« Justin de Provence »

Avec ses sols en carreaux de ciment coloré composant de somptueux tapis, ses badigeons feutrés et ses plafonds provençaux, son petit bistrot avec son vieux zinc prétexte aux souvenirs, le temps s'écoule dans cette maison d'hôtes de charme comme dans une maison d'amis.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
  • Dans la grande salle où Isabelle et Philippe reçoivent leurs hôtes, deux fauteuils Napoléon III encadrent un guéridon de bistrot chez "Labyrinthe Décoration". Sol en carreaux de ciment "Mosaic del Sur".
  • Posés sur un confiturier, un buste de jeune femme rehaussé par un socle de globe, l'ensemble chiné chez "Les Antiquaires de Lignane". Sur la droite, une photo datant de 1953 des parents d'Isabelle, anciens propriétaires du domaine.

  • Un avis original de la mairie d'Aix-en-Provence, datant de 1815, habille la façade d'un placard encastré.
C’est dans sa maison d’enfance qu’Isabelle Berbudeau ouvre, en 2005, avec son mari Philippe sa maison d’hôtes de charme située au cœur de la vallée du Rhône en périphérie de la ville d’Orange, et entourée des crus prestigieux comme Gigondas et Chateauneuf du Pape.

La maison d’hôtes est baptisée « Justin de Provence » en mémoire de son grand-père paternel, agriculteur, qui acquit, en 1927, la bâtisse alors qu’elle n’était encore qu’une simple bergerie.

Une maison de famille se transforme en maison d'hôtes

Transformé en habitation et agrandi de dépendances, le mas de Justin tourné entièrement vers l’agriculture, est entouré alors de melonnières.
Il se transmet aux autres générations et c’est ainsi qu’Isabelle et son mari Philippe en deviennent propriétaires en 2001.

  • Une longue table de monastère fait office de table d'hôtes. Plafond provençal "Les Plafonds de l'Isle", suspensions de fabrication égyptienne rapportées du salon "Maison & Objet". Murs badigeonnés de chaux colorée avec soubassement et valorisation des encadrements de porte.
  • Assiettes et verres à pied de la marque luxembourgeoise "Robin du Lac".
  • Un vieux meuble de restaurant avec ses portes coulissantes, reçoit un miroir retapé par Philippe.
  • Une des nombreuses vierges en plâtre dont Philippe fait collection. Dessous, un vieux radiateur en fonte décoré chiné à L'Isle-sur-la-Sorgue avec les 53 autres qui ont été répartis dans la maison.
Grande bibliothèque transformée en vaisselier dans la maison d'hôtes Justin de Provence dans le Vaucluse
  • Transformée en vaisselier, la grande bibliothèque a été chinée par Philippe à la galerie d’art et de décoration "Démesure" à L'Isle-sur-la-Sorgue.
  • À l'intérieur du vaisselier, des couvre-assiettes en argent oxydé chinés chez "Les Habits Neufs" et provenant de l'Hôtel Borghese. Plats de couleur saumon réédités par "Robin du Lac".

Le projet de le restaurer, car le couple est soucieux de sa préservation, va de pair avec le désir de le partager et de recevoir.
Constituant un cadre idéal pour séjourner en Provence, le mas trouve naturellement sa vocation de maison d’hôtes.

Grille en fonte chinée à L'Isle-sur-la-Sorgue pour constituer un claustra
  • Détail d'une grille en fonte chinée à L'Isle-sur-la-Sorgue chez "Les Habits Neufs" et adaptée par Philippe pour constituer un claustra. À l'arrière, un présentoir à casseroles s'est transformé en porte-clefs.
  • Dans le salon, près de l'accueil, une bergère provençale reçoit un boutis et des coussins en toile à matelas.

Philippe est un passionné d’antiquités et un chineur invétéré.
Déjà, il avait décoré son restaurant, qu’il a tenu pendant 7 ans en Avignon, dans un esprit année 1930.
Il équipe les pièces de la maison en fonction de ses trouvailles chez les antiquaires de L’Isle-sur-la-Sorgue, les foires à la brocante comme les incontournables foires de Barjac, les vide-greniers.

Un ancien meuble de fleuriste détourné en plan de travail îlot de cuisine
  • Détail du sol en carreaux de ciment "Mosaic del Sur".
  • Isabelle prépare le repas pour la table d'hôtes. Derrière elle, le lambris de hauteur a été réalisé avec des planches de coffrages poncées et chaulées.
  • Dans la cuisine, l'îlot central est un ancien meuble de fleuriste chiné chez Jean-Charles Maho, au Village des Antiquaires de la Gare, à L'Isle-sur-la Sorgue. Au premier plan, des tabourets d'architecte des années 1960. Puis, à l'arrière, une pile (évier) chinée à Carpentras chez "Les Ocres du Sud" dont le dessous est habillé par une paire de vieux volets persienne que Philippe a adapté.

Des casiers à bouteilles assemblés et montés en meuble dans la cuisine de la maison d'hôtes Justin de Provence
  • Comme la cuisine et faisant face à celle-ci, la salle à manger de la famille Berdubeau se pare d'un tapis de carreaux de ciment coloré vert et rose. De gauche à droite, un meuble ardéchois, des casiers à bouteilles assemblés et montés en meuble par Philippe, un ancien meuble de fleuriste restauré par Jean-Charles Maho, Village des Antiquaires de la Gare à L'Isle-sur-la Sorgue.
La transformation intéresse également le gros œuvre comme les toitures, les ouvertures, les distributions et va occuper le couple aidé d’entreprises locales pendant deux années.

La métamorphose se veut fidèle à l'esprit provençal

Attaché à son identité provençale, le mas retrouve ses murs badigeonnés à la chaux à la faveur des talents conjugués d’Isabelle et de Gisèle Verlhac, peintre décoratrice à Loriol-du-Comtat.

Les plafonds "à l’ancienne" composés de planches (ou kès) et d’augets en plâtre sont restitués grâce aux "Plafonds de l’Isle".
Et les sols s’embellissent de carreaux de ciment coloré dont Isabelle, très inspirée, décline en tapis les couleurs et les motifs tout en personnalisant chaque pièce.

Vieille nappe ajourée et chaises bistrot, série de plateaux chinés estampillés Borghese
  • Devant le meuble ardéchois, la table est recouverte d'une nappe ajourée et s'équipe de chaises bistrot.
  • Détail d'une série de plateaux estampillés "Borghese" du nom de l'hôtel éponyme et chinée chez "Les Habits Neufs".

Les sols fabriqués par l’usine de carreaux, terrazzo décoratifs et zelliges "Mosaic del Sur" sont rapportés de Tarifa en Espagne.
Avec leur présence chaude et très singulière, ils constituent un élément de décoration à part entière.

Enseigne de café chinée au Village des Antiquaires de la Gare à L'Isle-sur-la Sorgue
  • Le mas vu de la piscine.
  • Enseigne de café chinée au Village des Antiquaires de la Gare à L'Isle-sur-la Sorgue.
Le petit bistrot aménagé dans un esprit guinguette au cœur du jardin de la maison d'hôtes Justin en Provence
  • Le petit bistrot, avec sa terrasse ombragée, aménagé dans un esprit guinguette au cœur du jardin devant le mas. Le vieux vélo du grand-père d'Isabelle, plaques émaillées publicitaires et jeu de bar par excellence, le 421.
  • Paolo, l'un des enfants d'Isabelle et Philippe donne vie au petit bistrot à l'occasion.
Restitution d'un vieux bistrot chez Justin en Provence, Maison d'hôtes près d'Orange
  • Dans le bistrot, "zinc" et arrière de bar (étagères) ont été chinés à Barjac dans le Gard. Une affiche originale signée par Nicolich, un artiste de la publicité très prolifique dans les années 1900. Sol en carreaux de ciment dépareillés "Mosaic del Sur".

Ils conduisent le thème couleur de chacune des chambres et salles de la maison.

Le temps s'est arrêté à une heure nostalgique
Les propriétaires ont cherché à donner une ambiance d’antan, une certaine sincérité à la maison comme si elle avait toujours été ainsi pour procurer à leurs hôtes le sentiment d’un temps arrêté à une heure nostalgique.

Une chambre de la maison d'hôtes Justin de Provence dans le Vaucluse
  • La chambre "Eugénie & Victor", très romantique, dans ses tons rose poudré et gris nuagé. Tapis de carreaux de ciment coloré "Mosaic del Sur", plafond provençal à planches et augets de plâtre "Plafonds de l'Isle".
Une ancienne robe de mariée sur un vieux mannequin, mis en scène dans une chambre de la maison d'hôtes Justin de Provence
  • Un vieux mannequin chiné est habillé avec la robe de mariée de la mère d'Isabelle.
  • Détail du lit en fer forgé de la marque italienne "Veranda Interiors". Boutis "Les Habits Neufs".
  • Posés sur la tablette de l'ancien réservoir à eaux de ce meuble de salle de bain, des flacons rapportés du Salon "Maison & Objet".
  • Ce vieux meuble de salle de bain, datant de 1900, en bois peint et marbre a été rénové par "Les Bains d’Aphrodite" à L'Isle-sur-la Sorgue. Robinetterie italienne rétro "Ondyna". Siège pouf chez "Labyrinthe Décoration".

Philippe œnologue passionné veut faire découvrir à ses hôtes le meilleur de la production locale. Recherchant l’authentique et désirant évoquer les souvenirs, il se fait plaisir en restituant de toute pièce un petit bistrot à l’accent provençal.
Tout y est rassemblé, du comptoir en bois recouvert de zinc, les verres anciens, les carafes publicitaires et les affiches transportent les convives dans une autre époque, celle de la célèbre trilogie marseillaise de Marcel Pagnol.

  • L'atelier d'artiste sous le rampant du toit est bien illuminé grâce à sa grande verrière qui occupe tout la largeur de la pièce, réalisation "Ferronnerie La Fleur du Fer" à Camaret-sur-Aigues. La charpente blanchie puis poncée, les murs chaulés et le sol en carreaux de ciment beige clair participent à cette ambiance très lumineuse.
  • Détail d'un plat remplie de galets et de coquillages.
Table de bijoutier détournée en table d'atelier d'artiste sculpteur
  • La table de l'atelier est une ancienne table de bijoutier retapée par Jean-Charles Maho à L'Isle-sur-la-Sorgue. Vieux tabouret d'architecte à vis.
  • Sur la table, une des premières sculptures en plâtre réalisée par Isabelle et une ancienne caisse à munitions de l'armée américaine datant de la dernière guerre récupérée par le grand-père d'Isabelle et qui sert aujourd'hui de boîte à chiffons et pinceaux.

Si dans les sept hectares de terrain entourant le mas, Isabelle et Philippe ont installé une piscine avec son jacuzzi circulaire sous le soleil d’été, ils ont souhaité faire perdurer le plaisir des ablutions et de la détente en hiver grâce à la transformation de l’ancienne remise.
C’est effectivement dans cette partie haute en toiture qu’ils aménagent un jardin d’hiver avec piscine chauffée et solarium. Comme un véritable oasis avec ses palmiers et dans un décor des années 1930, ce lieu invite au délassement, à la douceur et à la rêverie.

  • Comme un jardin d'hiver, la piscine intérieure très lumineuse s'offre une décoration d'esprit 1930. Grandes lanternes en applique chez l'antiquaire Thierry Altiero à Le Thor. Margelle en pierre de Crillon dont la forme rappelle celle des vieux bassins.
  • De vieilles rampes en fer forgé et bagué datant du début de XXème siècle ont été adaptées par la "Ferronnerie La Fleur du Fer" de Camaret-sur-Aigues. Dessous l'escalier, une commode galbée chez "Labyrinthe Décoration" devant un vieux lambris ajusté par le menuisier Joseph Canino à Uchaux.
  • Une commode régence sous deux miroirs cintrés chez "Labyrinthe Décoration". Grilles d'arbres en fonte, au pied des palmiers, chinées à Carpentras chez "Les Ocres du Sud". Sol en carreaux de ciment gris identiques à ceux des trottoirs de Séville.

  • Pour habiller l'un des murs du jardin d'hiver, Philippe a la bonne idée de fixer des éléments d'une ancienne roseraie ayant équipé un château à Marseille. Ces éléments ainsi que la jardinière ont été chinés chez "Les Bains d’Aphrodite" à L'Isle-sur-la Sorgue.
Fidèle à l’esprit donné à la restauration du mas, ici également, les sols en carreaux de ciment sont de mise.
Avec une empreinte antidérapante, des carreaux gris, les mêmes que ceux couvrant les trottoirs de la ville de Séville, habillent les abords de la piscine conçue comme un vieux bassin.

Un accent de sincérité où chaque élément de décor reflète un art de vivre

« Justin de Provence » est une belle réhabilitation avec un accent de sincérité où chaque élément de décor reflète un art de vivre.
Les propriétaires, Isabelle et Philippe Berbudeau, en véritable passionnés de chine et d’authenticité, ont œuvré pour partager avec leurs hôtes et faire découvrir la Provence qu’ils aiment également authentique, proche des lieux historiques comme les théâtres antiques d’Orange ou de Vaison-la-Romaine, la Provence des festivals et des marchés aux étals gourmands, des artisans, des vignerons. ■

Mobilier en rotin et vase en fonte dans le solarium de la maison d'hôtes Justin de Provence
  • Dans la véranda hémi-circulaire prolongeant en solarium le jardin d'hiver, un salon de jardin en rotin chiné et des vases sur colonne cannelée en fonte chez "Labyrinthe Décoration".
  • Détail sur la table basse en rotin et le tapis de carreaux de ciment "Mosaic del Sur".
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos et texte Laëtitia & Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« Justin de Provence », Maison d’hôtes
Isabelle et Philippe Berbudeau
Chemin du Mercadier, 84100 ORANGE
Téléphone : 00 33 (0)4 90 69 57 94
Web site : http://www.justin-de-provence.com/



Professionnels et artisans cités dans le reportage :
  • "Les Antiquaires de Lignane", Groupement d'antiquaires
    6110, Route d'Avignon, 13540 PUYRICARD
    Téléphone : 00 33 (0)4 42 92 38 28
    Web site : http://www.antiquaire-lignane.com/
  • "Les Bains d'Aphrodite", Création d'équipement et mobilier de salles de bain
    25, Avenue de la Libération, 84800 L'ISLE-SUR-LA-SORGUE
    Téléphone : 00 33 (0)4 90 20 74 24
    Web site : http://www.bains-aphrodite.com/
  • "Galerie Démesure", Galerie d’art et de décoration
    89-91 Avenue de la Libération, 84800 L'ISLE-SUR-LA-SORGUE
    Téléphone : 00 33 (0)4 90 20 84 60
    Web site : http://antikfrance.com/
  • "Les Habits Neufs", Antiquités, Vêtements et objets en matières recyclées
    2, Avenue du Printemps (Arbre Inférieur), 06000 NICE
    Téléphone : 00 33 (0)4 42 50 80 86
    Web site : http://www.leshabitsneufs.fr/
  • "Jean-Charles Maho", Antiquaire
    2 bis, avenue de l’Égalité, Village des Antiquaires de la Gare, 84800 L'ISLE-SUR-LA-SORGUE
  • "Ferronnerie La Fleur du Fer", Ferronnerie d'art
    ZA Jonquier et Morelles, 84850 CAMARET-SUR-AIGUES
    Téléphone : 00 33 (0)4 90 37 29 17
  • "Les Plafonds de l'Isle", Créateur de plafond provençal prêt à poser
    ZA petite Marine, 84800 L'ISLE-SUR-LA-SORGUE
    Téléphone : 00 33 (0)4 90 38 14 47
    Web site : http://plafondsdelisle.com/
  • "Mosaic del Sur", Usine de carreaux de ciment, terrazzo décoratif et zellige
    Showroom : 4 rue Froideveaux, 75014 PARIS
    Téléphone : 00 33 (0)1 72 500 154
    Web site : http://www.carreauxmosaic.com/
  • "Les Ocres du Sud", Antiquités
    Quartier les Fontainiers, Route de Bédoin, 84200 CARPENTRAS
    Téléphone : 00 33 (0)4 90 67 04 04


Nous remercions Valérie Biset et Daniela Damiani de l'Agence Départementale de Développement et de Réservation Touristiques Vaucluse Tourisme.
12 rue Collège de la Croix, Boîte postale 50147, 84008 AVIGNON Cedex 1
Téléphone : 00 33 (0)4 90 80 47 00
Web Site : http://www.provenceguide.com/

18 Commentaires:

Rosine Blachas a dit…

L'ensemble est vraiment réussi,j'apprécie particulièrement les patines des murs et plafonds.
rosine Blachas

11 août, 2011
odile a dit…

merci pour le voyage.....

11 août, 2011
les filles de la colline a dit…

merveilleuse découverte !
Tout est à sa place, en harmonie.
Encore une adresse à retenir.
belle journée

12 août, 2011
Claude a dit…

Encore une maison qui fait réver.....

12 août, 2011
kristinco a dit…

Coup de coeur pour les carreaux de ciment que je redécouvre avec grand plaisir ! Le bistrot est une totale réussite et remet au goût du jour les guinguettes !!!

12 août, 2011
Le Comptoir de Violette a dit…

Encore un lieu plein de charme qui fait rêver...

12 août, 2011
christine a dit…

De toute beauté !
Encore merci pour cette nouvelle adresse à garder précieusement ...

12 août, 2011
GRIBOUILLE a dit…

Encore une bien belle maison,dans laquelle on aimerait défaire ses valises et s'y attarder!
Une adresse à conserver et à découvrir...
Merci!

12 août, 2011
saint ange a dit…

superbe !
chaque pièce, chaque objet se mettent en valeur les uns les autres ...
même l'hôtesse est ravissante !
merci une fois de plus pour ce beau reportage

12 août, 2011
Nina a dit…

Magnifique reportage, et comme d'hab, je me régale avec tes photos que sont superbes!
Nina

12 août, 2011
kristine a dit…

encore une fois, une visite qui nous emporte et nous fait rêver............

12 août, 2011
Anonyme a dit…

Superbe maison d'hôte et de bonnes idées déco aussi.

12 août, 2011
florence a dit…

Ouh lala ! on aurait presque pu y aller !!! tu me raconteras ???

12 août, 2011
Marie-line a dit…

Vraiment magnifique ce lieu, et décoré avec beaucoup de goût.
J'aime beaucoup le coin bistrot.
J'étais hier à Barjac où a lieu cette fameuse brocante,c'était incroyable tout ce que l'on peut y trouver avec un porte-monnaie bien rempli!
Bonne journée à vous 2.ML.

13 août, 2011
Donatella a dit…

Bellissimi questi ambienti li trovo molto raffinati!

14 août, 2011
Kris a dit…

Laetitia,

This was a very interesting article. This looks like a beautiful place to spend some time. Everything looks gorgeous.

Kris

15 août, 2011
caline a dit…

Bonsoir,

Encore un très joli reportage, de belles images qui nous transportent et nous envie d'y vivre.
Catherine10

15 août, 2011
zabielle a dit…

J'ai découvert Justin de Provence grace à ton article et je viens d'y résider trois jours. Tout était parfait...
J'ai mis un mot sur mon blog à ce sujet avec un lien vers ton emag.
Merci encore pour tes articles toujours superbes
Belle soirée
Isabelle

15 novembre, 2011

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.