Un Ancien moulin à huile en Vaunage

Dans la Vaunage, Marie-Laure Helmkampf, une architecte d'intérieur revenue de New York s'éprend d'un ancien moulin à huile en ruine et réalise, avec son mari, une réhabilitation au charme très actuel.
↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
Réhabilitation d'un vieux bâtiment en pierre dans le Sud de la France
  • Dans le patio, bassin et pelouse se partagent l'espace. La longue façade en pierre a été reconstruite avec ses deux grands arcs en plein cintre dans le respect de la tradition. L'autre corps de bâtiment est percé d'une haute ouverture quadrillée qui inscrit cette réhabilitation dans la contemporanéité.

Grand salon sous une haute charpente en bois avec une décoration tout en blanc et de mobilier chiné et vintage
  • Le vaste salon, sous sa haute charpente, est largement ouvert sur l'extérieur et sublime un camaïeu de blanc et de beige en invitant du mobilier chiné et vintage. Au centre, un grand pouf carré "Minotti" recouvert de lin.
Entre tradition et modernité, objets chinés et contemporains, à l'image sans doute de son style préféré, le bohème chic, Marie-Laure Helmkampf nous entraîne dans une réhabilitation au charme très actuel. Un mélange des styles et des époques que l'on retrouve sans cesse dans le travail de cette architecte d'intérieur qui a élu domicile dans le Gard à quelques kilomètres de Nîmes.


Sur fond de rénovation à l'ancienne, un mélange des styles et des époques


Née sur l'île de Ré, Marie-Laure a grandi dans le Sud, tout près du village où elle vit actuellement.
Son mari John, qu'elle a rencontré lors de ses études de commerce à Montpellier, est américain et l'a conduit jusqu'aux États-Unis. "J'y ai décroché mon premier job dans la mode, je travaillais dans la conception et la vente de dentelles", nous explique-t-elle.

Des chutes de poutres en bois détournées en tabourets ou tables d'appoint et une chaise à bascule Eiffel Tower de Charles Eames
  • Des chutes de poutres en bois se détournent en tabourets ou tables d'appoint.
  • Devant un canapé Napoleon III capitonné et retapissé de lin ancien, une chaise à bascule "Eiffel Tower" de Charles Eames chinée aux puces à New York.

Premier plaisir à travailler dans le stylisme et le raffinement mais aussi première indépendance financière, permettant à Marie-Laure de suivre en parallèle des cours de peinture. "Très vite mon besoin de créativité, mon goût pour l'Art et le contemporain me donne envie d'apprendre encore et me font intégrer la Parsons School of Design de New York de 1999 à 2001".
Après avoir vécu douze années au cœur même du tumulte New Yorkais, notre couple décide de s'installer en France pour sa qualité de vie.
Le Sud est pour eux comme une évidence de part sa lumière et ses couleurs.
C'est ainsi qu'ils résident avec leurs filles depuis quatre ans à Nages-et-Solorgues, un petit village de la Vaunage situé loin de l'agitation des villes.

De simples plateaux de châtaigner bruts forment des étagères minimalistes dans un intérieur très actuel dans le Sud de la France
  • Astuce !
    Dans les écoinçons de part et d'autre de la cheminée, de simples plateaux de châtaigner bruts forment des étagères minimalistes.

Si les premiers chantiers de notre architecte d'intérieur réalisés à New York dans de très grands appartements de style haussmannien la confrontent aux styles complexes de ces lieux chargés de moulures et percés de grandes ouvertures, le chantier de réhabilitation de sa propre maison est résolument différent.
C'est un ancien moulin à huile d’olive avec ses granges. La construction en très mauvais état date du début du XIXème siècle. Quelques éléments du passé restent encore comme les auges pour les chevaux, la meule ou les caves à huile.
Marie-Laure a choisi ce lieu pour ce qu'il offrait de liberté et de possibilités d’agencement.
Elle a tout de suite apprécié son "caractère" et ses grands espaces intérieurs dépourvus de contraintes majeures. "Les grands volumes à ancienne vocation agricole permettaient un projet résolument moderne", nous précise l'architecte.
Elle ajoute : "L'esprit loft/grange y régnait déjà. Les deux grandes arches, que nous avons dû remonter par la suite, ont été des éléments architecturaux qui nous ont décidé au moment de l'acquisition !"

Réhabilitation esprit loft dans le Gard provençal réalisée par Marie-Laure Helmkampf, architecte d'intérieur
  • Dans un esprit loft, l'architecte d'intérieur a composé une distribution très fluide dans la grande salle à vivre. Au-dessus du coin cuisine se niche une chambre d'amis avec une vue plongeante sur le salon. Sur la gauche, une lampe sur pied réalisée par John à partir d'un vestige de la charpente d'origine... une poutre ancienne.
  • Pour le plaisir des enfants, Marie-Laure fait suspendre du haut du plafond un siège en osier qu'elle a chiné dans une brocante américaine.

Une ancienne table d'atelier détournée en comptoir central de cuisine entourée de chaises hautes en aluminium Navy chair de la firme américaine Emeco
  • Le comptoir central en pin est une ancienne table d'atelier que la propriétaire a décapé. Pour s’attabler, elle dispose autour de celle-ci de simples tabourets blancs et des chaises hautes en aluminium "Navy chair" de la firme américaine "Emeco".
Les travaux qui ont duré un an et demi ont nécessité une déconstruction importante, seule la façade sur rue n'a pas été touchée.
Les murs en mitoyenneté ont été décroutés et rejointoyés alors que les arches, en partie démolies, ont du être remontées. Tout a été reconstruit en réemployant le plus possible les matériaux d'origine.


Une restauration dans le respect des traditions


Si Marie-Laure a dressé les plans d'aménagement, les plans d’élévation sur la cour et assuré la coordination des entreprises, John, de son côté, a réalisé une grande partie des travaux préparatoires.
C'est le cas de la déconstruction, le décroutage des murs, la pose de marches en bujets dans la cour et à l'intérieur, la mise en œuvre des plafonds et du plancher en bois et le traitement des bois conservés.

Cuisine en chêne massif et plan de travail en Quartz Silestone® blanc conçus par l'architecte d'intérieur Marie-Laure Helmkampf
  • Sous un tableau chiné, choisi dans les tons de la pièce, la cuisine en chêne massif a été réalisée par le menuisier Laurent Passe à Comps. Le plan de travail est en Quartz Silestone® blanc (pierre reconstituée composée de morceaux de Quartz naturel et de résine).
  • Marie-Laure Helmkampf dans sa cuisine, sa pièce préférée.

Les entreprises retenues par le couple sont nîmoises ou alésiennes : l’entreprise Hugon pour les menuiseries métalliques et la rampe d’escalier, "First Rénovation" pour la taille de pierre et "Par Deco 30" pour l'escalier en béton. La cuisine en chêne a été réalisée par Laurent Passe, menuisier à Comps tandis que les portes de distribution, ainsi que l'ancienne porte d'entrée proviennent de "Boiseries et Décorations" à Uchaud.
Il était important pour notre couple de réemployer les matériaux trouvés sur place tant pour des considérations financières que pour des raisons d'authenticité. L'ancienne charpente ayant été déposée, certaines poutres anciennes ont pu retrouver leur destination première. D'autres trop dégradées et réduites se sont transformées en pied de lampe monumental et en petites dessertes ou tabourets selon les envies.

Une cuisine moderne dans un bâtiment ancien réhabilité par l'architecte d'intérieur Marie-Laure Helmkampf
  • Asperges de saison dans une coupe en verre et quelques poires dans un compotier blanc de la marque allemande "Asa Sélection".
  • Le luminaire au-dessus du comptoir central a été chiné sur Internet, c'est un ancien présentoir "Prisunic" détourné par Marie-Laure.

Pour la réalisation des menuiseries cintrées et pour la grande verrière, et afin de respecter le caractère ancien, Marie-Laure choisit le fer qui lui permet de réaliser une ossature plus fine et d'incorporer des "petits bois". "L’aluminium n'aurait pas été à sa place et les profils auraient été trop épais", nous dit-elle. Le sol en travertin de très grande taille (90 x 60 cm) garnissant l'entrée et le bureau, à l'instar des monuments cultuels, surdimensionne les espaces.
Quant au salon-cuisine, il reçoit une chape beige brute qui rappelle la pierre naturelle de part son aspect mat.
"J'aime aussi le béton, très en vogue depuis quelques années, mais je lui préfère un aspect brut à une finition cirée".
Marie-Laure choisit le chêne massif dans la réalisation des éléments de cuisine afin d'adoucir les lignes contemporaines par sa couleur naturelle.

Table tulipe du designer finlandais Eero Saarinen pour Knoll au milieu du bureau d'une ancienne maison provençale
  • Sous un lustre en nacre américain, la table "tulipe" des années 1950, avec son plateau en marbre italien Arabescato, créée par le designer finlandais Eero Saarinen pour la marque Knoll. Les tabourets assortis devant le bureau sont couverts de cuir gris. Autour de la table, des tabourets blancs "Tam Tam" chez "Habitat".
    Le système bureau-bibliothèque est réalisé sur mesure par Marie-Laure et son mari John, c'est un recyclage de planches à fromage pour les étagères et un vieux plancher de 7 cm d’épaisseur pour le bureau, l'ensemble est maintenu par une structure métallique.

Le plan central de cuisine est un ancien meuble de métier décapé. Très pratique avec ses nombreux tiroirs et étagères, il sert pour le rangement des ustensiles et de la vaisselle mais également de table pour les repas. La décoratrice dispose autour de celui-ci de simples tabourets blancs et des chaises hautes en aluminium "Navy chair" de la firme américaine "Emeco".
La cuisine est certainement pour elle la pièce la plus importante de la maison, sinon sa préférée.

Implantée au cœur même de la maison, elle constitue un espace où l'on se retrouve et où l'on partage.
"Elle est à mes yeux la pièce la plus en vie, la plus lumineuse et la plus parlante !", se plaît à nous préciser la maîtresse des lieux.

Carnet Mark's et brosses à chauler
  • Posé sur le bureau, un carnet original de la ligne de papeterie japonaise fantaisie "Mark's".
  • Alignés sur une étagère, trois pinceaux à chauler récupérés chez le grand-père de Marie-Laure.

Une décoration dans un camaïeu de blanc et de beige pour un effet cocon

Située en rez-de-cour, la vaste salle s'offre une palette plutôt neutre dans un camaïeu de blanc et de beige. "J'ai toujours aimé l'effet cocon du blanc que je réchauffe en y mariant des teintes beiges et crème et en pariant sur des matières chaudes comme la fourrure !"
Sensible aux formes rondes, Marie-Laure disperse dans le salon des coussins dont la forme évoque de gros galets. Ils sont réalisés avec de vieux draps ou au crochet.
Retapissé de lin ancien, un ancien canapé capitonné reçoit quant à lui un coussin en fourrure blanche.
Une balançoire en osier tressé apporte un esprit ludique au salon et enthousiasme les jeunes filles de la maison.

Chambre à coucher conçue par l'architecte d'intérieur Marie-Laure Helmkampf
  • Dans la chambre parentale, l'ancienne porte double de la salle de bain provient de chez "Boiseries et Décorations" à Uchaud. Elle est valorisée par une cloison recouverte de noir "Pitch black" de "Farrow & Ball".

Dans sa décoration, notre architecte aime mélanger les styles. Le mobilier design côtoie les meubles vintage ainsi que des trouvailles faites dans des brocantes de la région. Elle en rapporte également de New York et de l'île de Ré. Marie-Laure aime chiner que ce soit chez des antiquaires, des dépôts-vente et même sur Internet, c'est une affaire de budget ! L'Isle-sur-la-Sorgue est pour elle un lieu incontournable, un immense marché où l'on chine tous les styles.
Elle recherche des meubles et luminaires des années 1960 et 1970 qu'elle apprécie tout particulièrement et raffole des lustres à pampilles en cristal.
Suspendu au-dessus du plan central de la cuisine, un présentoir de magasin que Marie-Laure a chiné et détourné en plafonnier pour l'occasion. Celui-ci a tout d'abord été décapé, puis émaillé en blanc et s'harmonise à merveille avec les projecteurs industriels qu'elle a dispersés dans l'espace de vie.

Bureau des années 1950, vieux miroir et table basse de Eero Saarinen éditée par Knoll équipent une chambre à coucher dans une maison de village du Sud de la France
  • Un bureau des années 1950 rapporté de New York.
  • Devant un grand miroir chiné posé au sol, une table basse de Eero Saarinen édité par Knoll sert de chevet.

Le jardin-cour est un patio qu'entourent les murs en pierre de la maison.

Il abrite un bassin de 9 m de long dont une fontaine termine la perspective.

Rafraîchissante et attrayante, cette piscine est également très conceptuelle car "on l'aperçoit de chaque pièce de la maison et elle donne de la sérénité au lieu" nous précise la propriétaire.
Piscine et pelouse se partagent l'espace d'un patio très rafraîchissant

Jouxtant le bassin, une pelouse permet d'adoucir l’aspect minéral de l'ensemble bâti.
Des pots en terre cuite accueillent des boules de buis pour habiller la pierre et apporter de la légèreté aux lignes épurées et allongées du bassin.

Draps en lin gris Caravane, lampe chromée sur roulette et baignoire de récupération en fonte émaillée posée sur IPN
  • Des draps en lin gris "Caravane" couvrent le lit, une lampe chromée sur roulette sert de chevet.
  • Dans la salle de bain parentale, la baignoire ancienne a été chinée sur Internet, la robinetterie rétro est de marque "Margot", le parquet est en chêne et le plafonnier des années 1970 a été également chiné sur Internet.

La couleur se veut plus intimiste, plus chaude dans la partie "nuit" située à l'étage dont l'architecte nous dépeint l'esprit : "Les teintes sourdes et sombres de chez Farrow & Ball donnent une ambiance feutrée à ma chambre et au couloir et permettent d'atténuer la hauteur sous plafond. Dans notre chambre un mur entièrement noir met en valeur de vieilles portes anciennes et sublime l'espace !"
"J'ai choisi différentes pierres pour chaque salle de bains, marbre de carrare au sol, pierre beige ou céramique blanche pour les douches, quelques zelliges bruns dans la salle d'eau des filles... ces matériaux donnent un charme intemporel.
Pour son côté chaleureux, mon choix s'est tourné vers le jonc de mer pour garnir les sols des autres pièces !
"

Chambre d'enfant décorée par l'architecte d'intérieur Marie-Laure Helmkampf avec du jonc de mer et des couleurs Farrow & Ball
  • Chloé dans sa chambre. Au-dessus d'elle, une guirlande de cœurs en papier affiche un sourire permanent. Coussin en liberty "3 Suisses".
  • Un bureau de maîtresse chiné et peint en "Dead salmon" chez "Farrow & Ball" devant un mur peint en "London fog". Tableau Marie-Laure Helmkampf, suspension en papier mauve "Habitat".

Marie-Laure affectionne particulièrement les étoffes qui vieillissent bien comme le lin, bien froissé, mais également le chanvre, le coton blanc, le cuir ou encore le velours. Elle s'amuse de certaines associations parfois surprenantes comme le bois avec le plexiglas, le marbre gris et la céramique blanche, le lin avec le cuir.
Elle nous explique par exemple que "le mariage d'un fauteuil vintage avec du similicuir blanc peut casser un côté trop sérieux.
Toujours dans un esprit décalé, j'aime réchauffer une pièce avec des peaux même blanches comme celles du mouton, de la chèvre ou du zèbre !
"

Une chambre d'enfant avec mur en pierres apparentes et mobilier chiné dans le Sud de la France
  • La chambre de Mia avec ses meubles blancs chinés. Toile de Marie-Laure Helmkampf. Lustre en verre bleu ancien récupéré dans un dépôt-vente.
  • Marie-Laure a fait recouvrir tout le sol de la partie "nuit" avec du jonc de mer.

Elle essaie d'apporter quelquefois une touche de noir par un objet, un meuble ou même un mur pour donner du chic.
Des rideaux confectionnés sur mesure habillent les penderies dans les chambres. Dans la chambre parentale, une toile de jute associée à un lainage fait contraster les matières autant que les couleurs.

Chaleureuse et moderne, une maison à vivre modèle
La réflexion autour des circulations, la simplification des aménagements et le traitement épuré et en même temps décalé de la décoration métamorphose l'ancien bâtiment agricole en une maison à vivre modèle.
Travaillant dans la région pour la décoration de résidences secondaires, Marie-Laure Helmkampf, nous montre dans sa propre demeure une réalisation exemplaire respectueuse d'un cadre ancien et invitant la modernité avec beaucoup de sensibilité. ■

Une chambre d'enfant avec mur en pierres apparentes et mobilier chiné dans le Sud de la France
  • Mia dans sa chambre.
  • Détail d'une ancienne coiffeuse à pilastres.
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos© et texte Laëtitia & Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« H. Interior design », Architecture d'intérieur
Marie-Laure Helmkampf
22 rue de l'Oppidum, 30114 NAGES-ET-SOLORGUES
Téléphones : 00 33 (0)4 66 53 51 48 / 00 33 (0)6 13 66 37 68
Web site : http://www.ml-hdesign.com/



Les bonnes adresses de Marie-Laure :

  • Om Mani, Boutique-galerie, Sélection d’objets design, éthiques et écologiques
    1, rue Émile Jamais, 30000 NÎMES
    Téléphone : 00 33 (0)4 66 36 05 37
  • Maison & Jardin, Mobilier d'intérieur et de jardin
    Espace Commercial Carré Sud, 148 rue Jean Lauret, 30900 NÎMES
    Téléphone : 00 33 (0)66 84 83 69


Marie-Laure apprécie particulièrement :

  • Le style savamment défraîchi des deux décorateurs anglo/italiens :
    Britt Moran et Emiliano Salci
  • Les objets de chez "Best Before..."
    http://www.bestbefore.fr/


Livre recommandé par Marie-Laure :


Esprit Wabi

26 Commentaires:

DomCurieuse a dit…

Bravo pour ce beau reportage : j'aime ce mélange des styles !
A bientôt. Dom

30 mai, 2011
Inès a dit…

Très beaux mélanges, tout à fait dans mes envies du moment.
Bravo à vous deux.
Des bises.

30 mai, 2011
fildefeerie a dit…

Cela donne envie d'y aller passer un moment : )

30 mai, 2011
GRIBOUILLE a dit…

Très belle rénovation!
Une parfaite "harmonie" des genres...

31 mai, 2011
nancy Kay a dit…

extraordinairement extraordinaire ! quel magnifique reportage !

31 mai, 2011
Luce a dit…

Belle association du minéral et du métal, le tout distribué avec élégance dans ce joli domaine. Reportage très agréable et enrichissant pour s'inspirer.

31 mai, 2011
LaMaisonsurleQuai a dit…

Absolument superbe et un bel exemple de mélange de styles. Bravo.

31 mai, 2011
le MAS de BOhêME ♥ a dit…

Épure, style, nature, respect de l'ancien & modernité....
Tout ce que j'aime...
Merveilleuse maison !
Betty

31 mai, 2011
Le Comptoir de Violette a dit…

Les "vieilles pierres" s'harmonisent à merveille des touches de vintage, d'indus, de nordique... Magnifique !

31 mai, 2011
catoche a dit…

C'est tout simplement magnifique ! Beaucoup de goût et de raffinement. Tout ce que j'aime...un peu moins l'austérité des chambres. Il faut avoir un sacré budget pour pouvoir faire une telle réalisation. En tout cas, bravo !

31 mai, 2011
rêve blanc a dit…

Belle réussite !! Cette maison m'avait déjà interpelée lors de son passage dans "Côté Sud" et je suis ravie de pouvoir admirer davantage de photos.
Merci à vous
Très belle journée
Patricia

31 mai, 2011
lesfillescolline a dit…

ce métissage des styles prouve, une fois de plus, à travers ce reportage, que c'est celui qui crée les meilleurs ambiances.

31 mai, 2011
saint ange a dit…

voilà une maison bien dans " son époque"
mélange d'indus et de shabby !
j'aime ce côté épuré mais il faut la maison qui va avec ...
le résultat est magnifique , élégant, accueillant, intemporel

31 mai, 2011
Virginie a dit…

Encore un superbe reportage dans un endroit magnifique. J'apprécie beaucoup ces harmonies douces et ce mélange des styles et matières ...en douceur.
Bonne journée

31 mai, 2011
Maylis a dit…

magnifique ! vos reportages sont plus beau les uns que les autres !!!

31 mai, 2011
evelyne a dit…

Une maison pleine de charme et de caractére décorée avec beaucoup de goût et de sensibilité.Encore une fois un reportage complet.
Evelyne

31 mai, 2011
solene a dit…

Quelle magnifique demeure ! C'est une maison qui me plait car j'adore le mélange intelligent des styles ... tout est fait avec goût et sensibilité ... et un talent fou !
Merci de ce superbe reportage !
Solène

31 mai, 2011
ohma a dit…

A travers vos photos, trés belles, vous avez su rendre avec sincérité l'image de ce lieu magique tel que je le connais.
Merci pour ce trés beau reportage.
J'ai découvert votre site il y a peu de temps et j'y reviens de plus en plus souvent!

31 mai, 2011
Camille a dit…

Magnifique reportage. les lieux photographiés ont vraiment été réaménagés avec beaucoup de goût et un savant mélange de plusieurs univers, ce qui n'est pas toujours aisé.
Amitiés
Camille

01 juin, 2011
soe a dit…

Comme je dis souvent les mélanges donnent les plus beaux éléments, une symbiose parfaite entre l'ancien et le moderne, les lignes et les courbes architecturales sont parfaites, et que dire de la chambre "grise" une petite merveille.... j'ai vu beaucoup d'intérieur, celui ci frise la perfection ! un beau reportage et surtout de belles photos...

01 juin, 2011
catherine a dit…

Bonsoir,
Très joli reportage avec ces photos qui montrent des styles différents mais qui arrive à s'accorder et cette clarté, superbe.
Merci pour tout et bonne soirée.
Catherine

02 juin, 2011
Douce Etoile a dit…

Ce moulin revisité est un bonheur à voir et à revoir; je le redécouvre avec émerveillement grâce à des angles de vue différents où de nouveaux espaces se dévoilent magiquement!

02 juin, 2011
giveto a dit…

c'est beau, simple et raffiné,
merci pour ce reportage
Véro

10 juin, 2011
Eiv a dit…

De trés belles idées à retenir ,une harmonie simple et trés raffinée .
Un joli brin de femme en plus, j'aime la discréte tresse qui lui caresse le visage .

18 juin, 2011

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.