« Le Clos Saint Fiacre »

À l'annonce de leur troisième enfant, Stéphanie et Jacques-Olivier ont choisi de quitter la banlieue parisienne et de vivre à la campagne pour s'offrir un lieu plus spacieux et le cadre de la vie rurale.
↓ Survolez les images et faites apparaître les légendes ↓
Devant une meulière de la région parisienne, buis et pots en terre cuite en provenance de la jardinerie 'Les Serres de Moras' à Pierre-Levée, fontaine 'Elios' finition pierre vieillie 'Leroy Merlin'
  • La meulière avec sa travée principale marquée par un pignon en bâtière. Buis et pots en terre cuite en provenance de la jardinerie "Les Serres de Moras" à Pierre-Levée. Fontaine "Elios" finition pierre vieillie de chez "Leroy Merlin".
Leur maison à Gagny dans la Seine-Saint-Denis vient d’être entièrement rénovée, mais elle est déjà trop petite pour accueillir Gabin, leur troisième enfant.
Notre jeune couple s’empresse de chercher une autre demeure dans la grande couronne de Paris à mi-chemin de leurs lieux de travail respectifs. Stéphanie, hôtesse de l’air, ne peut s’éloigner du Pays de France, Jacques-Olivier, officier de liaison, travaille dans la fonction publique à Paris.

Quand ils découvrent deux photographies d’une meulière dans une annonce immobilière, ils sont immédiatement séduits.
C’est une villa construite en 1910 dans le canton de La-Ferté-sous-Jouarre, à 20 kilomètres du Parc Disneyland et aux portes de la route du Champagne et de la Vallée de Reims.
"Les images nous montraient une façade avec de grandes baies cintrées, un esprit orangerie et un salon avec une cheminée tourangelle en pierre calcaire", nous raconte Jacques-Olivier.

  • Terrasse gravillonnée devant la maison et une partie du jardin.
  • La porte d’entrée de la cuisine sur le côté de la maison, protégée par une marquise, a été rénovée avec une menuiserie "Tryba", lanternes blanches "Truffaut", buis, sapin torsadé et pots de la jardinerie "Les Serres de Moras" à Pierre-Levée.
Exposées sur l’aire d’envol d'un ancien colombier, une cage et des poules en zinc, jardinerie 'Les Serres de Moras' à Pierre-Levée ainsi qu’un ancien épi de faîtage chiné
  • Le vieux colombier en briques rouges sert aujourd'hui d'abri de jardin.
  • Exposées sur l’aire d’envol de l’ancien colombier, une cage et des poules en zinc, jardinerie "Les Serres de Moras" à Pierre-Levée ainsi qu’un ancien épi de faîtage chiné.

En septembre 2010, visitant le bien, ils sont impressionnés par le jardin, pas tant par son aspect car il est à l’abandon, mais par son ampleur.
Trente-deux ares de verdure, de végétaux, d’arbres à haute tige splendides et la promesse pour Jacques-Olivier d’assouvir sa passion parce que ce dernier a la main verte.
Au fond du jardin, un vieux bâtiment agricole faisant étable et grange. Dans son jus, il révèle un fort potentiel. À l’abri des regards et dans son écrin de verdure, la villa, quant à elle, est enfouie sous un lierre envahissant. La façade est en pierre meulière, cette pierre qui dès le XVIème siècle donna à La-Ferté-sous-Jouarre un rayonnement international.

  • Meubles de cuisine (évier, meuble cachant le lave-vaisselle et îlot central) achetés chez "Demeure Cantilienne" à Gouvieux. Lustre monte et baisse et lampe "Terre d’Hautaniboul".
  • Au-dessus du timbre d’office, une frise en zinc chinée, gravures d’herbiers "Secrets d’Intérieurs" à Reims, appliques et abat-jours "Comptoir de Famille".
  • Dans le fond de la cuisine, un ancien meuble de pharmacie chiné chez "Emmaüs" qui a été restauré, patiné puis décoré avec des plaques émaillées par Stéphanie et Jacques-Olivier. Au-dessus, une plaque "Restaurant" de chez "AM.PM.".

Utilisée pour la fabrication des meules destinées aux moulins du monde entier, la ville a acquis, en 2002, le titre de Capitale mondiale de la meulière en hommage à la dureté de sa pierre.
La propriétaire qui vend ce bien est une parisienne d’un âge avancé et qui pendant une soixantaine d’années en avait fait sa demeure de campagne pour les week-ends et les vacances.

  • Sur une étagère, mise en scène composée d’anciens moules à madeleines et de bocaux en verre remplis de fruits et de légumes séchés.
  • Fronton-étagère de chez "Country Corner", lutrin en fonte de chez "Comptoir de Famille", lampe à poser "Jazz", "Terre d’Hautaniboul".
Bonbonnière en verre 'Maisons du Monde' enfermant des chocolats colorés 'Chapon', ancienne plaque foyère de cheminée en fonte détournée en crédence, gravures d’herbiers, boutique 'Secrets d’Intérieurs'
  • Une bonbonnière en verre "Maisons du Monde" renferme des chocolats colorés de chez "Chapon". Petite lampe patinée, "Esprit de Charme".
  • Une ancienne plaque foyère de cheminée en fonte se détourne en crédence. De part et d’autre, des gravures d’herbiers, boutique "Secrets d’Intérieurs" à Reims.

"Passionnée de botanique, elle adorait faire des compositions florales avec les fleurs du jardin" nous explique Jacques-Olivier.
"Une femme avec une certaine culture qui voyageait beaucoup et qui avait également un attachement et un goût pour la décoration".
Des passions qui se retrouvent dans les nouveaux propriétaires.

Heureuse de savoir que sa maison allait revivre avec les rires de jeunes enfants, la vieille dame vend sa propriété qu’elle appelle « Le Clos ».

  • Dans la salle à manger, une table et des chaises "Maisons du Monde", des suspensions en métal "Chehoma", un drapier surmonté d'une imposte, chinés tous deux.
  • Sur la tablette de la cheminée, un petit ange en terre cuite "Esprit de Charme", une ancienne pendule en régule et des vieux livres chinés en brocante.
Chandeliers en bronze décorés de mousse séchée et de vieilles partitions de musique roulées, assiettes 'Maisons du Monde', couverts en métal 'Casa', serviteur en métal argenté collection brasserie chez 'Comptoir de Famille'
  • Mise en scène composée de deux chandeliers en bronze décorés de mousse séchée et de vieilles partitions de musique roulées, le tout chiné par Stéphanie en brocante.
  • La table est dressée avec des assiettes "Maisons du Monde", des couverts en métal "Casa", des verres anciens de famille et un serviteur en métal argenté, collection brasserie chez "Comptoir de Famille".

  • Stéphanie dresse la table. Posé sur la cheminée, un miroir chiné à Avignon chez un brocanteur. Gravures chinées aux puces de Montreuil.
Malgré son intérieur bien fané, sa décoration un peu désuète, figée depuis les années 1970, la meulière est encore saine et laisse toutefois présager un écrin de charme grâce à certains éléments architecturaux.
Stéphanie et son mari apprécient ses atouts comme par exemple les trois grandes salles en enfilade ouvertes sur le soleil et le jardin grâce à ses larges baies vitrées.

Les travaux de rajeunissement mais surtout de mise aux normes de confort et de sécurité sont à prévoir et notre couple s’y affaire immédiatement après l’acquisition.

Les grandes salles en enfilade largement ouvertes sur le vaste jardin sont une partie des attraits de cette maison.

Si le hall se situe au milieu de la maison dont l’entrée s’inscrit dans l’axe du chemin abrité par une tonnelle, la cuisine, sur le côté, bénéficie d’un accès propre donnant directement à un petit kiosque que le couple a installé au milieu d’un parterre engazonné.

  • Accroché à un ancien volet à persienne, un casier en métal enferme des petites joubarbes en pot de terre cuite, l’ensemble "Secrets d’Intérieurs" à Reims.
  • Vieille chaise de jardin en fer laissée par l’ancienne propriétaire. Posé dessus, un vase Médicis en fonte décoré de mousse "Secrets d’Intérieurs" à Reims. Sur la cheminée, lampe balustre chinée et patinée par les propriétaires.
Boules dorées 'Maisons du Monde', cloches en porcelaine blanche 'Secrets d’Intérieurs' à Reims et bougie parfumée 'Le Burgundy', vaisselier 'Provence & Fils'
  • Posé sur le drapier patiné par Jacques-Olivier, des boules dorées "Maisons du Monde", des cloches en porcelaine blanche "Secrets d’Intérieurs" à Reims et une bougie parfumée "Le Burgundy".
  • Vaisselier patiné en gris "Provence & Fils" rempli de vaisselle, de verrerie et d’anciennes cloches de service en métal argenté.

Sur le côté du lobby, l'on découvre une salle de lecture puis, toujours en enfilade, en traversant une ouverture cintrée, le grand salon avec sa fameuse cheminée provenant de Tours que l’ancienne propriétaire avait chinée chez des antiquaires.
La belle meulière réserve bien d'autres charmes.

Au sol de cette pièce, le grès émaillé aux couleurs chaudes et dénuancées brille encore de sa beauté surannée.

  • Du lobby, on aperçoit le salon de lecture, puis en enfilade un deuxième salon. Au premier plan, une lanterne noire en fer remplie de lierre "Secrets d’Intérieurs" à Reims. Dans le salon de lecture, sur la gauche, un fauteuil de style Louis XVI acheté aux puces de Saint-Ouen.

Terminant la perspective, un escalier en bois, à balustres, inspiré d’un modèle du XIIIème siècle, et réalisé à l’époque par un compagnon du Tour de France, abrite une bibliothèque faite sur mesure.
La particularité de ces salles en enfilade c’est leur communication par de larges ouvertures, ainsi d’un bout à l’autre de la maison, l’œil peut embrasser d’un seul regard tous ces beaux volumes.

  • Dans un vase Médicis chiné dans un vide-grenier, des anciens éléments de lit en bois trouvés aux encombrants et patinés par Jacques-Olivier.
  • Dans l’angle du salon de lecture, un ancien caisson de comtoise chiné dans un dépôt-vente et patiné en gris par Jacques-Olivier. Une façade en fonte d’un ancien poêle à charbon d’appartement se décore d’objets anciens. Pique-cierges d’église chinés et lampe "Esprit de Charme". Fauteuil chiné, patiné et retapissé en lin naturel par Jacques-Olivier, coussin "Maisons du Monde".
Candélabre chiné chez 'Les Enfants du Marais', livres anciens liés par une ficelle de lin et partitions de musique
  • Posé sur le vieux poêle à charbon détourné, un candélabre trouvé chez "Les Enfants du Marais".
  • Livres anciens liés par une ficelle de lin et partitions de musique chinées par Stéphanie en brocante.

Afin de singulariser chaque pièce et privilégier une fonction, Stéphanie et Jacques-Olivier choisissent de peindre un mur en couleur parmi les quatre faces de chacun des espaces.
Ainsi, le panneau où s’adosse la cheminée en brique de la salle à manger est peint avec un ton vert grisé qui rappelle les végétaux, la mousse et les lichens.

Tasses à thé 'Blason' éditées en 1000 exemplaires, fruit d’une collaboration entre Arielle Dombasle et 'Villeroy & Boch'
  • Vu à travers un passage en plein cintre, le salon avec son escalier en bois inspiré d’un modèle du XIIIème siècle.
  • Tasses à thé "Blason" éditées en 1000 exemplaires, fruit d’une collaboration entre Arielle Dombasle et "Villeroy & Boch".
Œil de bœuf ancien, fauteuil de style Louis XVI acheté aux puces de Saint-Ouen, portrait ancien école française chiné à la foire de Chatou, paravent en toile peinte 'Dédale... l’atelier'
  • Posés sur un vieux secrétaire patiné, un petit globe en verre "Secrets d’Intérieurs" à Reims, des cachets anciens Napoléon III et un porte-bougie pince en fer blanc qui à l’origine décorait les sapins de Noël s’accroche à un vieux livre, "Villa Saint Ange".
  • Œil de bœuf acheté à un couvreur sur un chantier dans le 10ème arrondissement de Paris. Un fauteuil de style Louis XVI acheté aux puces de Saint-Ouen. Portrait ancien (formant un couple avec celui accroché au-dessus du vieux poêle) école française (huile sur toile) chiné à la foire de Chatou. Paravent en toile peinte acheté chez "Dédale... l’atelier".

Dans le hall, ils préfèrent un gris-bleu orageux rappelant les tonalités d’un portrait ancien. À côté, dans l’autre salon, une couleur plus légère, reposante et propice aux moments de lecture, souligne les nombreux objets en zinc.
Choisi comme fil conducteur, un ton lin grisé se retrouve sur les boiseries de la maison, poutres, contours de portes, bibliothèque, rampe, contremarches de l’escalier, et satisfait ce besoin d’équilibre, d'unité dans la maison.

  • Bureau scriban formant une bibliothèque à pieds griffes et tiroirs galbés acheté chez "Emmaüs", patiné et dont les vitres ont été remplacées par du grillage à poule. Derrière le fronton à ailettes, des bois de cerf laissés par l’ancienne propriétaire. Chaise ancienne chinée, patinée et retapissée de lin naturel par Jacques-Olivier.
  • Posés sur l’abattant du bureau scriban, des globes en verre de style Napoléon III chez "Secrets d’Intérieurs" à Reims abritent la collection de lépidoptères de Stéphanie.

Dans une buanderie, suspension en fer forgé 'Secrets d’Intérieurs', drapier en manguier blanchi 'Jardin d’Ulysse' et marche-pied en bois 'Ikea'
  • Dans la buanderie, suspension en fer forgé "Secrets d’Intérieurs", drapier en manguier blanchi "Jardin d’Ulysse" et marche-pied en bois "Ikea".
Située à l’Est de la maison, la chambre parentale avec une salle de bains attenante profite des premiers rayons du jour, une disposition connue depuis l’Antiquité. À l’étage, cinq pièces et une petite salle de bains desservies par le même palier constituent l’espace des enfants. Les moquettes y ont été arrachées, et les nouveaux propriétaires découvrent un parquet en bois de pitchpin qu’ils s’évertuent à conserver et à mettre en valeur.

Passionnés de décoration, les propriétaires cultivent leur complémentarité, apportant chacun son affinité

Tous deux sont passionnés de décoration, et cela même avant qu’ils se rencontrent. Jacques-Olivier a toujours chiné de vieux objets et des meubles. Stéphanie préférait parcourir les boutiques de décoration ou de brocante pour dénicher des objets "coup de cœur".

Anciens pieds en fonte de cordonnier 'Secrets d’Intérieurs', portes de placard sur mesure création 'Détour' habillées de lin naturel, corbeilles à linge 'Comptoir de Famille', coussin polochon création 'Si un mas m’était conté', vasque et robinetterie 'Leroy Merlin'
  • Anciens pieds en fonte de cordonnier "Secrets d’Intérieurs", portes de placard sur mesure création "Détour" habillées de lin naturel, corbeilles à linge "Comptoir de Famille".
  • Coussin polochon création "Si un mas m’était conté", vasque et robinetterie "Leroy Merlin". Sur l’étagère, des corbeilles et des paniers, jardinerie "Les Serres de Moras" à Pierre-Levée.

"C’est Jacques-O qui m’a fait découvrir les vide-greniers et les communautés Emmaüs", nous dit-elle. Ces nombreuses communautés autour de Gagny, leur ancien lieu de vie, leurs ont permis d’accumuler du mobilier.
Ensemble ils se plaisent à chiner et à patiner leurs trouvailles.
Ils trouvent leur inspiration dans le style Gustavien avec une préférence pour les tonalités grisées et les meubles simples.

Tête de lit rocaille Louis XV chinée chez 'Emmaüs', bout de lit 'AM.PM.' en hêtre capitonné de lin
  • Dans la chambre parentale, une tête de lit rocaille Louis XV chinée chez "Emmaüs" et patinée par Jacques-Olivier. L’applique au-dessus de la table de chevet est une ancienne porte de buffet Henri II patinée par Jacques-Olivier puis équipée d’anciens luminaires à pampilles. Bout de lit "AM.PM." en hêtre capitonné de lin. Rideaux de lin et toile de Jouy couleur framboise confectionnés par Stéphanie.
Sur une cheminée, un grand miroir ancien dit de Beaucaire du XVIIIème siècle, chiné à Aix-en-Provence, coussins 'Comptoir de Famille', un globe Napoléon III contenant une vieille forme à chapeau en bois, des anciennes paires d’embauchoirs d’enfants en bois et des bobines de fils chinées, création 'Secrets d’Intérieurs' à Reims
  • Canapé à oreilles en noyer chiné et tapissé avec du lin par Jacques-Olivier. Anciennes huiles sur toiles cloutées sur châssis représentant des décors floraux chez "Secrets d’Intérieurs" à Reims. Sur la cheminée, un grand miroir ancien dit de Beaucaire du XVIIIème siècle, chiné à Aix-en-Provence. Coussins "Comptoir de Famille".
  • Sur la tablette de la cheminée, devant la glace au mercure du grand miroir, un globe Napoléon III contenant une vieille forme à chapeau en bois, des anciennes paires d’embauchoirs d’enfants en bois et des bobines de fils chinées, création "Secrets d’Intérieurs" à Reims.

Leur décor qui se prête bien à cette demeure est empreint d’un esprit "maison de famille" avec de surcroît un côté naturaliste.

Le couple recherche un esprit "maison de famille" et s'inspire du style Gustavien
Fasciné par cette atmosphère et largement inspiré par les deux années d'études faites aux Pays-Bas ainsi que les nombreux déplacements professionnels de Stéphanie dans le Nord de l’Europe, notre couple est toujours à la recherche d’un contraste entre le style Gustavien épuré et le cabinet de curiosités plus chargé.

Baignoire sur pieds de réédition 'Leroy Merlin', seau en chanvre monogrammé, création 'Si un mas m’était conté', baignoire d’enfant en zinc chez 'Secrets d'Intérieurs' à Reims, flotteur en zinc 'Le Grenier d'Aston'
  • Lustre à pampilles chiné en brocante. La petite lampe et le lampadaire à trois branches sont chinés en brocante et patinés par Jacques-Olivier ; leurs abat-jours sont confectionnés par "Le Grenier des p'tits loups". Chaise ancienne trouvée chez "Emmaüs", patinée et retapissée par Jacques-Olivier. Baignoire sur pieds de réédition "Leroy Merlin". Sur le lavabo, seau en chanvre monogrammé, création "Si un mas m’était conté".
  • Chaise ancienne trouvée chez "Emmaüs" patinée et tapissée par Jacques-Olivier, serviette de bain blanche "Descamps". Devant une ancienne baignoire d’enfant en zinc trouvée chez "Secrets d'Intérieurs" à Reims, un flotteur en zinc "Le Grenier d'Aston". Flacons en verre mercurisés "Antic Line", sac à linge "L'atelier d'Aston" et tapis de bain "Coquecigrues".
Ciel de lit et porte-serviette en fer forgé 'Comptoir de Famille', cadre nœud avec transfert sur lin 'Secrets d'Intérieurs', baignoire sur pieds de réédition 'Leroy Merlin', serviette grise 'Descamps'
  • Au-dessus de la baignoire, une vieille frise en zinc dégotée chez "1 siècle de plus...". Posés dans le pont de baignoire, un pochon en chanvre et linge ancien "Si un mas m’était conté", une serviette grise "Descamps" et des savons de Marseille.
  • Ciel de lit et porte-serviette en fer forgé "Comptoir de Famille", cadre nœud avec transfert sur lin "Secrets d'Intérieurs", baignoire sur pieds de réédition "Leroy Merlin", tapis de bain "Coquecigrues".

Leur cœur balance entre la matière brute et le précieux, entre l’objet insolite et le commun.
Les matières naturelles comme le lin, la cotonnade et le chanvre ont leur préférence.

  • Canapé chiné, patiné et retapissé avec du lin naturel par Jacques-Olivier. Commode galbée patinée de gris par Jacques-Olivier.
  • Un ancien globe Napoléon III "Secrets d’Intérieurs" à Reims abrite une composition réalisée et chinée par Stéphanie : vieux livres, papillon bleu, partition de musique enroulée et tampons de brodeuse.

  • Un pastel dans un cadre doré est accroché à un panneau en bois avec accolades, l’ensemble est chiné. Lampes "Blanc d’Ivoire".
Souvent les jeunes gens se chamaillent sur l’emplacement de certains objets et la nécessité ou non d’en ajouter d’autres.
Mais le duo, très uni, réalise un vrai travail d’équipe dans lequel Stéphanie est à l’origine des inspirations et des idées nouvelles.
Connectée en permanence à la blogosphère, en vadrouille dans les brocantes, la jeune femme est également en échange constant avec ses amis brocanteurs Bruno et Patricia Messager de la boutique "Secrets d’Intérieurs" à Reims.

Assidu aux boutiques de décoration mais aussi aux vide-greniers, Jacques-Olivier restaure quelques meubles et transforme certains objets

Jacques-Olivier, très manuel, restaure les meubles, transforme, en véritable artiste, des balustres et des épis de faîtage en lampe, décloue et tapisse lui-même tous les fauteuils de la maison.

Boîtes en carton 'Comptoir de Famille', sac en chanvre monogrammé 'Baucis & Philémon', petit fauteuil crapaud 'AM.PM.'
  • Dans le couloir, au premier plan, scriban en bois exotique et petit fauteuil crapaud "AM.PM.". Accroché au mur, une collection de gravures chinées. Au fond, la chambre d’Hugo.
  • Accrochée sur un paravent "AM.PM." utilisé comme tête de lit, une baladeuse de chantier décorée d’une chaussette de lin se transforme en lampe de chevet, création "Le grenier d’Aston". Boîtes en carton "Comptoir de Famille", valise chinée, petit sac en chanvre monogrammé "Baucis & Philémon".
Miroir œil de bœuf en bois 'Athezza', paravent en bois 'AM.PM.' faisant office de tête de lit, tapis en jonc de mer 'Ikea', parure de lit 'Autrefois', gros coussins de sol en chanvre écru 'Baucis & Philémon'
  • Lampe de chevet, ancienne quille transformée "Secrets d’Intérieurs" à Reims. Lot d’anciennes petites quilles "Villa Saint Ange", vieille malle trouvée dans le grenier.
  • Miroir œil de bœuf en bois "Athezza". Bureau et tabouret trouvés aux encombrants, tapis en jonc de mer "Ikea". Lustre chiné et patiné par Jacques-Olivier décoré d’abat-jours "Leroy Merlin". Parure de lit "Autrefois", gros coussins de sol en chanvre écru "Baucis & Philémon". Petit Coussin sur le lit monogrammé lin et chocolat "La petite Lucienne".

Dans une chambre d'enfant, parure de lit 'Autrefois', chevet 'Ikea', coussin patchwork en linge ancien et sac de toile 'L’atelier d’Aston'
  • Dans la chambre de Gabin, parure de lit "Autrefois", chevet "Ikea", coussin patchwork en linge ancien et sac de toile "L’atelier d’Aston", lampe chinée.
Il crée des patines usées pour certains meubles, en respectant au plus près l'esprit Gustave III avec des peintures écaillées, aux effets de matière, et qui semblent avoir traversé les siècles.

Il réalise de plus des patines qui semblent avoir traversé les siècles, quant à Stéphanie, elle se passionne pour les luminaires et les objets en zinc

Stéphanie adore les lampes qu’elle dissémine dans son intérieur comme autant de points lumineux qui apportent une ambiance apaisante.
Souvent par paire, les modèles peuvent être différents : anciens bougeoirs, vieux balustres en bois détournés, pique-cierges d’église du XVIIIème, épis de faîtage transformés.

Peinture sur toile de lin, création Mary Olivia Cork, appliques murales 'Demeure Cantilienne' à Gouvieux, lapin Tilda en lin création 'Par un beau matin d’hiver...', cubes en lin monogrammés 'L’Atelier des Monogrammes'
  • Chaise et bureau restaurés puis patinés par le couple. Une peinture sur toile de lin, création Mary Olivia Cork. Appliques murales "Demeure Cantilienne" à Gouvieux.
  • Lapin Tilda en lin création "Par un beau matin d’hiver...", cubes en lin monogrammés "L’Atelier des Monogrammes".

"Je suis fana des vieux éléments de toiture en zinc que j’introduis dans ma décoration", nous dit Stéphanie qui s’amuse à décorer un œil de bœuf se rengorgeant sur le mur avec un gros bouquet d’hortensias séchés et un nid trouvé dans le jardin.
Des éléments de gouttières et des ornements de faîtage paradent sur les étagères.
La cuisine dont la décoration se tourne vers un esprit herboristerie avec son ancien meuble à pharmacie dégoté chez "Emmaüs" et ses gravures d’herbiers.

Dans la chambre de Lou-Rose, une maison de poupée achetée dans la boutique 'Pain D’épices' à Paris dans le 9ème arrondissement
  • Dans la chambre de Lou-Rose, une maison de poupée achetée dans la boutique "Pain D’épices" à Paris dans le 9ème arrondissement.
Semainier à rayures 'Peau d’Âne', sac polochon monogrammé 'Trié sur le volet', dinette en porcelaine shabby 'Country Corner', lapin Tilda création 'Par un beau matin d’hiver...', boîtes à chapeau 'Comptoir de Famille' et bilboquet ancien 'Etcaetera-etc...'
  • Semainier à rayures "Peau d’Âne". Fauteuils chinés et retapissés en lin par Jacques-Olivier.
  • Sac polochon monogrammé "Trié sur le volet", dinette en porcelaine shabby "Country Corner", lapin Tilda création "Par un beau matin d’hiver...", boîtes à chapeau "Comptoir de Famille" et bilboquet ancien "Etcaetera-etc...".

Son grand comptoir patiné, sa cuisinière rétro "Lacanche" et son billot, lui donnent également un air de campagne.

Leur goût pour le jardin conduit le couple à embellir leur intérieur avec des compositions de végétaux
Le jardin est le domaine de Jacques-Olivier, passionné et gardien à n’en point douter d’une fibre familiale ; le grand-père de celui-ci a été, toute sa longue vie, jardinier à demeure pour le compte d'un châtelain dans le Dauphiné.
Un gros travail d’élagage et d’abattage d’arbres morts a été nécessaire afin de laisser respirer le petit parc et faire entrer le soleil dans la propriété.

Cadre Louis XV patiné détourné en tableau noir, cadre ovale patiné équipé d'un grillage à poule pour l’utiliser comme pêle-mêle
  • Dans un ancien cadre Louis XV patiné, Jacques-Olivier a eu l’idée de créer un tableau noir. Sur le lit, un coussin rond blanc en drap ancien "Baucis & Philémon".
  • Sur le mur, un ancien cadre ovale patiné où Stéphanie a accroché des hortensias séchés et quelques petites épingles en bois sur un grillage à poule afin de l’utiliser comme pêle-mêle.
Volet à persienne patiné, guirlande lumineuse en linge ancien et toile de Jouy 'L’Atelier des Monogrammes', couronne en linge ancien 'Poudre de Riz Acte 2', parure de lit 'Autrefois', coussins patchwork monogrammés 'L’atelier d’Aston'
  • Sur un volet à persienne chiné et patiné par Jacques-Olivier, une guirlande lumineuse en linge ancien et toile de Jouy grise, création "L’Atelier des Monogrammes". Table de nuit et lampe chinées, couronne en linge ancien "Poudre de Riz Acte 2".
  • Parure de lit "Autrefois", coussins patchwork monogrammés "L’atelier d’Aston", repose-pied chiné et tapissé en lin par le couple.

Le lierre et la vigne vierge qui avaient envahi la façade de la meulière sont maîtrisés jusqu’à hauteur du soubassement.
Pour lui rendre une belle allure, le jardin a été en partie réaménagé : bosquets redessinés, création de petits murets en pierres sèches.

Trumeau avec miroir 'AM.PM.', petite commode galbée 'Esprit de Charme', paire de lampes 'Trié sur le volet'
  • Trumeau avec miroir "AM.PM." patiné par Jacques-Olivier, petite commode galbée "Esprit de Charme", paire de lampes "Trié sur le volet". Dans un chariot en osier à roulettes chiné, un ours en peluche et un coussin "L’atelier d’Aston".
  • Chaussons anciens de baptême et livres anciens enrubannés "Villa Saint Ange".
Mannequin chiné, petit chariot en osier à roulette habillé par 'L’atelier d’Aston'
  • Mannequin chiné en brocante dans le 13ème arrondissement de Paris.
  • Chariot chiné, coussin et habillage du chariot 'L’atelier d’Aston'.
Petits livres brochés roses 'Le Vide Grenier d’une Parisienne', jeu de quilles 'Villa Saint Ange', globe Napoléon III de réédition 'Secrets d’Intérieurs'
  • Petits livres brochés roses "Le Vide Grenier d’une Parisienne", jeu de quilles "Villa Saint Ange", globe Napoléon III de réédition "Secrets d’Intérieurs" abritant des objets chinés par Stéphanie.
  • Lampe balustre et abat-jours shabby "Secrets d’Intérieurs" à Reims.

Dans une salle d'eau en alcôve, miroir psyché 'Maisons du Monde', collection de vases 'Ikea'
  • Dans la chambre d'amis, une salle d'eau en alcôve. Au premier plan, une volière chinée. Dans la salle d’eau, un petit miroir psyché "Maisons du Monde". Posée au sol, une collection de vases "Ikea".
Jouant une double interprétation, notre passionné prend au jardin à l’anglaise les ambiances vagabondes, les plates-bandes où les plantes se mélangent, et mêle un esprit "à la française" en introduisant le buis.
Cet arbuste lui permet de redonner une structure, notamment par des tailles nettes et rectilignes, il en ajoute également sur la terrasse et devant la maison dans des pots ou rassemblés en topiaire.

Les allées se garnissent d’un complément de gravier et une fontaine en pierre est implantée au centre du jardin dans l’axe du chemin principal afin d’apporter un côté plus bourgeois à la propriété.
Bien sûr Jacques-Olivier n’a pas oublié, Lou-Rose, Hugo et Gabin, ses enfants, pour qui il aménage un espace de jeux tapissé de gazon avec balançoire et cabane en bois.

Notre couple, souhaitant faire entrer la nature environnante dans leur intérieur, se plaît à confectionner des compositions végétales qu’il présente dans des réceptacles le plus souvent chinés.

Tête de lit rocaille de style Louis XV peinte en blanc, guéridon utilisé en table de nuit et lampe sur pied 'Maisons du Monde', ancien volet à persienne patiné à la chaux détourné et agrémenté d’une lanterne en métal 'Coquecigrues'
  • Dans la chambre d’amis, une tête de lit rocaille de style Louis XV peinte en blanc par Jacques-Olivier.
  • Guéridon utilisé en table de nuit et lampe sur pied de chez "Maisons du Monde". Un ancien volet à persienne patiné à la chaux par Jacques-Olivier et agrémenté d’une lanterne en métal "Coquecigrues".

C’est le cas de la mousse qui s’invite dans un vase Médicis, des hortensias et de l’eucalyptus séchés émergeant de vieux arrosoirs.
Des fontaines en zinc se décorent de lierre et même d’autres lanternes se remplissent de végétaux et de branchages.

  • Dernier salon avec son vieil escalier à balustres inspiré d’un modèle du XIIIème siècle et fermant la perspective.
  • Posés sur une commode, des anciens candélabres en bronze détournés en lampes et coiffés par des abat-jours en lin de chez "Comptoir de Famille". Grand cadre ovale en bois et plâtre chiné en brocante, restauré et dont la patine a été retravaillée par Jacques-Olivier enfermant un portrait qui est une copie numérisée style école française. Fleur de lys en zinc "Rhizome". Épi de faîtage en zinc "Secrets d’Intérieurs" à Reims. Deux globes en verre Napoléon III chinés et mis en scène par Stéphanie.
  • Sur la cheminée tourangelle, une frise de faîtage en zinc chinée. De part et d’autre, deux tableaux anciens "calendriers de La Samaritaine" mis sous verre, chinés chez "Secrets d’Intérieurs" à Reims. Posés au sol, deux épis de faîtage en zinc chinés et détournés en luminaires par Jacques-Olivier. Lustre italien en bois et fer acheté aux puces. Dans le foyer, un poêle "Godin" modèle "Petit Carvin".

  • Commode galbée de famille de style Louis XV patinée de gris par Jacques-Olivier. À côté, un volet à persienne se décore de cadres noirs ovales Napoléon III renfermant des nids d’oiseaux ornés d’œufs de cailles, créations "Secrets d’Intérieurs" à Reims.
Stéphanie et Jacques-Olivier souhaitent maintenant restaurer l’ancienne grange en créant deux gîtes.

Après avoir restauré et décoré leur maison, Stéphanie et Jacques-Olivier projettent la création de gîtes de charme baptisés « Le Clos Saint Fiacre »

Ces hébergements pourront recevoir des hôtes qui, gageons-le, seront conquis par le charme et le calme de la propriété ainsi que par la bonté de leurs propriétaires.
Le projet est baptisé « Le Clos Saint Fiacre » pour perpétuer le nom du domaine en l’associant au saint patron des jardiniers afin d’exprimer la passion de Jacques-Olivier.

C’est l’occasion de créer une activité sur mesure pour Stéphanie - une reconversion à mi-temps idéale - où elle pourra assouvir sa passion pour le contact humain et la décoration. ■

Lanterne de procession religieuse en cuivre et manche recouvert de lin, anciens pique-cierges d’église et chandelier en régule orné de fleurs de houblon séchées dans des tubes à essais sur une idée originale de Patricia Messager de la boutique 'Secrets d’Intérieurs' à Reims
  • Fauteuil tapissé par Jacques-Olivier avec un tissu gris "Ikea". Accroché au mur au-dessus du palier de l’escalier, une lanterne de procession religieuse en cuivre et manche recouvert de lin offerte par l’ancienne propriétaire. Posés au sol, des anciens pique-cierges d’église.
  • Dans l’embrasure de la fenêtre, un chandelier en régule chiné et orné de fleurs de houblon séchées dans des tubes à essais sur une idée originale de Patricia Messager de la boutique "Secrets d’Intérieurs" à Reims.
  • Table basse chinée à "Emmaüs" et patinée en gris par Jacques-Olivier. Lampe chinée en brocante.
  • Volute feuille d’acanthe provenant d’une ancienne maison vouée à la démolition.
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos© et texte Laëtitia & Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !


Couverture du magazine de décoration e-magDECOVous désirez partager ce reportage.
Ne copiez pas les photos de cet article car elles ne sont pas libres de droits. Don't use our photos in your blog/site, there are copyrighted and therefore not for free.

Cliquez plutôt sur le visuel ci-contre, il est pour vous !
Enregistrez-le puis publiez votre article avec celui-ci en indiquant l'adresse du reportage suivante :
http://www.e-magdeco.com/2013/01/le-clos-saint-fiacre.html
Merci.



Les bonnes adresses de Stéphanie et Jacques-Olivier :




Livre conseillé par Stéphanie et Jacques-Olivier :

L'esprit décoration Ladurée


Ce sujet, réalisé par Laëtitia et Philippe Rissetto a été publié dans la presse française (Maison Créative n°72, novembre-décembre 2012 / voir page "Presse" d'e-magDECO). C'est une découverte e-magDECO !

61 Commentaires:

Anonyme a dit…

OH LALA IL Y A LONGTEMPS QUE JE N 'AI VU UNE MAISON AUSSI SPLENDIDE ET LE MOT EST FAIBLE !!!
merci pour ce partage !!!!
brigitte

30 janvier, 2013
Gribouille a dit…

Une très belle maison rénovée avec coeur et passion,qu'il doit faire bon y vivre!

31 janvier, 2013
123 TABLE ET COMPAGNIE a dit…

suis sous le charme elle est splendide et tout y est!!!brao
1.2.3 tables et compagnie...

31 janvier, 2013
evy a dit…

A demeure exceptionnelle reportage exceptionnel!
Merci pour cette magnifique découverte qui encore une fois nous fait profiter de vos qualités journalistiques; et des talents de ces propriétaires passionnés pour qui la décoration n'a plus de secret, nul doute que leurs futurs gîtes aient le succès qu'ils méritent!

Belle journée

31 janvier, 2013
Catherine L. a dit…

Je pense que cette demeure va être une source d'inspiration pour beaucoup ! Tout est magnifique !

31 janvier, 2013
saint ange brocante a dit…

Steph va être bien fière de ce merveilleux reportage : et elle aura raison !
je suis émue de voir tous ces objets qui proviennent de ma brocante si bien mis en valeur, on sent qu'ils sont aimés ( steph est une cliente assidue, au bon goût et à la gentillesse incroyable )
je pense que nous allons toutes venir et revenir feuilleter e-magDECO
bravo à elle, à son mari et merci à Laeticia et philippe de nous faire commencer l'année en beauté.
biz à tous
domie

31 janvier, 2013
Sylvie a dit…

Tout simplement splendide...un régal pour les yeux...et le mot est faible...bravo et merci de nous faire découvrir cette magnifique maison....

31 janvier, 2013
Béa de C a dit…

Tout est absolument magnifique!
Quel bon goût jusque dans les moindres détails...
Merci pour ce reportage exceptionnel!

31 janvier, 2013
Vent de Terre a dit…

un endroit avec une belle Ame...pas loin de chez moi !...Le jardin que l'on aperçoit m'a l'air très attirant aussi !

31 janvier, 2013
Anonyme a dit…

Bonjour ! Je suis abonnée à votre news letter pour ne rien manquer de toutes ces merveilles que vous nous faites découvrir ... Jamais je ne commente, je ne fais que passer et m'émerveiller de ce que vous nous présentez, mais cette fois ci (une fois n'est pas coutume mais le coeur y est!) je ne peux m'empêcher de vous remercier, c'est absolument merveilleux, fabuleux, ... les mots du dictionnaire ne sont pas assez nombreux pour qualifier ce reportage. Merci mille fois de partager !!! Laurence

31 janvier, 2013
Anonyme a dit…

Bonjour,
Depuis que j'avais vu la photo "à paraître prochainement"... j'attendais ce reportage avec impatience !! et franchement je suis émerveillée ; quel talent ! Merci à vous Laetitia pour votre reportage, et merci aux propriétaires d'avoir bien voulu ouvrir leur belle belle maison !
Nathalie

31 janvier, 2013
La bobine de Lisette a dit…

Magnifique demeure ! Des trésors par milliers et un jardin splendide !

31 janvier, 2013
sonia a dit…

une pure merveille
c'est tt ce que j'affectionne
le rêve quoi!!!!!!j'adooore
sonia

31 janvier, 2013
Christelle a dit…

On pourrait passer des heures à admirer l'intérieur de cette maison , chaque détail y prend de l'ampleur, la douceur du décor se méle aux objets d'antan ...On repart de là,éblouie !

31 janvier, 2013
Viviane a dit…

Félicitations Laetitia et Philippe pour votre talent et ce regard romantique que vous nous transmettez,mille fois merci pour nous avoir offert encore un fois de plus un splendide reportage d'une magnifique propriété.Petite suggestion, pourquoi ne pas publier des petits folios de vos reportages ou nous proposer la possibilité d'acheter un livre photos réalisé par vos soins afin de nous constituer une belle collection de tous vos reportages. Encore merci pour votre générosité.

31 janvier, 2013
Céline a dit…

Je ne trouve pas les mots pour dire combien cette visite est un enchantement ...
Tout est parfaitement parfait à mon goût et cela a été un vrai bonheur de découvrir ce reportage !!! Merci !!!

31 janvier, 2013
Anonyme a dit…

Je suis une lectrice inconditionnelle de l'emag. déco. Dès la parution d'un article, je me précite pour le découvrir et me faire plaisir. Mais là, ce n'était plus un plaisir mais un immense bonheur. J'ai tout simplement été sublimée par cette demeure esprit 18ème. Je n'ai pas pour habitude d'en faire trop et je ne laisse jamais de commentaire. Mais là ...BRAVO.. eMag.DECO pour ce superbe reportage, bravo aussi aux propriétaires qui ont un goût exquis!!!
magalie

31 janvier, 2013
Anonyme a dit…

félicitations pour ce reportage (revu avec plaisir car je l'avais découvert dans un magazine )car la différence est là avec tous les écrits précis et interessants.
C'est tout ce que j'aime mais cependant un peu trop chargé quelque fois .Une superbe maison : on a hâte de voir le reportage du jardin : cela m'a manqué.
Encore bravo et merci!

31 janvier, 2013
tatam a dit…

C'est magnifique ! Je suis sous le charme de chacune de photos !!! Quelle belle source d'inspiration !

31 janvier, 2013
Ma Demeure Insoupçonnée a dit…

Pour ne pas déroger à vos habitudes ,il s'agit d'un magnifique reportage sur une magnifique demeure ...Merci d'être un peu l' échapatoire de notre quotidien à travers ces partages.
Shabby Chic.

31 janvier, 2013
ccommecarpediem a dit…

wahou!!!! ce reportage est sublime ..cette maison est juste ..MAGNIFIQUE!!!! betty

31 janvier, 2013
Anonyme a dit…

un seul mot -> MAGNIFIQUE !!!

31 janvier, 2013
Anonyme a dit…

Lorsque nous avons envoyé nos premières photos à laetitia et philippe nous ne pensions pas un jour avoir la chance de paraître dans l'E mag déco. Le doute subsistait. Merci donc à vous deux d'avoir permis la réalisation de ce rêve. Mais également merci pour ce bon moment passé ensemble à la maison et pour votre professionnalisme. Merci aussi à toutes et à tous pour vos gentils commentaires qui nous rassurent et qui nous portent haut pour continuer jusqu'au bout le projet du Clos Saint-Fiacre. Vraiment un grand merci et vive
l'EMAG-DECO.

Stéphanie & Jacques-Olivier

31 janvier, 2013
D' une Chose à l'Autre a dit…

Vraiment splendide cette demeure, chaque objet est à sa place, méticuleusement installé dont on ne se lasse pas d'admirer ... un beau reportage avec de bien belles images...
Merci à vous pour ce partage et vos reportages toujours si passionnants...
françoise

31 janvier, 2013
Etcaetera-etc a dit…

Une "décoratrice " de talent au goût sûr et raffiné...un "maitre d'oeuvres" aux doigts d'or ...une maison de rêve digne d'un magezine de qualité

31 janvier, 2013
ScrapArtDeco a dit…

Une sacrée aventure... en famille en plus ! Je comprends que l'ancienne propriétaire était contente de leur "céder" sa maison !

31 janvier, 2013
christine a dit…

Magnifique maison. Toutes les pièces sont aménagées avec goût. Bravo à tous les 2, vous avez du talent. Belle soirée.

31 janvier, 2013
Rose a dit…

Une merveille ! Un immense merci pour cette découverte ainsi qu'aux propriétaires pour nous avoir ouvert les portes de leur paradis.

31 janvier, 2013
Marie a dit…

Sublime....une décoration raffinée et chaleureuse...félicitation.
Douce soirée
Marie

31 janvier, 2013
Anonyme a dit…

Une pure merveille, un vai trésor! un bonheur de regarder et delire ce reportage! félicitations
Catherine

31 janvier, 2013
Muriel a dit…

Il est bien difficile de trouver les mots pour décrire ce que je ressens devant cette merveilleuse demeure, remplie de poésie, de charme.
Un univers chaleureux où chaque objet raconte une histoire, ils sont mis en scène avec tellement de goût et de raffinement...Stéphanie et Jacques-Olivier vous avez de l'or dans les mains, poursuivez ce chemin et cette passion qui vous anime...Je suis heureuse de faire partie de ce reportage, merci pour ce partage et merci à E-MAG DECO pour ce sublime reportage...

31 janvier, 2013
deco2filles a dit…

Quelle demeure magnifique,
Bravo à vous deux, et les mises en scènes sont splendides.
Bravo, j'adore et merci de nous laisser découvrir votre
Maison. Caroline de déco2filles.fr

31 janvier, 2013
Sylvie a dit…

Quelle belle maison aménagée et décorée avec beaucoup de goût ! Un reportage qui m'enchante. Merci à vous.

31 janvier, 2013
Patricia a dit…

enfin une Maison , quelle allure , quel panache !! c'est tout ce que j'aime !!! je me délecte des images !!! et je vous envie ! bravo , vous m'inspirez !!! Patricia

31 janvier, 2013
Nadine a dit…

Rien de plus à ajouter que ce qui a déja été dit pour décrire ce sublime intérieur.
Félicitations à toutes les personnes qui ont oeuvrées à faire de cette demeure une pure Merveille, et plus particulièrement à une "débordée" qui se reconnaîtra.
Un grand MERCI pour le partage de ce magnifique reportage qui m'a fait rêver !
Belle et douce soirée !
Nadine

31 janvier, 2013
agnès a dit…

Cette demeure est magnifique, décorée avec gout, du vrai bonheur!

31 janvier, 2013
Angela a dit…

This is an amazing home, every corner is so well decorated.
This is the home I would love to live in, this is my style.
Hats off to the stylist!
When can I move in?
Angela.

01 février, 2013
Anonyme a dit…

C'est Magnifique...Oserais-je dire que c'est sûrement l'un des reportages que je préfére (avec quelques autres aussi)... mais il sera dans mes favoris obligatoirement! J'adore même si chaque fois nous sommes surpris par l'EMAG-D! Je trouve vraiment l'intérieur de cette maison poétique, les tons doux, l'atmosphère apaisante, tout est délicat et sublime... (c'est aussi l'un des styles que j'affectionne particulièrement: le XVIIIème siècle, ROUSSEAU, les naturalistes). Félicitations, l'exercice de style est vraiment réussi.
Adeline

01 février, 2013
Anonyme a dit…

Tout est splendide, il y ades gens dotes d'un talent fou pour magnifier le moindre objet et creer de superbes ambiances.
C'est l'un des plus beaux reportages que j'aie vus.

Felicitations !!!

01 février, 2013
solene a dit…

Je suis sans voix et c'est peu dire !
Cette maison est sublime ...
Merci de nous l'avoir montrée !
Solène

01 février, 2013
Anonyme a dit…

Une sublime demeure, décorée avec beaucoup de soin de goût et d'amour. Un plaisir pour les yeux. Le reportage est comme d'habitude réalisé avec un grand professionnalisme. C'est juste qu'il doit y avoir beaucoup de travail pour nettoyer tous ces objets, tous ces détails. Je préfère les atmosphères plus épurées. L'extérieur est aussi magnifique.
Merci de nous faire découvrir ces beaux endroits.

02 février, 2013
Anonyme a dit…

Merci pour ce beau voyage... L'univers de ce couple est d'une douceur incroyable... un lieu poétique qui donne envie de venir y séjourner et s'y reposer!!!
A quand l'ouverture du gîte ! Bon courage et merci l'Emag pour la trés belle balade.

Nicole

03 février, 2013
LEBRUN Pierre a dit…

Nous sommes sous le charme et sommes admiratifs et époustouflés par le travail accompli par ce jeune couple... Ils patinent, ils chinent...Ils tapissent, ils ont surtout beaucoup de goût et de talent... de quoi êtres jaloux!
La réussite de leur gîte semble indiscutable! Bon courage!

Pierre et Agnès

03 février, 2013
Anonyme a dit…

Voici une magnifique maison, et encore le mot est faible. La décoration est réalisée avec énormément de gôut et d'intelligence. Chaque objet, chaque patine et chaque composition sont un émerveillement. Les heureux propriétaires ont su apporter toute leur passion avec beaucoup d'amour et de savoir-faire. Quel plaisir celà doit être d'habiter dans une telle demeure! Stéphanie et Jacques Olivier sont mes héros du jour. je suis fan...! Un énorme bravo pour ce travail de réalisation que je ne me lasse pas d'admirer... Merci aussi à votre équipe d'avoir su trouver un tel trésor. C'est de loin votre plus beau reportage depuis que je vous lis.
C.De la Bourdonnais

05 février, 2013
séraphine pompon a dit…

tout simplement sublime !!! je suis éblouie...Séraphine...

05 février, 2013
Valice a dit…

J'en ai vu des belles maisons et des beaux intérieurs... mais là je suis sans voix. Il n'y a rien que j'aurais envie de faire différemment, pas un objet que j'aurais envie de mettre ailleurs. J'attends les chambres d'hôte avec impatience : à la fois pour aller m'immerger dans cette ambiance mais aussi parce que j'ai très envie de rencontrer Stéphanie et Jacques Olivier pour leur dire mon admiration pour leurs travaux et leur gout.

06 février, 2013
Anonyme a dit…

J'arrive un peu tard mais des soucis me tiennent un peu éloignée d'internet depuis déjà plusieurs semaine.. bravo à tous, Stéphanie et Jacques Olivier pour cette belle réussite et à Laeticia et Philippe pour ce bien beau reportage! Merci également à tous d'avoir cité B&P.
à bientôt
Corinne

08 février, 2013
Anonyme a dit…


C'est un petit bijoux ce reportage ! je le lis, le relis sans me lasser. Il y a tellement de détails, j'adore cet esprît cabinet de curiosité, cette ambiance douce et raffinée.
Un grand Bravo.

Isabelle

09 février, 2013
Par un beau matin a dit…

Magnifique reportage !!!
Je félicite les heureux propriétaires pour l'immense travail réalisé, quel talent. Les yeux se régalent, un vrai Bonheur. Je souhaite de tout coeur que le second projet aboutisse.
Belle soirée & merci pour votre magazine *

10 février, 2013
Le Mas de Bohême ♥ a dit…

J'ai vraiment eu la tête dans les étoiles!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
INSPIRANT à souhaits!!!!!

26 mars, 2013
Feerie de gris a dit…

Superbe et encore superbe. Un rêve éveillé.
Bravo
Laurence

27 mars, 2013
stephanie a dit…

comme toujours tu nous enchantes par ce joli reportzge et merveilleuses photos ! merci à toi et felicitation pour ce travail accompli

27 mars, 2013
anne-laure a dit…

Admirable reportage, rempli d'inspiration... Merci !!

16 avril, 2013
Johanna, St Raphael, Var a dit…

Sublime architecture réhaussée d'une décoration somptueuse.
Laetitia, pouvez vous me donner plus de renseignements sur les portes de placard sur mesure création "Détour" que vous citez, je n'arrive pas à trouver cet ébéniste en ligne.
Merci de votre aide.

09 octobre, 2013
Anonyme a dit…

Thank you so much for the wonderful article, and to the homeowners for allowing us to view the inside of their beautifully decorated home. We are hoping to build a similar stone-and-brick style house in the U.S. and were wondering where we might find more exterior photographs, including pictures of the other three sides of the house. Please advise.Thanks! Bex

16 mars, 2014
Anonyme a dit…

Une très belle promenade, merci pour ce beau reportage !
Pourriez-vous m'indiquer la provenance des plateaux supportant les appliques qui encadrent le passage plein cintre dans le salon lecture ? Je les trouve absolument ravissants !
Merci !
Séverine.

23 mars, 2014
virginie a dit…

Sans aucun doute le plus beau reportage à mes yeux...je rêve de voir cette demeure décorée pour noel!
Ce doit etre un vrai challenge d élever trois petits enfants dans une telle maison...
En tout cas ne changez rien, surtout pas de style, c est époustouflant de bon goût.

05 octobre, 2014
Anonyme a dit…

Quelle magnifique maison! .Elle réunit tout ce que j'aime et a un vrai esprit 18ème siècle......

21 mai, 2015
veronique fournier a dit…

Sublime maison, décoration magnifique mais trop d'objets à mon goût. Encore bravo pour ce merveilleux reportage, comme toujours.
Merci

10 juin, 2015
63titou a dit…

Mais qu'est ce qu'elle est belle cette maison, que dis je, elle est carrément SUBLIME !!! je ne me lasse pas de la regarder, BRAVO tout est beau on ne sait pas où poser les yeux tellement les accords sont parfaits, je suis très branchée intérieur depuis longtemps et il s'agit du plus beau reportage déco que j'ai pu voir. Il doit faire sacrément bon vivre dans cette demeure où tout y est bien placé, avec un gout des plus raffiné, allez je vais vous piquer des idées !! mon intérieur 13 et 18 èm siècle est déjà joliment décoré dans ces tons de blanc, de gris, de pièces chinées, mais je vais pas me gêner pour m'inspirer de ce reportage, merci de nous faire partager cette belle réussite... Nathy 03

24 mai, 2016
Plombier Paris a dit…

Une décoration très atypique avec beaucoup de charme ! Merci pour ce partage qui donne envie de refaire tout son intérieur :)
Au plaisir de vous relire prochainement
Arnaud

24 février, 2017

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.