« Hôtel des Dromonts »

Le mythique « Hôtel des Dromonts » demeure près de 50 ans après sa création une œuvre architecturale contemporaine, aussi époustouflante que les cimes enneigées qu’il côtoie. Les dénivelés audacieux et les lignes révolutionnaires ont été revisités dans un esprit cosy, sublimant le design version années 60.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes ↓
  • Depuis fin 1966, l'« Hôtel des Dromonts » se dresse au cœur de la station d'Avoriaz, avec sa forme de pomme de pin et tout couvert de tavaillons, surplombant un paysage à couper le souffle.

  • Détail de la façade couverte de tavaillons.
Des pistes qui se déroulent à l’infini, un ensoleillement d’exception, de la neige en abondance : bienvenue à Avoriaz, paradis blanc des skieurs !
Posée tel un nid d’aigle sur sa falaise de schiste, à 1800 m d’altitude, dans un environnement rocheux d’une renversante beauté, la station alpine plein sud propose un terrain de jeux inouï pour toute la famille avec pas moins de 296 pistes.
Né d’un défi écologique avant l’heure, sans voiture et skis aux pieds, branchez-vous en mode tribu et mettez-vous au diapason de ce lieu avant-gardiste, entièrement imaginé pour les sports d’hiver.

L’esprit des vacances au ski

Niché au cœur du quartier historique des Dromonts à Avoriaz, l’« Hôtel des Dromonts » est la première construction de la station, réalisée par Gérard Brémond, et la première œuvre majeure de l’architecte Jacques Labro, initiée en 1964 et ouvert à Noël 1966.
Le parti pris est organique, avec un plan en éventail qui offre une vue panoramique à couper le souffle.

  • Le hall d'entrée avec son ambiance sixties. Lambris de bois, sol en ardoise et murs enduits de crépi d'origine. Siège "Ball Chair" d'Eero Aarnio, chiné. Suspensions boules en inox, fauteuils capitonnés "Monpas" et poufs en vachette "Ets Dumas".

La "façade toiture" recouverte de tavaillons, ces tuiles en bois qui constituent la plupart des toits savoyards, donne aussi à l’« Hôtel des Dromonts » sa forme de pomme de pin.

Les sixties revisitées par "Maisons & Hôtels Sibuet"

Tout a été fait pour conserver l’esprit originel du lieu et magnifier les matériaux de la région comme les tavaillons notamment. Couleurs toniques et pierres d’ardoise, l’hôtel allie le confort actuel tout en faisant la part belle à l’ambiance chaleureuse, ronde et vitaminée des sixties.

  • Le restaurant du bar "Le Festival". Dans le fond, accroché sur le mur recouvert de lambris, une collection de photos de la station entre les années 1973 et 1993. Sol en schiste ardoisier de Morzine. Tables signées Charlotte Perriand, chaises de l'architecte René Faublée, l'ensemble chinées chez l'antiquaire François Dumas à Baune.
  • Salon esprit lounge. Au fond, devant de lourds et hauts rideaux aux motifs sixties deux fauteuils généreux en laine et cuir, chinés, des lampes sur pied en cuivre "Lounge" de Benny Frandsen. Anciennes affiches du Festival international du film fantastique d'Avoriaz.

Les 28 chambres et 6 suites ont été conçues comme des "cellules de skieur", inspirées des études des architectes Le Corbusier et Charlotte Perriand. Nids douillets et chaleureux à l’agencement intégré, optimisés et adaptés aux besoins des skieurs et dans un esprit années 60 revisité. Tissus tendus et moquette moelleuse... pour une atmosphère intime et fonctionnelle.
L’ardoise, extraite directement des carrières de Morzine, régnant dans les salles de bain, constitue le dernier élément indispensable pour recréer l’atmosphère de la montagne environnante.

  • Les restaurant "Les Enfants Terribles" au premier étage de l'hôtel avec ses murs et ses fauteuils écarlates. Appliques et lampes sur pied "Gong".

Après "Les Enfants Terribles" à Megève puis à Val Thorens, le concept de bistrot chic s’installe aux Dromonts, racontant l’histoire d’une époque avant-gardiste... où résonnent encore les rires des dîners animés lors du festival du film fantastique.
À Avoriaz, la décoration est marquée "sixties", notamment dans ses formes, ses couleurs et ses perspectives. Un lieu fait de coins et de recoins, de marches à monter et à descendre, à vous de choisir votre ambiance...

  • Se transformant en cocon douillet, une des chambres aux formes organiques très sixties avec son alcôve cintrée. Couvre-lit "Ets Dumas".

"Les Enfants Terribles", pour un dîner "exclusif" à l’étage, feutré et intimiste, où l’on retrouve les classiques de la maison, comme le traditionnel steak au poivre.
Et si l’on est d’humeur festive ou pour un déjeuner près des pistes, on choisit "Le Festival", quelques marches en dessous, pour un moment convivial et non conventionnel, autour du fameux bar, pour partager des grignotages de premier choix, un burger, ou encore pour les amoureux de la montagne et de la tradition, les incontournables fondues, sélectionnées par Boujon, le maître fromager affineur.

  • Chambre tapissée de tissus bleus et violets spécialement confectionnés sur-mesure dans un esprit années 60 par une fabrique italienne. Couvre-lit "Ets Dumas".

"Maisons & Hôtels Sibuet" propose dans chacune de ses maisons, des espaces pour vivre des moments de pure détente.
Précurseur dans l’offre bien-être, avec la création de son premier Spa de montagne aux "Fermes de Marie" en 1989, la marque n’a de cesse d’améliorer ces temples inspirés par la plénitude de la montagne, dans un constant souci d’excellence. Les Spas "Pure Altitude" sont devenus des destinations de ressourcement à part entière. ■

  • Chambre dont le mur est garni d'ardoise et le bain en open space. Couvre-lit "Ets Dumas".

Avoriaz :

Le plateau sur lequel est construit la station appartenait autrefois à une illustre famille du Chablais, les comtes de Rovorée. Cédés à la commune de Morzine, ces alpages prirent le nom de terres "Rovorée" puis, après disparition de la première syllabe, celui des terres "Avorée", enfin, au fil du temps, devint terres d’ "Avoréaz", puis d’Avoriaz (le "z" ne se prononce pas !).

On doit la création de la station à Jean Vuarnet, un enfant de Morzine rendu célèbre par son titre de Champion olympique conquis en 1960 à Squaw Valley dans l’épreuve de descente. De retour à Morzine, il ne songe qu’à son nouveau défi : ouvrir les magnifiques champs de neige d’Avoréaz aux amoureux du ski et élever là une station conçue de toutes pièces. Mais pour cela il lui faut un partenaire immobilier, capable d’apporter son savoir-faire et de supporter les charges qu’impose un tel investissement.
Il le trouve en la personne de Robert Brémond qui propose à son fils, Gérard Brémond, de suivre l’opération de A à Z. Celui-ci s’entoure d’une équipe de jeunes architectes, tout juste ou pas encore diplômés : Jacques Labro, Jean-Jacques Orzoni et Jean-Marc Roque. Ensemble, ils imaginent un concept de station novateur, dont Gérard Brémond définit les grandes lignes :
"Lorsqu’on part en vacances, on souhaite trouver un contexte différent de celui dans lequel on vit au quotidien. À Avoriaz, il n’y aurait donc pas de voitures. Et le chauffage serait électrique, non polluant, plutôt qu’au mazout. Les rues serviraient de pistes, l’architecture demeurerait modeste, intégrée au cadre, mais novatrice. Inutile de vous dire le tollé que ces propositions ont soulevé !".

  • Recouverte de tavaillons, la salle de repos du spa "Pure Altitude" avec son plafond demi voûté. Fauteuils suspendus "Now's Home".
  • Le plaisir nordique du jacuzzi.
Photos© Philippe Doignon, Christian Arnal et Marie-Pierre Morel

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« Hôtel des Dromonts », Hôtel
40 Place des Dromonts, 74110 Avoriaz
Téléphone : 0033 (0)4 56 44 57 00
Site Web : http://www.hoteldesdromonts.com/



Remerciements :

Emilie Piriou et Hortense Girardet du Service Presse des Maisons et Hôtels Sibuet.
144 chemin du Petit Darbon, 74120 MEGEVE
Téléphone : 00 33 (0)4 50 90 63 39
Site Web : https://www.experience-sibuet.com/#!experiences/printemps/voyages-luxe

Christelle Lacombe de Savoie Mont Blanc Tourisme.
20 avenue du Parmelan, BP348, 74012 ANNECY cedex
Téléphone : 00 33 (0)8 20 00 73 74
Site Web : http://www.savoie-mont-blanc.com/

4 Commentaires:

heloise vermer a dit…

je veux bien passer une bonne semaine dans ce lieu magique et pourtant la neige !! n'est pas mon premier choix !! alors je resterai bien au chaud chris

03 mars, 2015
florence a dit…

Encore un reportage époustouflant les amis !!!!

03 mars, 2015
La bobine de Lisette a dit…

Magnifique mais malheureusement réservé à une élite.

03 mars, 2015
agnès a dit…

Impressionnante cette architecture.
Merci pour ce reportage.

05 mars, 2015

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.