« Baudon de Mauny »

Dans le centre historique piéton de Montpellier, l’hôtel particulier « Baudon de Mauny », datant du XVIIIème, conjugue tradition et modernité en associant son architecture et ses modénatures de style Louis XV à du mobilier et des éléments de décoration contemporains.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes ↓
  • L’entrée très spacieuse est un clin d’œil aux dessins d’architecte et à l’hôtel particulier avec ses murs tapissés de papiers peints "Pavillons garden" de "Zoffany".

  • Nathalie De Bordas a décoré cette espace avec des tables basses "Tulipe" dessinées par le designer finlandais Eero Saarinen pour "Knoll", des liseuses "Kelvin" pour "Flos" et des fauteuils à la Reine avec leur tapisserie d’origine.
Faisant partie de la richesse du patrimoine montpelliérain, l’hôtel particulier du 1 rue de la Carbonnerie dans le centre historique de l’écusson, doit l’essentiel de son aspect actuel, en particulier sa façade de style Louis XV, à Charles Guillaume Baudon de Mauny, alors directeur des domaines du roi à Montpellier, qui l’achète et obtient en 1777 des grands voyers l’autorisation d’aligner.

La demeure passe dans d’autres mains quand celui-ci monte à Paris quelques mois avant la Révolution.


C’est en 1829 que la maison est acquise par l’un des ancêtres d’Alain de Bordas, l’actuel propriétaire.
Ce dernier hérite de ce bien en 2000, devenu immeuble de rapport et partagé en plusieurs appartements.


En 2008, Alain de Bordas et sa femme Nathalie, décoratrice, décident de transformer une partie de la demeure en maison d’hôtes.

  • Au premier étage, le grand salon meublé de canapés "Goutte à Goutte" et d’une "Table T" designée par Patricia Urquiola pour "Kartell". Sur le tablier de la cheminée d’époque, un miroir "Caadre" designé par Philippe Starck.
  • Posé sur un des canapés, le livre "Caravage et le caravagisme", ouvert sur une toile de Gerrit Van Honthorst.
  • Lampe de table "Ikea".
  • Devant un miroir en deux parties avec un cadre doré en bois sculpté, fin XVIIIème, une console en bois sculptée du XVIIIème et une pendule portique en placage de noyer. Rideaux de la marque italienne "Colony".
  • Autour d’une table "Top Top" de Philippe Starck pour "Kartell", des chaises en cuir "Bina" dessinées par les designers Setsu et Shinobu Ito pour la maison italienne "Poltrona Frau", ainsi que des fauteuils violonés en bois noirci.
  • Argenterie de famille posée sur une commode transition Louis XV-Louis XVI. Accroché au mur, un miroir "Caadre" de Philippe Starck.

S’attribuant le concours de l’Atelier d'architecture Castelnau Ferri à Lattes pour la mise en place des éléments de confort modernes comme le chauffage, la climatisation et les salles de bains, notre couple métamorphose le lieu en mêlant les éléments d’architecture conservés à des créations contemporaines, combinant les gypseries du XVIIIème siècle à du mobilier design.

  • Dans la chambre XXL "Orchidées", les propriétaires ont choisi le papier peint "Orchid", aux motifs tout en hauteur, de la célèbre marque anglaise "Cole & Son". Fauteuil de style Louis XIV.
  • Lavabo avec meuble "USM" et miroir en bis doré du XIXème
  • Douche avec parois en verre et colonne "Moma Design".
  • Coin lecture meublé de deux fauteuils "Diamond Chair". Sur une table basse "Tulipe" dessinée par Eero Saarinen pour "Knoll", une lampe "Miss K " de Philippe Starck. Miroir en bois doré du XIXème siècle. Rideaux de la marque anglaise "Osborne & Little".
  • Détail des fauteuils "Diamond Chair" créés par le designer Harry Bertoia.

Les partis pris architecturaux opérés dans la restauration sont délibérément novateurs, ajoutant une dimension indispensable aujourd'hui, le confort et le bien-être d'un design facile à vivre tout en sobriété et raffinement. "Nous avons été guidés par les lieux et désireux d’une rénovation à la hauteur de ces derniers", nous explique Nathalie.

  • Ce boudoir est décoré de meubles du XIXème siècle : table à écrire en bois noirci, lampe en laiton et un tabouret de piano.
    Les murs sont décorées de gypseries du XVIIIème siècle.

L’intervention se fond dans l’esprit de la demeure, lui conservant son âme.
Les moulurations subdivisent les murs par panneaux habillés de papiers peints remplacés pour l’occasion par des imprimés plus contemporains de la marque "Cole & Son".

  • Dans la chambre XXL "Gypseries" : des poufs "Poltrona Frau", placés au pied du lit.
  • Un fauteuil emblématique du design européen du XXème siècle : le fauteuil "Utrecht" de Gerrit Rietveld. Connu pour ses formes simples et géométriques, ce fauteuil édité aujourd'hui par "Cassina" a traversé le siècle sans jamais prendre une ride !
  • Sur fond de gypseries du XVIIIème, des fauteuils "Ultrecht" de Gerrit Rietveld pour "Cassina" et des tables basses gigognes "Marocchino" de Paola Navone pour "Casa Milano".
    Lithographie de Patrick Loste.

  • La salle des petits-déjeuners meublée de tables de la marque italienne "Pedrali" et de chaises "Leaf" pour "Arper".
    Suspensions "Willydilly" dessinées par Ingo Maurer.
Dans la chambre XXL "Orchidées", Nathalie fait poser un papier à grandes fleurs : "Il fallait des fleurs à la dimension de la pièce et de ses plafonds, d’où le choix de ce papier peint aux motifs tout en hauteur".

Les papiers peints utilisés comme fil rouge sont omniprésents dans la maison d’hôtes « Baudon de Mauny ».
"Ils sont imposants dans certaines pièces, ou parfois utilisés par petites touches en clin d'œil discret", ajoute la décoratrice.

La modernité s’installe dans cette chambre XXL avec la transparence exacerbée d’une douche toute en verre abritée derrière une cloison érigée au milieu de la pièce comme un trait d’union.

Ici, les propriétaires invitent les "Diamond Chair" de Harry Bertoia sous un miroir en bois doré XIXème.

Ailleurs, Nathalie et Alain marient des tables "Tulipe" de Eero Saarinen avec des fauteuils à la Reine datant du XVIIIème siècle.

  • Détail des suspensions légères et aériennes "Willidilly" du designer Ingo Maurer avec leurs abats-jours en carton blanc galbé translucide ressemblant à une feuille de papier.
  • Détail des chaises "Leaf" pour "Arper" évoquant une feuille avec ses multiples nervures.
  • Le mur se décore d’une bâche imprimée d’une photographie, création "Repaire de Créatifs" reproduisant l'atmosphère de l'entrée de la maison d'hôtes. Fauteuils à la Reine du XVIIIème siècle.
  • Table basse "Tab" dessinée par Nadadora pour "Sancal".

Dans le salon dont le sol a conservé ses dalles de pierre incrustée de coquillages fossilisés, des élégantes chaises en cuir au design simple, de plusieurs couleurs, dessinées par Setsu et Shinobu Ito, se mêlent autour d’une table "Top Top" de Philippe Starck à des fauteuils violonés en bois noirci du XVIIIème.
Après avoir livré deux chambres d’hôtes dans l’enfilade des anciennes pièces de réception, Nathalie et Alain de Bordas transforment en juin dernier une autre partie de l'hôtel particulier.

  • Dans une des nouvelles chambres, au pied du lit, trois tabourets "chat" de Nadadora pour "Sancal", double peau intérieure vitrée création Nathalie de Bordas et Michelle Ferri de l’Atelier d'architecture Castelnau Ferri.

  • Décor de gypseries sur le trumeau d'une ancienne cheminée,
Reignant sur le même étage, cette partie est située entre une cour intérieure et la façade latérale.

Sa construction remonte au XIVème siècle, c'est ainsi que se découvre une fenêtre géminée en ogive et ornementée de trilobes, visible aujourd’hui à travers la verrière de la salle des petits-déjeuners habillée de pierres apparentes.

Par contre, comme les chambres s’éclairent par une rue étroite avec vis-à-vis, Nathalie assistée de Michelle Ferri, a la bonne idée de créer une "seconde peau" intérieure.
C’est une sorte de cloison translucide et graphique qui permet d’isoler la chambre des bruits de la ville et de tamiser la lumière à la manière des claustras japonais.
Légère, cette création, susceptible de disparaître sans laisser de trace, à l’avantage de ne perturber en rien la structure du vieux bâtiment.

Un très beau mélange d’architecture d’époque et de design d’aujourd’hui dans un lieu exceptionnel au cœur de Montpellier. ■

  • Dans la salle d'eau de cette chambre, receveur de douche Philippe Starck et lavabo modèle "Vero" chez "Duravit".
  • Derrière les tabourets "Sancal", un fauteuil d'esthétique scandinave "Boomerang Chill" dessiné par Quim Larrea pour "Sancal" et inspiré de la forme du boomerang aborigène.
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos© et texte Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

14 Commentaires:

florence a dit…

Mais comment faites vous les amis pour trouver des lieux aussi exceptionnels ?quelle merveille !

11 mars, 2013
Catherine L. a dit…

Des mélanges osés, surprenants. Je n'aurai certainement pas franchi le pas, l'audace du orange et du design, mais le mariage est réussi !

11 mars, 2013
La bobine de Lisette a dit…

Un très bel espace, contrasté et accueillant.

11 mars, 2013
linda a dit…


Bonjour Laëtitia..Encore un trés joli reportage qui fait ouvrir GRANDS nos yeux en ce lundi de grisaille ici dans les Yvelines..Quelle belle idée d'avoir créé une boite toute transparente dans la chambre XXL Orchidée...je pense m'en inspirer lors de la rénovation de ma chambre.
Merci à vous de me faire rêver à chaque fois...Bonne semaine et..à trés vite!!!
Linda

11 mars, 2013
Ors et Patines a dit…

Une decoration qui, tout en respectant et valorisant le sublime lieu joue sur le sobre registre contemporain, c'est tres reussi et l'ensemble est magnifique. Bravo.

11 mars, 2013
Gribouille a dit…

Un beau mariage entre ancien,design et contemporain!

11 mars, 2013
Olivier / De la Luce a dit…

Un endroit merveilleux, nous avons la chance de le connaitre, tenu par un couple fort sympathique, une adresse de rêve à Montpellier !

11 mars, 2013
Anonyme a dit…

Bonjour,
Moi, c'est surtout votre travail que je voudrais mettre à l'honneur. Vos reportages sont excellents, textes et photos. Merci de nous faire découvrir des lieux exceptionnels et tellement différents les uns des autres.
J'espère à très bientôt car c'est toujours un réel plaisir.

11 mars, 2013
audelia d'antan a dit…

Toujours de merveilleux reportages qui nous font découvrir des lieux exceptionnels............(Lætitia je viens de t'envoyer un mail)

11 mars, 2013
qinoa a dit…

Magnifiquement décoré et la salle de bain transparente me plaît énormément. tout est clair et très lumineux. J'adore.

12 mars, 2013
toutva bien a dit…

Je trouve cela dommage, et de très mauvais goût . Il faut faire d'un lieu comme celui là quelque chose d'unique, avec de l'originalité, de l'esprit y créer une ambiance unique et non un lieu commun vu mille fois dans les magasines de déco moyenne gamme comme il en existe des tas dans les kiosques. Avec des noms connus de designers pour être dans la tendance. Là c'est un lieu pour bobos, mais qui se démodera très vite. Il faut savoir durer !!! Rare sont les décorateurs qui savent le faire, j'ai de plus en plus l'impression que seuls les anglais ou les belges savent !!! Ou Jacques Grange mais là il faut vouloir le chic et ce n'est peut être pas le propos du lieu ou si c'est le cas alors pour moi c'est raté...

16 août, 2014
Unknown a dit…

Je trouve cela dommage, et de très mauvais goût . Il faut faire d'un lieu comme celui là quelque chose d'unique, avec de l'originalité, de l'esprit y créer une ambiance unique et non un lieu commun vu mille fois dans les magasines de déco moyenne gamme comme il en existe des tas dans les kiosques. Avec des noms connus de designers pour être dans la tendance. Là c'est un lieu pour bobos, mais qui se démodera très vite. Il faut savoir durer !!! Rare sont les décorateurs qui savent le faire, j'ai de plus en plus l'impression que seuls les anglais ou les belges savent !!! Ou Jacques Grange mais là il faut vouloir le chic et ce n'est peut être pas le propos du lieu ou si c'est le cas alors pour moi c'est raté...


Je suis tout à fait d'accord...surtout après avoir vu l'émission de ce soir!

11 novembre, 2016
marie clo Guillemot a dit…

Tout à fait d'accord...surtout après avoir vu l'émission de ce soir sur france5...déçue par ce lieu...

11 novembre, 2016

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.