Annonces publicitaires
.

« La Maison d'Hector »

Une ancienne faïencerie dans la campagne percheronne rénovée et transformée en maison d'hôtes originale et raffinée s'illustre par une décoration ludique et pleine d'idées créatives.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes ↓
'La Maison d'Hector', bed and breakfast situé au cœur du Perche sur le site authentique de la faïencerie de Saint-Mard-de-Réno et non loin de la forêt de Réno-Valdieu.
  • Façade de « La Maison d’Hector », une maison d’hôtes située au cœur du Perche sur le site authentique de la faïencerie de Saint-Mard-de-Réno et non loin de la forêt de Réno-Valdieu.

Le jardin devant 'La Maison d’Hector', maison d'hôtes à Saint-Mard-de-Réno dans le Perche
  • Un jardin et un grand parc arboré entoure « La Maison d’Hector ».
Changer de mode de vie, retrouver une existence plus saine et moins stressante et surtout développer un projet personnel qui permettrait de mettre en valeur son savoir-faire de designer et décorateur, constituent les aspirations de Pierre-Yves quand celui-ci décide de quitter Paris pour le Perche.
Avec Alain, son compagnon, qui est également à l’origine du projet car il apprécie lui-même de séjourner dans les maisons d’hôtes, ils échafaudent l’idée d’acquérir une maison afin d’exercer l’activité de Bed and Breakfast.

Quitter la ville pour changer de vie

Pierre-Yves est né à Salins-les-Bains, ville de faïence et Alain est de Limoges, réputée pour sa porcelaine. Après des études à l’école supérieure des arts appliqués Duperré à Paris, Pierre-Yves exerce dans la capitale son métier de décorateur dans le secteur de l’événementiel.

Dans un des salons lumineux de 'La Maison d'Hector' une chaise à bascule RAR 1950 design Charles et Ray Eames rééditée par Vitra et une verrière métallique conçue par la 'Métallerie Fertoise'
  • Le jardin d’hiver est un espace à vivre très chaleureux et lumineux qui s’ouvre sur la nature. Chaise à bascule RAR 1950 design Charles et Ray Eames rééditée chez Vitra. Verrière métallique conçue et confectionnée par la "Métallerie Fertoise".

Pendant une dizaine d’années, il conçoit notamment les décors pour des soirées des familles royales du Moyen-Orient et par cette activité côtoie le luxe et l’exigence de ses clients. Alain quant à lui est pharmacien.

Durant un an et demi, notre couple est en recherche d’une maison en France et même à l’étranger. Quand il tombe un jour sur un article de la revue "Village magazine" intitulé "La Wifi dans le Perche" et dont l’auteur est de plus agent immobilier, leur intérêt pour cette région champêtre à proximité de Paris se révèle soudain.
Séduits, ils rencontrent l’auteur de l’article qui leur propose de découvrir un bâtiment agricole dans la campagne percheronne.
Lors de cette visite, ils sont immédiatement emballés par le jardin arboré d’un hectare et la maison qui a énormément de potentiel.

Un lieu prédestiné

C’est ainsi que notre couple s’installe dans le Perche en 2005 en achetant ce corps de ferme qui n’est autre que la faïencerie de Saint-Mard-de-Réno... un lieu qui leur était prédestiné !

Poêle à bois 'Jotul' dans le jardin d'hiver de la maison d'hôtes 'La Maison d'Hector'
  • Près du coin bureau, un poêle à bois "Jotul" chauffe cette pièce à vivre très agréable durant les soirées d’hiver.
  • À côté d’un bureau des années 1930, une girafe constituée d’éléments de récupération, création "Fafa des Bois".

Datant du XVIIIème siècle, le bâtiment de pierres blanches avec ses soubassements en silex est partiellement habitable quand Pierre-Yves et Alain le découvre, remanié dans le rez-de-chaussée au cours des années 1950, la décoration commençait à dater.
Son origine est liée à l’activité du maître potier vivant juste à côté dans une maison au caractère plus noble.
C’est qu’au XIXème siècle, cette faïencerie était le plus gros pourvoyeur d’emplois de l’Orne avec le hameau voisin, Le-Clos-des-Champs, dans lequel de nombreux artisans potiers s’activaient. Avant de s’appeler "Les Herbinières", le lieu-dit était : "La Faïencerie". Le champ voisin dénommé sur le plan cadastral « La fosse à pot », traduit lui aussi l'activité historique du lieu.

Des suspensions industrielles éclairent le jardin d'hiver de la maison d'hôtes 'La Maison d'Hector'
  • Des tapis rapportés de différents voyages couvrent le sol. Deux suspensions industrielles éclairent la pièce.
  • Pierre-Yves et son jack russel Hector, la mascotte de la maison. Accrochées au mur, les illustrations à la gouache sur papier peint vintage réalisées par Pierre-Yves.

À l’époque, on extrayait l’argile de ce dernier pour la distribuer aux potiers des environs. Cet âge d’or s’éteint en 1906 avec l’arrivée de la mécanisation.

Ancrée profondément dans son terroir, la bâtisse regroupe alors les espaces attachés à son autarcie. Il y a une grange, un poulailler dont le sol en pierre de taille dévoile un motif en croix suggérant une autre ancienne vocation : espace de recueillement ou petite chapelle. Ensuite, une porcherie, une étable, une laiterie puis bien sûr le magasin de stockage de la faïence. La laiterie est transformée par nos hôtes en cuisine.
L’étable des percherons avec ses auges fixées aux murs, devient quant à elle l’entrée de la maison redistribuée. Après avoir passé une année dans la préparation de leur projet, la collecte des devis et quelques travaux de sauvegarde, Pierre-Yves et Alain donnent le coup d’envoi des travaux de transformation en 2007 en réunissant les compétences d’artisans locaux.
Le système de chauffage étant à concevoir, le rez-de-jardin reçoit un plancher chauffant basse température tandis que l’étage réservé à l’espace nuit s’accommode de radiateurs en fonte traditionnels plus pratiques pour s’affranchir de l’inertie.

Canapé composé d’un matelas traditionnel en laine de mouton et décoré de coussins colorés
  • Nos propriétaires ont chiné ces quatre dés à jouer en bois peint provenant d’un décor de vitrine qui se métamorphosent en petites tables basses. Un canapé profond composé d’un matelas traditionnel en laine de mouton et décoré de coussins colorés confectionnés par des communautés tisserandes au Sud du Mexique soutenues par une association française "el camino" qui valorise cet artisanat ancestral et menacé.
  • La lumière de cette pièce exposée plein Sud est tamisée par des rideaux confectionnés dans des saris traditionnels du Kerala.

Les menuiseries de toute la maison sont commandées à Stéphane Moi, ébéniste à Saint-Pierre-la-Bruyère et réalisées en chêne.
La redistribution des pièces nécessite le percement de plusieurs ouvertures et la création de chiens assis en toiture.

Un parquet en chêne couvre désormais la salle à manger tandis que le hall d’entrée se pare de carreaux de terre cuite de récupération.
Dans cette dernière pièce, on crée une trémie pour introduire l’escalier, une poutre maîtresse est alors raccourcie et le maçon ajoute un poteau en vieux chêne. Pour introduire la modernité, Pierre-Yves commande à Dominique Leprêtre un escalier dont la structure est en métal. Les marches sont par contre en acacia, un bois appelé dans la région "Le Teck du Perche", imputrescible et très résistant.

Salle à manger de la maison d'hôtes 'La Maison d'Hector' dans le Perche, empilement de lettres d'enseigne
  • Décrivant un faux empilement en équilibre, des lettres chinées provenant de l'enseigne d'une charcuterie composent contre le trumeau de la cheminée le nom de la mascotte de la maison, un jack russel. Collection de coquilles d’œufs "porte-plume".
  • Autour de la cheminée de la salle à manger, une bibliothèque est réalisée sur mesure avec des planches de chantier dont les chans ont été habillés d'un carrelet d’acacia. Derrière la table en noyer, des chaises "De Kerkoet".

Dès leur projet lancé, notre couple a chiné frénétiquement dans toute la France et même à l’étranger du mobilier et des objets anciens. Dans la région, ils aiment se rendre à la brocante "Kaluka" à Mâle et à la "Brocante du Breuil" à Moulins-la-Marche.
Pierre-Yves nous explique : "Nous avons souhaité recréer une ambiance « maison de famille » chaleureuse et faire partager un univers singulier et très personnel enrichi de musiques, de livres, un lieu bien sûr qui nous correspond !". Dans la bibliothèque de la salle à manger sont effectivement rangés de nombreux ouvrages mais également les petites voitures "Dinky Toys" d’Alain.
"Chaque objet a sa vérité, son sens, le parti pris est esthétique ou bien il fait partie de notre histoire", nous précise Pierre-Yves. Beaucoup d’objets ont d’ailleurs été rapportés du Moyen-Orient lors des déplacements professionnels de celui-ci.
D’autres touchent à l’affectif comme ces grosses lettres accrochées au trumeau de la cheminée dans la salle-à-manger.
Celles-ci composaient autrefois l’enseigne de la charcuterie des parents de Pierre-Yves et qui une fois recomposée forme aujourd’hui le prénom de la mascotte de la maison : Hector, leur fidèle jack russel.
D’où le nom choisi pour leur maison d’hôtes.

Dans la la maison d'hôtes 'La Maison d'Hector', trois poufs en bois sculpté 'Asiatides' et luminaires en céramique blanche 'Emery & Cie'
  • Dans le hall d’entrée, un petit salon meublé d’un ancien canapé Napoléon III, de trois poufs en bois sculpté "Asiatides" et de luminaires en céramique blanche de chez "Emery & Cie".
  • L’escalier en métal et bois d’acacia réalisé par la "Métallerie Fertoise" mène à l’espace nuit. Accrochée au mur, une peinture de Gilles Capton. Voiture d’enfant chinée en Ariège.

Sur les murs de la maison, beaucoup de peintures, de gravures et d’estampes d’artistes contemporains avec notamment les peintures de Catherine Gouny, une artiste-peintre et décoratrice résidant à quelques kilomètres de là.
Sans oublier, les illustrations de Pierre-Yves qu’il expose par ailleurs dans la région. Le dessin est un de ses hobbys préférés, il apprécie également de concocter de bons petits plats, son père lui ayant donné le goût pour la cuisine.
Pierre-Yves nous raconte : "Petit garçon, tous les mercredis, je cuisinais des pâtisseries avec un livre de recettes et le soir venu, toute la famille dégustait mes délicieux gâteaux !". C’est ainsi qu’avec facilité il propose à ses hôtes une cuisine riche en saveurs et en douceurs, héritée de son enfance mais aussi de ses nombreux voyages à l’étranger.
À l’étage, les trois chambres d’hôtes se déclinent sur des thèmes différents se rapportant à l’histoire ou à un détail de la maison.

Dans la chambre 'Poule de luxe' de la maison d'hôtes 'La Maison d'Hector', pouf composé de plateaux alvéoles pour œufs et d’un coussin de cuir 'Kim & Garo'
  • Dans la chambre "Poules de luxe" un pouf composé de plateaux alvéoles pour œufs et d’un coussin de cuir, création "Kim & Garo".
  • "Poules de luxe" est une chambre très graphique et pleine d’humour !
    Linge de lit en satin de coton de la marque italienne "Gabel" décoré d’un obi (ceinture de kimono japonais). Coq traditionnel indonésien en bois sculpté.

Passerelle dans la maison d'hôtes 'La Maison d'Hector', dans la Perche
  • Une passerelle en métal et bois avec vue sur le parc se transforme en coin lecture d’esprit vintage.
La chambre "Poules de luxe" introduit l’humour d’Alain et Pierre-Yves qui, ne se prenant pas au sérieux, ont joué avec les mots tout en souhaitant faire référence au petit poulailler. Les éléments de décoration ajoutent du faste avec ces miroirs en plexiglas découpés au laser et renvoyant autant d’éclats de la lumière. Réalisés à partir des dessins de Pierre-Yves, ils prennent la forme de silhouettes tronquées de poules et de coqs.
Toujours dans le thème, deux poufs servant de chevets sont composés de plateaux alvéoles pour œufs empilés et surmontés d’un coussin de cuir sanglé ; une création d’un designer français sous la marque "Kim & Garo".
"Belles de nuit" est le nom de la seconde chambre qui évoque les fleurs du jardin et dont la particularité est de s’ouvrir et d’exhaler leur parfum la nuit. Ainsi, un mur se pare d’un grand motif floral en métal découpé parsemé de fleurs de belles de nuit stylisées et découpées dans du plexiglas de couleur or.

Une chambre de la maison d'hôtes 'La Maison d'Hector
  • La chambre "Belles de nuit" est décorée dans un esprit baroque. Le mur se pare d’un grand motif floral en métal découpé parsemé de fleurs de belles de nuit stylisées et découpées dans du plexiglas de couleur or où d’anciennes appliques en bronze s’invitent également dans le décor comme une allégorie.
  • L’accès à la salle d’eau de cette chambre se fait par une double porte qui théâtralise l’espace. La cloison séparant la douche du plan vasque sert de support à une collection de cadres anciens détournés en miroir qui tel Pablo Picasso décompose l’image.

Pierre-Yves nous explique : "Cette chambre a une thématique plus baroque et plus féminine, "Poules de luxe" est plus graphique, quant à "Mauvaise graine" cette dernière est plus architecturée". Pour celle-ci, sa situation privilégiée sous la toiture en croupe de la maison a déterminé l’atmosphère dont le point fort est constitué par la charpente en cathédrale. Un petit couloir tapissé de papier peint représentant une forêt de bouleaux mène à la chambre décorée dans un camaïeu de verts.
Dans cette ambiance de sous-bois vient s’intégrer deux gros champignons en céramique, un tabouret et un porte-manteau en branches de châtaignier.
Soucieux de chaque détail, Pierre-Yves conçoit les motifs décorant le linge de lit de ces trois chambres.
Les poignées de porte des placards dissimulés dans la cloison du couloir, élégantes et pratiques, sont en lanière de cuir. Les caches-serrures sont en acier découpé au laser selon des motifs dessinés par le décorateur.

Champignons en céramique chez 'Emery & Cie', tabourets 'AM.PM' et 'Linvosges'
  • En guise de table de chevet, des champignons en céramique chez "Emery & Cie" à Bruxelles, un hommage à l'album d'Hergé : "l’Ile mystérieuse".
  • La chambre "Mauvaise graine" évoque la nature et les sous-bois avec son décor mural de graminées en métal noir découpé au laser qui habille le mur autour de la tête de lit. Sur la gauche, un tabouret en bois de châtaignier "AM.PM", en pied de lit, deux petits tabourets verts découverts sur le catalogue "Linvosges".

Dernière transformation en date, le "jardin d’hiver", un espace gagné sur l’extérieur et qui profite de la beauté des jardins. C’est un ancien passage réservé aux charrettes qui traversait de part et d’autre le bâtiment.
Sur l’initiative de Pierre-Yves, Dominique Leprêtre réalise deux superbes verrières métamorphosant ainsi cet espace lumineux propice à la détente et la contemplation.
Notre hôte le dote, pour définir son salon, d’un canapé profond et de fauteuils club des années 1940.
Derrière une chaise à bascule de Charles et Ray Eames, à l’autre bout de la pièce, il installe un petit bureau près d’un poêle à bois. L’ambiance est chaleureuse et colorée.

En partie supérieure, une passerelle fait la jonction avec le corps de bâtiment dont la réhabilitation est à projeter.
Encore de beaux projets en perspective, des idées à mettre en œuvre et là, nous pouvons faire confiance à Pierre-Yves et Alain qui n’en manquent pas ! ■

Tête d’âne en papier mâchéde Fabienne Hanteville, porte-manteau en châtaignier créé par Cyril Delage, chez 'Enkidoo'
  • Pierre-Yves a choisi d’habiller le lit d’un obi rapporté d’un voyage.
  • Le couloir qui mène à la chambre est tapissé d’un papier peint "bouleau" et surmonté d’une tête d’âne en papier mâché, création de Fabienne Hanteville. Porte-manteau en châtaignier créé par Cyril Delage, chez "Enkidoo".
Stylisme et texte Laëtitia Rissetto / Photos© Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« La Maison d'Hector », Maison d'hôtes
Les Herbinières, 61400 SAINT-MARD-DE-RÉNO
Téléphone : 00 33 (0)2 33 73 58 59
Site Web : http://www.lamaisondhector.com/



Artisans soumissionnés par Pierre-Yves :
  • "Les Girouettes du Mage", Artisan d'art, Girouettier
    Thierry Soret
    Le Bourg, 61290 Le Mage
    Téléphones : 00 33 (0)2 33 73 62 60 / 00 33 (0)2 33 73 76 27
    Blog : http://girouettesdumage.overblog.com/
  • "Métallerie Fertoise", Serrurerie, Métallerie
    Dominique Leprêtre
    ZA du Vallmer, 72400 CHERRÉ
    Téléphone : 00 33 (0)2 43 93 42 12
    Site Web : http://www.metallerie-fertoise.com/
  • "Entreprise Guérin", Maçonnerie, charpente et couverture
    Le Calvaire, 61400 LA CHAPELLE-MONTLIGEON
    Téléphone : 00 33 (0)2 33 83 83 91
    Site Web : http://www.guerin-renovation61.com/
  • "Stéphane Moi", Menuisier ébéniste
    ZA La Pelletrie, 61340 SAINT-PIERRE-LA-BRUYERE
    Téléphones : 00 33 (0)02 37 52 94 74 / 00 33 (0)6 19 41 92 65
    Site Web : http://www.ebenisterie-moi.fr/
  • "Esprit Antique", Matériaux de récupération
    Domaine d’Avoise, 61250 RADON
    Téléphone : 00 33 (0)6 07 66 23 61
    Site Web : http://www.harmoniedulogis.fr/


  • La Basilique Notre-Dame de Montligeon prise dans son écrin de nature
À visiter :

« Notre-Dame de Montligeon »

Tout près de « La Maison d'Hector », le Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon est une œuvre architecturale époustouflante.
De renommée internationale, cette basilique a été édifiée à la fin du XIXème siècle sous l'impulsion de l’abbé Paul-Joseph Buguet.
Curé de la Chapelle-Montligeon, pour donner du travail à ses paroissiens, celui-ci fait construire une imprimerie et fait ensuite édifier une basilique afin de baliser le chemin qui va de la terre au ciel, se faisant apôtre zélé et missionnaire infatigable. Il réalise là une œuvre social et terrestre ainsi que spirituel.

"Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon"
26 rue Principale, 61400 LA CHAPELLE-MONTLIGEON
Téléphone : 00 33 (0)2 33 85 17 00
Site Web : http://www.montligeon.org/




Nous remercions Carole Rauber du Comité Départemental du Tourisme de l'Orne.
86, rue Saint-Blaise, 61000 ALENÇON
Téléphone : 00 33 (0)2 33 28 88 71
Site Web : http://www.ornetourisme.com/

21 Commentaires:

Luce a dit…

Joli voyage dans cette belle maison décorée avec goût et humour.
Une adresse à noter...
Merci pour ce reportage qui comme les précédents nous permet de rencontrer des personnes talentueuses et originales.

10 janvier, 2013
Catherine L. a dit…

C'est une maison pleine d'humour et d'originalité.
Je connais bien la Chapelle Montligeon, qui ressemble assez à la cathédrale de Chartres je trouve. Il y a de nombreuses balades à faire tout autour !

10 janvier, 2013
florence a dit…

Vous avez vraiment le don pour découvrir des lieux d'exception !!!

10 janvier, 2013
1001plaisirs de ghislaine a dit…

Superbe! que d'idées! quel bon goût et quel humour! J'adore!Bravo aux 2 concepteurs...

10 janvier, 2013
Nathalie Vingot Mei a dit…

Très beau sujet ... quelle créativité dans cette maison, j'adore !!
Merci Laetitia et Philipe de nous régaler de vos trouvailles.

10 janvier, 2013
Rue des Relookeurs a dit…

Bois et couleurs : une maison très chaleureuse, on adore!

10 janvier, 2013
solene a dit…

JOLI, très joli voyage que j'ai fait
en découvrant cette maison et la créativité, et les idées que l'on trouve dans chaque pièce ...
Tout est là, le goût, l'humour, les trouvailles peu communes, et la chaleur qui se dégage de chaque endroit ...
Une belle idée pour un week-end !
Merci à vous !
Solène

10 janvier, 2013
béa et le thé brodé a dit…

Très jolie maison d'hôte que j'ai eu la chance de tester avec des amis ... tout était parfait, le lieu, la déco, l'accueil, les cakes délicieux du petit déjeuner, les transats dans le jardin, le jus de pomme ... très belle adresse !

10 janvier, 2013
lamignonne a dit…

trés surprenant, j ai l'impression de voir ma maison avant qu'elle soit finie!! mêmes éléments e décors , mêmes installations , mêmes aménagement dans le batiment!!je vais aller y faire un tour...., la restauration de la notre sera terminée , dans 2 mois, je vous envoie des photos, en tout cas c'est magnifique!! je suis ravie de découvrir ce reportage

10 janvier, 2013
agnès a dit…

Très originale cette déco!
Jolie adresse!

10 janvier, 2013
Asht a dit…

Alors là franchement, merci beaucoup pour cette découverte. J'aime tout, j'adoooore
Puis-je présenter cette maison sur mon blog dans ma rubrique "si j'étais encore en vacances"
Mille mercis, excellente soirée

10 janvier, 2013
Marie a dit…

Un reportage magnifique....une très jolie demeure avec une déco de très bon goût.
Merci
Marie

10 janvier, 2013
élise a dit…

une maison d'exception
beaucoup d'originalité dans la décoration
une belle adresse à retenir

élise

10 janvier, 2013
deco2filles a dit…

Subtil mélange de couleurS et j'aime les matières naturelles laissées brutes.
BRAVO HECTOR, Caroline de Déco2filles.fr

10 janvier, 2013
ScrapArtDeco a dit…

Beaucoup d'originalité avec très bon goût... Ca doit être difficile de choisir une chambre !
Meilleurs Voeux pour cette nouvelle année 2013

10 janvier, 2013
La bobine de Lisette a dit…

Très jolie maison décorée avec beaucoup de goût. Beaucoup d'objets sont très originaux et donnent une touche tout à fait sympathique. Douce et Belle Année au duo d'e-magDeco !

10 janvier, 2013
Céline a dit…

De belles idées déco ... Gros coup de cœur sur la restauration de la façade de cette ancienne faïencerie !

12 janvier, 2013
Claudia..Malatesta Maison a dit…

Come sempre mi fate sognare con le maison che pubblicate, vorrei visitarle tutte!!!
Complimenti al proprietario e voi per il servizio.
Claudia

13 janvier, 2013
Mélange des Genres a dit…

Très belle déco original, de très bon goût. Merci encore, Laetitia & Philipe, pour ce très beau reportage.

14 janvier, 2013
Tiphaine31 a dit…

J'adore ! J'avais vu un reportage dessus :
http://www.interieurs.fr/tv/maison-d-hotes-la-chambre-d-hector
En vidéo, ça donne aussi carrément envie d'y aller ! Vivement le printemps qu'on puisse pleinement en profiter !

21 janvier, 2013
catherine10 a dit…

Merci pour nous faire découvrir ce reportage interréssant et toujours de superbes photos.
Catherine de l'Aube

03 mars, 2013

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Un grand merci à vous, fidèles ou de passage, qui laissez ici un petit mot... vos impressions !
Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.
Enfin, avant d'écrire votre commentaire, je vous recommande la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales.
Laëtitia.

 
Retour en haut de page