« Odorantes »

Emmanuel est make'up artist pour les stars et les models tandis que Christophe était coiffeur. Leur passion commune et le même goût de l'exigence les poussent à ouvrir une boutique où les fleurs sont les stars.

↓ Passez votre souris sur les images et faites apparaître les légendes↓
  • Afin de mettre en scène et valoriser les fleurs, comme dans une forêt obscure, Christophe et Emmanuel ont peint l'intérieur de la boutique « Odorantes » en gris anthracite et en noir. Sur cette photo, Christophe pose derrière un comptoir qui provient d'une ancienne mercerie et qu'il a couvert de noir.

  • Des vases Médicis et de cimetière peints en noir reçoivent des brassées de fleurs : roses, lilas, arums. Cette composition est posée sur une longue table chinée dont seul le plateau a été repeint en noir.
Pour le parfum des fleurs, Christophe Hervé et Emmanuel Sammartino, esthètes et passionnés se sont inventés un nouveau métier : fleuriste. Pas n’importe quelles fleurs... les roses odorantes qui donnent le nom à leur boutique rue Madame à Paris et dont ils se font les spécialistes : la rose "Jardins de Bagatelle®" au ton blanc crème ombré de rose sur le pourtour, la "Chartreuse de Parme" au parfum riche et envoûtant, la "Sterling", la rose "Yves Piaget" singulière par sa forme ronde qui se rapproche de celle de la pivoine, la "Black Baccarat" toute noire...

Chez « Odorantes », la rose est aristocratique et provient des meilleurs petits producteurs

Emmanuel, né à Aix-en-Provence, a un parcours pour le moins atypique.
Des cours aux Beaux-arts l’amènent à la peinture, il bifurque un temps vers le piano avant de découvrir le maquillage.

  • Sous l'enseigne de la boutique composée de lettres chinées peinte en noir, une collection de papillons de la "Maison Deyrolles".
  • Un perroquet naturalisé, perché sur un porte-perruche, est la mascotte de la boutique.
  • Détail de la carte de visite de la boutique.
  • Posés sur une étagère, détail d'une collection de papillons de la "Maison Deyrolles" et un vase de cimetière peint en noir.

Lorsqu’il s’installe à Paris, il fait la connaissance du maquilleur et photographe Stéphane Marais qui lui sert de maître dans sa nouvelle carrière.
Depuis quelques années déjà, Emmanuel est maquilleur de stars, de mannequins et travaille aux côtés de grands noms de la photographie de mode.
Aussi, lorsqu’il ouvre sa boutique de fleurs dans le 6ème arrondissement, non loin du Jardin du Luxembourg, en septembre 2003 avec Christophe, son alter ego, c’est un peu comme s’il menait une autre vie. Mais Emmanuel échappe aux convenances si bien que certaines situations cocasses ne manquent pas d’arriver.

  • Sous d'autres boîtes entomologiques présentant une collection de papillons, une composition de bouquets présente des roses de Noël, Chartreuse de Parme®, Sterling" et Moments précieux ; du lilas mauve à fleurs doubles, des arums.
  • Détail des bouquets.

Il se souvient, par exemple, quand un jour, passant dans le quartier, Karl Lagerfeld le voit par la vitrine de sa boutique au milieu de ses bouquets de fleurs et lui demande, étonné, ce qu’il fait là. Emmanuel de répondre : "Je suis là pour vous...".
"Je lui avais caché ma double vie pour éviter de brouiller mon identité auprès de lui", explique-t-il.
Bien sûr, il ne renie aucun de ces deux métiers car il sait trop la chance d’appartenir à ce monde, de côtoyer des gens si talentueux et le bonheur d’exercer une autre passion pour d’autres vedettes : les fleurs.

Christophe, parisien de naissance, est coiffeur quand il entreprend avec Emmanuel de créer leur écrin végétal « Odorantes ».

  • En vitrine, un mannequin enfant chiné présente une boîte entomologique remplie de papillons "Maison Deyrolles".
  • Une autre composition de bouquets de fleurs.

Celui-ci a dû abandonner sa première activité et après être passé par l’École des Fleuristes de Paris, il gère au quotidien la boutique, sélectionne avec exigence la spécialité de la maison : la rose... aristocratique, issues des meilleurs petits producteurs, locaux de préférence.
Pour accompagner leurs roses, ils invitent également les pivoines dont le tandem a aussi la préférence et d’autres fleurs comme les pois de senteur, les tubéreuses, les pensées, les giroflées, etc.
À la fin du printemps, les bouquets se mêlent avec d’autres feuillages odorants : des branchages aromatiques tels que menthe sauvage, tilleul et romarin.


Sur des accents italiens (Estate, Primavera, Autunno et Inverno) une gamme de bougies parfumées signée « Odorantes », élégante et sobre, est conviée dans le décor sans oublier le savon à l’huile d’olive estampillé "Rue Madame".

  • Détail de la composition de bouquets précédente : des renoncules couleur pêche, des pivoines lactiflora Mother's Choice, des roses "Yves Piaget®".
  • Yoko assiste Christophe et Emmanuel dans la composition des bouquets.
    Ancienne table de jardin avec piètement en fonte ouvragée.

En vrai fleuriste-décorateur, Christophe et Emmanuel mettent en scène leurs bouquets dans une ambiance de forêt obscure. Les murs sont couverts de gris anthracite comme le mobilier, le noir est de mise également pour habiller les meubles et les accessoires. Ils affectionnent tout deux le style Gustavien et décorent essentiellement leur boutique avec des meubles de métier et des objets chinés.
Les tables se décorent d’une accumulation de vases en fonte Médicis et d’anciens vases de cimetière noircis qui accueillent les brassées de fleurs.
Ces bouquets profitent de la pénombre et il semble alors qu’ils apparaissent de façon plus prégnante de la même façon qu’un photographe mettrait un cadre noir autour de ses photos.

  • Exposée sur une ancienne table de fleuriste recouverte de zinc, la gamme de bougies estampillées « Odorantes ».
  • Élégantes et sobres, les bougies « Odorantes » sont présentées sous cloche.

Un parti pris audacieux où la composition multicolore n’est plus de mise et où la fleur est montrée dans son plus simple appareil, sa beauté. C’est au cours de leurs voyages dans les forêts épaisses amazoniennes ou les jungles d’Afrique que l’idée est venue à Christophe et Emmanuel : "On était fascinés par le contraste et la profondeur des couleurs.
Nous avons voulu retrouver dans notre boutique ces tonalités de lichen, de grisaille, cette lumière plombée qui permet d’accentuer le côté vrai de la fleur
".
Le décor est théâtral pour mettre en valeur la simple beauté des fleurs

Le décor présente également des collections de papillons sous cadre, comme pour parfaire le souvenir de cette selva oscura peuplée de lépidoptères.
Disposées dans des boîtes entomologiques de la Maison Deyrolles, ces collections ainsi qu’un perroquet naturalisé apportent des touches taxidermistes à la boutique-écrin. ■

  • Bouteilles d'huile d'olive vierge "Moulin de Coudoux" en exclusivité chez « Odorantes » présentées sur une sellette ancienne.
  • Détail du "décor" réalisé avec une ancienne table de fleuriste pour présenter la gamme de bougies « Odorantes ».
Stylisme Laëtitia Rissetto / Photos et texte Laëtitia & Philippe Rissetto

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications :
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !



« Odorantes », Fleuriste
9 rue Madame, 75006 PARIS
Téléphone : 00 33 (0)1 42 84 03 00
Web site : http://www.odorantes-paris.com/



Les bonnes adresses de Christophe et Emmanuel :
  • "Pierre Hermé", Pâtisserie
    72 rue Bonaparte, 75006 PARIS
    Téléphone : 00 33 (0)1 43 54 47 77
    Web site : http://www.pierreherme.com/
  • "Les Saveurs de Pierre Émile", Traiteur
    62 rue de vaugirard, 75006 PARIS
    Téléphone : 00 33 (0)1 45 48 40 45
  • "Shu", Restaurant de spécialités japonaises
    8, rue Suger, 75006 PARIS
    Téléphone : 00 33 (0)1 46 34 25 88
  • "Le Perron", Restaurant de spécialités siciliennes
    6 rue Perronet, 75007 PARIS
    Téléphone : 00 33 (0)1 45 44 71 51
    Web site : http://www.restaurantleperron.fr/


Livres recommandés par Christophe et Emmanuel :
  • "Roses anciennes et botaniques", d’Éléonore Cruse et Paul Starosta, édité aux "Éditions du Chène"
  • "Le Jardin Plume", Joëlle et Gilles Le Scanff-Mayer, édité par "Ulmer""

Roses anciennes et botaniques Le Jardin Plume

24 Commentaires:

Anonyme a dit…

Encore un magnifique reportage ... des endroits
à faire rêver : ici on sent
presque l'odeur des roses ... Merci pour votre
généreux partage !
Mitou

11 novembre, 2011
Francette a dit…

quel bonheur d'effacer la grisaille de ce matin de novembre d'un coup de baguette magique!! vos reportages nous font rêver ... merci

11 novembre, 2011
MLine a dit…

Un univers très poétique, des fleurs aux couleurs sublimes, ma préférence pour les pivoines et les roses anciennes.
Très joli reportage, merci.

11 novembre, 2011
Complètement Zinc a dit…

La boutique est juste sublime!!! Je n'ai qu'un seul regret que sur la toile nous puissions pas avoir l'odeur qui sans dégage de ce bel endroit.
Merci pour ce partage.
Doux week-end.
Cécile

11 novembre, 2011
Delphine a dit…

Très très belle adresse, tout y est raffinement et beauté, ce gris et ce noir subliment les fleurs magnifiques ! J'espere avoir un jour, le plaisir de m'y rendre !
Bises,
Delph

11 novembre, 2011
Christelle a dit…

Nous voici devant une boutique remplie de raffinement où les fleurs viennent apporter leur charme et leur présence colorée ...

11 novembre, 2011
alexandra a dit…

Quelle belle histoire ! Et quelle bonne odeur ! Car oui oui, on sent l'odeur de ces roses à travers ton article
Gros bisous les amis ! ;o)

11 novembre, 2011
kikilou a dit…

Je vais me faire un plaisir d'aller y faire un petit tour !
Merci et à bientôt !

11 novembre, 2011
Coco et filles a dit…

Quelle superbe écrin pour la plus noble des fleur...

11 novembre, 2011
ANNICK a dit…

TOUT SIMPLEMENT THEATRAL ET SUPERBE.
BON WEEK-END
ANNICK

11 novembre, 2011
evelyne a dit…

Magnifque mise en scène théatrale et de bon goût, j'ai partagé sur facebook
Evelyne

11 novembre, 2011
Kris a dit…

Lovely article and beautiful flowers. Thank you for sharing.

Kris

11 novembre, 2011
Thé et graminées a dit…

C'est un très beau reportage!
Leur fleurs sont effectivement magnifiques!

11 novembre, 2011
Christouflette a dit…

Comme toujours, de merveilleux articles, quel plaisir de les découvrir a chaque fois!Merci

11 novembre, 2011
Eiv a dit…

je crois que mise à part à BXL je n'ai jamais vu de boutiques de fleurs aussi jolies que celle ci , une incontournable pour moi qud je suis rue de RENNES .
bravo pour le papier !

11 novembre, 2011
Célestine a dit…

Juste superbe, je passerai y faire un tour un de ces jours...

11 novembre, 2011
au hasard Balthazar a dit…

Un endroit magique que je découvre grâce à vous ! A noter sur ma liste de shopping parisien ! J'adore !

12 novembre, 2011
kristinco a dit…

C'est magnifique !
Il existait une toute petite boutique à Marseille en allant vers l'opéra, un esprit similaire ... un goût prononcé pour le détail et le naturel, une alliance parfaite pour Dame nature, hélas ils ont fermé !!!

12 novembre, 2011
les fifoles a dit…

Raffinement et goût et magnifique mise en scène! Dans la boutique et dans le reportage.
Je t'embrasse chère Laëtitia.

Anne

13 novembre, 2011
Anonyme a dit…

Juste SUPERBE !
Belle association de couleurs.
Un reportage qui apporte un joli rayon de soleil. MERCI.

16 novembre, 2011
Par un beau matin a dit…

Mon commentaire est parti un peu trop vite ...

16 novembre, 2011
Au bord du jardin a dit…

Les fleurs sont mises en valeur dans un décor superbe plein de charme, merci pour ce reportage.
Marie

19 novembre, 2011

Enregistrer un commentaire

Bonjour et bienvenue ;-)
Avant d'écrire votre commentaire, nous vous recommandons la lecture du sujet "Publication des commentaires" dans les mentions légales. Pour une question ne se rapportant pas au sujet de l'article, merci de vous rendre à la page "Contact" et d'adresser votre demande par courriel.