Les jardins du Château de Christin

Au pied du Château de Christin, des jardins conçus en multiples terrasses se découvrent comme une suite de salons de verdure. Un paysage structuré et narratif aux senteurs enivrantes et méditerranéennes.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
Le Château de Christin, à Junas en Languedoc, dans son écrin de verdure.
  • Le « Château de Christin » dans son écrin de verdure.

Une porte à double lames croisées et cloutées, Château de Christin, Gard
  • Une porte à double lames croisées cloutées se coiffe de lierre, de vigne vierge et de rosier grimpant.
Au cœur d'un parc seigneurial, le «Château de Christin», ancien pavillon de chasse près de Junas devenu château d'hôtes, se tient au milieu de ces jardins aménagés en terrasses. L'ensemble est composé tel un parcours paysager et encadré entre deux rangées protectrices de platanes séculaires.
Comme un jardin rural où se mêlent l'utile et l’agréable, le beau et le fonctionnel, oliveraie, vergers et treilles, fleurs et végétaux d'agrément cohabitent et rappellent l’ancienne vocation agricole du domaine dont le caveau, la ferme et les dépendances attenantes se rattachaient auparavant.

Un château d'hôtes dans son écrin de verdure, ses jardins et ses allées de promenade


L'eau est omniprésente dans ce théâtre de verdure, de part la présence d'un ruisseau avoisinant, mais également grâce à l'aménagement de réservoirs et de bassins d'agrément.

Au milieu d'un jardin planté de rosiers en buissons hirsutes ou grimpants, un vieux putti en pierre
  • Un jardin planté de rosiers en buissons hirsutes ou grimpants envahissent le refuge d'un vieux putti.
  • Détail du vieux putti en pierre tenant un bouquet de fleurs.
  • La tèse du Château de Christin, lieu privilégié de fraîcheur aux heures chaudes, mène à la piscine et ses alentours ensoleillés.
  • Accroché comme beaucoup d'autres aux murs des nombreuses terrasses, un nichoir à oiseaux avec aires d'envol.

Ainsi, le temps d'un été très chaud, le jardin méditerranéen se transforme en un oasis ombragé. Eau et ombre rafraîchissent et vivifient tout à la fois.
Le terrain en pente douce a été apprivoisé ici avec de nombreux murs de soutènement en pierre donnant naissance à de multiples terrasses s'étageant en une nature dominée.

  • Sarah prépare un bouquet dans les rosiers anciens bordant l'oliveraie.
  • De l'oliveraie, vue sur le château.

Protégé sous des platanes centenaires, un parterre engazonné où règne géométrie simple et symétrie.
  • Protégé sous des platanes centenaires, un parterre où règne géométrie simple et symétrie.
Ailleurs, tel un verger, des oliviers s'organisent dans un carré bordé de buis taillés pour former un ensemble régulier.

Ces paliers successifs forment ce que l'on appelle un jardin suspendu, un "pensile" dont le paysage extérieur sert de toile de fond.
Chaque terrasse, chaque parcelle est l’occasion d'une déclinaison d'ambiances, d'atmosphères et de bouquets de senteurs, singularisant ce jardin narratif.

Au gré du cheminement, l'on découvre ces jardins multiples. Ainsi, protégé sous des platanes, un premier plan de gazon est dicté par la géométrie simple et la symétrie. L’alignement des grands arbres se réitère dans le rythme de plusieurs buis en haies et en pot qu'une allée centrale empierrée – encore une ligne - vient opposer comme un effet miroir.
Plus bas, un jardin planté de rosiers en buissons hirsutes ou grimpants et accrochés à des arceaux, rappelant des encadrements de portes, envahissent le refuge d'un vieux putti autant que l'air par leurs parfums enivrants.

La terrasse du château de Christin, de part sa situation élevée permet de jouir de la vue sur les jardins
  • De part sa situation élevée, la terrasse du château permet de jouir de la vue sur les jardins et les alentours. Elle mêle allées gravillonnées et deux carrés de rosiers ourlés de buis taillés. Contre la façade, des anciens vases d'anduze.
Le bassin quadrilobé, au pied de la façade d'inspiration vénitienne du château de Christin
  • Au pied de la façade d'inspiration vénitienne, le bassin quadrilobé recèle de plantes d'eau, de rocailles et de petits poissons.
  • Détail des rocailles et des nénuphars en fleurs dans le bassin. Au second plan, la balustrade en pierre de pays.

Détail d'un bassin en pierre avec sa fontaine servant à l'ablution des oiseaux.
  • Détails du bassin avec sa fontaine servant à l'ablution des oiseaux.
Plus loin, comme un lieu clos, en vrai "jardin de chambre", un espace se referme par des charmilles, des grimpantes palissées dans un carré dissimulant volière et pergola.
Sur le côté, une tèse, agréable car rafraîchissante, ouvre son "couloir" par quelques rosiers en fleurs et odorants tandis que dans la suite se succède une alternance savante d'arbrisseaux, d'arbousiers ou d'autres térébinthes dont les fruits attirent les petits oiseaux. Encore un élément du jardin provençal autant décoratif que fonctionnel. Ici, la tèse est liée à l’exercice de la chasse.

Commandant le tout par sa situation surélevée, la terrasse du château permet de jouir de la vue sur les jardins et les alentours plus "sauvages". Elle met en scène deux carrés fleuris de roses multicolores et bordés de buis disciplinés et soumis par la taille à la main de l'homme. Entre deux, un bassin quadrilobé rafraîchi l'atmosphère et apaise par son chant ; il abrite nénuphars, iris, rocailles et poissons.

Mobilier de jardin Hervé Baume sous une pergola au Château de Christin
  • Les propriétaires se sont amusés à baptiser certains jardins.
  • Sous la pergola, dans un jardin clos, du mobilier de jardin Hervé Baume.

Au pied du château, formant son assise, la grande terrasse est ourlée de balustrades en pierre de pays, une ostentation obligée qui cède le pas dans les aménagements inférieurs dépouillés d'ornement. Parterres de calades et de gravillons ont la part belle sous le soleil et envahissent les allées dessinées dans une géométrie simple mais étudiée. Tandis que dessous, dans la fraîcheur d'une voûte en berceau, une petite chapelle autorise l'isolement et le recueillement.
Avec ses salles de verdure, ses parterres et ses palissades, les jardins du «Château de Christin» qui s'illustre dans son style Vénitien, sont là pour mettre en valeur la demeure.
C'est une mise en scène végétale sur un étagement de terrasses influencée par les jardins à l'italienne.

Mais surtout, ils dialoguent avec notre cœur, avec nos envies de nature, de douceur et de flânerie. ■

Petite chapelle sous une voûte du château de Christin
  • Dans la fraîcheur d'une voûte en berceau, la petite chapelle du château aux murs enduits et peints à fresco de délicates volutes de lierres.
  • Sur l'autel de cette chapelle, l'univers pastoral règne encore et fidèlement à l'esprit de ce château à la campagne.
Photos Laëtitia & Philippe Rissetto / texte Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

« Château de Christin », Maison d'hôtes de prestige, table d'hôtes
Nina et Olivier De La Fargue
Chemin de Christin, 30250 JUNAS
Téléphones : 00 33 (0)4 66 80 45 90 / 00 33 (0)6 12 36 13 09
Web site : http://www.chateaudechristin.fr/

Visitez également le « Château de Christin » grâce à notre reportage du 20 mai 2010 :
« Château de Christin » à Junas


Livres dans le thème :
  • "Le nouvel esprit des jardins", Un art, un savoir-faire en Provence, de Louisa Jones et Vincent Motte, édité par "Hachette"
  • "Bastides et jardins de Provence", de Nerte Fustier-Dautier, édité par les "Éditions parenthèses"
  • "Châteaux et demeures du Languedoc-Roussillon", de Daniel Faure et Thierry Verdier, édité par "Les Presses du Languedoc"

Le nouvel esprit des jardins Bastides et jardins de Provence Châteaux et demeures du Languedoc-Roussillon


Le sujet de ce reportage n'a été l'objet d'aucune presse "déco" au jour de la publication de notre article. C'est donc une découverte e-magDECO.

27 Commentaires:

La Cachette... a dit…

Un jardin qui fait rêver!!Quel beau lieu!! Nathalie

11 juin, 2011
catoche a dit…

C'est vraiment un jardin magnifique ainsi qu'un joli chateau !

11 juin, 2011
les fifoles a dit…

On se croirait dans un poème de Verlaine...Je suis comme toujours séduite et impressionnée par tes images mais aussi par l'incroyable qualité narrative du texte. Plusieurs magazines papier pourraient s'en inspirer me semble-t-il.
Je t'embrasse Laëtitia. Anne

11 juin, 2011
GRIBOUILLE a dit…

C'est superbe et apaisant,et admirablement décrit en mots et en photos!
ezsssssesz

11 juin, 2011
lesfillesdelacolline a dit…

une belle adresse à conserver, pour un futur week-end.
Les jardins ont l'air magnifique.

11 juin, 2011
Muriel a dit…

C'est superbe et reposant...
Bon week end

11 juin, 2011
fibuline a dit…

un lieu magnifique...un coup de coeur pour la porte grise !

11 juin, 2011
Le Comptoir de Violette a dit…

Un jardin merveilleux où la sérénité est comblée encore davantage par la petite chapelle.

11 juin, 2011
Liliane F. a dit…

Quelle merveille , un avant goût du paradis ...... LILY

11 juin, 2011
saint ange a dit…

c'est superbe !
un endroite fort poétique où j'y verrais bien un jour une journée "champêtre" entre bloggueuses !
merci une fois de plus pour ce joli reportage

11 juin, 2011
virginie a dit…

je dirai même : le paradis sur terre... et l'intérieur est à l'avenant, que ce soit la chambre botanique, la chambre aux oiseaux au charme délicatement suranné

11 juin, 2011
le MAS de BOhêME ♥ a dit…

j'aime tellement cet endroit emplie de spiritualité....
merci à vous deux pour tous ces partages...
Betty♥

11 juin, 2011
M-Line a dit…

Déjà à la 1ère photo, l'endroit se révèle magnifique, et la suite m'a enchantée.
Merci beaucoup pour ce reportage évasion.

11 juin, 2011
cathy a dit…

Merci pour cette belle découverte et ce très beau reportage... je note l'adresse. C'est apaisant et superbe. Bises.

11 juin, 2011
soe a dit…

Un porte ouverte sur un bel univers, il ne manque que le chant des oiseaux, j'imagine bien la douceur d'y vivre...

11 juin, 2011
aboutgarden a dit…

bonjours Letitia
merci pour ton reportage
jardin très suggestif et plein de charme
de nombreuses suggestions et idées dacopiare même dans nos petits jardins!

simonetta

12 juin, 2011
Donatella a dit…

Immagini bellissime e suggestive!!!!

12 juin, 2011
solene a dit…

Un climat de poésie et de beauté palpable ... c'est vraiment
paradisiaque ...
Merci de m'avoir donné l'occasion de voir cet endroit sublime ..
Solène

14 juin, 2011
Douce Etoile a dit…

Quelle balade enchantée vous nous offrez-là avec ces jardins si magnifiquement animés. La lecture comme le choix des images participent à l'éloquence des lieux avec magie. Bravo à tous les deux!

14 juin, 2011
kristinco a dit…

Sous le charme de ce jardin !
Le rêve à chaque recoin ... sublime.

14 juin, 2011
Modern Country a dit…

So so beautiful, I have no words!! What would I do without your wonderful e-mag Deco?! Thank you so much.

I wish you a magical summer, enjoy and have a lot of fun,

Amitiés - Aina

18 juin, 2011
Christelle a dit…

Quand je découvre de tels lieux , je me demande si on ne va pas vendre le camping car pour avoir la belle excuse de ne plus avoir de point de chute !!!
Il faut avouer que ce lieu est trop beau et encore tellement conservé à l'authentique de ce qu'il devait étre !

21 juin, 2011
Bleudelavande a dit…

Coucou ma belle, toujours des adresses de revve, comme j'aime!!!
Merci pour cette reportage!!!
A bientot j'espere!
Bises

27 juin, 2011
PeregrineBlue a dit…

so gorgeous. i especially like the chapel. i have always wanted to make one in my garden, a small one, a little sanctuary to go and pray. thank you, as always for your wonderful posts.

29 juin, 2011
kristinco a dit…

Le bonheur à l'état naturel !
Cette petite chapelle donne à ce château tout son charme déjà bien mérité !!!

30 juin, 2011

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.