« Chez les Voisins »

Dans le Perche, avec son ambiance de style industriel et campagne chic, la maison transformée par un couple d’artistes. Lui est photographe, elle n’est autre que Marie du Sordet, propriétaire du site Web « Chez les voisins » dans lequel vous souhaiteriez que chaque objet vintage ou neuf se retrouve chez vous.

↓ Passez votre souris sur les images et révélez les légendes ↓
Façade de maison dans le Perche avec sa pierre blanche rejointoyée et sa toiture de tuiles plates
  • La façade de la maison de Marie du Sordet avec sa pierre blanche rejointoyée, sa toiture de tuiles plates, se découvre derrière un portillon en bois et un lilas en fleur.
Que peut-on trouver chez les voisins ?
Quand il s’agit de la boutique en ligne de Marie du Sordet, vous pouvez découvrir dans celle-ci une sélection très personnelle d’objets vintages et neufs que vous souhaiterez à coup sûr retrouver chez vous !
Cette vitrine virtuelle sympathique, accessible et où il est possible de se faire plaisir facilement rappelle l’univers de la brocante et pourtant… ses objets bien sélectionnés peuvent réellement donner une touche moderne à votre intérieur.
C’est ce qui fait la singularité de « Chez les voisins » et de l’œil de Marie qui nous invite dans sa maison située dans le Perche.

Marie quitte, après ses études, Lyon d’où elle est originaire.
Un petit crochet par la Belgique, puis installation à Paris où elle demeure treize ans.
Avec Jacques, son mari photographe, et ses trois enfants, elle a une envie d’ailleurs, sans pour autant s’éloigner trop de la capitale.
Chez Marie du Sordet, table à manger réalisée avec de grandes planches de bois de récupération, chaises de bistrot, suspensions émaillées d'usine
  • Au rez-de-chaussée, la salle à manger était à l’origine une écurie. Les ouvertures ont été créées et le sol a été recouvert de briques anciennes lors de la rénovation. Cette pièce offre un accès direct dans le jardin. Les murs sont peints en coloris off-white de "Reca peintures". Sur une petite table de bistrot peinte en noir chinée dans un vide-grenier, "Coco", une poule empaillée provenant de chez "Deyrolle" à Paris. Ancienne chaise peinte en métal provenant d'un cinéma en Indonésie chinée chez un brocanteur à Mortagne-au-Perche.
Bocal d'herboriste détourné en vase, table réalisée avec de grandes planches de bois de récupération, chaises de bistrot
  • Sur la table, un vieux bocal d'herboriste agrémenté d'une étiquette home made, chiné en Belgique et détourné en vase. Sets de table en lin brut "Un esprit en plus", petite étoile en métal rouillé « Chez les voisins », assiettes blanches "Habitat", verres "Villeroy & Boch" et couverts en argent de famille.
  • La table a été réalisée par Jacques avec de grandes planches de bois de récupération assez épaisses posées sur une structure en métal. Très longue, elle permet d'accueillir entre 12 et 14 personnes. Chaises de bistrot trouvées sur "Le Bon Coin". Suspensions émaillées récupérées dans une ancienne usine en Bourgogne.

Photo de Jacques du Sordet, bocal d'herboriste détourné en vase
  • Accrochée au mur, une photo de la collection "Transparence" prise par Jacques du Sordet, série exposée en partie à Chaumont-sur-Loire lors du Festival des Jardins.
C’est donc logiquement que notre famille se tourne vers le Perche cherchant un lieu authentique et serein.

Aidé par un agent immobilier, le couple dégote en 2010 une maison à rénover dans un village avec commerces, c’était leur critère.

Une partie de la maison date du XVIème siècle, mitoyenne à d’autres bâtiments anciens, elle était reliée par un souterrain au manoir du village.
Agrandie au cours des siècles, l’ensemble comprend trois anciennes constructions toutes communicantes mais à des niveaux de planchers différents.
C’est ce qui a plu à notre couple qui est emballé même si il est nécessaire de prévoir de gros travaux d’entretien et d’aménagement…
"Lors de notre première visite, il pleuvait à l’intérieur", se rappelle Marie amusée.

Après une année de travaux concernant notamment les liaisons et la circulation, l’installation a lieu au moment de la rentrée scolaire 2011.

Cuisine et hotte 'Ikea' avec un plan de travail en béton ciré, clayettes en bois empilées servant à présenter des herbes aromatiques
  • Exposée à l’ouest, la cuisine se situe dans le prolongement de la salle à manger et a un accès direct au jardin. Au sol, des parefeuilles en terre cuite d'origine. Meubles de cuisine et hotte "Ikea". Cocotte blanche et noire, gamme Révolution de chez "Revol". Étoiles en métal et petites planches en céramique « Chez les voisins ». Pot en porcelaine gradué "Le Repère des Belettes". Horloge de gare soviétique chinée en Belgique. Anciennes caisses à soda en provenance des États-Unis. Des clayettes en bois empilées servent à présenter les herbes aromatiques.
Cuisine de Marie du Sordet, plan de travail en béton ciré
  • Plan de travail en béton ciré réalisé par un artisan local.
  • Marie a détourné une ancienne muselière à veau en présentoir pour les gousses d’ail et les oignons et l’accroche à la hotte. Machine à café "Nespresso". Robot "Thermomix". Panier à anses « Chez les Voisins ». Tabouret trouvé sur un trottoir à Paris.

Il a été utile de mettre en place un escalier pour faire communiquer le salon avec la salle à manger, ouvrir à l’aide de grandes baies vitrées l’ancienne étable devenue la salle où la famille prend ses repas et profite d’un accès direct au jardin.
Marie et Jacques ont fait percer un mur de refend pour relier la cuisine qu’ils ont agrémenté d’un cellier et d’une buanderie.

Dans le salon de Marie du Sordet, lampe sur pied en métal José Esteves, porte-bûches 'Madam Stoltz'
  • Le salon est situé au premier étage de la maison. Il est baigné de lumière grâce à ses quatre fenêtres. Sur les murs, coloris off-white de "Reca peintures", parefeuilles en terre cuite d’origine au sol. Lampe sur pied en métal de l'artiste José Esteves. Fauteuils de famille décorés de coussins réalisés à partir d’anciens torchons, création « Chez les voisins ». Table basse en métal et bois (ancienne palette) chinée dans une brocante dans le Perche. Au sol, une peau de vache chinée dans un vide-grenier en Bourgogne. Au-dessus de la cheminée, une collection de miroirs de sorcière chinés par Marie. Porte-bûches "Madam Stoltz". Une ancienne couverture de l'armée posée sur le canapé et, au dos de ce dernier, une table pliante en métal provenant d’une ancienne brocante parisienne.
Toile de l'artiste peintre Diane de Valou, petite table noire 'Chehoma'
  • Contre le mur, un porte-bidouilles en métal « Chez les voisins ». Petite table noire "Chehoma". Au sol, un pot à peinture sert aujourd’hui à ranger les bougies.
  • Sur la cheminée du salon, deux bougeoirs provenant d’une ancienne brocante parisienne.
Plateau en bois 'Hema', gobelet froissé en porcelaine 'Revol', toile de l'artiste peintre Diane de Valou et collection de porte-chapeaux colorés
  • Plateau en bois "Hema". Ramequin et cuillère en porcelaine « Chez les voisins ». Gobelet froissé en porcelaine "Revol". Notre chineuse a transformé une vieille mangeoire en porte-bougies.
  • Sur le mur du salon, un tableau de l'artiste peintre Diane de Valou. Posée sur un ancien bureau, une collection de porte-chapeaux colorés accumulés depuis plusieurs mois par Marie.

Sauvegardant la plupart des sols d’origine en pavés de terre cuite, les propriétaires font en sorte de les compléter et les mettre en valeur.
"Nous essayons dans la mesure du possible de conserver les matériaux existants, quitte à les changer de place", nous précise Marie.
Souhaitant se départir d’une facture trop rustique, dans la salle à manger qui est très lumineuse, Marie souhaite un sol en briques posées à plat afin de donner un style plus tendance. Dans le même esprit, le plan de travail de la cuisine est réalisé en béton ciré.
Ainsi le décor se veut éclectique favorisant le mélange de style dans un écrin off-white (blanc cassé).
Dans la chambre parentale qu’elle apprécie pour son côté zen et dans laquelle des tons gris et blanc s’installent, Marie ajoute du métal en la présence d’un rideau de porte à lamelles en aluminium.

Lettres émaillées, boutique en ligne 'Chez les voisins'
  • Collées au mur, des lettres émaillées forment les mots "Happy spring" pour fêter le printemps, en vente « Chez les voisins ». Ancienne table espagnole. Chaise d’enfant chinée en Belgique. Ancien bocal en verre d’herboristerie utilisé en vase. Animaux en plastique "Bonton".
  • Marie utilise une manne à huîtres pour ranger ses pelotes de laine et ses ouvrages en cours.
Dans le salon de Marie du Sordet, un sac confectionné avec des anciens sacs à grains, création 'Made in Perche'
  • Canapé en velours rouge datant des années 1960 récupéré dans une maison de famille. Sac confectionné avec des anciens sacs à grains, création "Made in Perche". Petit tabouret de traite rapporté de Djibouti. Au sol, une lampe réalisée à partir d’un ancien phare de bateau, "Brocante de la Bruyère".
Suspension réalisée à partir d'une poignée de transport de bouteille de gaz
  • Fauteuil bridge des années 1940 chiné dans le Perche. Ancien pupitre en métal décapé par Marie, « Chez les voisins ». Au mur, une vieille lampe d’atelier chinée. Mappemonde "Brocante de la Bruyère".
  • Suspension baptisée "Gaz à tous les étages", réalisée à partir d'une poignée de transport de bouteille de gaz et vendu dans le site Web « Chez les voisins ». Lettres "OUI" chinées.

Notre chineuse aime détourner des fioles Erlenmeyer (verrerie de laboratoire), dans sa maison, en carafe ou en vase.
Appréciant l’upcycling qui a pour but de donner à des matériaux et des objets une seconde vie, Marie réutilise et réenchante des bouchons de bouteille de gaz détournés en baladeuse.
Plutôt instinctive, elle ne cesse de transformer sa décoration quitte à surprendre un peu.

Chambre d'enfant, ancien lit de camp, tipi 'Smallable', tapis peau de mouton 'Ikea'
  • Au deuxième étage, la chambre de Joseph a été aménagée dans les combles. Au sol, une moquette en laine blanche "Saint Maclou". Ancien lit de camp « Chez les voisins » décoré d’un coussin violet "Petite Belette". Bureau d’école trouvé dans la rue devant une école à Paris. Chaise chinée chez "Sur 1 R de brocante" sur laquelle est accroché un filet à provisions servant à ranger les jouets « Chez les voisins ».

Tipi 'Smallable', tapis peau de mouton 'Ikea'
  • Tipi "Smallable", tapis peau de mouton "Ikea".
"Enfant, j’ai le souvenir que ma mère ne voulait pas être dans le moule. À contre-pied de ce qui se faisait en décoration comme dans la mode, elle se positionnait dans la différence. Ça m’a laissé des traces !", nous raconte Marie.

Son sens artistique, elle le développe pendant quelque temps auprès de son mari. Photographe, s’orientant vers le secteur de la mode et la communication après avoir réalisé des reportages pendant plusieurs années, Jacques sollicite sa femme pour du stylisme, de la recherche de lieux et d’objets.

Par la suite, une marque française des arts de la table commande à Marie la décoration de son stand au Salon Maison & Objet, une première saison puis la seconde.
"Associer des objets chinés à la pureté de la vaisselle, j’ai adoré !, nous dit-elle.
C’est cette expérience qui a orienté mon activité : de conseils en décoration, j’ai élargi mon offre avec la vente d’objets dans mon site Web « Chez les voisins », créé depuis quatre ans".

Chambre de Marie du Sordet
  • La chambre parentale est située au premier étage, la salle de bains privative communique directement, cette dernière se cache derrière un rideau en métal chiné à la brocante "Le Breuil" à Moulins-la-Marche. Les murs sont eux aussi peints en coloris off-white de "Reca peintures". Une ancienne toise en bois sert à accrocher une baladeuse de chantier "Bricomarché". Suspension boule en coton chinée sur la route de la Belgique. Au pied du lit, un ancien petit banc de ferme chiné dans un vide-grenier dans le Perche. Couverture grise "Cyrillus", couette en lin froissé "AM.PM.", housses de coussin en lin "Merci", descente de lit "Ikea". Au-dessus du lit, une photo prise par Jacques du Sordet.
Table de nuit réalisée avec des anciens bacs à bec en métal empilés et collection de miroirs de barbier
  • Marie a empilé des anciens bacs à bec en métal afin de confectionner une table de nuit. Comme elle adore recycler les objets, elle a, cette fois-ci, utilisé une boîte en métal et une bobine en bois de filature pour confectionner une lampe de chevet. Sur le mur, un autocollant de "Shanna Murray". À l'entrée du dressing, une chaise en métal chinée.
  • Collection de miroirs de barbier chinés au fil des années par Marie. Notre chineuse a créé cette applique murale « home made » à partir d'un ancien pot à faisselle en métal.

Atelier de Marie du Sordet
  • Au rez-de-chaussée, voici l'atelier de Marie dans lequel sont émaillées les lettres, les étoiles, les croix, et où sont réalisés les tests de papeterie, les étiquettes, les tampons. Elle y range des dizaines de Masking Tape, une collection de ficelles et stocke de nombreuses porcelaines qu'elle vend dans sa boutique en ligne « Chez les voisins ». Meuble d'atelier chiné lors de la braderie de Lille. Table de drapier trouvée sur "Le Bon Coin".
    Petits paniers, suspension "Gaz à tous les étages", étiquettes à messages, tampons, étoiles et lettres émaillées, le tout vendu dans sa boutique en ligne.
"Côté création, je réalise l’émaillage de lettres en métal pour composer des mots, des messages ainsi que des étoiles. Mon attrait pour le textile et notamment pour les tissus anciens me pousse dans la confection de coussins et de pochettes que je dispose également dans mon site e-commerce".

Depuis le début de l’année 2014 Marie s’est associée à Sonia Revellat, créatrice de la marque "Créat&broc", pour aménager leur "Atelier" à Nocé (61340), une boutique qui prolonge le site Internet de chacune.
"Après quinze ans de chine, il fallait bien un lieu pour vider cave et grenier !", nous explique Marie enthousiaste qui rêvait d’avoir pignon sur rue.

Comme chez elle, l’ambiance y est industrielle et campagne chic avec un petit plus par rapport à d’autres boutiques plus conventionnelles, on peut y déguster un thé, un café ou un jus de fruit et y découvrir des expositions d’artistes ou des ventes éphémères… à suivre ! ■

Stylisme Laëtitia Rissetto / Texte et photos© Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« Chez les Voisins », Boutique en ligne de la créatrice Marie du Sordet
Showroom "L'Atelier" : 8 Rue Barthélemy Gorin, 61340 NOCÉ
Téléphone : 00 33 (0)6 84 98 23 98
Site e-commerce : http://www.chezlesvoisins.fr/



Marques et boutiques citées dans le reportage :

► Voir notre reportage sur la maison de la propriétaire : « Brocante de la Bruyère »

► Voir notre reportage sur la maison de la propriétaire : « Sur 1 R de brocante »

  • "Le Breuil", Brocante
    Téléphone : 00 33 (0)6 63 60 58 73
    Route de Bonsmoulins, 61380 MOULINS-LA-MARCHE
    Site Web : http://www.lebreuil.pro/
  • "Merci", Concept store
    111 Boulevard Beaumarchais, 75003 PARIS
    Téléphone : 00 33 (0)1 42 77 00 33
    Site Web : http://www.merci-merci.com/
  • "Hema", Des articles quotidiens au design original
    Site Web : http://www.hema.fr/


Artistes et créateurs cités dans ce reportage :



Nous remercions Carole Rauber du Comité Départemental du Tourisme de l'Orne.
86, rue Saint-Blaise, 61000 ALENÇON
Téléphone : 00 33 (0)2 33 28 88 71
Site Web : http://www.ornetourisme.com/



Couverture du magazine de décoration e-magDECOVous désirez partager ce reportage.
Ne copiez pas les photos de cet article car elles ne sont pas libres de droits. Don't use our photos in your blog/site, there are copyrighted and therefore not for free.

Cliquez plutôt sur le visuel ci-contre, il est pour vous !

Enregistrez-le puis publiez votre article avec celui-ci en indiquant l'adresse du reportage suivante : http://www.e-magdeco.com/2015/03/chez-les-voisins.html
Merci.


14 Commentaires:

La bobine de Lisette a dit…

Beaucoup de goût et de très très jolies choses chez Marie. J'aime beaucoup voire même énormément !

14 mars, 2015
Anonyme a dit…

Très beau, j'aime énormément

15 mars, 2015
Fanne a dit…

Un gros coup de coeur pour la simplicité lumineuse et les trouvailles de la maison de Marie !

15 mars, 2015
agnès a dit…

Encore un univers comme j'aime.
Merci pour ce reportage.

15 mars, 2015
Anonyme a dit…

J aime beaucoup !!! Laurence

15 mars, 2015
Marie-Anne a dit…

de l'espace, de la clarté, encore un bel endroit !

15 mars, 2015
irma a dit…

Un bel endroit et de belles idées à garder dans un coin de ma tête...

15 mars, 2015
NICKY a dit…

Dans un esprit toujours vintage qui s'adapte à toute la maison, une déco Chic, raffinée et généreuse... merci de nous avoir fait explorer ce nouvel univers que Marie à su sublimer..........

16 mars, 2015
Anonyme a dit…

Que de bonnes idées et associations d'objets qui donnent envie de s'adresser à Marie, " Chez les voisins" , pour vivre dans un univers chaleureux et emprunt de zénitude.
Merci pour ce moment de bonheur.
Une accroc de déco.
N....

19 mars, 2015
Triskell1 a dit…

Magnifique ! Un goût très sûr, non ostentatoire mais raffiné.
Une maison de rêve...

21 mars, 2015
L'HEURE BLEUE a dit…

Plein de charme et de fraicheur dans cet univers unique....

03 avril, 2015
François-Xavier a dit…

Très réussi ! De la simplicité, de la chaleur et un twist brocante bienvenu sans faire "trop" :)
Quelle est la peinture utilisée pour l'escalier et son garde-corps?

20 avril, 2015
Chinetbroc61 a dit…

Voisine du pays d'Auge ornais, j'aime particulièrement le Perche où l'on trouve de magnifiques demeures telle que la vôtre. Bravo pour ce reportage et cette décoration si raffinée!

22 avril, 2015

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.