j'aime beaucoup...
Bises
moun

16 février, 2012
florence a dit…

Qu'ajouter à tous les commentaires déjà si élogieux sur ce reportage, si ce n'est qu'Anne résume parfaitement bien tout ce que les blogueuses de la première heure ressentent...

16 février, 2012
Delphine ★ a dit…

Un bel univers et de jolies réponses représentant le sentiment que nous partageons, nous les blogueuses, pour notre passion commune, la décoration, la simple beauté de tout ce qui nous entoure !
Bises
Delph

16 février, 2012
barby a dit…

Merveilleux reportages aux photos splendides! Un grand merci!

16 février, 2012
solene a dit…

J'adore le blog d'Anne ! Elle ne poste pas souvent de billet mais à chaque fois, c'est la magie de ses clichés et de ses mots ..
C'est d'ailleurs beaucoup mieux cette rareté car je suis heureuse à chaque fois comme un enfant avec une confiserie ...
Merci de ce merveilleux reportage qui me permet de mieux la connaitre !
Solène

16 février, 2012
Anonyme a dit…

Superbe blog qui m'inspire énormément! Merci!
Caroline

16 février, 2012
Nat la fée angevine a dit…

Merci Laetitia pour ce très joli article une fois de plus. Beaucoup d'émotions, de charme et de sensibilité dans les propos de Anne, je ne connais pas encore son blog mais je vais aller y faire un tour et je suis sûre que je vais adorer ce que je vais y découvrir. Douce journée à toi, j'espère que tu vas mieux. Bises Nat la fée

16 février, 2012
Tess a dit…

Un intérieur raffiné et de magnifiques photos reflétant la sensibilité de l'auteure. Un blog à consommer sans modération. Merci de nous le faire découvrir.

16 février, 2012
coco&filles a dit…

Je découvre un peu plus cette jolie personne, sa sensibilité, son intérieur...Son jardin secret...belle rencontre, merci...

16 février, 2012
Douce Etoile a dit…

Je suis totalement sous le charme, voire même émue, après avoir laissé défiler doucement ce magnifique reportage où prose et illustrations vibrent en harmonie. Encore un instant de magie sur la toile. Merci Laëtitia et Philippe de toujours cibler des lieux avec une âme et merci à Anne de nous avoir ouvert ses portes aussi joliment.

16 février, 2012
Séverine a dit…

Super ! j'aime tout : la déco, les couleurs, l'univers et les paroles de cette personne. Merci beaucoup pour ce partage.

16 février, 2012
flâneries chics a dit…

merci pour ces belles images pleines de douceur et de raffinement * * *

16 février, 2012
1 belle histoire a dit…

Je connaissais cet univers et m'y promène de temps en temps avec toujours autant de plaisir ...
Mais je découvre la personne derrière ce joli blog , dont les propos sont d'une sensibilité et d'une délicatesse rares ..
Je suis très émue ...
Merci de ce beau partage ...
belle soirée
Flo

16 février, 2012
Dominique a dit…

Merci pour cette belle rencontre avec les "Fifoles", j'adore leur univers... et grâce à vous et au blog j'ai fait de nombreuses autres découvertes (virtuelles), boutiques, maisons, hôtels... je crois comprendre que nous habitons toutes deux du côté de Montpellier?

16 février, 2012
agnès a dit…

Un bel univers plein de douceur et de charme, merci pour ce reportage
Agnès

17 février, 2012
O mas des patines a dit…

Quelle belle aventure ce blog
J aime beaucoup
Mh

17 février, 2012
marie-lee a dit…

merci de votre partage et de tous ces jolis blogs que je découvre grâce à vous...Celui ci me parle tant
comme voous j'aime la provence et j'apprécie les belles choses
une belle journée à vous

17 février, 2012
Oscar et Lila a dit…

Quel magnifique portrait.
Un univers d'une délicatesse rare,
sensible et poétique.
Merci pour cet article qui m'a beaucoup touché.

17 février, 2012
simply to share a dit…

Une bien jolie histoire autour de ce cheval en bois...j'aime ce respect d'une telle décision de le garder et d'en prendre soin.
Un beau reportage, pour un joli partage.
S.

17 février, 2012
rêve de lune a dit…

Un très beau reportage, photos et texte de grande qualité - Bravo - Catherine*

17 février, 2012
Sophie a dit…

Coucou,

Je t'ai mis un petit mot tout à l'heure, mais je ne le vois pas, alors de peur que ça n'ait pas marché en revoici un.
J'ai été très touchée par ton histoire de cheval à bascule.
Quant-à-l'article, tu l'a bien mérité.
Bravo Anne!

18 février, 2012
l'heure bohème a dit…

J'ai découvert ce très beau blog en décembre. Le voile est levé sur ce nom qui m'intriguait, les fifoles, qui m'évoquait quelque chose de léger, poétique, lumineux, à l'image de ce blog... L'histoire du cheval à bascule est si belle et émouvante ! Merci pour le reportage.

18 février, 2012
Cez a dit…

juste sublime.... bravo Anne!!

19 février, 2012
déco2filles a dit…

Un grand merci pour une belle leçon de déco mais aussi de vie, comme vous toutes j'ai adoré l'histoire du petit cheval et de son vieu maître et comme Anne j'aime écouter la musique classique. Merci pour ton blog, toujours frais et plein de bonnes idées. Caroline de déco2filles

19 février, 2012
Aurèle a dit…

Magnifique interview... toujours réalisée avec autant de sensibilité... Merci de nous faire découvrir autant de belles personnes.
Anne a vraiment un univers si doux et tellement poétique ! Bravo !

19 février, 2012
Christouflette a dit…

Un reportage empreint de douceur à l'image de la maîtresse de maison...merci pour ce partage.
Toujours un plaisir de lire ces reportages...

22 février, 2012
marili a dit…

Laetitia
quel joli blog que vous m'avez découvrir !!
merci pour cette revue virtuelle qu'on ne se lasse pas de feuilletter
amitiés

02 mars, 2012
kate a dit…

★j'adore★
merci,pour ce partage★
★& qu'elle bonheur & chance a tous ces talents de figurer sur votre emag ★
★ kate ★

04 mars, 2012
Irene b a dit…

siete meravigliosi! Le foto che fate le location che scovate ... Mi sento davvero onorata di avervi conosciuto! Bravissimi

06 mars, 2012
HOMESWEETHOME a dit…

Un beau reportage qui met en valeur une belle personne et un intérieur ravissant ! beaucoup d'émotion, merci de ce partage ! bises & belle semaine

03 avril, 2012
micaella a dit…

Je découvre ce blog magnifique !
C'est comme un beau livre de conte de fée douceur,charme,mystère,ou l'on marche sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller la princesse de ces lieux magiques !
Merci bravo l'artiste!

11 mai, 2013

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Un grand merci à vous, fidèles ou de passage, qui laissez ici un petit mot... vos impressions !
Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.
Enfin, avant d'écrire votre commentaire, je vous recommande la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales.
Laëtitia.

 
Retour en haut de page