Annonces publicitaires
.

«Mamie Gâteaux»

Une pause gourmande à deux pas du "Bon Marché" et du quartier de Saint-Germain-des-Prés. «Mamie Gâteaux» est un salon de thé au décor évoquant les cuisines de nos grand-mères... une ambiance très brocante.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
La devanture à l'ancienne du salon de thé-brocante «Mamie Gâteaux»
  • La belle devanture à l'ancienne du salon de thé-brocante «Mamie Gâteaux» au 66 de la rue du Cherche-Midi dans le 6ème arrondissement de Paris.
  • Les immeubles du quartier se reflètent dans le vitrage de la devanture.

Les gâteaux de «Mamie Gâteaux»
  • Un grand choix de tartes et de gâteaux dont la succulente tarte aux figues et amandes.
Au 66 de la rue du Cherche-Midi à Paris, le salon de thé-brocante «Mamie Gâteaux» est un lieu plein de charme où les filles aiment se retrouver, faire une pause après un shopping dans le quartier et papoter.
Des instants de bonheur partagés avec Mariko et Hervé qui nous reçoivent dans un décor chaleureux dans lequel chaque détail a son importance.
Il se dégage de ce salon de thé une atmosphère unique qui fait resurgir les souvenirs de notre enfance, de jeux et jouets autour de la dînette, de la cuisine de nos grand-mères.

Des souvenirs d'enfance

«Mamie Gâteaux» est situé dans un immeuble datant de 1789, dans le 6ème arrondissement, près du grand magasin «Le Bon Marché» et non loin du célèbre quartier de Saint-Germain-des-Prés.

Intérieur du salon de thé «Mamie Gâteaux» à Paris
  • Le salon de thé-brocante «Mamie Gâteaux» a été décoré par Mariko avec un goût sûr dans l'esprit des cuisines de nos grand-mères.
    Voici Hervé derrière le vieux comptoir pour qui la journée débute au salon de thé par les préparatifs du déjeuner.
    Au premier plan, posé sur une ancienne glacière, le livre "Taschen's Paris, Hôtels, Restaurants & Shops" d'Angelika Taschen et Vincent Knapp, dans lequel est cité «Mamie Gâteaux».

Etagère derrière le comptoir du salon de thé «Mamie Gâteaux» à Paris
  • Derrière le comptoir une étagère rassemble une partie de la vaisselle du service. Au-dessus, un ancien fourneau de dînette.
Sa devanture en bois peint, à l'ancienne, attire déjà par son charme.
A l'intérieur, la séduction opère avec évidence.
Des collections d'objets anciens, des meubles que les propriétaires ont patiemment chinés pour évoquer le décor des cuisines d'antan.
Un fourneau en fonte d'époque placé contre un mur semble prêt à fonctionner.
Une multitude d'ustensiles, batteries de cuisine, vaisselles s'installent sur les étagères.
Une ribambelle de bols fleuris et colorés posée sur d'étroites tablettes souligne la corniche du plafond à la manière d'une frise décorative.

Un décor de cuisine d'antan où des objets chinés se mettent admirablement en scène

Parmi ces nombreux objets qui font le décor, certains sont à la vente et constituent un attrait de plus à ce salon de thé qui fait brocante.

Un comtoise détourné en meuble de rangement
  • Dans ce décor de cuisine d'antan, Hervé installe une comtoise qu'il a chinée, peinte et détournée.
  • La comtoise est détournée en meuble de rangement. Sur ses étagères s'empilent torchons, pots à confitures et vieux livres de cuisine.

Un ancien meuble de métier équipé d'étagères en verre expose des pots de confitures maison, des sachets de thé et autres plaisirs sucrés à emporter.
Des souvenirs de brocante également, comme cette série de pots en tôle émaillée bleue ou cette ancienne boîte de biscuits de luxe décorée d'un petit chaperon rouge.

Etagère de cuisine
  • Un des monogrammes de «Mamie Gâteaux» brodés sur le brise-bise de la porte d'entrée qui est ôté lorsque que le salon de thé est ouvert.
  • Placée sur une petite étagère de cuisine où s'accroche une batterie de casseroles, une collection d'ustensiles de cuisine chinée.
  • Détail d'une ancienne balance à cadran et d'une cafetière en zinc avec son bec cannelé.

Le vieux parquet en bois apporte une touche chaleureuse. Le mobilier également qu'il soit peint ou naturel. C'est le cas de ces tables en bois, réalisées sur mesure et ces chaises chinées en Angleterre.
Ces dernières, de facture particulière, étaient à l'origine des chaises d'église. Elles sont munies, à l'arrière du dossier, d'un réceptacle pour le missel. Elles ont été trouvées dans une enseigne spécialisée dans le mobilier ecclésiastique.

Les sets de tables en papier imprimé façon torchon de cuisine à carreaux
  • Christine assure le service depuis la création du salon de thé.
  • Sets de table en papier imprimé façon torchon de cuisine à carreaux. Une part de tarte figues-amandes qui a beaucoup de succès.

Ancien meuble de métier équipé d'étagères en verre chez Mamie Gâteaux
  • L'ancien meuble de métier équipé d'étagères en verre expose des gourmandises à emporter et des souvenirs de brocante. Tout en haut, une ancienne boîte de biscuits de luxe décorée d'un petit chaperon rouge et une cuisine de dînette.
Près du comptoir, Hervé a installé une comtoise chinée qu'il a repeinte et détournée en meuble de rangement. Équipée d'étagères, l'ancienne horloge, abrite à présent des torchons, des livres de cuisines et des pots à confiture que Mariko a collectionnés.
Notre couple, passionné de vieux objets, aime chiner dans les brocantes de Paris et les marchés aux puces, en particulier, le marché de la Porte de Vanves.

Mariko et Hervé sont passionnés par les vieux objets, la brocante

Originaire du Japon, Mariko, a d'abord été pâtissière chez "Dalloyau" à Tokyo où cette enseigne est jugée sur des critères d’exigence et de luxe.
Très attirée par la culture française et désireuse de parfaire sa formation, elle s'installe à Paris et entre dans la prestigieuse école culinaire "Le Cordon Bleu". Elle en sort première de sa promotion.

La salon de thé Mamie Gâteau à Paris
  • Louche et écumoire sur leur présentoir en tôle émaillée.
  • Au-dessus d'un très long portemanteaux, l'ardoise présente les plats du jour.

Quant à lui, Hervé, évolue dans le milieu de la finance lorsqu'il rencontre Mariko dans un institut de cours de langues étrangères.
Ensemble, ils vont créer le salon de thé-brocante «Mamie Gâteaux» qui ouvrira ses portes en octobre 2003.

Un vieux fourneau en fonte émaillée
  • Ancien fourneau en fonte, détail de sa façade émaillée.
  • Le vieux fourneau est mis en scène par Mariko et Hervé. Ils y posent une vieille bouilloire émaillée, une cocotte minute sortie d'un autre temps.

Mariko, soucieuse du moindre détail, a imaginé des sets de table en papier imprimé façon torchon de cuisine à carreaux ainsi que des serviettes estampillées «Mamie Gâteaux».
Christine, pimpante et toujours très chic, assure le service depuis la création du salon de thé. Elle est très appréciée de la clientèle pour son dynamisme et sa bonne humeur.

Mise en scène dans un deux corps dans le salon de thé Mamie Gâteaux à Paris
  • Dans un deux corps qu'elle a dépouillé de ses portes, Mariko propose du thé "Dammann Frères" conditionné en petits sachets de kraft.
  • Les étagères du meuble se remplissent également d'un décor fait d'objets chinés. Un autre fourneau avec un set de couverts pour jouer à la dînette.

Le salon de thé Mamie Gâteaux et sa décoration sur le thème de la cuisine et de la brocante
  • Le salon de thé est décoré d'anciennes assiettes fleuries accrochées au mur. Tandis qu'une ribambelle de bols colorés s'aligne juste sous le plafond pour couronner le mur.
Les spécialités de «Mamie Gâteaux» sont servies tous les jours comme la tarte chèvre courgette, succulente et très demandée. Elle se dispute la vedette avec une autre tarte, sucrée celle-ci, la tarte figues-amandes. Sans oublier, les cakes salés dont le moelleux n'a pas son pareil.
Tartes et pâtisseries, scones avec confiture maison, brioche toastée réveillent en nous des instants fugaces qui ont marqués notre mémoire de leur douce empreinte. Des souvenirs d'enfance de goûters préparés par nos grand-mères, pain perdu et madeleines dorées à point tout juste sorties du four.

Une «madeleine de Proust» au cœur de Paris

Tout simplement, "Mamie Gâteaux" est une «madeleine de Proust» au cœur de Paris.
Un moment privilégié pour se ressourcer et apprécier l'instant présent. C'est aussi une véritable parenthèse dans l'effervescence parisienne. ■

Anciennes chaise d'église avec réceptacle pour le missel
  • Les anciennes chaises d'église ont été chinées en Angleterre, elles sont équipées d'un réceptacle pour ranger le missel.
  • Des minis madeleines présentées dans un pot à confiture. A l'arrière, des petites boîtes en bois remplies de "bonbons fins" à la menthe, miel citron et coquelicot.

Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos et texte Laëtitia & Philippe Rissetto


«Mamie Gâteaux», Salon de thé-brocante
66 rue du Cherche-Midi, 75006 PARIS
Mariko et Hervé Duplessis
Site : http://mamie-gateaux.com/index.htm
Courriel : mariko@mamie-gateaux.com
tél : 00 33 (0)1 42 22 32 15



Recette de la tarte cerises-pistaches
de «Mamie Gâteaux» :

  • "Recette" à télécharger au format PDF (50 Ko) :
    Cliquez sur le lien suivant ->


Livres cités dans cet article ou dans le même thème :
  1. "Taschen's Paris", Hôtels, Restaurants & Shops, d'Angelika Taschen et Vincent Knapp,
    édité par "Taschen".

  2. "Dans les maisons de nos grand-mères" de Hubert Duez et Pierre Javelle,
    édité par "Chêne".

    Livre, Taschen's Paris Livre, Dans les Maisons de nos grand-mères


Bon plan :
  • "Marché aux puces de la Porte de Vanves", un marché antiquité-brocante intra-muros de Paris, avenue Georges-Lafenestre, avenue Marc-Sangnier et avenue Maurice-d'Ocagne, 75004 PARIS. Chaque samedi et dimanche de l'année.
    Site : http://pucesdevanves.typepad.com/


Le salon de thé «Mamie Gâteaux» n'a fait l'objet d'aucun reportage dans la presse "déco" au jour de la publication de notre article. C'est donc une découverte e-magDECO.

Prochainement sur e-magDECO, un reportage sur la Boutique de Mariko et la Brocante d'Hervé.

24 Commentaires:

manou a dit…

Rien qu'à regarder les photos, on a envie de s'arrêter dans ce salon de thé-brocante ! Dommage, un peu loin pour moi.

30 mars, 2010
La Table De Nana a dit…

Très très joli ce petit resto..J'aimerais bien visiter~

30 mars, 2010
Inès a dit…

Superbe endroit, joliment décorer par ses propriétaires, une adresse qu'il ne faut pas manquer lors d'une escapade parisienne.
Je t'embrasse.

30 mars, 2010
rose campagne a dit…

Que ce reportage donne envie de franchir la porte !

31 mars, 2010
Aurélia. a dit…

Merci pour cette belle adresse gourmande, je ne manquerai pas d'y faire un tour lors de ma prochaine escapade à la capitale...
Hummmm, cela me donne bien envie d'aller en faire un de p'tit gâteau moi assi!
Bises amicales.

31 mars, 2010
Christyn a dit…

Merci Laeriss pour ce reportage une fois de plus , inédit et qui me donne très envie d'aller par me poser sur ces petites chaises d'église ! quand j'irai sur Paris...
L'ambiance que tu nous fais découvrir a tant de charme! et c'est le parfait endroit pour que des filles se retrouvent pour déguster du sucré salé tout en se sentant à l'aise dans un endroit qui n'est pas un bar ou un brasserie !!!!
Je viens lire tes articles à chaque fois et là je prends le temps de te féliciter pour le travail que tu accomplis, la touche que tu y donnes et la beauté des images ;
Merci encore Laeriss
Depuis la Vendée: christyn.

31 mars, 2010
Coeurs et ames a dit…

Un petit velouté de légumes en plein février glacial suivi de son gâteau à la crême de marron est très appréciable aussi.
C'est LE quartier que je ne rate jamais quand je suis à Paris puisque dans un mouchoir de poche, on trouve la boutique Lilith, la parfumerie Annick Goutal et le célébrissime " Ispahan" ( entre autre ) de Pierre Hermé. Quand on ajoute à cela, le superbe chocolat du café Flore à la descente du train tôt le matin, la journée ne peut être que merveilleuse.
Effectivement, un petit tour après le repas dans la boutique et la brocante juxtaposant le salon de thé nous permet de poursuivre le voyage régressif débuté par nos papilles.
Ton reportage révèle tout à fait l'ambiance que j'ai pu trouvé chez Mamie gâteau.
Encore un bon moment.
Bises et bonne journée..... et merci pour la recette.

31 mars, 2010
Anonyme a dit…

oh! je connais bien ce petit salon de thé, mon hôtel est très proche et la première chose que je fais quand j'arrive à Paris c'est d'aller déjeuner chez "Mamie gâteaux".... mais victime de son succés : il y a un monde fou!!
Bravo pour tous vos reportages.
Amicalement. Laurence

31 mars, 2010
Coco a dit…

J'aime la décoration autour de la dinette, et je trouve la frise de bols très originale.Joli reportage gourmand à savourer tranquilement.
Amicalement.
Coco.

31 mars, 2010
Oscar et Lila a dit…

Un amour de salon de thé !
Tout ce que j'adore,déco-dinette et Brocante, petites recettes merveilleuses dans mon quartier préféré.
Bravo aux propriétaires et à tous les 2 pour la beauté de ce reportage *Magnifique*
Mille bises.
Patricia.

31 mars, 2010
christiane a dit…

Une belle escapade gourmande pour ne pas perdre son ame d enfant qui est le plus doux des cadeaux une part de reve dans le monde des adulteset et qui fait resurgir des souvenirs d enfance .Merci Laeriss pour ce tres beau reportage, ces superbes photos .Bises a l equipe chhristiane csr

31 mars, 2010
Douce Etoile a dit…

Au-delà du plaisir évident que l'on peut prendre en s'attablant chez Mamie Gâteaux, tant par l'accueil chaleureux, les recettes délicieuses et le décor incomparablement bon pour le moral, découvrir dans cet article, l'histoire de ce couple de passionnés aux choix et goûts très aboutis, permet de s'imprégner un peu plus de ce lieu à la magie subtilement surannée. Pour y être aller en décembre dernier et leur avoir consacré un petit billet sur mon blog, je savoure aujourd'hui avec plaisir ces compléments d'informations joliment rédigés!

02 avril, 2010
Thé et graminées a dit…

Merci pour cet article très beau! J'ai eu le plaisir d'y aller attirée par ces bols, le fourneau... Je recommande tout particulièrement les scones, délicieux! J'adore les petites tables dehors protégées d'une toile cirée fleurie ravissante (Cath Kidston à tous les coups!). Marine

03 avril, 2010
Sophie a dit…

Merci pour cet article qui me permet de me remémorer de bons souvenirs. Il y a quelques années en passant devant Mamie Gâteaux je me suis arrêtée pour un déjeuner "mère-fille". Le décor rappelle mon enfance et les plats servis sont délicieux. BRAVO.

05 avril, 2010
et zou a dit…

j'ai déjeuner dans cette endroit tout à fait charmant il y a une quinzaine de jours, c'était la 2em fois, et je vous encourage à y aller lors de votre prochaine escapade parisienne !!
charmant, désuet, gourmand...

06 avril, 2010
kristinco a dit…

Nous avons goûté aux doux plaisirs de la table de Mamie Gâteaux, un souvenir des plus agréables !!!

07 avril, 2010
Celestina in California a dit…

Hi Laeriss...I've been gone from blogging for awhile...so I'm behind sending you a big congratulations for this most wonderful blog and magazine- extremely inspiring. Makes me feel I'm in France somehow.
You are such a great inspiration to me and I'm sure to millions of bloggers out there.

07 avril, 2010
ilétaitunefois a dit…

J'ADOREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEeeee et heureusement qu'il y a ce genre d'endroit à Paris pour savourer un bon moment d'évasion dans l'air d'antan !!!
Merci pour ce reportage très campagne !!!!
Sophie.

08 avril, 2010
Au Jardin d'Asphodèle a dit…

Une très jolie adresse où je manque rarement de faire une halte lors de mes escapades parisiennes, d'autant plus plus que ce quartier est celui de mon enfance, et que je ne l'ai jamais vraiment quitté!

08 avril, 2010
Boxwood Cottage a dit…

Je suis enchanté de cette jolie salon de thé et brocante! I'll have to visit it one day!
Thank you for sharing it Laetitia!
Sending you happy Spring wishes from Boxwod Cottage in Germany
Carola

09 avril, 2010
verofleuri a dit…

oh c'est beau à voir ça me rappelle ma mamie '-) envie de retourner au passé rien que ça
merci pour la recette tarte cerise et pistache

09 avril, 2010
florence a dit…

cet endroit a l'air charmant , un rien désuet, mais tellement attirant , merci pour cette jolie adresse !

09 avril, 2010
Boxwood Cottage a dit…

Since I read your article I send to of my blogging friends that were staying in Paris for a few days to Mamie Gateaux and both were so thankful for the directions and so happy to have found this gorgeous place! One from Utah in the USA bought the most beautiful sewing cases and old french letters and ledgers there. I still wait for the full report of my friend Anita from Germany who was there last Saturday.
Hope I'll make it there myself one day.
Thank you so much for sharing Mamie Gateaux with us Laetita!
Carola

10 juin, 2010

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Un grand merci à vous, fidèles ou de passage, qui laissez ici un petit mot... vos impressions !
Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.
Enfin, avant d'écrire votre commentaire, je vous recommande la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales.
Laëtitia.

 
Retour en haut de page