Annonces publicitaires
.

« La Maison Matelot »

Dans le Calvados, une ancienne maison de pêcheur se métamorphose en appartements de vacances "chic et charme" dans un esprit très actuel.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes ↓
Vue sur le port, Quai Félix Fauré à Port-en-Bessin.
  • Vue sur le port, Quai Félix Fauré à Port-en-Bessin.

Deux fauteuils 'Carlo' chez 'Loom de Florence' entourent une table à pieds tournés chinée à Caen chez 'L’Horloge Penchée, gîtes 'La Maison Matelot' à Port-en-Bessin
  • Dans la cuisine de l’appartement « Le Matelot à carreaux », deux fauteuils "Carlo" chez "Loom de Florence" entourent une table à pieds tournés chinée à Caen chez "L’Horloge Penchée". Les carreaux de ciment coloré, d’origine, ont donné le nom à cet appartement.
Cadre dans une grande compagnie d’assurance, Astrid Barbey, passionnée par la mer, les voyages, la photographie et la décoration décide il y a un peu plus d’un an de changer d’orientation professionnelle. Elle prend alors un congé et se lance dans la réalisation de travaux destinés à transformer une ancienne maison de pêcheur en appartements de vacances à louer à Port-en-Bessin.
Astrid aime voyager et découvrir de jolies adresses où il fait bon se poser. Cette raison est suffisante pour lui insuffler le désir de proposer elle-même une adresse au charme très actuel. Il faut dire également qu’Astrid n’en est pas à son coup d’essai, elle a effectivement collaboré à la création de "La Maison sur le Quai" à quelques rues de là (voir notre reportage publié le 10 août 2010 : "La Maison sur le Quai").

Hotte îlot Brandt, cuisine d'un appartement de vacances gîtes 'La Maison Matelot' à Port-en-Bessin
  • À côté d’un grand placard existant, des éléments de cuisine "Lapeyre" ont été repeints en gris par Astrid. Hotte îlot "Brandt" au design très contemporain.
  • Fraîchement pêchés, ces maquereaux ont été achetés le matin à la Halle aux poissons du quai Letourneur.

Astrid, originaire de Bayeux, a vécu à Paris pendant vingt ans pour ses études et son activité professionnelle. En 2002, elle fait l’acquisition d’une petite maison de campagne dans son village natal ce qui lui permet de s’oxygéner chaque week-end.
Mais à quarante ans, elle estime comme beaucoup d’autres femmes que sa vie doit changer radicalement. " J’ai eu envie de prendre un virage, de suivre les paroles de Frédéric Bérat... de "revoir ma Normandie" !
J’ai décidé de revenir m’y installer à plein temps et de développer en collaboration avec Laurence Berdeaux, propriétaire de "La Maison sur le Quai" et "Un Bateau sous mon Transat", l’activité de location de meublés en proposant ces appartements de vacances".
Passionnée des petits ports de pêche, Astrid porte son choix sur Port-en-Bessin, tout proche de son village. "J’avoue que voir la mer tous les jours est un luxe que je mesure au quotidien", nous dit-elle.

Suspension bassine en zinc J-Line, cuisine d'un appartement de vacances gîtes 'La Maison Matelot' à Port-en-Bessin
  • Posés sur la table, araignée de mer, maquereaux et bigorneaux se mettent en scène sous une suspension bassine en zinc "J-Line". Au-dessus de la porte, Astrid accroche un fronton ancien trouvé à "La Brocante de Bayeux".
  • Une bouée chinée dans la brocante "L’Horloge Penchée" s'installe sur une étagère customisée avec des lettres stencil.
Suspensions réalisées avec pavillons et douilles en porcelaine 'Merci', fil tressé et ampoules 'Falbala Luminaires', moules anciens chez 'Newport 64.com', cuisine d'un appartement de vacances gîtes 'La Maison Matelot' à Port-en-Bessin
  • Livre de recettes "Poissons et Cie" édité par Parragon.
  • Au-dessus de l'évier, deux suspensions réalisées par Astrid : pavillons et douilles en porcelaine "Merci", fil tressé et ampoules "Falbala Luminaires". Moules anciens petits poissons accrochés au mur, chez "Newport 64.com".

Chambre décorée avec des planches peintes, appartement de vacances gîtes 'La Maison Matelot' à Port-en-Bessin
  • Un des murs de la chambre de l'appartement "Le Matelot à carreaux" se couvre de planches larges non rabotées. Une tête de lit y est simplement incarnée dans un effet de couleur. Au premier plan, sur le lit, une vareuse traditionnelle "Trophée du Matelot".
Situé à 2h30 de Paris, Port-en-Bessin est un authentique port de pêche toujours en activité avec une spécialité dans la pêche à la coquille Saint-Jacques.
Entouré de falaises, avec une forte tradition séculaire, il y fait bon vivre toute l’année, malgré la dureté de la vie des gens de la mer. Le port est localisé au cœur même des plages du débarquement (Arromanches et Omaha Beach). C'est aussi un point de départ idéal pour découvrir le Bessin et plus largement la Basse-Normandie.

Situé dans un port de pêche authentique et en activité

Astrid y découvre cette maison au cœur du bourg à deux pas des bassins du port et à cent mètres de la mer. Elle se love entre les autres maisons de la rue Halley, une ruelle pavée semi-piétonne.

Table de chevet en métal chinée chez 'L’Horloge Penchée', nœud pomme de touline, association 'L’Équipage de La Jolie Brise'
  • Table de chevet en métal chinée chez "L’Horloge Penchée", épuisettes "Bazar Marin" à Port-en-Bessin.
  • Nœud pomme de touline, association "L’Équipage de La Jolie Brise" posé sur un tabouret chiné chez "L’Horloge Penchée"
Bardage de planches peintes avec des couleurs 'Farrow & Ball', appartement de vacances gîtes 'La Maison Matelot' à Port-en-Bessin
  • Cadres chinés et patinés par Astrid accrochés au bardage de planches peintes avec des couleurs "Farrow & Ball".
  • Roman "Eau morte" de Dorothy Richardson et poisson "Jardin d'Ulysse".

C’est une rue typique du vieux village qui a d'ailleurs, pour la petite histoire, servi de décor à une scène du film de Marcel Carné : "La Marie du Port", une comédie dramatique réalisée en 1949 avec Jean Gabin, et qui se déroule dans le port.
Avec sa belle surface et ses éléments anciens qui rappellent les maisons bourgeoises, c’est un bien plutôt rare dans cette commune transformée comme beaucoup d’autres sur la côte du Calvados par les reconstructions d’après-guerre.

Salle de bain décorée de faïences biseautées style métro 'Leroy Merlin' dans un appartement de vacances des gîtes 'La Maison Matelot' à Port-en-Bessin
  • Dans la salle de bains de l'appartement "Le Matelot à carreaux", Astrid a conservé le sol en carreaux de ciment coloré et garni les murs sur toute leur hauteur de faïences biseautées style métro "Leroy Merlin".
  • Ancre chinée dans un vide-grenier, ancienne photo de marin chinée sur "eBay" présentée dans un cadre "Comptoir de Famille".
  • Menuiserie bois Entreprise "Menard", faïences de style métro "Leroy Merlin".
  • Baignoire en fonte de réédition "Jacob Delafon" repeinte en gris par Astrid.

"J’ai particulièrement craqué pour l’escalier ancien idéalement implanté pour distribuer les appartements que je souhaitais créer", nous précise Astrid. "Cet ouvrage est tellement singulier que, pendant les travaux, nous nommions, Laurence et moi, le chantier : "La Maison Escalier" ! ». Elle lui préfère « La Maison Matelot » qui évoque le monde de la mer, la pêche et les bateaux, et lui rappelle un beau livre illustré datant de 1914 de Pierre Loti intitulé tout simplement : "Matelot".
"Les boiseries anciennes, les parquets et les carreaux de ciment d'origine ont beaucoup participé au coup de cœur et j’ai évidemment tout fait pour les préserver au maximum".
Astrid nous parle de ses choix en matière de décoration et de confort : "J’ai opté pour la conservation des éléments anciens autant que possible, comme je l’ai dit, valoriser les menuiseries, les sols et l’escalier était une évidence mais j’ai tenu également à mettre en lumière certains murs en pierre de Caen".

Dans l'entrée du gîte 'La Maison Matelot', le sol en grès Castorama imite parfaitement un vieux sol en carreaux de ciment coloré. Sur le mur, des lambris Callao Mastic chez Verniland
  • Dans l'entrée de « La Maison Matelot », le sol en grès "Castorama" imite parfaitement un vieux sol en carreaux de ciment coloré. Sur le mur, des lambris "Callao Mastic" chez "Verniland". Table trouvée à "La Brocante de Bayeux" et rames chinées sur "eBay".
  • Astrid, la propriétaire de « La Maison Matelot ».
  • Idée déco : une bourriche de pêche chinée sur "eBay" se transforme en plafonnier.

Dans la cuisine d'un gîte de 'La Maison Matelot', table chinée à la brocante 'L’Horloge Penchée' associée à des chaises Eames DSW de réédition 'Decoratio.com'
  • Dans la cuisine de l'appartement "Le Matelot et la Normande", une table chinée à la brocante "L’Horloge Penchée" est peinte en blanc par Astrid et associée à des chaises Eames DSW de réédition "Decoratio.com".
Des lambris larges ont été posés dans toute la cage d’escalier ainsi que pour certaines têtes de lit. Dans les appartements, j’ai voulu des peintures "Farrow & Ball".
Enfin, j’ai souhaité optimiser l’isolation phonique partout où cela était possible pour offrir un confort maximum à chaque appartement
", ajoute Astrid.

Pour l’aménagement de cette maison, bien sûr, elle se devait d’être vigilante quant aux aspects techniques et fonctionnels, essentiels pour un gîte, mais le résultat nous montre qu’elle n’a pas voulu sacrifier la décoration.
Ainsi, toujours tiraillée entre le charme de l’ancien et l’esprit épuré du design, Astrid s’est amusée à mélanger les styles. "Comme j’ai souhaité être respectueuse du lieu, ce sont les éléments anciens qui ont guidé mes choix en déco", nous précise-t-elle.

Une armoire normande, intégrée à la cuisine, est flanquée de deux appareils électroménagers 'Smeg' surmontés de plans de travail en bois
  • L'armoire normande de l'arrière-grand-mère d'Astrid, intégrée à la cuisine, est flanquée de deux appareils électroménagers "Smeg" surmontés de plans de travail en bois.
  • Sur un plan de travail, un ancien panier en osier de boulangerie chiné chez "Broc' Charme". Ustensiles et passoires "Ikea".
  • Camembert de Normandie et cidre fermier "La Ferme de la Sapinière".

Dans la cuisine d'un gîte de 'La Maison Matelot', un lit d'appoint est transformé en canapé
  • Dans la cuisine de l'appartement "Le Matelot et la Normande", Astrid a installé un lit d'appoint qu'elle transforme en canapé sur fond bleu-gris, peinture "Renaulac".
Dans l’appartement du rez-de-chaussée "Le Matelot à carreaux" appelé ainsi en allusion à ses sols en carreaux de ciment coloré, ces derniers lui ont évoqué un style shabby et l’envie d’une salle de bains d’antan avec baignoire sur pieds. La récupération d’un ancien lavabo d’hôtel a permis de parfaire le tableau. L'ambiance se matérialise ici notamment par le sol gris contemporain de la chambre, les lambris bruts en tête de lit, les pierres apparentes côté cuisine et la salle de bains entièrement carrelée de faïences blanches biseautées de style métro.

"Le premier étage avec son parquet à bâtons rompus, ses moulures et boiseries autour des fenêtres m’ont fait penser à un appartement de famille", nous confie la propriétaire. "J’ai opté pour une décoration d’inspiration vintage et ludique avec des clins d’œil à l’enfance. La luminosité de l’appartement m’a également évoqué le côté "bord de mer" d’où l’utilisation du blanc, du gris et du bleu ciel.".

Lit d'appoint métamorphosé en canapé avec un grand jeté en lin confectionné sur mesure et des coussins 'Maisons du Monde' et 'Ikea', suspension transparente 'Ikea' décorée de figurines
  • Le lit d'appoint est métamorphosé en canapé avec un grand jeté en lin confectionné sur mesure et des coussins "Maisons du Monde" et "Ikea". Dessus, le roman "Un amour de Swann" de Marcel Proust. Baskets "Bensimon".
  • Amusante suspension transparente "Ikea" décorée de figurines matelots : pouet, Popeye et d'autres poupées chinées.

Un mur habillé de planches non rabotées fait office de tête de lit dans un gîte de 'La Maison Matelot'
  • Dans la chambre de l'appartement "Le Matelot et la Normande", le lit s'appuie contre un mur habillé de planches non rabotées faisant office de tête de lit et surmonté d'une étagère.
"Ces couleurs changeantes de la mer qui en Normandie vont du gris-vert aux bleus doux ont influencé mon choix de peinture. Je préfère que les lieux ne soient pas standardisés et que la décoration reste malgré tout intemporelle. J’aime pouvoir proposer également à mes hôtes des ambiances différentes. Côté mobilier et accessoires, j’ai beaucoup chiné dans les brocantes et vide-greniers locaux, tandis que Laurence dénichait pour moi des objets marins notamment sur le Web", ajoute Astrid. Ce deuxième appartement a été baptisé "Le Matelot et la Normande" en référence à la belle armoire normande provenant de son arrière-grand-mère paternelle. Celle-ci fait aujourd’hui office de vaisselier et s’entoure de deux appareils électroménagers rétro "Smeg", très tendances.

Lampe 'Binic' imaginée par la jeune designer bretonne Ionna Vautrin pour 'Foscarini'
  • Dans un plateau posé sur le lit, un goûter normand : sablés en forme de coquille Saint-Jacques "Les Saléfins" de la biscuiterie "Les Sablés d'Asnelles".
  • Sur un chevet, une lampe "Binic" imaginée par la jeune designer bretonne Ionna Vautrin pour "Foscarini", inspirée par les manches à air sur les ponts des bateaux. Flotteur bleu et rouge chez "L'Armoire à Délices" à Cherbourg.

Ce deuxième appartement se singularise par son parquet ancien dans la pièce de vie, le jonc de mer dans la chambre et le parquet qui a été peint dans la salle d’eau.
Le mobilier vintage s’y invite avec liberté ainsi que quelques petits détails amusants comme la suspension "Ikea" décorée de figurines représentant des marins.

Pour les travaux et la faisabilité de son projet, Astrid rencontre la difficulté d’aménager plusieurs appartements de charme mais fonctionnels et équipés bien entendu de leur cuisine, leur salle de bain, etc.
Il fallait bien sûr prendre en compte les réseaux secs et humides en colonnes pour alimenter chaque logement ainsi que les descentes pour les eaux usées.
Un état de lieux est réalisé avec le maçon pour répertorier les murs porteurs et valider les projets de modification structurelle.
Un ami muni d’un logiciel de dessin architectural l’aide à mettre ses idées sur le papier, ce qui lui permet de formuler ses besoins et de maîtriser la coordination des corps de métier avec précision.
Astrid fait appel à des professionnels mais également à sa famille.
Son père, bricoleur, est mis à contribution notamment pour la ferronnerie.
Laurence a participé également pour la pose de la faïence des cuisines et les éléments de décoration.
Chaque jour Astrid intervient sur le chantier à la fois pour coordonner et assurer le suivi mais aussi pour mettre la main à la pâte.

Un double bureau ancien acheté à la brocante 'L’Horloge Penchée' se métamorphose en meuble de toilette, un livre d'enfant ancien 'Duke et le Matelot' chiné sur 'eBay' et un bateau 'Fisher Price' datant de 1967 dégoté chez 'Les happy vintage.fr'
  • Détail dans la salle d'eau de l'appartement "Le Matelot et la Normande" : un livre d'enfant ancien "Duke et le Matelot" chiné sur "eBay" et un bateau "Fisher Price" datant de 1967 dégoté chez "Les happy vintage.fr".
  • Un double bureau ancien acheté à la brocante "L’Horloge Penchée" se métamorphose en meuble de toilette. Miroir ancien "La Brocante de Bayeux", vasque, robinet et applique rouge façon bord de mer "Castorama".

De cette manière, elle réduit certains coûts bien sûr, mais notre propriétaire affirme également la volonté de s’impliquer dans ce projet. Astrid applique les peintures, une partie des enduits, pose des faïences, et effectue même la restauration des parquets.
"Je tenais à réaliser certaines choses moi-même par souci du détail", nous précise-t-elle. Entre-temps il a fallu aussi courir dans les brocantes pour dénicher les meubles et accessoires qui viendraient participer au charme de l’ensemble.
"Aujourd’hui, lorsque mes hôtes découvrent les appartements (la maison à ouvert ses portes en début d’année), ils me demandent très souvent si j’ai fait appel à un architecte d’intérieur ou si je suis moi-même du métier.
Et bien non, pas d’architecte mais il m’a fallu être entièrement disponible, avoir un réseau de bons artisans locaux et l’aide précieuse des bricoleurs de ma famille !
", nous raconte Astrid qui demain, envisage avec Laurence de mettre son expérience et ses compétences au service d’autres propriétaires. ■

Le port, vue de la Tour Vauban à Port-en-Bessin
  • Pique-nique sur la falaise, vue sur le port et la Manche.
  • Le port, vue de la Tour Vauban à Port-en-Bessin.
Stylisme et photos Laëtitia & Philippe Rissetto / Texte Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« La Maison Matelot », Appartements en location de vacances
Astrid Barbey
11, rue Halley, 14520 PORT-EN-BESSIN - HUPPAIN
Téléphone : 00 33 (0)7 77 22 24 70
Site Web : http://www.lamaisonmatelot.com/



Coquilles Saint-Jacques
  • Coquilles Saint-Jacques.
    Photo Philippe Stroppa
Manifestation à Port-en-Bessin : « Le Goût du Large »

Les 10 et 11 novembre 2012, mettez le cap sur Port-en-Bessin pour prendre « Le Goût du Large » !
Port-en-Bessin vous invite à larguer les amarres et à gagner le large pendant deux jours de fête autour de la coquille Saint-Jacques et des produits de la pêche. « Le Goût du Large », c'est aussi un festival de chants de marins et de nombreuses animations déclinées sur un seul thème : la mer !

Mémoire : Les sites du débarquement autour de Port-en-Bessin

Le site de la batterie à Longues-sur-Mer : Cette batterie d’artillerie allemande qui pilonnait les navires alliés le matin du 6 juin 1944 est la seule batterie côtière à avoir conservé ses canons... un témoignage impressionnant de ce qu’était un ouvrage du Mur de l’Atlantique.

Le cimetière Américain de Colleville-sur-Mer
: Surplombant la plage d’Omaha, couvrant environ 70 ha et rassemblant 9 387 croix blanches parfaitement alignées, le cimetière américain invite à la méditation et au souvenir. Une chapelle et un mémorial complètent cet ensemble émouvant.

Le site de la Pointe du Hoc : Symbole de courage des jeunes soldats américains, la célèbre Pointe du Hoc, l’un des points forts des fortifications allemandes, fut prise d’assaut le matin du 6 juin par les "Rangers" du Colonel Rudder. Ce site chargé d’émotion a été réaménagé en totalité ; son aspect très impressionnant témoigne de l’intensité des combats qui s’y sont déroulés.

Le musée du débarquement d'Arromanches :

Situé devant les vestiges mêmes du port artificiel ce musée est consacré à cet incroyable défi technique que furent la construction et la mise en place du port artificiel.



Les bonnes adresses d'Astrid :
  • "Tea Garden", Salon de thé
    Le Bourg, 14240 SALLEN
    tél : 00 33 (0)2 31 77 94 09
    Site Web : http://www.teagarden.fr/
  • "Le Marché de Lalie", Épicerie fine, cave à vins
    4 Quai Félix Faure, 14520 PORT-EN-BESSIN - HUPPAIN
    tél : 00 33 (0)2 31 10 00 00
    Site Web : http://www.lemarchedelalie.com/
  • "Mémoranda", Salon de thé, bouquinerie
    19 rue des Croisiers 14000 CAEN
    tél : 00 33 (0)2 31 86 51 28
  • "Les Sablés d'Asnelles", Biscuiterie, 17 rue de Southampton, 14960 ASNELLES
    tél : 00 33 (0)2 31 22 32 09


Les livres conseillés par Astrid :
  • "Des hommes et des oiseaux", Une histoire de la protection des oiseaux, de Valérie Chansigaud, édité par "Delachaux et Niestlé"
  • "La Normandie dans l'oeil d'un viking", d’Arnaud Guerin, publié chez "Orep Éditions"
Des hommes et des oiseaux La Normandie dans l'oeil d'un viking


Nous remercions Armelle Le Goff du Comité Départemental du Tourisme du Calvados.
8 rue Renoir, 14054 CAEN cedex 4
Téléphone : 00 33 (0)2 31 27 90 30
Site Web : http://www.calvados-tourisme.com/



Le sujet de ce reportage n'a été l'objet d'aucune presse "déco" au jour de la publication de notre article. C'est une découverte e-magDECO.

34 Commentaires:

Miss Hortensia a dit…

Gourmandise et bord de mer ! j adore ! Déco raffinée et une belle note d'humour ! Merci pour ce reportage Laeticia ! Miss Hortensia

10 juillet, 2012
Sonia FIQUET a dit…

Gros coup de ♡ pour les sublimes carreaux ciment anciens, qui ont été si bien intégrés dans cette déco mêlant subtilement ancien et design ! Une adresse qui donne envie de mettre le cap sur la Normandie ! Merci pour cette belle découverte !

10 juillet, 2012
Un Côté Vintage (evelyne) a dit…

C'est magnifique!! Un vrai coup de coeur pour cet endroit!!! Evelyne

11 juillet, 2012
Anonyme a dit…

Je voulais sincèrement vous féliciter pour ces reportages de grande qualité, pour ces photos magnifiques. C'est toujours un grand plaisir pour moi de me promener sur votre site. Merci et bravo pour votre travail.

Valérie

11 juillet, 2012
Rue des Relookeurs a dit…

Une très beau reportage pour cette maison découverte le mois dernier. Vos photos font ressortir tous ses atouts, bravo!

11 juillet, 2012
Valou Le Comptoir De Violette a dit…

Des reportages comme celui-ci, on en redemande !!! Merci de nous faire découvrir de si belles demeures...

11 juillet, 2012
saint ange a dit…

merci pour voyage à l'ouest que j'ai fait ce matin au petit déjeuner.
la maison Matelot porte bien son nom,
quelle jolie déco fraiche, simple et raffinée à la fois
merci et bravo

11 juillet, 2012
Anonyme a dit…

Ce reportage est superbe !

11 juillet, 2012
sophie a dit…

Encore un bien beau reportage avec quelques idées déco en plus, un grand vent du large et une belle adresse...Merci.

11 juillet, 2012
virginie a dit…

Bravo pour cette rénovation qui a su garder le caractère de la maison et bravo pour le reportage...toujours aussi intéressant et attractif comme les précédents.

11 juillet, 2012
Gribouille a dit…

Merci pour cette visite en bord de mer,les carreaux ciment donnent envie d'aller y poser ses pieds,et la cuisine de s'y mettre à table!

11 juillet, 2012
agnès a dit…

Tout est en harmonie, j'aime beaucoup les suspensions!

11 juillet, 2012
La bobine de Lisette a dit…

Décoration faite avec beaucoup de goût. Les carrelages sont superbes ! On a du mal à imaginer que nous sommes dans un appartement.

11 juillet, 2012
Cécile a dit…

Bravo à Astrid pour cette belle transformation! Bravo et merci à vous de nous trouver toujours de nouveaux endroits, tous plus beaux les uns que les autres!

11 juillet, 2012
Catherine L. a dit…

Beaucoup de belles idées, une harmonie certaine, ça donne envie d'y passer ses vacances !

11 juillet, 2012
Tinta Cirera a dit…

Super, je rêve de pouvoir y aller...

11 juillet, 2012
Valérie a dit…

Très très beau reportage !!!! On est déjà en vacances hihihii !!!!!

11 juillet, 2012
Laurence a dit…

Alors moi je suis une inconditionnelle du travail d'Astrid et Laurence, et en plus c'est mon coin, donc je ne peux que vous encourager à y aller faire un petit séjour, vous allez adorer !!!

11 juillet, 2012
Mistinguette a dit…

De très belles idées !! Un endroit de rêve !

11 juillet, 2012
Marie a dit…

C'est un billet magnifique, que du bonheur.....
Marie

11 juillet, 2012
http://luneetlin.canalblog.com/ a dit…

Merci pour cette magnifique découverte, je connais ce port j'aime beaucoup.

je suis amoureux des carreaux de ciment qui ornent le sol de la cuisine, salle de bain ETC ...

SUpErBE +++

christophe

11 juillet, 2012
Triskell a dit…

Un de tes plus beaux reportages, ce qui n'est pas peu dire lorsque l'on connait la qualité de ce magazine en ligne !
Je me régale et je ne m'en lasse pas.
Bravo à Astrid.

11 juillet, 2012
my★ a dit…

Un gros coup de cœur pour les sols en carreaux

11 juillet, 2012
hf a dit…

J'adore ce genre de déco. Merci pour le reportage.

12 juillet, 2012
céline a dit…

C'est superbe et je m'y vois parfaitement surtout que je ne connais pas du tout cette région. Merci pour ce très beau reportage.

12 juillet, 2012
Carole a dit…

C'est un joli village au bord de la Manche et avec cette accueillante maison d'hôte ça me donne vraiment envie d'y retourner.
Merci de nous l'avoir fait découvrir dans ce reportage très agréable à parcourir.
Carole

12 juillet, 2012
au hasard Balthazar a dit…

C'est une bien jolie découverte que vous nous offrez avec ce reportage ! Tout est en harmonie, mobilier, déco ... j'adore tout ! Bravo ! Je salue le talent des propriétaires pour le choix des matériaux et leurs superbes chines !
Sylvie

14 juillet, 2012
Carreco a dit…

Un lieu très chic et tendance pour des vacances dans le Calvados. Co

15 juillet, 2012
Christelle a dit…

Quand on est loin de la mer et qu'on regarde ces photos , on en prend plein la vue ! Il y a même l'odeur des embruns , l'ambiance marine et le gout des vacances qui dominent joliment !

16 juillet, 2012
Par un beau matin a dit…

J'aime beaucoup l'ambiance qui se dégage de ce lieu ! Une adresse qui me donne envie de se poser pour un moment. Merci pour ce joli reportage.
Bon week end *

04 août, 2012
Carreco a dit…

Astrid nous devoile une belle histoire, un talent et du courage... Bravo pour ce joli travail et cette envie qui pourrait être contagieuse !
À très vite. Co

07 août, 2012
Anonyme a dit…

Bonjour,
Cet appartement est splendide!!! Pourriez-vous me dire quelle couleur de peinture vous avez prise pour la photo avec le lit d'appoint? Aussi, la housse de ce lit est-elle faite sur mesure ou disponible dans le commerce?
Merci beaucoup!!
J'avoue, je m'inspire beaucoup de votre décor pour réaliser quelque chose de semblable dans mon appartement parisien.... chut!
Merci.
Lily

10 mars, 2014

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Un grand merci à vous, fidèles ou de passage, qui laissez ici un petit mot... vos impressions !
Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.
Enfin, avant d'écrire votre commentaire, je vous recommande la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales.
Laëtitia.

 
Retour en haut de page