L'Appartement

Une créatrice et un écrivain nous reçoivent dans leur appartement haut en couleurs. Un métissage joyeux de souvenirs de voyage, de meubles de famille, d'objets chinés et de créations.
↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
Le salon de l'appartement
  • Accrochée aux murs du salon, une collection de gravures et de dessins d'artistes.
    Myriam apprécie les banquettes qui permettent de transformer aisément un salon en une chambre à coucher sans bouleverser toute la maison. Ainsi, elle superpose des matelas "Caravane" qui peuvent servir de lit d'appoint. Coussins en coton et velours "Caravane".

Lit de camp reconverti en table basse
  • Lit de camp récupéré sur le chantier d'une vieille maison dont Myriam a reteint la toile en orange et reconverti en table basse. Des plateaux en métal argenté et un pouf en cuir orange trouvés à Assila et à Fez au Maroc.
Dès le hall d'entrée de cet immeuble datant de 1835, le ton est donné. Suspendus en apesanteur, d'énormes pompons en papier journal flottent au-dessus de la cage d'escalier et apportent un indice sur l'esprit inventif des propriétaires qui occupent l'immeuble.
Au premier étage, Myriam nous attend sur le pas de la porte. Elle est entourée de ses filles, Alix et Zoé qui nous rappellent qu'aujourd'hui, c'est mercredi !

L'esprit inventif des occupants se perçoit déjà à l'entrée de l'immeuble

À première vue, la distribution de cet appartement de ville est assez simple.
De grandes pièces donnant sur rue et sur cour se distribuent en enfilade et communiquent avec un couloir central.

À longueur de journée, les hautes fenêtres de la façade principale apportent une belle luminosité à ce vaste appartement.

Livre Catherine Legrand, Carnet d'inspirations textiles et matelas Caravane
  • Le livre "Carnet d'inspirations textiles" de Catherine Legrand posé sur des coussins recouverts d'un tissu fleuri "Robert le Héros".
  • Zoé et Alix sont habillées par les créations de leur maman.

Myriam et son mari Dominique ont tout de suite été séduits par les éléments et le décor d'époque tels que les vieux sols en bars et les moulures habillant les plafonds.
Mais l'intérêt majeur de cet appartement, c'est sans aucun doute le volume avantageux des pièces qui permet à la famille de cohabiter sans se gêner.

Lampe en papier à pois rouges Caravane
  • Lampe en papier à pois rouges "Caravane".
  • Posée sur une table basse chinée aux puces de Montreuil, une assiette laquée rouge contient des perles de verre colorées achetées sur le marché de Georges Town à Madras

C'est un espace de vie agréable pour chaque instant de la journée ainsi que pour recevoir des amis et travailler paisiblement.

Une pièce de ce logement sert, effectivement, d'atelier et de bureau pour le couple.
Un appartement-atelier

D'ailleurs, Dominique se plaît à préciser que "c'est un appartement-atelier où se mélangent les créations entre les fils d'ordinateur et les fils de couturière".

Grand miroir en bois laqué rouge
  • Composition de Myriam autour d'une applique "marguerite" en métal.
  • Posé sur l'ancienne cheminée du salon, un grand miroir en bois laqué rouge chez "Mandareva" à Nîmes.
  • Sous un globe en verre chez "Veramy", une amanite création "La Fille du Consul" et des champignons chez "Le Grand Magasin" à Saint-Rémy-de-Provence. Le socle est réalisé à partir de carton et journaux indiens. Au second plan, un sachet de lavande "Papillon" de Florence May.

Lanterne chinoise
  • Une lanterne chinoise sous la rosace du plafond à laquelle Myriam est très attachée.
Nos hôtes ont souhaité une décoration proche de la nature que l'on retrouve notamment dans le choix des couleurs puisées dans une large palette de verts.

Myriam a également parsemé sur les murs des fleurs et papillons en papier de sa création et a choisi de nombreux tissus fleuris pour les coussins et les rideaux.

Une décoration sur le thème et les couleurs de la nature

Cette passion pour les matières, les différents textiles, lui vient de sa formation aux Beaux Arts à Saint-Étienne et des multiples métiers qu'elle a exercés à Paris dans les milieux de la mode et du cinéma.
Designer textile pour des grandes maisons de couture parisiennes, décoratrice et ensemblière pour des longs métrages, Myriam est une touche-à-tout et a plus d'une corde à son arc.

Fauteuils design scandinave recouvert de tissu Robert le Héros
  • Récupéré sur la devanture de son ancien magasin de décoration, un rideau de tissu rouge décoré de pastilles mobiles s'accroche à présent sur une armoire reconvertie en bibliothèque.
  • Des fauteuils au design scandinave achetés sur "eBay" sont habillés de coussins recouverts d'un tissu "Robert le Héros".
    L'armoire dont les portes ont été déposées, a été achetée chez "Emmaüs".
    Suspendu au bouton de la porte, le petit sac à main fétiche de Myriam en forme d'oiseau argenté.

Entre la mode et la décoration, il n'y a qu'un pas et c'est pour cette raison qu'elle a tenu pendant quelques années un magasin de décoration dans le centre ville de Nîmes.
Après avoir voyagé dans de lointains pays pour des raisons professionnelles, Myriam apprécie aujourd'hui de rester à la maison pour exercer sa passion : la création !

Coin salon côté rue
  • Le coin du salon côté rue s'habille d'un rideau "Heartweed" de Tracy Kendall. Des pots avec couvercles "Compagnie Française de l'Orient & de la Chine" (CFOC).

Ses créations en papier et textiles se retrouvent notamment au travers d'une ligne de vêtements et des jeux pour enfants, d'objets à vivre pour la maison, et le tout réalisé sous la marque "Copirates".
De son côté, Dominique, écrivain de best-sellers pour enfants, responsable de communication multimédia, prof à la fac et créateur d'une radio-web, jongle entre la plume et le clavier.

Détails du salon
  • Les branches à papiers "Omikuji" réinterprétés par Myriam posées sur une table vénitienne.
  • Fauteuil de famille que Myriam a restauré avec un tressage de lanières pour le dossier et retapissé pour l'assise d'un tissu bayadère de "Robert le Héros".
    Posé dessus, un coussin bleu en coton tissé rebrodé de fils plastiques fabriqué en inde.
  • Table de bistro chinée à Uzès et petite chaise de famille des années 60 retapissée d'un tissu à fleurs.
    Les balles de chiffons réalisées par Myriam sont des cale-portes.

Rideau en Tyvek de Tracy Kendall et branches à papiers Omikuji ré-interprétés
  • Un trumeau du salon est habillé d'un rideau en Tyvek de Tracy Kendall chez "The Collection". Des branches à papiers "Omikuji" réinterprétés par Myriam posées sur une petite table vénitienne.
Dominique a su se créer un univers bien à lui au milieu des bobines de fils, patrons et coupons de tissu qui empiètent parfois sur son espace de travail.

Mais qu'importe, c'est aussi pour lui une source d'inspiration, un lieu empli de vie et de bonne humeur où se mêlent les jeux et rires des enfants.

Un lieu empli de vie et de bonne humeur où l'on entend les jeux et rires des enfants

Dans le salon, le jeune couple a joué avec le métissage des styles pour décorer cette pièce à vivre. Les meubles et objets chinés s'associent à un design plus actuel signé par des créateurs. Par-ci par-là, les créations originales de Myriam apportent de la fantaisie et de la gaieté.

Monochromes ou multicolores, unis ou à motifs, les banquettes et fauteuils qui meublent la pièce osent les verts acidulés, les oranges vifs et les rouges éclatants sans aucune inhibition.

Escabeau en bois et papier peint Books design Deborah Bowness
  • Grand escabeau en bois chiné dans un vide grenier à Nîmes sur fond de papier peint "Books" design Deborah Bowness.
  • Dans la chambre parentale, une des nombreuses bibliothèques de la maison. Celle-ci est consacrée à la littérature du 20ème siècle.
    Petite table chinée par Dominique et chaise africaine.

De leurs nombreux voyages à l'étranger, Myriam et Dominique ont ramené des objets singuliers qui se mélangent les uns aux autres dans un étonnant folklore.
Notre créatrice prend plaisir à détourner certains objets ou meubles de leur utilité première à l'image de ce lit de camp qu'elle a teint en orange et converti en table basse.

Atelier
  • Fixés sur le mur de l'atelier, des gabarits de la collection enfants "Copirates" et une peinture sur carton du Mont Fuji chinée dans un vide grenier à Saint-Quentin-la-Poterie. Machine à œillets montée sur un pied de table de bistro.
  • Sur une table chinée, les dernières réalisations de Myriam, des luminaires en papier qu'elle vend sur Internet.
  • Des papillons et fleurs découpés dans du papier peint et du kraft.

Myriam a su garder une âme d'enfant, également, en imitant la reine du célèbre conte d'Andersen "La Princesse au petit pois".
Elle s'est amusée à empiler des matelas rayés et fleuris contre un mur du salon ce qui ne déplait pas aux filles de la maison !

Coussin collection Parfum d'automne de Robert le Héros
  • Posé sur le sol, un gros coussin collection "Parfum d'automne" de "Robert le Héros". Sur la gauche, une sculpture silhouette en drap blanc et épingle, création de Lydia Rump. Posée sur l'ancien miroir de Myriam, une guirlande de fleurs en papier achetée dans le quartier indien dans le 10ème arrondissement de Paris.
  • Myriam porte une blouse à carreaux, création "Copirates" et autour du cou, son bijou fétiche, un sautoir composé de 7 fleurs en tissu. Des pièces uniques qu'elle confectionne sur commande !
    Posée sur la tablette de la cheminée, une sculpture "Carapace" de Lydia Rump du collectif "Copirates".

La tapisserie qui recouvrait les murs du salon a été enlevée pour laisser les parements bruts, "préparés" par les multiples rebouchages et lissages, et donner cet effet très structuré de vieux enduits.

Effet de vieux enduits

Entre les grandes fenêtres du salon, un long rideau de Tracy Kendall sert de décor à une table vénitienne sur laquelle Myriam a posé un vase rempli de branchages où sont noués de longs rubans de papier. C'est une interprétation des papiers à vœux "Omikuji".

Moulin à grain afghan et plat Compagnie Française de l'Orient & de la Chine
  • Posés dans un moulin à grain afghan peint en gris "Emery & cie", un grand plat "Compagnie Française de l'Orient & de la Chine" et une sculpture de carton de Lydia Rump.
    Un cale-porte en chiffons saucissonnés, création de Myriam.
  • Au sol, un bougeoir farandole blanc "Ikea", des petits vases trouvés chez "Marlies" à Nîmes.

La chambre de Zoé
  • Zoé nous accueille dans sa chambre. Structure baldaquin en bambous fixée sur un lit en fer forgé chiné à Barjac avec un rideau "maisonGeorgette", une guirlande lumineuse de "La Case de Cousin Paul" et un chapeau chinois.
    Tendue sur le mur, une grande pièce textile, création de Myriam.
    Couvre-lit "Petit Pan".
À l'occasion d'une soirée du Nouvel an, Myriam s'est inspirée d'une tradition japonaise en créant un "arbre à vœux" afin que chaque invité puisse écrire un souhait pour cette occasion.

Cette création originale qui se voulait éphémère est finalement restée pour le plaisir des yeux et détient de surcroit de biens jolis secrets.

Myriam et Dominique ont réalisé, ici, un décor inventif et sans complexe

Myriam et Dominique ajoutent qu'ils souhaitaient pour cet appartement "une déco sans complexe, non précieuse et surtout pas dans le paraître".

La décoration de chacune des pièces montre l'attachement de nos hôtes pour les objets qui représentent des souvenirs précieux glanés au fil du temps.

Myriam précise "chaque objet a une histoire et une âme" !

Collection de masques en carton
  • A côté d'un tambour trouvé dans le souk à Tanger, des masques en carton achetés à Londres sont laissés à portée de main des enfants.
  • Une veste en lin réalisée par Myriam sur un portemanteau "petit tambour" chiné chez "Emmaüs" à Chatou.

Certains meubles retrouvent même une seconde jeunesse comme ce vieux fauteuil de famille repeint en rouge et recouvert par notre astucieuse créatrice d'un tressage réalisé à partir de lanières de tissus récupérés. Suivant l'exemple de sa maman, Alix aime fouiner dans les brocantes et choisir des objets ou du mobilier pour sa chambre.
Malgré son jeune âge, elle a un goût espiègle pour le mariage des styles et affectionne particulièrement la décoration vintage des années 70. Cette petite fille s'autorise toutes les fantaisies sans avoir peur de mélanger les couleurs, les motifs et les formes. Ainsi sa chambre devient un véritable arc-en-ciel de tons éclatants et chaleureux.

La chambre d'Alix
  • La chambre d'Alix est tapissée d'un papier peint "Farrow & Ball". Petit mobilier et lampe seventies trouvés sur "eBay" et en brocante. Couvre-lit "Petit Pan" sur un lit "charpoi" et tapis à gros pompons "Mia Zia".

Zoé, la benjamine, a un petit air farceur et malicieux.
Elle adore se déguiser et emprunte souvent les masques en papier rapportés d'un voyage à Londres.
Dans un esprit asiatique avec une dominante de rouge, son lit en fer est surmonté d'un baldaquin en bambous confectionné par Myriam et décoré d'une tenture, d'une guirlande lumineuse et d'un chapeau chinois.

Détails de la chambre d'Alix
  • Alix écrit sur une ardoise provenant d'une pochette surprise achetée au marché aux puces de Mauer Park à Berlin.
    Tabouret en métal rapporté de Madras en Inde.
  • Son cartable lorsqu'elle était à l'école primaire.
  • Sur des patères récupérées dans le stock du bazar de sa grand-mère, Myriam aligne un sac et des vêtements "Copirates", ainsi qu'une écharpe à rayures "Mia Zia" et un manteau "Rita co Rita".

Poupée de chiffon Madame Mô et lampe seventies
  • Poupée de chiffon "Madame Mo".
  • Lampe des années 70 chinée par Alix.
Idée à retenir :

Myriam aime sillonner les vide-greniers et les brocantes en quête d'objets, de meubles et de vieux tissus.

Elle chine des bocaux en verre qu'elle habille de différents morceaux de tissu. Elle les coud entre eux. Puis, elle entoure le bocal de ce "patchwork" qu'elle retient à l'aide d'une ficelle et de quelques épingles à nourrice. Dans le même esprit, notre créatrice confectionne des balles de chiffons qu'elle dépose sur le sol soit pour caler une porte ou tout simplement en décoration. Des créations ludiques très appréciées par Alix et Zoé.

Myriam dans sa cuisine
  • Myriam nous reçoit dans sa cuisine.
    Sur les murs peints aux couleurs de "Emery & cie", une tête en carton peint de Jérome Le Guezennec, une horloge blanche signée Pascale Tarabay.
    Autour de la table, notre couple mélange des chaises chinées de styles différents.
    Corbeille rose chez "Ikea".
  • Boule de papier journal sur une idée Jérome Le Guezennec. Posé sur le coup d'éponge en carreaux de ciment des petits plateaux chez "Habitat".
    Deux boîtes en céramique de "L'Atelier LZC" pour "Habitat" et une corbeille verte chez "Ikea".

La cuisine de Myriam et Dominique
  • Lampe sur pied et suspension chez "Habitat".
    Suspendu aux solives, vestiges d'un ancien plafond, une guirlande de guinguette et des lampions rapportés de Séville parmi des torchons en lin.
    Un comptoir des années 60 transformé en socle pour l'aquarium.
    Au mur, une lithographie représentant des couverts, création de Valérie Crausaz.
    Sur une table qui provient d'un décor de film sur lequel Myriam a travaillé, notre couple a fixé des planches de chantier "cousues" pour le plateau.
Près du salon, la cuisine prend des allures festives avec ce masque en carton au sourire facétieux accroché sur le mur couleur absinthe.
Pour confirmer cette ambiance, Myriam suspend à des solives blanchies, vestige d'un ancien plafond, une guirlande lumineuse et des lampions en papier aux couleurs hispanisantes, souvenir d'un voyage à Séville.

Ambiance festive et souvenirs de voyages

C'est un lieu de vie très convivial où la famille aime se retrouver pour partager les repas sur la grande table en bois. Adepte du recyclage, Myriam a fabriqué cette table de cuisine à l'aide de planches de chantier patinées qu'elle a fixées sur une table récupérée sur le décor d'un film.
Et rien n'arrête notre audacieuse créatrice qui pour s'amuser à effectuer un laçage avec des fils de plastiques verts. L'appartement de cette pétillante famille défie l'uniformité. ■


Détails de la cuisine, bocal et plateau
  • Myriam habille des anciens bocaux en verre avec des morceaux de tissu cousus, ficelés et épinglés.
    Vase "Tsé Tsé" chez "Le Comptoir" à Nîmes.
  • Soucoupe à pot de fleur détournée en plateau à fruits.
    La table faite de planches de chantier cousues avec du fil plastique.
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos et texte Laëtitia & Philippe Rissetto


Livre cité dans cet article :

  • "Carnet d'inspirations textiles", de Catherine Legrand, édité par "Aubanel".

    Livre, Carnet d'inspirations textiles

Les bonnes adresses de Myriam :

  1. "Le Comptoir", Boutique de décoration, Thé Mariage Frères
    2 rue de la Monnaie, 30000 NIMES
    tél : 00 33 (0)4 66 67 35 18
  2. "Chez Sandra", Brocante
    10 rue Littré, 30000 NIMES
  3. "Violette", Boutique de décoration
    2 rue du Petit Saint-Jean, 34000 MONTPELLIER
    tél : 00 33 (0)4 67 92 99 29
  4. "Mandarava", Ameublement, décoration, arts de la table - Décorateur
    14 rue de l'Horloge, 30000 NIMES
    tél : 00 33 (0)4 66 67 45 05
  5. "Maison Empereur", La plus vieille quincaillerie de France
    4, rue des Récolettes, 13001 MARSEILLE
    tél : 00 33 (0)4 91 54 02 29
    Site : http://www.empereur.fr/


Le sujet de ce reportage n'a été l'objet d'aucune presse "déco" au jour de la publication de notre article. C'est une découverte e-magDECO.

16 Commentaires:

virginie a dit…

c'est plein de vie, de créativité, de non conventionnel. petite Alix, a quand le blog?

01 mai, 2010
marie-line a dit…

Joyeux mélange de l'ancien, du moderne, de l'insolite avec un brin de nostalgie,coloré qui plus est, et qui donne un résultat harmonieux où il doit être agréable de vivre!

01 mai, 2010
Tout Mimie a dit…

Wahouuu, je viens de voyager aux quatres coins du monde!
Un appartement où règne harmonie, sérénité, crétivité et j'en passe !
Une belle invitation aux voyages ...

01 mai, 2010
Thé et graminées a dit…

Encore une fois, très intéressant reportage et superbes photos. Intérieur très original. J'aime beaucoup le canapé "Princesse au petit pois"! Marine

01 mai, 2010
Oscar et Lila a dit…

J'aime beaucoup ce patchwork de couleurs, de tissus et de souvenirs de voyage,une belle athmosphère tout en créativité !
Encore une belle découverte!
Bises à tous les 2*
Patricia.

02 mai, 2010
Anonyme a dit…

un apart. bobo chic plein de couleurs et de joie de vivre. j'adore!!!. je vais piocher des idées.
Bravo pour vos reportages, c'est toujours un joli moment pour moi.

Florence

03 mai, 2010
VéroV a dit…

Un reportage pas du tout consensuel, il reflète bien l'esprit de ses occupants. Très vivant également... humain !
Merci à ce magazine, merci aux créateurs qui partagent autant de leur univers.
Véronique VV

03 mai, 2010
Eva a dit…

Quelle créativité !!!
Beau reportage également.
Merci !

07 mai, 2010
carreco a dit…

Un lieu joyeux et très agréable, rempli de créativité et de bonnes idées. Co

08 mai, 2010
Pascale a dit…

Je découvre votre magazine grâce votre article dans Midi-Libre dont je vous félicite.
Un grand bravo pour cette initiative, une belle idée, une belle aventure !

09 mai, 2010
Anonyme a dit…

très spéciale mais vos photos sont très belles, ce qui rend le reportage intéressant!!!!!!

10 mai, 2010
Anonyme a dit…

Superbe !!! un très bel article ! On se sent bien par ici. Cet appartement est unique, un brin bohème, une déco riche , ouverte, hors de tout snobisme. De la couleur, de la liberté créative. C'est cela la déco :). Ensuite, on adhère au style ou non... Et là ce n'est qu'une simple affaire de goût, non objective et qui ne se discute même pas.
Eclectique, j'adhère autant au style champêtre et serein qu'au style bohème et vitaminé. Merci de tous ces beaux billets.
Bonne journée !

Marimerveille
http://marimerveille.canalblog.com

11 mai, 2010
Anonyme a dit…

J'adore! c'est très créatif et personnalisé, un irrésistible petit cpoté "folk"
Caro (http://ladecodecaro.over-blog.com/)

11 mai, 2010
Douce Etoile a dit…

Haut lieu artistique où le "jeu" des couleurs est une véritable gageure, le travail et les associations de teintes et de motifs est beaucoup plus compliqué que l'on ne le pense et c'est pourquoi je trouve admirable l'équilibre que Myriam a su créer. L'apparente simplicité de cet Appartement recèle une parfaite connaissance ou un véritable instinct de la Couleur, qui est ici, reine, et savamment mise à l'honneur!

12 mai, 2010
Mohamed Aziz Mokrani a dit…

Merci pour ces couleurs et ce moment de rêve.

21 janvier, 2013
http://marchandehasard.canalblog.com/ a dit…

Enfin une déco différente dans un bel appartement ! merci de nous donner la possibilité d'entrer dans un univers si poétique.

05 mars, 2013

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.