Annonces publicitaires
.

« Les Nomades Baroques »

Dotée d'un esprit créatif, généreux et nomade, Micheline exerce pendant plus de 20 ans dans la décoration entre Paris et la Normandie puis s'installe dans le Sud pour créer une halte pleine de charme, de couleur et de gaieté.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes ↓
Salle de séjour de la maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Sous un plafond à voûtains et garnie d'un sol tapissé de grandes tomettes anciennes, la salle à manger s’ouvre sur la cuisine. Avec des matériaux de récupération, notre créatrice a confectionné deux grands luminaires inspirés de la suspension "Cupolone" de Cattelan Italia, des créations qu'elle reproduit sur commande. Au mur, un sticker mural invite les hôtes à table.

Salle à manger de la maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Micheline a repeint des chaises d’époque en vert anis, tapissé l’assise de velours et numéroté chaque dossier au pochoir.
C’est un retour à ses origines, le Sud de la France, en quelque sorte pour Micheline qui s’installe dans le Gard après avoir passé une vingtaine d’années dans le milieu de la décoration à Paris et en Normandie.

Elle choisit en 2007, une grande bâtisse en pierre d’époque Renaissance située dans le village ancien, quartier Bas à Barjac, cette commune pionnière du développement durable et de la culture du Bio en France et connue bien sûr pour ses foires aux antiquités et à la brocante.

Riche d’un potentiel de 380 m2, l’ancienne maison ayant été dans un autre siècle un café et plus tard une pharmacie, se transforme après quatre années de chantier en une maison d’hôtes de charme très colorée.
Micheline ne s’est pas épargnée les efforts et n’a pas hésité dans certains travaux, à participer activement.
Le jeu en vaut la chandelle et témoigne aujourd’hui du talent de notre créatrice dont la vie se lit comme un roman.

Vieil établi patiné, volet peint et décoré de lettres dorées, maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Collection d’anciennes bonbonnes ou dame-jeanne qui servaient au stockage du vin.
  • De la vaisselle chinée, des bocaux en verre remplis de couverts et une cloche renfermant une religieuse en céramique, création "Rêves d’Argile", se mettent en scène sur un ancien établi patiné par notre créatrice. Sur le mur, Micheline a confectionné ce panneau "Gourmandises" à partir d’un vieux volet peint en noir et décoré de lettres dorées, création sur commande. Une carcasse de fauteuil prend la pose et devient ainsi un objet décoratif.
Une paire de fauteuils vintage pivotants relookés avec du cuir de couleur anis, maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Devant la grande cheminée en pierre, le coin salon se meuble d’une paire de fauteuils vintage pivotants relookés par notre créatrice avec du cuir de couleur anis.

Pour se former dans les différentes techniques du dessin, de la peinture et de la photographie, elle intègre, pendant deux ans, l’école nationale supérieure des beaux-arts de Paris.
Elle choisit cette orientation malgré l'avis de son père, ébéniste dans les années 1950, et qui, ne badinant pas avec l’autorité, lui destine une autre voie : le secrétariat.

Métamorphose d'une ancienne porte en faux cadran d’horloge, maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Micheline métamorphose une ancienne porte récupérée dans la maison en faux cadran d’horloge : elle la décore de chiffres romains peints en doré et de vieilles aiguilles de cadran dénichées à l’Isle-sur-la-Sorgue.
    Un trépied de géomètre chiné se transforme en lampadaire.
  • La table basse du salon est composée d’une vieille porte posée simplement sur des clayettes en bois empilées et dans lesquelles notre décoratrice peut y ranger ses revues.

Cuisine de la maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • La cuisine vitaminée où la maîtresse de maison prépare les repas pour ses hôtes. Un ancien billot en bois sert d’îlot central. Trois paniers marocains à oranges des années 50 sont utilisés pour ranger les bocaux en verre, les légumes et les ustensiles de cuisine. Micheline a fait le choix de peindre en vert anis le vieil escalier en pierre afin qu’il se détache visuellement du mur en pierres apparentes.
Mais c'est bien loin de ses aspirations, alors Micheline s’obstine et réussit même à décrocher un stage à l’école Penninghen au cours duquel se révèle son goût pour la création. "Je créais déjà des meubles pour ma chambre avec les chutes de bois provenant de l’atelier de mon père et à 18 ans, je voulais compléter mes études dans le design mais le coût était prohibitif, je n’ai pu poursuivre dans cette voie", nous explique notre créatrice.
Elle accomplit alors sa vie professionnelle au sein de l’étude d’architecte de son premier mari, à Paris. Mais à 42 ans, les évènements de la vie imposent à Micheline une autre route.
Avec ses filles et Stéphane, son deuxième mari, elle quitte Paris pour la Normandie, la vie stressante de la capitale ne lui convenant plus. Ensemble ils achètent un vieux manoir du XVIIIème doté d’un grand parc aux arbres centenaires... de quoi entamer une nouvelle vie.

Écriture à la craie sur la traverse d'un billot de cuisine, maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Micheline écrit à la craie sur une traverse du billot une phrase... une pensée du jour.

Pendant dix ans, ils retapent la vieille bâtisse et la transforme en maison d’hôtes.
Une boutique de décoration y voit le jour et la grange attenante est convertie en atelier.
Chineuse depuis toujours, Micheline entasse de la brocante dans le but de donner un second souffle à ces objets qu’elle propose à sa clientèle.
Plus tard, on lui commande des chantiers, agencement de vitrines et de salons, décoration de salles de mariage. Pendant une vingtaine d’années, profitant de nombreux séjours à Marseille ou à Cavaillon pour rendre visite à sa famille, elle rapporte le soleil en Normandie sous la forme de pigments, de volets à jalousie et autres trésors de brocante.

Terrasse et jardin de la maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Une des terrasses de la maison est édifiée sur deux voûtes en anse de panier et fait face au jardin. Table de bistrot et chaises Tolix chinées à l’Isle-sur-la-Sorgue.
  • Le jardin ceint de hauts murs est agrémenté de cyprès florentin, mûrier, bambous de la Bambouseraie d'Anduze et de plantes méditerranéennes. Il se décore d'objets chinés en zinc : vieux bac en zinc avec verseur, porte-bouteille, hérisson sèche-bouteilles.

Salon des petits-déjeuners de la maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Dans le salon des petits-déjeuners, une table pliante des années 1950 et ses bancs, provenant d'Autriche, ont été relookés avec une peinture couleur ardoise. Un panneau japonais imprimé troncs de bouleau apporte plus d'intimité à cette pièce qui donne sur la rue. Un sac "Designers Guild" est posé sur une chaise des années 1950 provenant d'un salon de coiffure.
Le désir de s’installer dans le Sud de la France la taraude et une envie de bouger également car Micheline à l’esprit nomade, elle ne tient pas en place.
C’est ainsi qu’elle décide avec Stéphane de descendre dans le Gard. Sandra, une de ses filles reprend alors la clientèle des chantiers rennais, granvillais et parisiens sous l’enseigne "Place 5".

Micheline, l'esprit nomade, décide de partir pour le Sud

Ce changement de région, Micheline le vit comme un retour aux sources et le nouveau projet est l’occasion encore de mettre à profit toute son expérience.
Pour la mise en peinture, elle crée les teintes elle-même à partir d’un blanc mat "Blancolor", un sac de chaux aérienne, de la poudre de marbre et du talc, la voici qui réalise des stucco et des enduits.
La maison se pare de couleurs et une petite partie du mobilier qu’elle a amassé durant toutes ces années prend place avec des acquisitions plus récentes.

Plafonnier Knappa signé Brylle/Jacobsen chez Ikea, présentoir tourniquet à cartes postales et table pliante dans la la maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Sous la voûte d'arêtes se suspend un plafonnier "Knappa" signé Brylle/Jacobsen chez Ikea.
  • Détail d'un présentoir tourniquet dans lequel Micheline accumule ses photos de chantiers.
Fauteuil en rotin Loom relooké, service à thé Casa et oiseaux Les affaires étrangères à Uzès
  • Un fauteuil en rotin "Loom", acheté dans une brocante anglaise, a été relooké en noir et blanc par Micheline. Lampe sur pied avec abat-jour à pois, "Ikea". Des chiens scottish en céramique - publicité pour la marque Black & White - représentent ici une partie de la collection de notre propriétaire.
  • Sur la table pliante, service à thé "Casa" et oiseaux, boutique "Les affaires étrangères" à Uzès.

Son style préféré est le XVIIIème et le baroque, c’est pour cela qu’elle baptise sa nouvelle maison d’hôtes « Les Nomades Baroques ». "J’adore les châteaux, les dorures, les pampilles, les soieries, les velours, mais j’aime aussi les meubles de métier qui nous parlent", nous raconte Micheline. "Pour moi, cela fait référence au métier de mon père qui était monté à Paris comme compagnon".
C’est en pensant à lui, par exemple, qu’elle réalise la chambre intitulée "Les Locataires" avec son mobilier années 1950 et 1960.
Elle invite dans celle-ci des vieux jouets qu’elle collectionne : chevaux de bois, chaises et jeux d’enfants. Dans un cadre, sont exposées des anciennes photos de stars de ces années-là, des hôtes qu’elle aurait aimé avoir... ses fameux "locataires".

Escalier en ciment peint, maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • La propriétaire a eu l'idée de peindre l'escalier de la maison qui avait été cimenté en lui ajoutant une touche graphique.
  • Une collection improvisée de galets en forme de cœur habillent quelques marches de cet escalier.

"J’aime les établis, les glacières de bistrots, les clubs en cuir, mon stock resté encore en Normandie regorge de ces merveilles, prêtes à revivre. J'aime le lin et le chanvre ainsi que les matières brutes", ajoute-elle.
Des meubles de famille de style Louis XV et Louis XVI sont laissés dans leur jus, tapisserie arrachée, armature dénudée, et sont présentés dans la deuxième chambre baptisée "Les Louis" comme des objets de décoration.

Mobilier années 1950 et vieux jouets dans une des chambres de la maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • La chambre "Les Locataires" a conservé sa vieille cheminée, son plafond et son sol en carreaux de terre cuite. Pour se l'approprier Micheline y invite ses couleurs, son mobilier années 1950 et des vieux jouets qu’elle collectionne... chevaux de bois, chaises et jeux d’enfants.
Cheval à bascule et jeu de quilles anciens dans une des chambres de la maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Détails d'une mise en scène autour de la cheminée : cheval à bascule et jeu de quilles anciens.
  • Sur la tablette de la cheminée, Micheline dispose sa palette d'adolescente, ses pigments et ocres naturelles.

Dans cette chambre, notre décoratrice s’amuse à mixer ces objets avec les lignes épurées et blanches de quelques meubles contemporains.

Une table pliante et ses bancs des années 1950 sont relookés avec une peinture de couleur ardoise dans le salon des petits-déjeuners voûté d’arêtes.
Autour s’installent deux chaises plastifiées imprimées pied-de-poule des années 1950 provenant d’un salon de coiffure sous un plafonnier "Knappa" de Flemming Brylle et Preben Jacobsen. Sur un présentoir tourniquet de cartes postales, convié comme un objet décoratif, elle accumule ses photos de chantiers.

Tête de lit réalisée avec des planches brutes assemblées et découpées, tabouret d'atelier détourné en table de chevet, lampe articulée Collection vintage chez Castorama, maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • La tête de lit est réalisée par Micheline avec des planches brutes assemblées et découpées. Un tabouret d'atelier, provenant d'un établissement scolaire qui renouvelait son mobilier, se détourne en table de chevet. Fixé sur l'assise, une lampe articulée "Collection vintage" chez "Castorama". Posé au sol, un pêle-mêle expose une collection de portraits de stars des années 1950 et 1960 et donne son nom à cette chambre.
  • Une splendide coiffeuse de famille en bois et miroir s'équipe d'un tabouret recouvert par notre hôtesse avec de la toile bayadère.

Quant aux clichés accrochés aux murs, souvenirs d’un voyage au Mali, ce sont les œuvres d’Émilie, une autre de ses filles, photographe, avec qui elle crée une ligne de luminaires, mais chut !... il est trop tôt pour en parler.

Avec ses touches de couleur anis, la bonne humeur s’installe dans la salle de séjour abritée sous ses voûtains et garnie de grandes tomettes anciennes.
La propriétaire, chineuse et bricoleuse, installe au centre du salon près de la grande cheminée en pierre, une table basse composée d’une vieille porte posée simplement sur des clayettes empilées et dans lesquelles elle peut y ranger ses revues. Une autre porte ancienne récupérée dans la maison, adossée au mur, est quant à elle décorée de chiffres peints et de vieilles aiguilles de cadran que Micheline a déniché à l’Isle-sur-la-Sorgue pour se métamorphoser en faux cadran d’horloge.

Baignoire Tonga Leroy Merlin dans une des chambres de la maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • La chambre "Les Louis" sous sa voûte en berceau a été peinte en blanc avec une cimaise et un soubassement gris. Ancien lit corbeille dont Micheline n'a gardé que la tête peinte et retapissée. Baignoire "Tonga" "Leroy Merlin".

Console, chaise et tables basses gigognes Fly, maison d'hôtes 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Micheline a mixé du mobilier ancien avec des meubles contemporains dont une console, une chaise et des tables basses gigognes chez "Fly".
Dans la partie salle à manger, près de la cuisine, une table est dressée près d’un vieux vaisselier et d’un établi patiné détourné en console.
Créés par Micheline, deux grands luminaires bombés à réflexion dorée dont la forme est directement inspirée de la suspension "Cupolone" de Cattelan Italia, sont constitués de matériaux de récupération. "Ces créations traduisent ma passion pour le carton et le papier et surtout mon admiration pour les œuvres en papier mâché de l’artiste plasticienne Niki de Saint Phalle", nous précise-t-elle.
Elle donne libre cour à sa passion pour la création d’objets dans son atelier au rez-de-chaussée de la maison.
Cette créatrice, qui aime découvrir, a horreur du quotidien, du rangement : cela se voit dans son atelier, où tout se côtoie dans un désordre organisé ! "J’adore travailler dans l’urgence, un projet pensé la nuit et réalisé le lendemain ; d’ailleurs je continue à me lever la nuit pour écrire, et dessiner. Je termine souvent mes chantiers dans le calme de la nuit", nous dit Micheline.

Chambre Les Louis, maison d'hôtes de charme 'Les Nomades Baroques' à Barjac
  • Une chaise en fer chinée à Uzès s'harmonise avec des lettres en résine dorées.
  • Reflet de mobilier contemporain dans un vieux miroir doré.

Un vieux canapé de style montre sa carcasse et se pare de coussins Baobab
  • Un vieux canapé de style montre sa carcasse et se pare de coussins "Baobab".
Dehors, figuiers et mûriers dispensent leur ombrage. Quelques hortensias supportent les chaleurs estivales, bambous et buis structurent les parterres jusqu’aux restanques qui accueilleront bientôt une piscine.

Les séjours qu’elle propose à ses hôtes s’enrichissent de week-ends à thèmes notamment autour de la chine.
C’est ainsi que notre décoratrice invite ses clients à découvrir ses bonnes adresses afin de dénicher ensemble un petit meuble ou un objet à restaurer.
Elle les conseille ensuite pour relooker leur trouvaille : restauration, patine ou peinture. À la fin de leur séjour, ils peuvent repartir avec leur création.
Les hôtes peuvent également suivre des cours de patines et de création de luminaires.

Dans les projets de Micheline, il y a également une troisième chambre d’hôtes qu’elle livrera pour cet été et un salon de thé intimiste pour le plaisir de tous. ■

Un vieux canapé patiné se pare d'un futon en velours Baobab
  • Micheline a habillé l'assise du canapé avec un futon en velours "Baobab".
  • Une collection de vieux flacons de parfumeurs s'expose sur la cheminée. Futon enroulé "Baobab".
Stylisme et photos© Laëtitia & Philippe Rissetto / Texte Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« Les Nomades Baroques », Maison d'hôtes, Atelier-brocante
Rue Basse, 30430 BARJAC
Téléphone : 00 33 (0)4 66 86 16 85 / 00 33 (0)6 24 16 68 43
Site Web : http://www.lesnomadesbaroques.com/
Blog : http://lesnomadesbaroques.blogspot.fr/



Les adresses de Micheline :
  • "L'Orangerie", Boutique de décoration
    Avenue du Mail, 85100 LES-SABLES-D'OLONNE
    Téléphone : 00 33 (0)2 51 95 06 21
  • "Le Buzz", Restaurant
    Grand rue Jean Moulin, 30430 BARJAC
    Téléphone : 00 33 (0)4 66 54 40 05
    Site Web : http://www.resto-buzz.fr/
  • "Lou Chocolat", Salon de thé
    Place Charles Guynet, 30430 BARJAC
    Téléphone : 00 33 (0)4 66 61 42 81


Artiste citée dans le reportage :


Le sujet de ce reportage n'a été l'objet d'aucune presse "déco" au jour de la publication de notre article. C'est une découverte e-magDECO.

35 Commentaires:

Marie Antoiette a dit…

Tout simplement superbe .. et ces couleurs vitaminées j'adore Merci pour ce joli reportage

11 mai, 2012
Le Comptoir de Violette a dit…

Les touches de couleurs apportent une note pétillante à cette belle demeure à l'esprit brocante revisité.

11 mai, 2012
irma a dit…

Maison d'hôtes tonique avec des chambres à prix doux.
Bonne journée.

11 mai, 2012
Francette a dit…

J'ai fait le "plein" de vitamines à la lecture de ce superbe reportage... une seule envie : connaître Micheline ! Merci Laetitia pour toutes vos découvertes généreusement partagées

11 mai, 2012
kristinco a dit…

Un endroit qui nous réconcilie avec les couleurs vivifiantes !
La cuisine : j'adore !!!
Les terrasses sont tout aussi jolies, bref, un lieu qui offre tous les moments du belle détente.

11 mai, 2012
giovanna a dit…

tout superbe...j'adore la cuisine....c'est fantastique
bonne journèe
giovanna

11 mai, 2012
Grainedenvie a dit…

C'est superbe! J'aime beaucoup le mélange des styles (ancien et moderne).

11 mai, 2012
Tess a dit…

Merci beaucoup pour ce si joli reportage ... vous avez de très belles maisons d'hôtes par chez vous et les propriétaires ont beaucoup de goûts !
Merci encore

11 mai, 2012
deco2filles a dit…

Waouh !
Une maison sublime, des couleurs que j'adore, un mélange de styles subtilement dosé, enfin j'ai une seule envie c'est de venir chez toi pendant le grand déballage de Pâques l'année prochaine ou dès que je peux. BRAVO ! et merci pour ce superbe reportage, moi aussi de retour dans le midi natal après 20 ans, on est trop bien chez nous.
Caroline de deco2filles

11 mai, 2012
La Bastide d'Emmanuelle a dit…

Encore une bien jolie adresse à garder précieusement !
Que j'aime ces couleurs et ce mélange de style !
Bravo

11 mai, 2012
Francesca Garavini a dit…

Ambienti incantevoli... che belle scoperte!

11 mai, 2012
hasardbalthazar.com a dit…

C'est un exercice délicat de mélanger les styles, épreuve largement réussie pour cette talentueuse décoratrice que je découvre avec plaisir ! Ce reportage fourmille d'idées ! Merci de nosu faire partager cette superbe découverte !

11 mai, 2012
saint ange a dit…

en voilà une jolie maison, pleine de vie !
on a vraiment envie d'y aller faire un petit tour.
bravo

11 mai, 2012
Laure MESTRE a dit…

Encore un bien beau reportage qui donne envie d'aller passer tous ses week-end en chambres d(hôtes! La décoration très éclectique reste néanmoins extrêmement harmonieuse; la diversité des styles ne nuit pas à l'ambiance générale; au contraire, elle lui confère cette pointe d'originalité qui rend la maison vivante. Merci pour ces belles photos et pour le texte qui, comme toujours très bien écrit, nous fait découvrir les secrets cachés de la bâtisse.
Laure de A TOUS LES ÉTAGES

11 mai, 2012
Relookeurs a dit…

Ces touches de couleurs vert pomme, orange, rouge, une vraie merveille, bravo Micheline!

11 mai, 2012
Catherine L. a dit…

Beaucoup de goût encore une fois pour ce très bel endroit. Les matières sont authentiques et on sent chaque objet comme étant un coup de coeur. On ne voit pas beaucoup le jardin, mais ce doit être un vrai bonheur également.

11 mai, 2012
barby a dit…

En premier un grand merci pour cet encore beau reportage : de magnifiques photos et un texte bien explicatif du lieu et de son histoire.
Une maison UNIQUE qui a demandé beaucoup d'efforts : le résultat est superbe!

11 mai, 2012
céline a dit…

Que c'est beau ! J'adore la cuisine. Merci pour ce beau reportage et surtout bravo à ce chemin de vie !

11 mai, 2012
La bobine de Lisette a dit…

Superbe ! Les touches de couleurs dans les chambres sont magnifiques. La cuisine est pleine de fraîcheur...merci beaucoup pour ce très beau voyage et félicitations à la décoratrice.

11 mai, 2012
my★ a dit…

quel joli mas...
j’aime ces touches de couleurs pep's comme le vert et le orange qui s'invitent dans l’intérieur sombre aux couleurs et patines gris-taupe-neutre, j’ai un petit faible pour le présentoir tourniquet le vieux cheval à la bascule et les escaliers revisiter en torchon de lin ancien j'adOre... comme d'habitude je me regale

11 mai, 2012
Anne a dit…

Hummm ! Les touches rouges sont magnifiques... Quel peps !

11 mai, 2012
fée lin et miss patine a dit…

encore un très beau reportage,
merci de nous faire découvrir tant de lieux magnifique!

11 mai, 2012
ScrapArtDéco a dit…

Ce n'est pas évident de mettre des couleurs "pétillantes" dans une ancienne bâtisse.. Elle a réussi à merveille !

11 mai, 2012
Christelle a dit…

Ces touches d'anis et de couleurs joyeuses apportent du charme en plus à cette demeure déjà ravissante dans son ensemble ! Je suis conquise !

11 mai, 2012
Coco et filles a dit…

Un très joli mélange de style et des couleurs pétillantes juste ce qu'il faut...Une belle maison...

12 mai, 2012
eightdaysaweek a dit…

Encore une de vos belles découvertes! Bravo !
j'adore cet univers, il fallait oser les couleurs toniques et c'est très réussi. Bravo à Micheline, c'est une magnifique maison, ou on doit se sentir très bien.
Bises
moun

12 mai, 2012
Christouflette a dit…

Merci de nous emporter toujours vers des destinations bien agréables.....

12 mai, 2012
agnès a dit…

Merci de nous faire découvrir cet univers

13 mai, 2012
marie a dit…

Très joli reportage....Merci
Marie

13 mai, 2012
LaMaisonsurleQuai a dit…

Hâte de découvrir Barjac !! Quelle magnifique demeure.

14 mai, 2012
si1mas a dit…

J'avais loupé le reportage, mais, je risque de ne pas louper d'y aller! Les couleurs tonifiantes de cette cuisine me mettent l'eau à la bouche
Vite, vite, les vacances!!!

15 mai, 2012
Mimi MARCHAND a dit…

Bonsoir, merci à Laetitia et Philippe
pour ce reportage, merci à vous tous et toutes; je suis très touchée par vos commentaires. Quand on s'attaque à une vieille maison de la Renaissance, ce n'est pas toujours de la "rigolade" je ne l'ai pas encore domptée, mais les couleurs toniques étaient une évidence, bien que ma couleur préférée en déco soir le blanc. il me reste le grenier.
A bientôt Micheline

15 mai, 2012
Carreco a dit…

Un très joli reportage qui montre bien le talent de Micheline et son goût pou les jolies choses...
Bravo et à très vite. Co

02 juin, 2012
agnès a dit…

C'est un plaisir de découvrir ce très bel endroit plein de charme
Bonne soirée

03 juin, 2012
le MAS de BOhêME ♥ a dit…

Encore une fois, un gros coup de ♥ pour moi!!!
J'adore, c'est tout a fait moi...;)
Merci Laeti & Phil pour vos jolies balades...
Je vous embrasse
Betty

17 novembre, 2012

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Un grand merci à vous, fidèles ou de passage, qui laissez ici un petit mot... vos impressions !
Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.
Enfin, avant d'écrire votre commentaire, je vous recommande la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales.
Laëtitia.

 
Retour en haut de page