« Château de Christin »

S'offrir un moment privilégié dans le « Château de Christin » empreint d'histoire et de raffinement à mi-chemin entre la Camargue et les Cévennes.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
Le château de Christin, château d'Hôtes de prestige à Junas dans le Gard
  • Le corps massif du « Château de Christin » vu des terrasses plantées d'oliviers. Ses façades délicatement percées de baies dans le modèle du « Palais des Doges ».

Façade couronnée du Château de Christin
  • Pousser la grille qui mène au château et découvrir la façade antérieure surmontée de sa couronne.
Situé dans la Vaunage, entre les villes de Sommières et Nîmes, le « Château de Christin » près de Junas se dissimule au cœur d'un parc seigneurial. Ancien pavillon de chasse appartenant au chevalier Charles de Baschi, baron et marquis des communes voisines en 1700, le château s'illustre par son style vénitien.
Issu d'une vieille famille toscane venue en France à la fin du XVème siècle, le marquis, grand érudit, bibliophile et historien, remanie en effet, une construction initiale plus ancienne en s'inspirant du Palais des Doges.

Un château d'hôtes de style vénitien et baroque,
inscrit à l'inventaire des monuments historiques


L'esprit baroque est apporté peu après la fin de l'ancien régime par un descendant, le comte D'Urre, qui pour faire un pied de nez à la Révolution, fait ajouter au sommet de la façade antérieure une couronne.

L'escalier d'honneur du Château de Christin dans le Gard
  • Dans le vaste hall d'entrée décoré de mosaïques florales, les trophées accrochés aux murs nous rappellent l'origine de ce château, un ancien relais de chasse.
  • Au bas de l'escalier monumental, un buste de César a quitté le jardin pour nous accueillir.

L'histoire s'inscrit donc sur cette demeure aux façades admirablement ordonnancées.

La pierre extraite de la carrière de Junas, proche cousine de la pierre du Pont du Gard, délimite les délicates ouvertures en accolade.
Inspirés également du Palais vénitien, les oculi de l'étage attique des autres façades prennent la forme de quadrilobes. Les lambrequins des fenêtres ainsi que les menuiseries découpées en dentelles ajoutent à la demeure sa note romantique.

La petite bibliothèque du château de Christin, maison d'hôtes de prestige dans le Gard
  • Une grande cheminée en pierre de pays dans la petite bibliothèque où il fait bon se réchauffer l'hiver près du feu. Le plafond dont l'entrechevronnement est joliment décoré de frises.
  • Vue du hall d'entrée sur la petite bibliothèque.
  • Détail d'une sculpture sur bois d'un fauteuil XIXème.

La salle à manger du château de Christin, maison d'hôtes de prestige en Provence
  • La table de la salle à manger est surmontée d'un scintillant lustre à pampilles d'époque.
    Les murs sont ornés de trompe-l'œil réalisés par des compagnons.
Derrière la lourde et rassurante grille en fer forgé, l'on découvre un parterre de calade puis de nombreuses allées majestueu-sement ourlées de buis.
Celles-ci nous guident dans un dédale de jardins en terrasse plus harmonieux, odorants et pittoresques les uns que les autres.
Tandis qu'une tèse mène à la piscine et ses alentours ensoleillés, une oliveraie s'organise dans un carré de verdure.


Un dédale de jardins en terrasse, harmonieux, odorants et pittoresques


Les végétaux, arbres et arbustes taillés impeccablement sont au service d'une géométrie simple mais étudiée.
Les jardins s'amusent de l'ombre et de l'eau car de nombreux bassins agrémentent les espaces avec leur eau dormante.

Une chapelle se cache même dans une des salles voûtées qu'abrite la terrasse formant l'assise du bâtiment.

Détails de la décoration de la salle à manger du château de Christin
  • Détail de la décoration florale posée sur la table de la salle à manger.
  • Au fond de la pièce, un grand vaisselier grillagé est garni de faïences blanches et d'une collection de carafes en verre.
  • Nina se plaît à décorer sa table avec les roses du jardin.

Et nous nous surprenons à flâner et à rêver dans ce jardin typiquement provençal.
Une imposante porte flanquée de pilastre et surmontée d'un riche décor s'entrouvre pour accueillir les hôtes.
C'est effectivement une maison d'hôtes que les nouveaux propriétaires ont souhaité ouvrir dans cet écrin majestueux.
C'est ainsi qu'ils s'offrent le plaisir de partager leur vie de château.

Table dressée pour les convives de la maison d'hôtes Château de Christin dans le Gard
  • La table est dressée pour les convives et une desserte drapée d'un boutis à carreaux accueille une jolie mise en scène d'objets chinés.
  • Devant un trompe-l'œil, faux pilastre et faux tableau représentant une scène de pêche, une mise en scène d'objets chinés.

Cinq chambres aux noms très inspirés dont « la Suite de l'Herboriste » et « la Chambre aux Oiseaux »

La Chambre aux Oiseaux, Château de Christin, maison d'hôtes de prestige en Provence
  • La "Chambre aux Oiseaux" s'ouvre sur une salle de bains équipée d'une baignoire sur pied en fonte, sous la lumière d'un châssis de toiture.
  • Décor peint en trompe-l'œil de cadres enfermant un collage d'anciennes gravures du naturaliste Buffon.

C'est lors d'une escapade dans le Gard, en 2007, que Nina et Olivier De La Fargue succombent au charme de cette belle demeure de caractère et de prestige.
Marseillais d'origine, Olivier venait de céder sa société familiale qui l'avait plongé pendant 19 ans dans des relations exclusivement professionnelles.

Détails de la Chambre aux Oiseaux, Château d'hôtes de prestige en Provence
  • Devant une peinture en trompe-l'œil sur le thème des illustrations et écrits d'un des premiers vulgarisateurs scientifiques du XVIIIème, Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon, une vieille chemise de nuit sur un mannequin chiné.
  • Fauteuil et table de chevet de style Louis XV en bois peint, tête de lit capitonnée également en bois peint.

Détails de la Chambre aux Oiseaux au château de Christin
  • La forme en doucine du tiroir apporte beaucoup de charme à de cette table de chevet en bois peint.
Aussi, le désir de nouer et développer des relations simples et authentiques, pouvait alors ici se matérialiser.
Changer de région n'étant pas un problème pour eux, Nina et Olivier s'installent donc dans ce splendide château avec le projet d'ouvrir cette demeure privée à une clientèle désireuse de se retrouver dans un lieu authentique et intime loin de l'agitation des villes et du monde professionnel.


Une demeure privée partagée avec des hôtes désireux de se retrouver dans un lieu authentique


Nos hôtes acquièrent cette demeure de Jean-Loup Daraux, décorateur de renom. Celui-ci l'ayant admirablement restaurée et décorée.

Décoration dans la cage d'escalier d'honneur du château de Christin
  • Détail d'un pique-cierge d'église en laiton dans la cage d'escalier d'honneur.
  • Deux pique-cierges d'église trouvent place sur un guéridon en demi-lune.

Respectant les distributions intérieures de cet ancien relais de chasse, ainsi que le vocabulaire de la mémoire, le décorateur s'est évertué à restituer les décors de chaque pièce avec une extrême minutie en s'entourant de compagnons et d'artistes.
Le répertoire décoratif riche de gypseries, bas lambris, mosaïques, toiles peintes naturalistes, peintures murales dont beaucoup en trompe-l'œil, patines contrôlées donne à ce château un charme époustouflant, un raffinement délicieusement nostalgique.

La Chambre Bleue du Château de Christin
  • Sous les pampilles d'un lustre XIXème, la « Chambre Bleue ». Tête de lit capitonnée et console italienne en bois sculpté et laqué.

Nina, souhaitant apporter une touche plus féminine, une ambiance plus cosy, ajoutera mobilier et mises en scène et s'offrira le concours de Richard Goullet, décorateur dans l'Uzège.
Fantaisie des mises en scène

Histoire de donner "un petit coup de fraîcheur" et de fantaisie à cette vieille demeure et de s'approprier ce lieux émouvant.

Détails de la Chambre Bleue, Château de Christin à Junas
  • Détails de la « Chambre Bleue » ; posés sur une console italienne, un plâtre et un trio de bocaux d'herboristerie.
  • Au premier plan, une petite collection de flacons d'officine posée sur la table d'écriture.

Architecture d'apparat, l'escalier monumental et les grandes salles couvertes de plafonds à caissons

Salon d'apparat du Château de Christin
  • Dans le salon d'apparat du « Château de Christin », dominante de bleu et de vert... des couleurs froides pour cette salle exposée plein Sud.

Abrité sous les caissons moulurés d'un haut plafond, le salon profite d'une belle exposition au Sud.

Subtile harmonie des couleurs
Ses menuiseries à panneaux et ses bas lambris sont habillés de faux marbre tandis que dans d'autres salles en enfilade, les trompe-l'œil garnissent les murs de pilastres, de tableaux et de lambris de hauteur.

Détails du grand salon du Château de Christin
  • Sur le canapé du grand salon, des coussins confectionnés avec des tissus anciens teintés.
  • À l'occasion d'une pause thé, Nina aime utiliser un service en argent de famille.

À l'instar des bastides et des maisons de maître provençales du XVIIème et du XVIIIème siècle, la décoration de ce château bien que marquée par les influences italiennes, reprend les mêmes thèmes décoratifs.
Ainsi, la nature, les travaux agricoles, la pêche, la chasse s'étalent à mainte reprise dans un décor fixe.
Un panneau de la salle à manger représente une scène de la Camargue toute proche.

Détails du grand salon
  • Autour d'une commode, une mise en scène champêtre : poules, pigeons, nid d'oiseaux, épis de blé.
  • Lustre d'époque à pampilles en éventail.

La Suite de l'Herboriste, Suite de la maison d'hôtes Château de Christin
  • La "Suite de l'Herboriste" dont les murs sont décorés de planches d'herbier et de bouquets secs.
Les amoureux de la nature prendront plaisir à séjourner dans la « Chambre aux Oiseaux » dont les fenêtres s'ouvrent sur la garenne où gambadent des daims en liberté.
Ils apprécieront également les belles illustrations du Comte Buffon, naturaliste du XVIIIème, qui composent les peintures en trompe-l'œil de cette chambre.
À moins qu'ils lui préfèrent la « Suite de l'Herboriste » où les plantes aromatiques de Provence se déclinent dans des bouquets secs et des planches d'anciens herbiers accrochés aux murs.


Des chambres décorées sur le thème de la nature


Dans les grandes dépendances du château, également restaurées, Nina et Olivier se plaisent à organiser des séjours à thèmes, des séminaires ainsi que des mariages et anniversaires.
Un château unique pour un moment privilégié empreint d'histoire et de raffinement. ■

Détails de la Suite de l'Herboriste
  • Sur le marbre de la cheminée, collection de pots d'herboristerie.
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos et texte Laëtitia & Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

« Château de Christin », Maison d'hôtes de prestige, table d'hôtes
Nina et Olivier De La Fargue
Chemin de Christin, 30250 JUNAS
Téléphones : 00 33 (0)4 66 80 45 90 / 00 33 (0)6 12 36 13 09
Web site : http://www.chateaudechristin.fr/

Visitez également les jardins de ce château grâce à notre reportage du 10 juin 2011 :
Les jardins du Château de Christin


Bonnes tables aux alentours :

  • "L'Orchidéa", Restaurant, 9 place Coudoulié 30660 GALLARGUES LE MONTUEUX
    Téléphone : 00 33 (0)4 66 73 34 07
  • "L'Ardoise", Restaurant, 1 rue Chemin Neuf 30250 AUBAIS
    Téléphone : 00 33 (0)4 66 35 33 40
    Web site : http://www.lardoise.com/

12 Commentaires:

Nabou a dit…

Des images à faire rêver !
Merci de nous faire découvrir ces magnifiques chambres d'hôtes, je note l'adresse !
Bonne journée

21 mai, 2010
du coq à l'àne a dit…

Une maison d'hôtes qui allie charme et délicatesse, dans un écrin de verdure.J'ai remarqué des lambrequins aux fenêtres qui ajoutent une touche harmonieuse à l'ensemble.Merci pour ces magnifiques reportages écrit et photographique, qui me font rêver...
ML.

21 mai, 2010
Manou a dit…

Encore un bien joli reportage ! Merci pour ces belles images qui nous font rêver !

21 mai, 2010
Inès a dit…

Une bien jolie maison plein de charme et de caractère, encore une jolie découverte que vous nous faites partager.
Des bises à vous deux.

21 mai, 2010
Anonyme a dit…

De si belles choses à deux pas de chez nous.... et nous l'ignorions ! nous allons prochainement y remédier ! merci laëti un coucou de fontanes...

21 mai, 2010
Betty le Mas de Bohême a dit…

Le château de mes rêves d'enfant et...d'aujourd'hui...
Quelle chance d'avoir joué à la princesse...le temps d'une journée...je vous envie!
Merci Lætitia

24 mai, 2010
Oscar et Lila a dit…

C'est un château de conte de fées...
Une merveilleuse adresse pour se reposer dans un lieu raffiné et plein d'histoire.
Somptueux reportage !
Bisous à tous 2.
Patricia.

25 mai, 2010
Amandine a dit…

Je découvre votre magazine grâce au journal "Passerelle" et je suis admirative de ce nouveau magazine de déco !
Très heureuse de ce partage également puisque celui-ci est gratuit.
Ce reportage sur le château de Christin que je ne connaissait pas est tout simplement subjuguant, à l'image du sujet.

Je reviendrai découvrir vos autres reportages et bonnes adresses, c'est sûr !
Amandine.

29 mai, 2010
helena a dit…

Un magnfique reportage avec de superbes photos. Tu nous dévoiles un endroit de rêve, aux couleurs douces et sobres. Une merveille. Merci.

29 mai, 2010
soe a dit…

j'ai souvent vu des intérieurs de chateau ou disons de grandes maisons, parfois il est difficile de s'y sentir bien, la déco est froide, mais ici, charme et douceur, toutes pieces sont magnifiquement décorées dans des teintes anciennes... Une maison de reve...

11 juin, 2011
André Combet-Nibourel a dit…

c'est avec beaucoup de plaisir que je regarde vos reportages je me régale à chaque fois Michelle Combet merci

21 septembre, 2015

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.