Cap à l'ouest

Ambiance noir et blanc et inspiration scandinave pour la maison de vacances de Ludivine et Stéphane Degas, propriétaires de la boutique de décoration bordelaise « La Maison Poétique ».

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes ↓
  • Petite table en bois et acier réalisée par Stéphane. Fauteuils en osier chinés. Les bardages de la façade ont été recouverts d’une seule couche de peinture blanche afin de voir en transparence les veines du bois. Les menuiseries métalliques ont été peintes en noir.

  • Premiers jours de vacances au Cap Ferret... Ludivine et Stéphane ont dressé la table à manger à l’extérieur, sur la terrasse ombragée. Pour notre objectif, ils posent avec Rose-Lou, la benjamine des cinq enfants. Table en métal et planches escamotables, réalisée par “Atelier de Steel”, l’entreprise de Stéphane.
Le Cap Ferret est synonyme de vacances pour Ludivine, Bordelaise d’origine, car depuis son adolescence, elle y passe tous les étés avec ses amis. Quand elle rencontre Stéphane, elle lui fait découvrir inévitablement cette presqu’île située au cœur des Landes de Gascogne.

À la naissance des enfants, c’est encore leur destination estivale préférée offrant à la famille, logée en location dans la station balnéaire, de merveilleux souvenirs.

Aussi, il fallait bien qu’un jour ils songent à y acquérir leur maison secondaire. Ainsi, en 2011, le couple achète une petite maison à égale distance entre le bassin et la mer océane, l’embarcadère, les huîtres et les glaces “Ô Sorbet d’amour”.

Construite de plain-pied dans les années 1940 avec une structure en bois et maçonnerie, l’état de la cabane et son agencement ne sont toutefois pas compatibles avec les besoins d’une famille comptant cinq enfants.

  • Fauteuils noirs en bois ”AM.PM.” et coussins rayés ”Ikea”.
  • Table, équipée de bancs en bois et acier, réalisée par ”Atelier de Steel”. Suspensions ”Fly” peintes en noir par Ludivine. Pour l’espace repas à l’extérieur, Stéphane a créé une structure en acier et bois pour se protéger du soleil à l’heure du déjeuner.
  • Au premier plan, table basse carrée ”Côté Table”, fauteuils noirs en bois ”AM.PM.” et coussins rayés ”Ikea”. Le balcon réalisé par “Atelier de Steel” est une structure en métal couverte d’un plancher bois.

Ludivine et Stéphane font alors pratiquement table rase ne conservant du vieux bâtiment que la dalle et un mur maître.
Cependant, ils doivent s’en tenir à la réglementation du Plan Local d’Urbanisme qui est très drastique et qui les oblige à composer avec le volume existant.
Un agrandissement est nécessaire pour accueillir les chambres à l’arrière des pièces communes ainsi qu’une surélévation permettant de contenir deux autres chambres dont l’espace parental.
La cuisine et le salon, à l’origine cloisonnés, sont complètement remaniés en open space.

  • Peau de vache “Ikea“, fauteuil club en cuir chiné dans une brocante. Fauteuil à bascule noir et lettres en métal, boutique « La Maison Poétique ». Table basse “Côté Table“.

  • Fauteuil en bois et lampe sur pied, le tout “Côté Table“. Sur le mur, une toile imprimée à partir d’une photo.
Stéphane qui dirige une entreprise de constructions métalliques pour le bâtiment conçoit et fait réaliser le squelette porteur ainsi que la charpente bénéficiant, grâce à ce procédé novateur, d’un prix de revient très compétitif et d’une installation très rapide.
Les parements intérieurs et extérieurs sont constitués de bardage en bois abritant isolation, installations électriques et diverses canalisations.
Les aménagements satisfont grandement Stéphane qui s’était donné comme challenge de caser quatre chambres et un dortoir dans l’habitation.
- Dans une rénovation, je prends plus de plaisir car il faut trouver des idées pour faire face aux contraintes.
Au final, c’est une maison plus astucieuse et vivante, les sujétions se transformant en avantages,
nous précise le chef d’entreprise.

Le peu de surface disponible pour l’espace nuit du rez-de-jardin, impose par exemple à Ludivine et son mari de créer une salle d’eau communicante avec deux des chambres.

  • Banquettes confectionnées par Stéphane avec des palettes en bois peintes en blanc et habillées de matelas recouverts de tissu noir. Coussins ”Ikea” et ”AM.PM.”.
  • Ludivine et Stéphane Degas, propriétaires respectivement de la boutique « La Maison Poétique »
    et de l’entreprise « Atelier de Steel », à Bordeaux.

La douche est en effet partagée, formant un lien, un couloir entre deux parties équipées chacune de lavabos et de rangements privatifs.
Pour mener à l’étage, l’implantation d’un escalier en colimaçon métallique, aussi discret qu’architectural, est de mise pour limiter au maximum l’emprise de la trémie.
En haut, la même contrainte spatiale décide de l’aménagement d’un dortoir cabane avec une échelle très ludique.

La chambre parentale avec sa salle de bains privative se dote quant à elle d’un balcon pour satisfaire l’esthétique de la façade.

  • Pour dissimuler la buanderie et le cellier, Stéphane a créé une porte coulissante sur rail. Table et chaises pliantes de jardin ”Ikea”, applique d’extérieur ”Leroy Merlin” peinte en noir par Ludivine.
  • Côté pratique : à l’entrée de la maison, des paniers en osier sont suspendus à des crochets en acier ”Ikea” pour une escapade à la plage ou pour faire les courses au marché du Cap Ferret.
  • Table réalisée par Stéphane. Chaises de jardin pliantes ”Ikea”, suspensions en métal ”Zangra”.
  • Miroir avec ruban, boutique « La Maison Poétique » à Bordeaux.

Ludivine, propriétaire de la boutique de décoration « La Maison Poétique » dans le centre de Bordeaux, s’investit totalement dans la conception des plans et les choix de décoration.
Elle décide de s’inspirer de l’esprit scandinave pour cette maison de vacances et choisit pour son ambiance chromatique le noir et le blanc.
Initialement, elle désirait une cabane en bois naturel mais elle a trouvé que son aspect réduisait l’espace, elle choisit alors de blanchir les planches des parements intérieurs.
Pour habiller les ouvertures des façades, les propriétaires jettent leur dévolu sur des menuiseries noires en métal.

  • Cuisinière et éléments de cuisine ”Ikea” que Stéphane a habillé de planches en bois brut peintes en blanc. Suspension avec ampoule, boutique « La Maison Poétique » à Bordeaux. Barre et tablettes en acier ”Grundtal” chez ”Ikea”.
  • L’originalité de cette table extérieure tient à ce que les planches équipant le plateau et les assises des bancs sont escamotables, ainsi, si celles-ci venaient à s’abîmer, il serait très aisé de les remplacer.
  • Placé en îlot de cuisine, une table de drapier en bois ”Flamant” peinte en noir par Ludivine.
  • Détails sur la table intérieure notamment une bande dessinée de Fabienne Legrand éditée au ”Cherche Midi”.
  • Au milieu de la pièce, une suspension en métal ”Zangra” et, posé sur l’îlot de cuisine, un plateau en bois ”Jardin d’Ulysse”.

Quant au bardage Ludivine envisage dans un premier temps de le noircir.
Finalement, elle change d'avis...
- le noir fane très mal au soleil, nous dit-elle.
Son envie de démarquer sa cabane des autres maisons en bois implantées sur la presqu’île et son souhait de trouver une unité avec l’intérieur oriente sa décision pour le blanc.

  • Au-dessus de l’espace repas, un tableau noir en acier, boutique « La Maison Poétique », dissimule la télévision dirigée côté salon. Sur ce tableau, les propriétaires ont inscrit les lieux mythiques du Cap Ferret.
  • Pause gourmande pour Rose-Lou.

  • Un soubassement peint en noir répond au ton de la grande verrière qui éclaire ce dégagement dont la couleur chaude des chapeaux et du tapis réveille ici l’atmosphère.
On entre dans la maison par un hall que les propriétaires ont aménagé dans le grand volume réservé à la cuisine. Ludivine a eu la bonne idée d’installer un petit cellier qui referme le hall d’entrée sur lui-même et abrite du regard la cuisine qui ne se dévoile pas tout se suite.
Mais elle est bien là toute proche et c’est bien pratique lorsqu’on arrive les bras chargés revenant du marché. Le cellier est conçu comme une boîte dans laquelle on pénètre par une porte coulissante de style factory.
En face, un espace pour les petits déjeuners et les repas quand le temps est maussade ; c’est une simple table posée sur piètement métallique ceinte d’une banquette et de chaises pliantes de bistrot.
Au-dessus, un tableau noir sur lequel Ludivine inscrit à la craie les incontournables du Cap Ferret et du bassin d’Arcachon, et qui cache en fait un écran de télévision tourné vers le salon.
La cuisine s’étire au-delà du corps de bâtiment principal comme pour encadrer la terrasse procurant à cette dernière une certaine intimité.

  • Accrochée au mur du couloir qui mène aux chambres du rez-de-jardin, une collection de chapeaux de paille.
  • Tapis, boutique « La Maison Poétique » à Bordeaux.

  • Dans la chambre d’amis, accrochée à la haute charpente, une suspension ”Ay Illuminate”, boutique « La Maison Poétique ». Sur le mur, en guise de tête de lit, une toile imprimée à partir d’une photo. Chevets, lampes et banc ”Côté Table”. Applique murale ”Leroy Merlin”, en zinc.
Elle est largement illuminée grâce à deux grandes verrières et deux fenêtres de toit. Équipée de rangements “ Ikea” , que Ludivine et Stéphane ont habillés de façades home made (des planches de bois brut), la cuisine se dote de plans de travail en pin régional blanchi. Quant à l’îlot central, c’est une table de drapier repeinte en noir, agrémentée de paniers en osier de rangement pour le linge de maison et la vaisselle.

La salle de séjour se découvre dès l’entrée, après avoir gravi une marche.
Comme partout ailleurs, le bois peint ou patiné est très présent, cependant le vieux mur vestige de l’ancienne maison, enduit et peint, se pare d’un soubassement noirci.
Ludivine, avec quelques lettres en métal découpé, exprime sur le mur son bonheur d’être au Cap Ferret.

Un salon est improvisé avec des palettes de chantier empilées peintes en blanc garnies de matelas et de coussins moelleux ; l’ensemble dans une déclinaison de noir, beige et bayadère.

  • Dans la salle d’eau commune aux chambres des enfants, des lampes de bureau articulées ”Anglepoise” sont fixées à l’aide de leur serre-joint à une longue étagère ”Made in Design”. Miroirs ”AM.PM.”, vasque à poser ”Castorama” et robinet ”Leroy Merlin”. Miroir ”Fräck” chez ”Ikea”.
  • Accrochée en tête de lit, une photo imprimée sur toile, linge de lit en lin ”AM.PM.”.

Les chambres du rez-de-jardin se détachent de l’espace jour grâce à un couloir largement éclairé par une verrière métallique.
Ludivine l’embellit d’un soubassement noir et d’une collection de chapeaux de paille tressés.
Au bout, la chambre d’amis avec son plafond cathédrale affiche un camaïeu de blanc et de gris.
Une douce simplicité qui va bien à l’atmosphère des vacances.
Pour savourer l’été entre deux excursions à la plage ou des sorties touristiques, rien de mieux que la piscine installée dans l’intimité du jardin.
Celle-ci est agrémentée d’un petit bassin pour les enfants et ceinturée d’une grande terrasse garnie de planches en pin naturel. Cette terrasse implantée sur le sable a l’avantage d’augmenter la surface de la maison en lui offrant un salon extérieur et un espace pour les repas abrités sous une pergola en métal et bois. ■

  • À l’étage, dans la salle de bain privative de la chambre parentale, un meuble réalisé par Stéphane sur lequel sont posées deux vasques ”Castorama” équipées de robinets ”Leroy Merlin”. Miroirs chinés et repeints par Ludivine. Appliques murales avec bras articulé ”AM.PM.”. Miroir ”Fräck” chez ”Ikea”.
  • La chambre parentale est séparée de la salle de bain par une cloison ouverte. Pour apporter de la lumière, les propriétaires ont posé une verrière métallique équipée de verres armés. Courtepointe ”Fly”, table de nuit et pots en zinc ”Côté Table”. Suspensions ”Ay Illuminate” et linge de lit en lin ”Linge Particulier”, boutique « La Maison Poétique ».
Stylisme Laëtitia Gleize / Texte et photos© Philippe Rissetto



Ce reportage a été publié, dans son intégralité, dans le troisième tome de la collection "S'inspirer".

Acheter "S'inspirer", tome 3



« La Maison Poétique », Boutique de décoration, conception et aménagement de la maison
Ludivine Degas
21 rue Jean-Jacques Rousseau, 33000 BORDEAUX
Téléphone : 00 33 (0)5 56 23 01 33
Site web : http://lamaisonpoetique.fr/

« Atelier de Steel », Métallerie
Stéphane Degas
Adresse mail : atelier.desteel(at)orange.fr



Magazine de décoration e-magDECOVous désirez partager ce reportage...

Ne copiez pas les photos de cet article car elles ne sont pas libres de droits. Don't use our photos in your blog/site, there are copyrighted and therefore not for free.

Cliquez plutôt sur le visuel ci-contre, il est pour vous !
Enregistrez-le puis publiez votre article avec celui-ci en indiquant l'adresse du reportage suivante :
http://www.e-magdeco.com/2018/06/cap-l-ouest.html
Merci.

3 Commentaires:

Marie-Anne a dit…

" le bonheur est ici", jolie phrase résumant ce lieu de vie !

25 juin, 2018

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.