« Le Posterlon »

Contre les remparts de Caumont-sur-Durance, une vieille et haute demeure du XVIIème siècle, avec vue sur les Alpilles, le Luberon, le Ventoux et les Dentelles de Montmirail, reçoit ses hôtes pour des séjours paisibles.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
Façade côté jardin du Posterlon, maison d'hôtes à Caumont-sur-Durance dans le Vaucluse
  • Une des hautes façades de l'ancienne maison de soyeux datant du XVIIème siècle, avec ses nombreuses fenêtres ordonnancées et régnant sur des bandeaux en pierre moulurée. Une loggia au deuxième étage ouverte par une baie géminée dont le trumeau est équipé d'un cadran solaire.
  • La porte de la maison couronnée d'un épais fronton cintré et encadrée par des vases Médicis en fonte. Au premier plan, un parterre en calade.

Arcature géminée de la loge du Posterlon, maison d'hôtes à Caumont-sur-Durance
  • « Le Posterlon » accueille ses hôtes par une loge ouverte d'une arcature géminée.
Aux portes du Luberon, perché sur sa colline et ceint de remparts datant du XIVème siècle, le village de Caumont-sur-Durance dans le Vaucluse, abrite une ancienne maison de soyeux transformée en maison d’hôtes.

Jouxtant l’église des pénitents et les hauts remparts de la cité, la bâtisse domine les plaines bordées par la Durance et s’offre des vues imprenables sur les Massifs des Alpilles et du Luberon, le Mont Ventoux surnommé le "Géant de Provence" et à l’Ouest de ce dernier, la chaîne de montagnes, les Dentelles de Montmirail.

Une maison d'hôtes de charme perchée dans un village médiéval et profitant d'un vue panoramique.

Sa proximité avec l’une des cinq portes percées dans le rempart, la "Porte des Pénitents", appelée également "Le Posterlon" a donné son nom à cette maison d’hôtes créée par Patricia et Pascal Grosjean.

Loge du Posterlon, maison d'hôtes dans le Vaucluse, avec sa voûte d'arêtes appareillé
  • Détail de l'aménagement de la loge. Au fond, une haute et lourde porte à barre.
  • Formant un passage couvert à l'entrée même de la propriété, la loge, sous sa voûte d'arêtes, abrite un petit salon dépareillé.

Si Patricia nous vient de Saint-Martin-de-Crau, Pascal est natif du village. Maître d’œuvre dans une société de rénovation, c’est avec assurance qu’il entreprend les travaux de cette vieille demeure qui appartenait jadis à son arrière-tante. C’est une grande bâtisse avec trois niveaux sur caves.
Elle se découvre en traversant une loge voûtée d’arêtes et une baie géminée en belles pierres blanches. Les trois façades principales, protégées sous une génoise à trois rangs, portent avec fierté et ostentation de grandes et belles fenêtres ordonnancées régnant sur des bandeaux en pierre moulurée.

Une collection multicolore de vieux brocs émaillés accrochée au mur d'une vieille remise
  • Tout contre le bâtiment, le vieux puits circulaire.
  • Attenante à la demeure, l'ancienne remise s'orne d'une collection multicolore de vieux brocs émaillés, derrière un parterre d'hortensias.

Contrairement à celles des étages, les ouvertures du rez-de-cours arrondissent leur couvrement et les hautes portes arborent d’épais frontons cintrés pour céder au choix de l’embellissement et de la générosité.
Les murs en pierre ont depuis longtemps perdu leur enduit à la chaux de circonstance, et c’est tant mieux pour nos hôtes qui lui préfèrent le matériau brut, franc de tout revêtement.

La salle à manger du Posterlon, chambres d'hôtes de charme en Provence
  • Le salon-salle à manger sous son haut plafond à la française. Cheminée datant du XVIIème restituée par le propriétaire. Meubles chinés et patinés, objets détournés.
Plateau en métal patiné et photophore Pomax, verres Anduze chez Table Passion
  • Plateau en métal patiné et photophore "Pomax".
  • La table est dressée : Verres à pied "Anduze" chez "Table Passion", bougeoir, carafe et sets de tables en rotin patinés de gris "Pomax".

Notre couple n’en est pas à sa première restauration. Depuis l’âge de vingt ans, ils rénovent de vieux bâtiments : une première maison de village dans laquelle ils habitent pendant quelques années, puis un hangar qu’ils transforment en gîte.
Pour « Le Posterlon », six années de rénovation permettent son ouverture en 2007.

Patricia, de par son métier, est également partie prenante dans ce projet de longue haleine.

Fauteuils Country Corner devant une cheminée provençale et vieux volets détournés en paravents
  • Devant la cheminée provençale restaurée par Pascal, le maître des lieux, deux fauteuils tapissés "Country Corner". Sur la droite, devant le passage menant à la cuisine, des vieux volets font office de paravents.
  • Posés sur la cheminée, une petite pendule "Antic line" et un livre chiné dans un marché aux puces de Provence.

Après une formation à l’Okhra de Roussillon pour apprendre les techniques des badigeons à la chaux, elle se forme également auprès d’artistes peintres et restaurateurs pour découvrir les secrets des patines à l’ancienne sur du mobilier.
Dans l'année 2000, Patricia décide alors de se mettre à son compte en créant sa société de peinture et décoration en bâtiment.

Ainsi la transformation de la maison se fait à quatre mains.

Vieux meuble de mercerie et miroir de brasserie patinés de gris
  • Un vieux meuble de mercerie que Patricia a patiné est surmonté d'un miroir acheté dans une brasserie, jaune à l'origine, il reçoit la même finition grisée.
  • Assortiments de bougies gâteaux "Country Corner" et rose en papier réalisée par Patricia.
  • Sur la droite et partiellement, le vaisselier créé par Patricia avec une vieille fenêtre à double vantaux. Le chien Enzo dort sur un fauteuil "Decorantic" sous deux tableaux "Pomax".
  • Chandelier chiné et petit lapin réalisé par une amie de Patricia.

Les sols sont refaits avec du carrelage de récupération ou neuf pour les étages.
Celui du salon-salle à manger est recomposé par Pascal avec les vieux et grands carreaux en terre cuite d’origine, qu’il a pu sauver en trop petite quantité, et des parefeuilles en formant de multiples tapis.
Le haut plafond de cette même salle, à la française, est entièrement décapé par Patricia, tandis que l’ancienne cheminée en pierre du XVIIème, malheureusement effondrée, est restituée par Pascal avec de la pierre blanche de Ménerbes en respectant son aspect d’origine.

Collection de cafetières et casseroles émaillées, ardoises en forme de fleur Pomax, meubles de rangement Alinéa et tabourets anciens de dessinateur
  • Coupe en terre émaillée posée sur l'îlot central de la cuisine.
  • Dans la cuisine, des collections de cafetières et casseroles émaillées, chinées par Patricia, s'alignent sur la hotte professionnelle. Une ardoise en forme de fleur "Pomax". Meubles de rangement "Alinéa" et tabourets de dessinateur chinés dans un vide-grenier local.
  • Posés sur un plan de travail, des bols de Tata Li, l'arrière-tante de Patricia, une balance de boucher chinée et une ardoise magnétique "Pomax".
  • Empilement de clayettes récupérées et revisitées en desserte à légumes.

Quand les murs intérieurs ne font pas apparaître la beauté simple de la pierre appareillée, les parements sont enduits à la chaux naturelle. Dans certaines parties de la maison, ils sont même garnis d'un mortier à base de chanvre et de pierre ponce, un matériau naturel et écologique mis au point par Yves Kühn sous le label "Canosmose®", chez qui Pascal n’a pas hésité à suivre une formation.
Patricia, férue de brocante, déniche des meubles et des objets anciens qui se dispersent dans toute la maison.
Elle se plaît également à patiner et restaurer ses trouvailles.
C’est ainsi qu’elle installe dans la salle-à-manger un vieux meuble de mercerie qu’elle patine, surmonté d’un grand miroir de brasserie dont le cadre ourlé de perles reçoit la même finition.

Petits déjeuners servis près de la piscine et aménagement de terrasses, Le Posterlon, chambre d'hôtes de charme en Provence
  • Petits déjeuners servis près de la piscine.
  • Contre le haut rempart datant du XIVème siècle, trois terrasses aménagées se succèdent jusqu'à la piscine.
Treille couverte de glycine et suspensions d'atelier
  • Table de bistro et chaises en bois exotique sous les ombrages d'une glycine.
  • Première et seconde terrasses. Treille couverte de glycine et suspensions d'atelier.

Piscine de la maison d'hôtes Le Posterlon dans le Vaucluse
  • Sous le ciel de Provence, la piscine se blottit contre les remparts. Au loin, vue sur le Mont Ventoux.
Elle dispose en face un vaisselier qu'elle confectionne en détournant les deux vantaux d’une fenêtre à petits bois équipée d’une espagnolette, la même que celles équipant toutes les ouvertures de la maison et respectueuses de l’authenticité du lieu. Dans le même esprit, des vieux volets montés sur support métallique font office de paravents devant le passage menant à la cuisine.

Le hall d’entrée ainsi que le large escalier ont conservé leur pierre d’origine. Les marches témoignent du temps écoulé dans cette maison et l’usure est telle que courir dans les escaliers n’est plus permis.

La cuisine était à l’origine une écurie. Aussi, une porte est créée pour joindre la salle à manger. Elle se réalise en sous-œuvre avec un encadrement en pierre comme il convient. Sous un plafond en bois blanchi, un sol plus contemporain s’invite ici pour son côté plus pratique et hygiénique. Il s’accorde grâce à ses tons nuancés de gris avec le revêtement des plans de travail et l’équipement en inox.

Lampe de chevet chapeau en métal, tête de lit et chevet Pomax
  • Lampe de chevet chapeau en métal "Pomax".
  • Dans la Suite "Alpilles", tête de lit, chevet et couvre-lit "Pomax".

Réchauffant l’atmosphère, le bois naturel des meubles de rangement s’accordent avec les tonalités d’un vieil enduit défraîchi qui montre par endroit des restes de badigeonnage.
La maîtresse de maison a souhaité décorer cette pièce dans un esprit brocante avec un parti pris pour les collections d’ustensiles de cuisine et objets d’antan.

Lampadaire sur pied de réédition et chaise à tapisser Decorantic
  • Devant une porte de placard récupérée dans la maison lors de la restauration et repeinte, un lampadaire sur pied réédité avec bougie.
  • Chaise "Decorantic" placée devant une niche abritant des petites étagères en verre. Au-dessus, une applique en plâtre "Leroy Merlin".

Ainsi des séries de casseroles et cafetières émaillées s'installent dans le décor.
Pour les chambres dans les étages et pour les Suites, en enfilades, la restauration et les aménagements sont réalisés avec le même attachement.
Nos hôtes y invitent du mobilier chiné sinon trouvé sur place et restauré ; des couleurs naturelles et reposantes sur les murs et plafonds, rehaussées d'un gris habillant les menuiseries ; tout en conservant et rénovant les éléments d’architecture et structurels.

  • Réservée aux enfants, la seconde chambre de la Suite "Alpilles" sous son plafond à la française blanchi par Patricia avec une peinture acrylique bien diluée. Murs enduits à la chaux naturelle.
  • Sur la cheminée simplement badigeonnée à la chaux, une tresse d'hortensias "Sia" et un ange en résine "Pomax".

L’aménagement du jardin est réalisé en terrasses en fonction des murs existants.
À l’origine, il y avait trois maisons appuyées contre la haute muraille dans cette partie à l’abri du rempart.
Le couple y a installé des espaces de détente, transats, guéridons pour des envies de farniente ou de lecture.
Une treille qu’une glycine a envahi abrite une petite terrasse où l’on peut prendre quelques collations.
Près de la cuisine, une plus grande terrasse sous les ombrages d’un vieux figuier accueille les petits déjeuners ainsi que les tables d’hôtes à la belle saison.
Une piscine a trouvé place contre le rempart et s’orne de quelques arrosoirs en zinc et de brocs émaillés que Patricia s’est amusée à disperser dans les extérieurs. On en retrouve même une petite collection accrochée au mur de la remise près de l’entrée de la demeure, au-dessus de magnifiques hortensias.

Vue au-dessus des toits, maison d'hôtes de charme Le Posterlon à Caumont-sur-Durance
  • De la loggia au deuxième étage de la haute demeure, vue panoramique au-dessus des toitures du village.

Et c’est dans cette atmosphère paisible, à l’abri des fortifications de ce vieux village de Provence, que Patricia nous reçoit simplement, souriante et avec l’accent du Sud. Elle vous indiquera les lieux à visiter dans la région et à Caumont-sur-Durance comme par exemple, "Le Jardin Romain" situé près des vestiges d’une villa gallo-romaine du Ier siècle avec ses huit jardins thématiques plantés d’espèces méditerranéennes.
Avignon tout proche et son Festival pendant le mois de juillet.
L’Isle-sur-la-Sorgue pour une journée de chine.
Le Luberon et ses villages perchés.
Elle vous ouvrira également la grille de ses caves dans lesquelles elle a installé sa petite boutique de meubles et d’objets de décoration.
Une halte de charme à savourer en amoureux ou en famille. ■

Dessus de lit et coussins Pomax, tête de lit réalisée avec des paravents
  • La chambre "Ventoux" avec sa tête de lit réalisée avec des paravents.
  • Détail de coussins sur un dessus de lit en boutis "Pomax".
Plateau Pomax, tasses à thé Table Passion et ancienne cheminée avec trumeau peint du XVIIème siècle
  • Sur un plateau "Pomax", un service à thé "Table Passion".
  • La peinture du trumeau de cheminée , datant du XVIIème siècle, a été découverte pendant la restauration de la maison. Petit salon en rotin gris "Pomax".
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos et texte Laëtitia & Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« Le Posterlon », Maison d'hôtes, Boutique de décoration
Patricia et Pascal Grosjean
3 rue du Posterlon, 84510 CAUMONT-SUR-DURANCE
Téléphone : 00 33 (0)4 90 22 21 20
Web site : http://www.posterlon-provence.com/



Les adresses de Patricia et Pascal :

  1. "Les Carmes", Restaurant
    1751 Route de Fontaine de Vaucluse, 84250 LE THOR
    Téléphone : 00 33 (0)4 90 02 37 19
    Web site : http://www.lescarmes.com/
  2. "Le Jardin Romain", Jardins thématiques plantés d’espèces méditerranéennes familières de la Rome antique
    Le clos de serre, 84510 CAUMONT-SUR-DURANCE
    Téléphone : 00 33 (0)4 90 22 00 22
    Web site : http://www.jardin-romain.fr/


Procédé de construction cité dans le reportage :

  • "Canosmose®", Construction chaux chanvre bio dynamique, Vente de matériaux et formations
    Yves Kühn
    614 Avenue de l'Europe, 84330 CAROMB
    Téléphone : 00 33 (0)4 90 36 04 77
    Web site : http://www.canosmose.com/


Nous remercions Valérie Biset et Daniela Damiani de l'Agence Départementale de Développement et de Réservation Touristiques Vaucluse Tourisme.
12 rue Collège de la Croix, Boîte postale 50147, 84008 AVIGNON Cedex 1
Téléphone : 00 33 (0)4 90 80 47 00
Web Site : http://www.provenceguide.com/

21 Commentaires:

françou a dit…

Encore un beau reportage qui vient d'ensoleillé mon début de journée !
L'endroit paraît merveilleux. Merci

21 juillet, 2011
sylvie a dit…

quel endroit magnifique avec cette piscine de rêve et surtout ce beau soleil qui nous manque cruellement !!!!

21 juillet, 2011
Anna a dit…

Un' altro sogno descritto benissimo che non lascia dubbi circa la bellezza della vostra accogliente e meravigliosa terra, complimenti ancora una volta!!!
Anna

21 juillet, 2011
les filles de la colline a dit…

Encore un petit coin de paradis !
Une belle adresse à conserver pour des week-ends de charme.

21 juillet, 2011
Fine Bessot a dit…

Encore une fois quelle merveille vous nous faites découvrir.
Merci de dénicher ces coins uniques en leur genre qui nous rappellent qu'on peut vivre loin des villes dans le calme et la sérénité, ainsi que dans le luxe...
Fine.

21 juillet, 2011
Claude a dit…

Merci pour cette belle promenade dans cette jolie maison...avec une grande envie d' y aller pendant les vacances prochaines!!!!!

21 juillet, 2011
saint ange a dit…

laëticia et Philippe vous êtes vraiment des "dénicheurs" d'endroit de charme ! c'est magnifique
bravo aussi aux heureux propriétaires de cette belle maison, le résultat est le fruit de nombreuses heures de travail mais quelle récompense !

21 juillet, 2011
fibuline a dit…

vous nous présentez une fois encore un superbe lieu !! Bravo

21 juillet, 2011
Relookeurs a dit…

Un décor et une ambiance qui font rêver en ces jours pluvieux!
Bravo pour ce beau reportage et ces belles idées déco.

21 juillet, 2011
caline a dit…

Bonjour Laëtitia,

Grâce à vous je découvre encore un magnifique reportage. J'imagine le dévouement et le courage des propriétaires pour la rénovation, la décoration, toute les pièces sont magnifiques, l'exterieur aussi, cela donne envie d'y vivre. Je finis par croire que la Provence est la plus belle région.
Merci, encore un petit moment de rêve.
A bientôt
Catherine10

21 juillet, 2011
Happy lou a dit…

Quel charme ! Une belle adresse, merci !Bel été !

21 juillet, 2011
kate richard a dit…

Sublime!!!!merci pour cette très belle découverte.
je vous souhaite un bien bel été..
bises, Kate

21 juillet, 2011
Clémentine a dit…

Merci de nous faire découvrir cet endroit merveilleux, au charme indéfinissable, que d'énergie déployée pour réhabiliter cet endroit magnifique!! je note sur mes "tablettes" cette adresse de rêve!

21 juillet, 2011
Donatella a dit…

Luogo magnifico e incantevole! Ma da che parte della Francia si trova? Grazie

21 juillet, 2011
Le Comptoir de Violette a dit…

Une magnifique demeure où "l'esprit brocante" est sublimé !

21 juillet, 2011
kristinco a dit…

Trop sympa ce reportage ! J'ai presque l'impression de me sentir chez moi !!!

22 juillet, 2011
Par un beau matin a dit…

Un endroit de Rêve ou le temps semble s'être arrêté ....
Merci une nouvelle fois pour la qualité de vos reportages, c'est un vrai plaisir.
Belle journée *

26 juillet, 2011
Anonyme a dit…

J'étais à Posterlon il ya trois ans, est un endroit délicieux que je porte dans mon coeur ....gabriella

04 août, 2011
Anonyme a dit…

ZABOU : Ce lieu magique nous relie à l'âme de nos ancêtres, où le temps suspendu nous fait oublier ce XXI siècle bruyant et brouillon. Cette maison est un rêve éveillé, magique et romantique !...J'espère m'y reposer très vite !

19 décembre, 2013

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.