« Brocante de la Bruyère »

Au lieu-dit "La Bruyère" dans un petit village près de Compiègne, une ancienne ferme typiquement picarde avec ses briques rouges de Beauvais est restaurée patiemment et décorée avec des objets de chine dont Florence, brocanteuse depuis plusieurs années, donne un nouveau sens.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes ↓
  • Éléments de cuisine réalisés par "Cocoon International" à Compiègne. Autour de l’îlot central des tabourets hauts d’usine. Au sol, un parquet en chêne vieilli avec un paillasson en carreaux de terre cuite.

  • Lustre à pampilles, table de cuisine en bois et chaises multipl’s.
Après avoir passé quelques années à Bordeaux, Florence et son mari Roland décident, il y a dix-huit ans, de quitter la Gironde pour venir s’installer en Picardie pour des raisons professionnelles.
Ils achètent une ferme, datant de la fin du XIXème siècle, au lieu-dit "La Bruyère" dans le petit village de Le Meux près de Compiègne et pour laquelle de nombreux travaux les tiennent en haleine pendant plusieurs années.

Une vieille bâtisse qu'il faut ouvrir à la lumière

Faire pénétrer la lumière dans la maison a été le premier challenge.
Pour se faire quelques ouvertures supplémentaires sont créées dans une première tranche de travaux et les murs de la maison se couvrent de blanc.
Les sols d’origine notamment le damier de carreaux de ciment dans la salle à manger et les tomettes artisanales de Saint-Sanson-la-Poterie près de Beauvais sont conservés.

  • Florence, tout en cuisinant, profite de la vue sur l’extérieur grâce aux grandes baies métalliques.
  • Transparence et luminosité pour cette cuisine qui s’ouvre sur la cour intérieure et le jardin.
  • Sur un vieux bahut en bois chiné par Florence, un mannequin de peintre prend la pose.
  • Florence a habillé une cloison de la cuisine avec une ancienne porte et une fenêtre de récupération.

Enfin, la troisième phase s’intéresse à l’espace jour en la création d’un salon volumineux et la métamorphose de la cuisine de même. Pour l’occasion, les propriétaires dessinent les plans de ces nouvelles pièces.

L'espace jour est reconstruit
Il a fallu démolir l’ancienne cuisine trop exiguë pour la reconstruire avec un souci d’intégration.

Aussi, un soin particulier a été apporté pour mettre en valeur la brique employée dans les murs et les ferronneries équipant de grandes ouvertures en arc segmentaire.

  • L'extension de l’ancienne ferme réalisée avec des briques rouges de Beauvais typiques de la Picardie.
  • La cour intérieure se décore elle aussi d’objets chinés par notre brocanteuse : échelle en métal, fenêtre provenant d’un œil de bœuf, arrosoirs en zinc, « Brocante de la Bruyère ».

Les nombreuses et grandes menuiseries métalliques réalisées par un artisan local offrent une vue sur la cour intérieure, le jardin et au-delà, la plaine environnante. "J’ai souhaité de grandes baies dans un style atelier et profiter de la vision sur l’extérieur, regarder la nature évoluée au fil des saisons", nous explique Florence.
"Cocoon International", cuisiniste à Compiègne, réalise les éléments de cuisine dont les plans de travail en médium se protègent simplement de plusieurs couches de résine teintée.

Une verrière intégrée au centre de la faîtière de la charpente diffuse une lumière permanente dans cette pièce métamorphosée.

  • Sur le trumeau de la cheminée du salon, une toile de Christian Claisse. Deux sculptures en bois de Franck Evennou encadrent la fenêtre donnant sur le jardin.
  • Le plateau d’un touret en bois se fixe sur un piétement en acier formant une table basse originale.
  • Un ancien meuble d’atelier provenant d’une usine se décore d’une horloge de clocher d’église, d’un mannequin enfant et d’un vieux manège.

Au sol, un parquet en chêne vieilli se dote d’un paillasson en carreaux de terre cuite. Pour le salon qui a été complètement reconstruit également, des carreaux de terre cuite de récupération sont un trait d'union avec les parties plus anciennes de la maison. Une cheminée en pierre est installée au fond pour terminer la perspective.

Un choix hétéroclite pour le mobilier de Florence, toujours chiné
Le mobilier exclusivement chiné par Florence, brocanteuse depuis quatorze ans, change régulièrement au gré de trouvailles.
Le choix en est toujours hétéroclite et en provenance d’ateliers, d’usines.

Notre chineuse se plaît à associer à ces vieux meubles et objets, des œuvres d’artistes comme les sculptures de Franck Evennou, une toile de Christian Claisse placée au-dessus de la cheminée, ou une photographie de Jean-Pierre Gilson.

  • Florence affectionne les objets insolites comme cet ancien manège.
  • Une toile de l’artiste peintre Christian Claisse. Fauteuil vintage « Brocante de la Bruyère ».
  • Florence collectionne les globes terrestres de différentes époques. Toile d’un artiste polonais.
  • Détail des globes terrestres.

Des objets de curiosités pour lesquels Florence trouve un nouveau sens

"J’invite également des objets de curiosités, des objets de hasard qui peuvent aller dans tous les sens : un manège, des globes... du moment que l’objet touche ma sensibilité !" nous explique Florence qui, pour sa brocante, a investi il y a 14 ans l’ancienne grange et le garage qu’elle aménage en atelier-boutique.
Dans la cour ceinte par la maison et ses dépendances, arborée de glycine, lilas, érable et groseillier à fleurs, l’activité de notre brocanteuse déborde en de nombreux objets chinés notamment une collection d’objets en zinc, de poteries.

"J’ai toujours chiné mais plus en dilettante, lorsqu’un jour, j’ai acheté sur la place du Jeu de Balle à Bruxelles un vieux fauteuil qui a été l’objet déclencheur !", nous raconte-t-elle.

  • La salle à manger avec son sol en damier et sa cheminée en pierre. Autour de l’ancienne table en bois, des chaises de jardin en métal et bois et des chaises Tolix chinées par Florence.
  • Un fauteuil Louis XV est tapissé de vieux sacs à grains. Ancien jeu de croquet.
  • Sur un ancien chariot industriel, une toile peinte représentant un nu et une tête de lion en zinc.
  • Notre chineuse utilise des pions de jeu de dames en guise de porte-couteaux.
  • Devant un grand miroir doré d’époque, un cheval en bois art populaire.

"Ce qui m’a poussé à exercer ce métier c’est le sentiment de sauver des objets destinés à la poubelle et que l’on pouvait transformer, réparer ou simplement nettoyer pour ensuite leur donner une seconde vie".

En 2009, Florence met en ligne sa e-brocante baptisée « La Brocante de la Bruyère ».
Ce site Web s’anime tous les lundis avec des nouveautés et une fois l’an Florence lance un évènement.
En novembre 2011, par exemple, cette dernière a aménagé la Villa Prune, une maison de maître, dans laquelle tous les objets et les meubles étaient à vendre.
Un autre épisode l’année d’après, organisé en collaboration avec Nicolas Flachot de "Kidimo" met en scène les objets et meubles de la brocante de Florence mêlés aux lettres d’enseignes et mots chinés par Nicolas, dans une ancienne usine aménagée par l’agence de communication "à nous la lune !".

  • La chambre parentale avec sa haute charpente en bois.
  • Un ancien tiroir peint en noir se métamorphose en table de chevet. Ancienne enseigne de magasin « Photographie », « Brocante de la Bruyère ».

Florence multiplie ses contributions, partageant son goût pour la brocante au-delà de sa maison et sa boutique

Depuis quelques années, Florence intervient dans l’aménagement de vitrines de magasins. On retrouve son empreinte dans la décoration de la salle du restaurant "L’épicurien" à Compiègne dans laquelle les objets et meubles sont également à vendre.
Sa dernière intervention porte sur l’aménagement du kiosque de "La pierre qui tourne" qui constitue la deuxième boutique de la biscuiterie biologique artisanale créée par Benoît et Isabelle Amiel et avec qui la collaboration se transforme en amitié.
Un lieu insolite où Florence a choisi des objets tout aussi insolites… un vieux camion en bois pour présenter les sachets de biscuits, des baladeuses, des lampes d’atelier et projecteurs de photos. ■

  • Dans la brocante de Florence aménagée dans une dépendance de sa propriété, les meubles et objets singuliers dont elle à la préférence : un choix hétéroclite le plus souvent en provenance d'usines et d’ateliers.
  • Chaise d'atelier "TCM", lampe accordéon, lampe créé à partir d'un cric industriel.
  • Établi industriel, massacre de bubbal, lampe Gras et tableau électrique industriel.
  • Sur le vieil établi, flacons d'officine et vieux tubes à essai en verre.
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos© et texte Laëtitia & Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« Brocante de la Bruyère », Brocante de charme, objets de curiosités
Florence de Boissieu
32 Rue Campion, 60880 LE MEUX
Téléphone : 00 33 (0)6 12 83 53 26
Site Web : http://www.brocantedelabruyere.com/



Adresses, artistes et artisans recommandés par Florence :

  • "Kidimo", Décoration vintage à partir de lettres d'enseignes
    227 Rue Saint-Denis, 75002 Paris (sur rendez-vous)
    Site Web : http://www.kidimo.com/
  • "La pierre qui tourne", Biscuiterie biologique artisanale
    16 Rue du Commerce, 60350 ATTICHY
    Place de l'Ancien Hôpital, 60200 COMPIEGNE (Le kiosque)
    Téléphone : 00 33 (0)3 60 19 05 52
    Site Web : http://www.lapierrequitourne.com/
  • "L’Épicurien", Restaurant (photos ci-dessous)
    33 Rue Saint-Corneille, 60200 COMPIEGNE
    Téléphone : 00 33 (0)3 44 85 92 99
Restaurant L’Épicurien à Compiègne
  • Première salle du restaurant "L’Épicurien" à Compiègne.
  • Le mobilier et les objets chinés par Florence apportent une touche singulière à l'ambiance de ce restaurant.



Adresse à découvrir :

  • "Un Air de Campagne", Maison d'hôtes
    Virginie Staub
    60 Route de Reims, 60350 COULOISY
    Téléphone : 00 33 (0)6 19 32 20 87
    Site Web : http://www.unairdecampagne.net/


Couverture du magazine de décoration e-magDECOVous désirez partager ce reportage.
Ne copiez pas les photos de cet article car elles ne sont pas libres de droits. Don't use our photos in your blog/site, there are copyrighted and therefore not for free.

Cliquez plutôt sur le visuel ci-contre, il est pour vous !
Enregistrez-le puis publiez votre article avec celui-ci en indiquant l'adresse du reportage suivante :
http://www.e-magdeco.com/2013/05/brocante-de-la-bruyere.html
Merci.



Nous remercions l'Agence de développement et de réservation touristiques Oise Tourisme.
1 Rue du Pont de Paris, 60000 BEAUVAIS
Téléphone : 00 33 (0)3 64 60 60 60
Site Web : http://www.oisetourisme.com/


27 Commentaires:

Dominique a dit…

Superbe reportage... cette cuisine me fait rêver! Merci...

30 mai, 2013
azalaïs a dit…

Un reportage qui laisse rêveur !

31 mai, 2013
barby a dit…

je ne la connaissais que virtuellement par le biais de sa boutique en ligne.
Un travail énormé et une grande réussite (les ouvertures qui s'intègrent si bien aux bâtiments) pour la cuisine!

31 mai, 2013
Florence a dit…

Magique chez mon amie Flo !!! Parce que Flo est une fee!!!

31 mai, 2013
MelangeDesGenres a dit…

Merci bcp laeticia & phillipe de nous faire encore rêver à chaque parution de vos superbes reportages... et particulierement pour celui ci, ou j'aimerai avoir aussi la chance de vivre dans ce ci bel endroit !

31 mai, 2013
Anonyme a dit…

Moi c'est tout qui me fait rêver. Une MAGNIFIQUE maison. MERCI pour ce beau reportage. Charlotte

31 mai, 2013
Christelle a dit…

Des objets qui trouvent joliment place ici et là, tout naturellement comme si c'était leur destin !

31 mai, 2013
Julie a dit…

Sublime !!!
Magnifique reportage et de jolies photos !!

31 mai, 2013
kate a dit…

Il y a effectivement de très beaux objets de décoration
Merci,pour ce partage
K@te
Le_calepin-de-Kate.blogspot.fr

31 mai, 2013
La bobine de Lisette a dit…

Quelle lumière ! Et quels trésors ! Magnifique !!

31 mai, 2013
Toupinette27 a dit…

J'adore cette luminosité omniprésente et ces vieux meubles qui se marient parfaitement à cette ambiance contemporaine. très joli intérieur

31 mai, 2013
Ingrid a dit…

* Superbe... Quelle belle maison et que de jolis objets ...

01 juin, 2013
Colette Nel a dit…

Wonderful inspiration in these images and so well curated- thank you for sharing with us- I always enjoy your site. Greetings from Afrique du Sud

01 juin, 2013
solene a dit…

C'est absolument magnifique !! cette maison reflètant le passé et à la fois notre temps et décorée avec tellement de goût et d'originalité !
Solène

01 juin, 2013
les toiles de l'une a dit…

Cette maison est superbe, la décoration est toute en simplicité et le choix de chaque objet est très sûr. Encore une magnifique ambiance comme savent les dénicher Laëtitia et Philippe. Bravo. Elsa

02 juin, 2013
ScrapArtDeco a dit…

Je ne sais plus où regarder.... Un endroit où il fait bon vivre...
Merci pour reportage

02 juin, 2013
maisondessoeurs a dit…

J'aime beaucoup ce lustre pampilles, magnifiant tous ces vieux bois patinés...un endroit qui s'autorise le mélange des genres!

03 juin, 2013
agnès a dit…

Merci pour cette découverte!

05 juin, 2013
lilou a dit…

Très beau reportage, Merci.
J'aime l'ambiance de la cuisine.

14 juin, 2013
deco2filles a dit…

De beaux objets chinés, une déco comme j'aime. Merci
Caroline de deco2filles

24 juin, 2013
aurelia-m a dit…

Très joli reportage, il y a de très belles choses

05 juillet, 2013
L du Côté Ouest a dit…

Un blog dont on ne se lasse pas de se promener.
Superbe ce reportage.
Une décoration qui me laisse pantoise et d'un raffinement !

12 août, 2013
Lucile a dit…

Bonjour, je découvre votre blog qui est superbe ! Bravo !

08 octobre, 2013
Marie-Catherine DELABRE a dit…

Bonjour, ce reportage est bien fait. Mais il serait de bon goût de mentionner le nom de l'artisan qui a réalisé ce travail. Je fais la rénovation de la charpente et de la couverture de cette pièce, ainsi que la verrière. Thierry Delabre

12 avril, 2016
Laëtitia Rissetto a dit…

@ Marie-Catherine Delabre : Nous mentionnons toujours le maximum d'information pour peu que nous en ayons connaissance. Je vous invite à nous écrire un mail (contact(at)e-magdeco.com) pour faire une mise à jour éventuelle de cet article car nous respectons le droit de paternité. Au plaisir de vous lire.

gabrielle zipolini a dit…

Whouah ! Magnifique intérieur !!! Et quel design et architecture j'adore ! Connaissez vous un bon menuisier bordeaux qui pourrait nous estimer le travail à faire dans la maison que je souhaite rénover ? Merci de votre réponse !

25 janvier, 2017

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.